Laudes - Messe - Vêpres - Complies

mercredi 26 juillet 2017
Hebdomada XVI per annum XVIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ss. Ioachim et Annae, parentum B. Mariae Virginis Sts Joachim et Anne, parents de la Bienheureuse Vierge Marie
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Nocti succédit lúcifer,
A la nuit succède l'étoile du matin,
quem mox auróra séquitur,
suivie bientôt de l'aurore,
solis ortum prænúntians
annonçant le lever du soleil
mundum lustrántis lúmine.
qui baigne le monde de sa lumière.
  
Christus sol est iustítiæ,
Le Christ est le soleil de justice,
auróra Mater grátiæ,
sa mère l'aurore de la grâce;
quam, Anna, præis rútilans
c'est toi, Anne, qui la précèdes,
legis propéllens ténebras.
et ton éclat chasse les ombres de la loi.
  
Anna, radix ubérrima,
Anne, tu es la racine féconde,
arbor tu salutífera,
l'arbre du salut
virgam prodúcens flóridam
d'où jaillit le rameau fleuri
quæ Christum nobis áttulit.
qui nous a donné le Christ.
  
O matris Christi génetrix
Toi qui as donné le jour à la mère du Christ,
tuque parens sanctíssime,
et toi son père très saint,
natæ favénte mérito,
par les mérites de votre enfant,
nobis rogáte véniam.
demandez pour nous le pardon.
  
Iesu, tibi sit glória,
Gloire à toi, Jésus,
qui natus es de Vírgine,
qui es né de la Vierge,
cum Patre et almo Spíritu,
comme au Père et à l'Esprit bienfaisant
in sempitérna sæcula. Amen.
dans les siècles éternels.
Ant. 1 Parátum cor meum, Deus, parátum cor meum.Ant. 1 Mon cœœur est prêt, ô Dieu, mon coeur est prêt.
Psalmus 107 (108)
Psaume 107 (108)
Laus Domini et imploratio auxilii
Louange du Seigneur et demande de secours
Quia exaltatus est super cælos Dei Filius, super omnem terram eius gloria prædicatur (Arnobius).
Le Fils de Dieu a été exalté au dessus des cieux. Aussi annonce-t'’on Sa gloire sur toute la terre (Arnobius).
Parátum cor meum, Deus, † parátum cor meum, * † cantábo et psallam. Euge, glória mea! Mon cœoeur est affermi, ô Dieu, je chanterai et ferai retentir de joyeux instruments. Debout, ma gloire !
Exsúrge, psaltérium et cíthara, * excitábo auróram. Éveillez-vous, ma lyre et ma harpe, que j'éveille l'aurore.
Confitébor tibi in pópulis, Dómine, * et psallam tibi in natiónibus, Je Te louerai parmi les peuples, Seigneur, je Te chanterai parmi les nations,
quia magna est usque ad cælos misericórdia tua * et usque ad nubes véritas tua. car Ta bonté s'élève au-dessus des cieux, et Ta fidélité jusqu'aux nues.
Exaltáre super cælos, Deus, * et super omnem terram glória tua. Élève-Toi au-dessus des cieux, ô Dieu, que Ta gloire brille sur toute la terre.
Ut liberéntur dilécti tui, * salvum fac déxtera tua et exáudi me. Afin que tes bien-aimés soient délivrés, sauve par Ta droite et exauce-moi.
Deus locútus est in sancto suo:  † «Exsultábo et dívidam Síchimam * et convállem Succoth dimétiar; Dieu a parlé dans Sa sainteté : « Je tressaillirai de joie, J'aurai Sichem en partage, Je mesurerai la vallée de Succoth ;
meus est Gálaad et meus est Manásses † et Ephraim fortitúdo cápitis mei, * Iuda sceptrum meum. Galaad est à moi, à moi Manassé , et Ephraïm est l'armure de ma tête, Judas mon sceptre.
Moab lebes lavácri mei;  † super Idumæam exténdam  calceaméntum meum, * super Philistæam vociferábor». Moab est le bassin où je me lave ; sur Edom Je jette Ma sandale, sur la terre des Philistins Je pousse des cris de joie ».
Quis dedúcet me in civitátem munítam? * Quis dedúcet me usque in Idumæam? Qui me mènera à la ville forte ! Qui me conduira à Edom ?
Nonne, Deus, qui reppulísti nos? * Et non exíbis, Deus, in virtútibus nostris? N'est-ce pas Toi, ô Dieu, qui nous avais rejetés ? ô Dieu qui ne sortais plus avec nos armées ?
Da nobis auxílium de tribulatióne, * quia vana salus hóminis. Prête-nous Ton secours contre l'oppresseur, car le secours de l'homme n'est que vanité.
In Deo faciémus virtútem, * et ipse conculcábit inimícos nostros. En Dieu nous accomplirons des exploits, Il écrasera nos ennemis.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Parátum cor meum, Deus, parátum cor meum.Ant. Mon cœœur est prêt, ô Dieu, mon coeur est prêt.
Ant. 2 Induit me Dóminus induménto salútis et iustítiæ.Ant. 2 Le Seigneur m'’a revêtu des vêtements du salut et de la justice.
Canticum   (Is 61,10-62, 5) AT30
Cantique (Is 61,10-62, 5) AT30
Gaudens gaudebo
Je tressaille de joie
Vestimenta autem eius facta sunt alba sicut nix… ecce nubes lucida obumbravit eos (Mt 17, 2.5).
Ses vêtements deviennent blancs comme neige… Une nuée lumineuse les couvrit de son ombre (Mt 17, 2.5).
Gaudens gaudébo in Dómino, * et exsultábit ánima mea in Deo meo, Je serai ravi d'allégresse dans le Seigneur, et mon coeur se réjouira en mon Dieu,
quia índuit me vestiméntis salútis * et induménto iustítiæ circúmdedit me, parce qu'Il m'a revêtu des vêtements du salut et m'a couvert du manteau de la justice,
quasi sponsum decorátum coróna * et quasi sponsam ornátam monílibus suis.comme le fiancé orne sa tête d'un diadème; comme la mariée se pare de ses joyaux.
Sicut enim terra profert germen suum † et sicut hortus semen suum gérminat, * sic Dóminus Deus germinábit iustítiam  et laudem coram univérsis géntibus.Car comme la terre fait éclore ses germes, et comme un jardin fait germer ses semences, ainsi le Seigneur Dieu fera germer la justice, et la louange devant toutes les nations.
Propter Sion non tacébo * et propter Ierúsalem non quiéscam, A cause de Sion, je ne me tairai point, et à cause de Jérusalem je ne prendrai point de repos,
donec egrediátur ut splendor iustítia eius, * et salus eius ut lampas accendátur.jusqu'à ce que sa justice se lève comme l'aurore, et que son salut brille comme un flambeau.
Et vidébunt gentes iustítiam tuam * et cuncti reges glóriam tuam; Les nations verront ta justice, et tous les rois ta gloire,
et vocáberis nómine novo, * quod os Dómini nominábit. et l'on t'appellera d'un nouveau nom, que la bouche du Seigneur choisira.
Et eris coróna glóriæ in manu Dómini * et diadéma regni in manu Dei tui.Tu seras une couronne d'honneur dans la main du Seigneur, une tiare royale dans la main de notre Dieu.
Non vocáberis ultra Derelícta, * et terra tua non vocábitur ámplius Desoláta; On ne te nommera plus Délaissée, et on ne nommera plus ta terre Désolation.
sed vocáberis Beneplácitum meum in ea, * et terra tua Nupta, Mais on t'appellera Mon-plaisir-en-elle, et ta terre Epousée.
quia complácuit Dómino in te, * et terra tua erit nupta.Car le Seigneur mettra son plaisir en toi, et ta terre aura un époux.
Nam ut iúvenis uxórem ducit vírginem, * ita ducent te fílii tui; Comme un jeune homme épouse une vierge, tes fils t'épouseront;
ut gaudet sponsus super sponsam, * ita gaudébit super te Deus tuus.et comme la fiancée fait la joie du fiancé, ainsi tu seras la joie de ton Dieu.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Induit me Dóminus induménto salútis et iustítiæ.Ant. Le Seigneur m'’a revêtu des vêtements du salut et de la justice.
Ant. 3 Laudábo Deum meum in vita mea.Ant. 3 Je louerai le Seigneur pendant ma vie.
Psalmus 145 (146)
Psaume 145 (146)
Sperantium in Dominum beatitudo
Bonheur de celui qui espère dans le Seigneur.
Laudamus Dominum in vita nostra, id est in moribus nostris (Arnobius).
Louons le Seigneur pendant notre vie, c'est-à-dire par nos actions. (Arnobius).
Lauda, ánima mea, Dóminum; † laudábo Dóminum in vita mea, * psallam Deo meo, quámdiu fúero.Toute ma vie, je veux louer le Seigneur, tant que je serai, je veux chanter mon Dieu.
Nolíte confídere in princípibus, * in fíliis hóminum, in quibus non est salus.Ne mettez pas votre confiance dans les princes, dans le fils de l'homme, qui ne peut sauver.
Exíbit spíritus eius et revertétur in terram suam; * in illa die períbunt cogitatiónes eórum.Son souffle s'en va, il retourne à sa poussière, et, ce même jour, ses desseins s'évanouissent.
Beátus, cuius Deus Iacob est adiútor, * cuius spes in Dómino Deo suo,Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob, qui met son espoir dans le Seigneur, son Dieu,
qui fecit cælum et terram, * mare et ómnia, quæ in eis sunt;le Seigneur a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qu'elle renferme;
qui custódit veritátem in sæculum, † facit iudícium oppréssis, * dat escam esuriéntibus.Il garde à jamais Sa fidélité, Il rend justice aux opprimés, Il donne la nourriture à ceux qui ont faim.
Dóminus solvit compedítos, * Dóminus illúminat cæcos, Le Seigneur délivre les captifs, le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
Dóminus érigit depréssos, * Dóminus díligit iustos, le Seigneur relève ceux qui sont courbés, le Seigneur aime les justes,
Dóminus custódit ádvenas, † pupíllum et víduam susténtat * et viam peccatórum dispérdit.le Seigneur garde les étrangers, il soutient l'orphelin et la veuve et Il rend tortueuse la voie des pécheurs.
Regnábit Dóminus in sæcula, * Deus tuus, Sion,  in generatiónem et generatiónem.Le Seigneur règne dans les siècles, ton Dieu, ô Sion, de génération en génération.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Laudábo Deum meum in vita mea.Ant. Je louerai le Seigneur pendant ma vie.
Lectio brevis (Is 55, 3)
Lecture brève (Is 55, 3)
Inclináte aurem vestram et veníte ad me; audíte, ut vivat ánima vestra, et fériam vobíscum pactum sempitérnum, misericórdias David fidéles.Prêtez l'oreille et venez à moi; écoutez, et que votre âme vive ; et je conclurai avec vous un pacte éternel; vous accordant les grâces assurées à David.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Per víscera misericórdiæ suæ, * Visitávit nos Dóminus. Per víscera.
V/. Ex sémine David edúxit salvatórem Iesum. * Visitávit. Glória Patri. Per víscera.
R/. Par les entrailles de Sa miséricorde, * Le Seigneur nous a visités. Par les entrailles. V/. De la descendance de David Il a suscité le rédempteur Jésus. * Le Seigneur. Gloire au Père. Par les entrailles.
Ant. Benedíctus Dóminus Deus Israel, quia eréxit cornu salútis nobis in domo David púeri sui.Ant. Bénit soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, car Il a suscité une corne de salut dans la maison de David Son fils.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Benedíctus Dóminus Deus Israel, quia eréxit cornu salútis nobis in domo David púeri sui.Ant. Bénit soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, car Il a suscité une corne de salut dans la maison de David Son fils.
Preces
Prières litaniques.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Dómine, Deus patrum nostrórum, qui beátis Ióachim et Annæ hanc grátiam contulísti, ut ex eis incarnáti Fílii tui Mater nascerétur, utriúsque précibus concéde, ut salútem tuo promíssam pópulo consequámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Seigneur, Dieu de nos Pères, Tu as fait la grâce à saint Joachim et à sainte Anne d'être ceux dont naîtrait la Mère de Ton Fils incarné, à leur commune prière, accorde-nous le salut que Tu as promis à Ton peuple. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

mercredi 26 juillet 2017
Hebdomada XVI per annum XVIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ss. Ioachim et Annae, parentum B. Mariae Virginis Sts Joachim et Anne, parents de la Bienheureuse Vierge Marie
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe
Introitus Introït
Eccli. 44, 15 et 14 Eccl. 44,15 et 14
SAPIÉNTIAM sanctórum narrent pópuli, et laudes eórum núntiet ecclésia: nómina autem eórum vivent in saéculum saéculi. Ps. 32, 1 Exsultáte, iusti, in Dómino: rectos decet collaudátio. V/. Glória Patri. Que les peuples racontent la sagesse des saints, et que l'assemblée publie leurs louanges : leur nom vivra de génération en génération. Ps 32,1 Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur; c'est aux hommes droits que sied la louange. V/. Gloire au Père.
Oratio
Oraison
Dómine, Deus patrum nostrórum, qui beátis Ióachim et Annæ hanc grátiam contulísti, ut ex eis incarnáti Fílii tui Mater nascerétur, utriúsque précibus concéde, ut salútem tuo promíssam pópulo consequámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Seigneur, Dieu de nos Pères, Tu as fait la grâce à saint Joachim et à sainte Anne d'être ceux dont naîtrait la Mère de Ton Fils incarné, à leur commune prière, accorde-nous le salut que Tu as promis à Ton peuple. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Verbum Domini. R/. Deo gratias.
Graduale Graduel
R/. Exsultábunt sancti in glória: laetabúntur in cubílibus suis. V/. Cantáte Dómino cánticum novum: laus eius in ecclésiae sanctórum. R/. Les saints tressailliront dans la gloire ; ils se réjouiront sur leurs couches. V/.Chantez au Seigneur un cantique nouveau : que Sa louange retentisse dans l’assemblée des saints.
Allelúia. Alléluia
R/. Allelúia. V/. O Ióachim, sanctae coniux Annae, pater almae Vírginis, hic fámulis ferto salútis opem. R/. Alléluia. V/. O Joachim, saint époux d’Anne, père de la Vierge nourricière, aidez ici-bas au salut de vos serviteurs.
Evangelium Evangile
Matthaeus (13,16-17) Matthieu (13,16-17)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Vestri autem beáti óculi, quia vident, et aures vestrae, quia áudiunt. Amen quippe dico vobis: Multi prophétae et iústi cupiérunt vidére, quae vidétis, et non vidérunt, et audíre, quae audítis, et non audiérunt! En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles entendent. Car en vérité, Je vous le dis, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, et entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps 31,11 Ps 31,11
Laetamini in Dómino, et exsultáte iusti : et gloriámini omnes recti corde (T.P. allelúia, allelúia.) Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur, et soyez dans l'allégresse; et glorifiez-vous en Lui, vous tous qui avez le coeur droit. (T.P. Alléluia, alléluia).
Communio Communion
Bar. 5, 5 ; 4, 36 Bar. 5, 5 ; 4, 36
Ierúsalem, surge, et sta in excélso, et vide iucunditátem, quae véniet tibi a Deo tuo. Lève-toi , Jérusalem , et monte sur un lieu élevé : et considère les délices que ton Dieu versera en toi.

mercredi 26 juillet 2017
Hebdomada XVI per annum XVIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ss. Ioachim et Annae, parentum B. Mariae Virginis Sts Joachim et Anne, parents de la Bienheureuse Vierge Marie
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
  
Dum tuas festo, pater o colénde,
Père vénérable, tandis que nos chants de fête
cántico laudes habet hæc coróna,
te tressent cette couronne de louange,
vocis ac mentis, Ióachim, benígne
Joachim, accueille avec bienveillance
áccipe munus.
l'hommage de notre voix et de notre cœoeur.
  
Longa te regum séries avórum
La longue lignée des rois, tes ancêtres,
Abrahæ prolem tulit atque David;
fit de toi le descendant d'Abraham et de David;
clárior mundi dómina corúscas
mais tu es plus célèbre par ta fille Marie,
prole María.
maîtresse du monde.
  
Sic tuum germen benedícta ab Anna
Ainsi ton enfant née d'Anne, ton épouse bénie,
éditum, patrum repetíta vota
comble les vœoeux répétés de tes pères
implet, et mæsto próperat reférre
et se hâte de rendre la joie
gáudia mundo.
au monde attristé.
  
Laus tibi, Prolis Pater increátæ;
Louange à Toi, Père du Fils incréé,
laus tibi, summi Súboles Paréntis;
à Toi, Descendance du Père souverain,
summa laus, compar, tibi sit per omne,
à Toi, Esprit qui es leur égal
Spíritus, ævum. Amen.
à travers tous les âges.
Ant. 1 Mirábilis facta est sciéntia tua super me, Dómine.Ant. 1 Ta science a fait sur moi des merveilles, Seigneur.
Psalmus 138 (139)
Psaume 138 (139)
Dominus intuens omnia
Le Seigneur voit tout
Quis cognovit sensum Domini? Aut quis consiliarius eius fuit? (Rom 11, 34).
Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ?
I
I
Dómine, scrutátus es et cognovísti me, * tu cognovísti sessiónem meam  et resurrectiónem meam. Seigneur, Tu me sondes et tu me connais, Tu sais quand je suis assis ou levé.
Intellexísti cogitatiónes meas de longe, * sémitam meam et accúbitum meum investigásti. Tu découvres ma pensée de loin. Tu m'observes quand je suis en marche ou couché.
Et omnes vias meas perspexísti, † quia nondum est sermo in língua mea, * et ecce, Dómine, tu novísti ómnia. Et toutes mes voies Te sont familières, car la parole n'est pas encore sur ma langue, que déjà, le Seigneur, Tu la connais entièrement.
A tergo et a fronte coartásti me * et posuísti super me manum tuam. En avant et en arrière Tu m'entoures, et Tu mets Ta main sur moi:
Mirábilis nimis facta est sciéntia tua super me, * sublímis, et non attíngam eam. Science trop merveilleuse pour moi, elle est trop élevée pour que j'y puisse atteindre.
Quo ibo a spíritu tuo *et quo a fácie tua fúgiam? Où aller loin de Ton esprit, où fuir loin de Ta face?
Si ascéndero in cælum, tu illic es; * si descéndero in inférnum, ades. Si je monte aux cieux, Tu y es; si je me couche dans le schéol, Te voilà!
Si súmpsero pennas auróræ * et habitávero in extrémis maris, Si je prends les ailes de l'aurore, et que j'aille habiter aux confins de la mer,
étiam illuc manus tua dedúcet me, * et tenébit me déxtera tua. là encore Ta main me conduira, et Ta droite me saisira.
Si díxero: «Fórsitan ténebræ cómpriment me, * et non illuminátio erit circa me» , Et je dis: « Au moins les ténèbres me couvriront, et la nuit sera la seule lumière qui m'entoure »
étiam ténebræ non obscurabúntur a te, † et nox sicut dies illuminábitur * —sicut ténebræ eius ita et lumen eius —. Les ténèbres mêmes n'ont pas pour Toi d'obscurité; pour Toi la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Mirábilis facta est sciéntia tua super me, Dómine.Ant. Ta science a fait sur moi des merveilles, Seigneur.
Ant. 2 Ego Dóminus scrutans cor et probans renes, qui do unicuíque secúndum viam suam.Ant. 2 Moi, le Seigneur, qui sonde les cœurs et qui éprouve les reins, pour rendre à chacun selon ses voies.
II
II
Quia tu formásti renes meos, * contexuísti me in útero matris meæ. C'est Toi qui as formé mes reins, et qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Confitébor tibi, quia mirabíliter plasmátus sum;  † mirabília ópera tua, * et ánima mea cognóscit nimis.Je Te loue d'avoir fait de moi une créature si merveilleuse; Tes oeuvres sont admirables, et mon âme se plaît à le reconnaître.
Non sunt abscóndita ossa mea a te,  † cum factus sum in occúlto, * contéxtus in inferióribus terræ.Ma substance n'était pas cachée devant Toi, lorsque j'étais formé dans le secret, tissé avec art dans les profondeurs de la terre.
Imperféctum adhuc me vidérunt óculi tui, † et in libro tuo scripti erant omnes dies: * ficti erant, et nondum erat unus ex eis.Je n'étais qu'un germe informe, et tes yeux me voyaient, et sur Ton livre étaient tous inscrits les jours qui m'étaient destinés, avant qu'aucun d'eux fût encore.
Mihi autem nimis pretiósæ cogitatiónes tuæ, Deus; * nimis gravis summa eárum. Que pour moi Tes pensées semblent ravissantes, ô Dieu ; Que le nombre en est grand.
Si dinumerábo eas,  super arénam multiplicabúntur; * si ad finem pervénerim, adhuc sum tecum.Si je compte, elles surpassent en nombre les grains de sable; je m'éveille, et je suis encore avec Toi.
[Útinam óccidas, Deus, peccatóres; * viri sánguinum, declináte a me.[O Dieu, ne feras-tu pas périr le méchant? Hommes de sang, éloignez-vous de moi!
Qui loquúntur contra te malígne: * exaltántur in vanum contra te. Ils parlent de Toi d'une manière criminelle, ils prennent Ton nom en vain, eux, Tes ennemis!
Nonne, qui odérunt te, Dómine, óderam * et insurgéntes in te abhorrébam?Ne dois-je pas, Seigneur, haïr ceux qui Te haïssent, avoir en horreur ceux qui s'élèvent contre Toi?
Perfécto ódio óderam illos, * et inimíci facti sunt mihi.]Oui, je les hais d'une haine complète, ils sont pour moi des ennemis.]
Scrutáre me, Deus, et scito cor meum; * proba me et cognósce sémitas meas Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur; éprouve-moi, et connais mes pensées.
et vide, si via vanitátis in me est, * et deduc me in via ætérna.Regarde si je suis sur une voie funeste, et conduis-moi dans la voie éternelle.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ego Dóminus scrutans cor et probans renes, qui do unicuíque secúndum viam suam.Ant. Moi, le Seigneur, qui sonde les cœurs et qui éprouve les reins, pour rendre à chacun selon ses voies.
Ant. 3 In ipso cóndita sunt univérsa, et ómnia in ipso constant.Ant. 3 En Lui tout fut créé, et tout subsiste en Lui.
Canticum (Cf. Col 1, 12-20) NT6
Cantique (Cf. Col 1, 12-20) NT6
Christus primogenitus omnis creaturæ et primogenitus ex mortuis
Le Christ, premier-né de toutes créatures, premier-né d'entre les morts
Grátias agámus Deo Patri, * qui idóneos nos fecit in partem sortis sanctórum in lúmine; Rendons grâce à Dieu le Père, Lui qui nous a donné d'avoir part à l'héritage des saints, dans la lumière;
qui erípuit nos de potestáte tenebrárum * et tránstulit in regnum Fílii dilectiónis suæ,nous arrachant à la puissance des ténèbres, Il nous a placés dans le Royaume de Son Fils bien-aimé,
in quo habémus redemptiónem, * remissiónem peccatórum;en Lui nous avons le rachat, le pardon des péchés;
qui est imágo Dei invisíbilis, * primogénitus omnis creatúræ, Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature.
quia in ipso cóndita sunt univérsa † in cælis et in terra, * visibília et invisibília, en Lui, tout fut créé, dans le ciel et sur la terre, les êtres visibles et invisibles,
sive throni sive dominatiónes * sive principátus sive potestátes.puissances, principautés, souverainetés, dominations, tout est créé par Lui et pour Lui.
Omnia per ipsum et in ipsum creáta sunt, † et ipse est ante ómnia, * et ómnia in ipso constant.Il est avant toute chose, et tout subsiste en Lui.
Et ipse est caput córporis Ecclésiæ; † qui est princípium, primogénitus ex mórtuis, * ut sit in ómnibus ipse primátum tenens,Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église: c'est Lui le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin qu'il ait en tout la primauté,
quia in ipso complácuit omnem plenitúdinem habitáre * et per eum reconciliáre ómnia in ipsum, car Dieu a jugé bon qu'habite en Lui toute plénitude et que tout, par le Christ, Lui soit enfin réconcilié,
pacíficans per sánguinem crucis eius, * sive quæ in terris sive quæ in cælis sunt.faisant la paix par le sang de Sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In ipso cóndita sunt univérsa, et ómnia in ipso constant.Ant. En Lui tout fut créé, et tout subsiste en Lui.
Lectio brevis (Rom 9, 4-5)
Lecture brève (Rom 9, 4-5)
Sunt Israelítæ, quorum adóptio est filiórum et glória et testaménta et legislátio et cultus et promissiónes, quorum sunt patres, et ex quibus Christus secúndum carnem: qui est super ómnia Deus benedíctus in sæcula. Amen.Ce sont aux Israélites, qu'appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la Loi, et le culte, et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu le Christ selon la chair, lequel est au-dessus de toutes choses, Dieu, béni éternellement. Amen !
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Suscépit Israel púerum suum, * Recordátus misericórdiæ suæ. Suscépit. V/. Sicut locútus est ad patres nostros. * Recordátus misericórdiæ suæ. Glória Patri. Suscépit.R/. Il a relevé Israël Son enfant, * Il S'est souvenu de Sa miséricorde. Il a relevé. V/. Comme Il l'avait annoncé à nos pères. *Il S'est souvenu de Sa Miséricorde. Gloire au Père. Il a relevé.
Ant. Inclita stirps Iesse virgam prodúxit amoenam, de qua procéssit flos miro plenus odóre.Ant.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Inclita stirps Iesse virgam prodúxit amoenam, de qua procéssit flos miro plenus odóre.Ant.
Preces
Prières litaniques.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Dómine, Deus patrum nostrórum, qui beátis Ióachim et Annæ hanc grátiam contulísti, ut ex eis incarnáti Fílii tui Mater nascerétur, utriúsque précibus concéde, ut salútem tuo promíssam pópulo consequámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Seigneur, Dieu de nos Pères, Tu as fait la grâce à saint Joachim et à sainte Anne d'être ceux dont naîtrait la Mère de Ton Fils incarné, à leur commune prière, accorde-nous le salut que Tu as promis à Ton peuple. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

mercredi 26 juillet 2017
Hebdomada XVI per annum XVIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ss. Ioachim et Annae, parentum B. Mariae Virginis Sts Joachim et Anne, parents de la Bienheureuse Vierge Marie
Memoria Mémoire
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.
Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne: Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa. c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:
Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen. V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.
Hymnus
Hymne
Christe, qui, splendor et dies
O Christ, la splendeur et le jour,
noctis tenébras détegis,
qui chasses l'ombre de la nuit,
lucísque lumen créderis,
nous croyons que Tu es lumière,
lumen beátis prædicans,
promettant lumière aux élus.
  
Precámur, sancte Dómine,
Seigneur très saint, nous T'en prions,
hac nocte nos custódias;
en cette nuit protège-nous ;
sit nobis in te réquies,
fais que nous reposions en Toi,
quiétas horas tríbue.
donne-nous des heures de paix.
  
Somno si dantur óculi,
Nos yeux se livrent au sommeil ;
cor semper ad te vígilet;
que nos cœoeurs veillent pour T'attendre;
tuáque dextra prótegas
protège de Ton bras puissant
fidéles, qui te díligunt.
ceux qui Te gardent leur amour.
  
Defénsor noster, áspice,
Regarde-nous ô Défenseur,
insidiántes réprime,
repousse au loin ceux qui nous guettent,
gubérna tuos fámulos,
daigne guider Tes serviteurs
quos sánguine mercátus es.
que Tu rachetas par Ton sang.
  
Sit Christe, rex piíssime
O Christ, ô Roi plein de bonté,
tibi Patríque glória
gloire à Toi et gloire à Ton Père,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Esto mihi in Deum protectórem et in domum refúgii.Ant. 1 Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves.
Psalmus 30
Psaume 30
Afflicti supplicatio cum fiducia
Supplicaton de l'affligé avec confiance
Pater, in manus tuas commendo spiritum meum (Lc 23,46)
Père, entre Tes mains je remets mon esprit (Lc 23,46)
In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum; * in iustítia tua líbera me. J'ai espéré en Toi, Seigneur; que je ne sois jamais confondu; * dans Ta justice délivre-moi.
Inclína ad me aurem tuam, * accélera, ut éruas me. Incline vers moi Ton oreille; * hâte-Toi de me délivrer. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge, * afin que Tu me sauves.
Esto mihi in rupem praesídii et in domum munítam, * ut salvum me fácias. Car Tu es ma force et mon refuge, * et à cause de Ton Nom, Tu me conduiras et me nourriras.
Quóniam fortitúdo mea et refúgium meum es tu * et propter nomen tuum dedúces me et pasces me. Tu me tireras de ce piège qu'ils ont caché contre moi, * car Tu es mon protecteur.
Edúces me de láqueo, quem abscondérunt mihi, * quóniam tu es fortitúdo mea. Je remets mon âme entre Tes mains; * Tu m'as racheté, Seigneur, Dieu de vérité.
In manus tuas comméndo spíritum meum; * redemísti me, Dómine, Deus veritátis. Tu haïs ceux qui s'attachent sans aucun fruit * à des choses vaines.
Odísti observántes vanitátes supervácuas, * ego autem in Dómino sperávi. Pour moi, j'ai mis mon espérance dans le Seigneur.* Je tressaillirai de joie et d'allégresse dans Ta miséricorde.
Exsultábo et laetábor in misericórdia tua, * quóniam respexísti humilitátem meam; Car Tu as regardé mon état humilié; * Tu as sauvé mon âme des angoisses.
agnovísti necessitátes ánimae meae † nec conclusísti me in mánibus inimíci; * statuísti in loco spatióso pedes meos. Et Tu ne m'as pas livré aux mains de l'ennemi; * Tu as mis mes pieds au large.
Miserére mei, Dómine, quóniam tríbulor; † conturbátus est in maeróre óculus meus, * ánima mea et venter meus. Aie pitié de moi, Seigneur, car je suis très affligé; * mon oeil, mon âme et mes entrailles sont troublés par la colère.
Quóniam defécit in dolóre vita mea, * et anni mei in gemítibus; Car ma vie se consume dans la douleur, * et mes années dans les gémissements.
infirmáta est in paupertáte virtus mea, * et ossa mea contabuérunt. Ma force s'est affaiblie par la pauvreté, * et mes os sont ébranlés.
Apud omnes inimícos meos factus sum oppróbrium † et vicínis meis valde et timor notis meis: * qui vidébant me foras, fugiébant a me. Plus que tous mes ennemis, je suis devenu un objet d'opprobre, surtout à mes voisins, * et l'effroi de ceux qui me connaissent.
Oblivióni a corde datus sum tamquam mórtuus; * factus sum tamquam vas pérditum. Ceux qui me voyaient dehors fuyaient loin de moi.* J'ai été oublié des coeurs, comme un mort.
Quóniam audívi vituperatiónem multórum: * horror in circúitu; J'ai été comme un vase brisé;* car j'ai entendu les propos injurieux de ceux qui demeurent alentour.
in eo dum convenírent simul advérsum me, * auférre ánimam meam consiliáti sunt. Quand ils se réunissaient ensemble contre moi, * ils ont tenu conseil pour m'ôter la vie.
Ego autem in te sperávi, Dómine; † dixi: “Deus meus es tu, * in mánibus tuis sortes meae.” Mais j'ai espéré en Toi, Seigneur. * J'ai dit: Tu es mon Dieu;
Éripe me de manu inimicórum meórum * et a persequéntibus me; mes destinées sont entre Tes mains. Arrachez-moi de la main de mes ennemis * et de mes persécuteurs.
illústra fáciem tuam super servum tuum, * salvum me fac in misericórdia tua. Fais luire Ton visage sur Ton serviteur; sauvez-moi par Ta miséricorde.* Seigneur, que je ne sois pas confondu, car je T'ai invoqué.
Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te; * erubéscant ímpii et obmutéscant in inférno. Que les impies rougissent, et qu'ils soient conduits dans l'enfer; * que les lèvres trompeuses deviennent muettes,
Muta fiant lábia dolósa, † quae loquúntur advérsus iústum protérva * in supérbia et in abusióne. elles qui profèrent l'iniquité contre le juste, * avec orgueil et insolence.
Quam magna multitúdo dulcédinis tuae, Dómine, * quam abscondísti timéntibus te. Qu'elle est grande, Seigneur, * l'abondance de Ta douceur, que Vous avez mise en réserve pour ceux qui Vous craignent!
Perfecísti eis, qui sperant in te, * in conspéctu filiórum hóminum. Tu l'exerces envers ceux qui espèrent en Toi, * à la vue des enfants des hommes.
Abscóndes eos in abscóndito faciéi tuae * a conturbatióne hóminum; Tu les cacheras dans le secret de Ta face, * à l'abri du tumulte des hommes.
próteges eos in tabernáculo * a contradictióne linguárum. Tu les protégeras dans Ton tabernacle * contre les langues qui les attaquent.
Benedíctus Dóminus, * quóniam mirificávit misericórdiam suam mihi in civitáte muníta. Béni soit le Seigneur, * car Il a signalé envers moi Sa miséricorde dans une ville fortifiée.
Ego autem dixi in trepidatióne mea: * “Praecísus sum a conspéctu oculórum tuórum.” Pour moi j'ai dit dans le transport de mon esprit: * J'ai été rejeté de devant Tes yeux.
Verúmtamen exaudísti vocem oratiónis meae, * dum clamárem ad te. C'est pour cela que Tu as exaucé la voix de ma prière, * lorsque je criais vers Toi.
Dilígite Dóminum, omnes sancti eíus: † fidéles consérvat Dóminus * et retríbuit abundánter faciéntibus supérbiam. Aimez le Seigneur, vous tous Ses saints; * car le Seigneur recherchera la vérité, et Il châtiera largement ceux qui se livrent à l'orgueil.
Viríliter ágite, et confortétur cor vestrum, * omnes, qui sperátis in Dómino. Agissez avec courage, et que votre coeur s'affermisse, * vous tous qui espérez au Seigneur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Esto mihi in Deum protectórem et in domum refúgii.Ant. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves.
Ant. 2 De profúndis clamávi ad te, Dómine. Ant. 2 Des profondeurs, j'ai crié vers Toi, Seigneur.
Psalmus 129 (130)
Psaume 129 (130)
De profundis clamavi
Du fond des abîmes, je crie
Ipse salvum faciet populum suum a peccatis eorum (Mt 1, 21).
Voici qu'Il libérera Son peuple de ses péchés (Mt 1,21)
De profúndis clamávi ad te, Dómine; * Dómine, exáudi vocem meam. Du fond des abîmes je crie vers Toi, Seigneur; . Seigneur, exauce ma voix.
Fiant aures tuæ intendéntes * in vocem deprecatiónis meæ. Que Tes oreilles soient attentives * à la voix de ma supplication.
Si iniquitátes observáveris, Dómine, * Dómine, quis sustinébit? Si Tu examines nos iniquités, Seigneur, * Seigneur, qui subsistera devant Toi ?
Quia apud te propitiátio est, * ut timeámus te. Mais auprès de Toi est la miséricorde, * et à cause de Ta loi j'ai espéré en Toi.
Sustínui te, Dómine, * sustínuit ánima mea in verbo eius; Mon âme s'est soutenue par Sa parole;
sperávit ánima mea in Dómino * magis quam custódes auróram. Mon âme a espéré au Seigneur. Depuis la veille du matin
Magis quam custódes auróram * speret Israel in Dómino, jusqu'à la nuit, * qu'Israël espère au Seigneur;
quia apud Dóminum misericórdia, * et copiósa apud eum redémptio. car auprès du Seigneur est la miséricorde, * et on trouve en Lui une rédemption abondante.
Il rachètera lui-même Israël * de toutes ses iniquités.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. De profúndis clamávi ad te, Dómine. Ant. Des profondeurs, j'ai crié vers Toi, Seigneur.
Lectio brevis (Eph 4, 26-27)
Lecture brève (Eph 4, 26-27)
Nolíte peccáre; sol non óccidat super iracúndiam vestram, et nolíte locum dare Diábolo.Ne péchez point ; que le soleil ne se couche point sur votre irritation, et ne donnez pas non plus accès au diable.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous a rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Orémus.
 
Dómine Iesu Christe, qui iugum suave te sequentibus onusque leve pérhibes mitis et humilis † dignare huius diei vota et opera nostra suscipere et quietem tribuere * qua tuo nos facias servitio promptiores. Qui vivis et regnas in sæcula sæculórum.Seigneur Jésus-Christ, dont le joug est suave pour ceux qui Te suivent et le fardeau doux, daigne en ce jour accueillir nos humbles oeuvres et voeux et accorde-nous le repos qui nous rendra prompts à Te servir. Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :
Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen. Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,
vita, dulcédo et spes nostra, salve. vie, douceur et notre espérance, salut !
Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ. Enfants d’'Ève exilés, nous crions vers vous.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs
in hac lacrimárum valle. de cette vallée de larmes.
Eia ergo, advocáta nostra, O vous notre avocate,
illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte. tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.
Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui, Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,
nobis post hoc exsílium osténde. Montrez-Le nous à l'’issue de cet exil.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María. O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.