Laudes - Messe - Vêpres - Complies

vendredi 4 août 2017
Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. Ioannis Mariae Vianney, presbyteri St Jean-Marie Vianney, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
  
Inclitus rector pater atque prudens,
Pasteur illustre et père prudent
cuius insígnem cólimus triúmphum,
dont nous célébrons le grand triomphe
iste conféssor sine fine lætus
ce confesseur règne à jamais
regnat in astris.
dans la joie des cieux
  
Qui Petri summa cáthedra resídens,
Assis sur la chaire suprême de Pierre
præsul imménsi gregis et magíster,
pasteur et docteur d'un immense troupeau
regna per claves Dómini poténter
par le pouvoir des clefs du Seigneur
cælica pandit.
il a ouvert le royaume des cieux
  
Qui sacerdótis, ducis ac magístri
Il a assumé la charge sainte de prêtre
munus insúmpsit pópulis sacrátum,
de chef et de docteur en faveur de son peuple
præsul et vitæ sápiens parávit
pasteur avisé, il lui a procuré les dons
dona beátæ.
de la vie bienheureuse
  
Ipse dux clarus fuit et magíster,
Il fut un chef et un docteur illustre
éxhibens sacræ documénta vitæ
qui prodigua l'enseignement d'une vie sainte
ac Deo semper sátagens placére
avec le souci de plaire à Dieu
péctore mundo.
sans cesse par un coeur pur.
  
Nunc eum nisu rogitémus omnes,
A présent, supplions-le tous avec ardeur
ábluat nostrum pius ut reátum,
que sa bonté nous purifie de nos fautes
et sua ducat prece nos ad alta
et que sa prière nous conduise
cúlmina cæli.
au plus haut des cieux
  
Sit Deo soli decus et potéstas,
A Dieu seul gloire et puissance,
laus in excélsis, honor ac perénnis,
louange dans les cieux et honneur éternel
qui suis totum móderans gubérnat
lui qui, par ses lois, règle et gouverne
légibus orbem. Amen.
l'univers entier.
 
Hi sacerdótes Dómini sacráti,
Ces saints prêtres du Seigneur
consecratóres Dómini fidéles
ont sanctifié et fait paître
atque pastóres pópuli fuére
fidèlement leur peuple
ímpigro amóre.
dans leur amour infatigable.
  
Namque suscéptæ benedictiónis
Ils gardèrent le don de leur consécration
dona servántes, studuére, lumbos
en s'efforçant, la ceinture aux reins,
fórtiter cincti, mánibus corúscas
de tenir à la main
ferre lucérnas.
leurs lampes allumées
  
Sicque suspénsi vigilésque, quando
Ainsi attentifs et vigilants,
iánuam pulsans Dóminus veníret,
quand le Seigneur frappa à la porte
obviavérunt properánti alácres
ils se portèrent à Sa rencontre
pándere limen.
avec allégresse pour Lui ouvrir.
  
Glóriæ summum decus atque laudis,
Qu'à Toi, roi des rois, divinité éternelle
rex, tibi, regum, Déitas perénnis,
tout être rende un tribut suprême
quicquid est rerum célebret per omne
de louange et de gloire
tempus et ævum. Amen.
dans l'infini des temps.
  
  
Ant. 1 Acceptábis sacrifícium iustítiæ super altáre tuum, Dómine.Ant. 1 Accepte le sacrifice de justice sur Ton autel, Seigneur.
Psalmus 50 (51)
Psaume 50 (51)
Miserere mei, Deus
Pitié pour moi, mon Dieu
Renovari spiritu mentis vestræ et induere novum hominem (Eph 4, 23-24).
Vous renouveler dans votre esprit et revêtir l’homme nouveau (Eph 4, 23-24).
Miserére mei, Deus, * secúndum misericórdiam tuam; Aie pitié de moi, Seigneur, * selon Ta grande miséricorde.
et secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum * dele iniquitátem meam. Et selon la multitude de Tes bontés, * efface mon iniquité.
Amplius lava me ab iniquitáte mea * et a peccáto meo munda me. Lave-moi encore plus de mon iniquité, * et purifie-moi de mon péché.
Quóniam iniquitátem meam ego cognósco, * et peccátum meum contra me est semper. Parce que moi aussi, je connais mon iniquité, * et mon péché est toujours devant moi.
Tibi, tibi soli peccávi * et malum coram te feci, J'ai péché contre Toi seul, * et j'ai fait le mal devant Toi,
ut iustus inveniáris in senténtia tua * et æquus in iudício tuo. afin que Tu sois reconnu juste dans Tes paroles, * et que Tu sois victorieux, quand on Te juge.
Ecce enim in iniquitáte generátus sum, * et in peccáto concépit me mater mea. Car, voici, j'ai été conçu dans l'iniquité, * et ma mère m'a conçu dans le péché.
Ecce enim veritátem in corde dilexísti * et in occúlto sapiéntiam manifestásti mihi. Car, voici, Tu as aimé la vérité; * Tu m'as manifesté les choses obscures et cachées de Ta sagesse.
Aspérges me hyssópo, et mundábor; * lavábis me, et super nivem dealbábor. Tu m'aspergeras avec de l'hysope et je serai purifié; * Tu me laveras, et je deviendrai plus blanc que la neige.
Audíre me fácies gáudium et lætítiam, * et exsultábunt ossa, quæ contrivísti. Tu me feras entendre [une parole de] joie et [d']allégresse, * et mes os humiliés exulteront.
Avérte fáciem tuam a peccátis meis * et omnes iniquitátes meas dele. Détourne Ta face de mes péchés; * et efface toutes mes iniquités.
Cor mundum crea in me, Deus, * et spíritum firmum ínnova in viscéribus meis. Crée un cœur pur en moi, ô Dieu ! * et renouvelle un esprit droit dans mes entrailles.
Ne proícias me a fácie tua * et spíritum sanctum tuum ne áuferas a me. Ne me rejette pas de devant Ta Face, * et ne retire pas Ton Esprit Saint de moi.
Redde mihi lætítiam salutáris tui * et spíritu promptíssimo confírma me. Rends-moi la joie de Ton Salut,* et par Ton Esprit souverain fortifie-moi.
Docébo iníquos vias tuas, * et ímpii ad te converténtur. J'enseignerai aux [hommes] iniques Tes voies, * et les impies se convertiront à Toi.
Líbera me de sanguínibus, Deus, Deus salútis meæ, * et exsultábit língua mea iustítiam tuam. Délivre-moi du sang [versé], ô Dieu, Dieu de mon salut * et ma langue célébrera avec joie Ta justice.
Dómine, lábia mea apéries, * et os meum annuntiábit laudem tuam. Seigneur, Tu ouvriras mes lèvres, * et ma bouche annoncera Ta louange.
Non enim sacrifício delectáris, * holocáustum, si ófferam, non placébit. Parce que si Tu avais voulu un sacrifice, je Te l'aurais offert certainement; * [mais] des holocaustes ne Te seront point agréables.
Sacrifícium Deo spíritus contribulátus, * cor contrítum et humiliátum, Deus, non despícies. Le sacrifice que Dieu désire est un esprit brisé de douleur * Tu ne dédaigneras pas, ô Dieu, un cœur contrit et humilié.
Benígne fac, Dómine, in bona voluntáte tua Sion, * ut ædificéntur muri Ierúsalem. Dans Ta bonne volonté, Seigneur, traite bénignement Sion; * afin que les murs de Jérusalem soient bâtis.
Tunc acceptábis sacrifícium iustítiæ, oblatiónes et holocáusta; * tunc impónent super altáre tuum vítulos. Alors Tu agréeras un sacrifice de justice, des oblations et des holocaustes; * alors on mettra sur Ton autel de jeunes taureaux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Acceptábis sacrifícium iustítiæ super altáre tuum, Dómine.Ant. Accepte le sacrifice de justice sur Ton autel, Seigneur.
Ant. 2 In Dómino iustificábitur et laudábitur omne semen Israel.Ant. 2 Dans le Seigneur est justifiée et louée toute la descendance d'’Israël.
Canticum (Is 45, 15-25) AT27
Cantique. d'Isaïe (Is 45). AT 27
Omnes gentes convertantur ad Dominum
Que toutes les nations se tournent vers le Seigneur.
In nomine Iesu omne genu flectatur (Phil 2, 10).
Qu’au Nom de Jésus, tout genou fléchisse. (Phil 2, 10).
Vere tu es Deus abscónditus, * Deus Israel salvátor.Vraiment Tu es un Dieu qui se cache Dieu d'Israël, Sauveur.
Confúsi sunt et erubuérunt omnes, * simul abiérunt in confusiónem fabricatóres idolórum. Ils sont tous humiliés, déshonorés, ils s'en vont, couverts de honte, ceux qui fabriquent leurs idoles.
Israel salvátus est in Dómino salúte ætérna; * non confundémini et non erubescétis usque in sæculum sæculi.Israël est sauvé par le Seigneur, sauvé pour les siècles; vous ne serez ni honteux ni humiliés pour la suite des siècles.
Quia hæc dicit Dóminus, qui creávit cælos, ipse Deus, * qui formávit terram et fecit eam, ipse fundávit eam; Ainsi parle le Seigneur, le Créateur des cieux, Lui, le Dieu qui fit la terre et la forma, Lui qui l'affermit ;
non ut vácua esset, creávit eam, † ut habitarétur, formávit eam: * «Ego Dóminus, et non est álius.qui l'a créée, non pas comme un lieu vide, qui l'a faite pour être habitée: «Je suis le Seigneur: il n'en est pas d'autre!
Non in abscóndito locútus sum, * in loco terræ tenebróso; Quand J'ai parlé, Je ne me cachais pas quelque part dans l'obscurité de la terre ;
non dixi sémini Iacob: “Frustra quærite me”. * Ego Dóminus loquens iustítiam, annúntians recta.Je n'ai pas dit aux descendants de Jacob: Cherchez-moi dans le vide ! Je suis le Seigneur qui profère la justice, qui annonce la vérité!
Congregámini et veníte et accédite simul, * qui salváti estis ex géntibus. «Rassemblez-vous, venez, approchez tous, survivants des nations.
Nesciérunt, qui levant lignum sculptúræ suæ * et rogant deum non salvántem.Ils sont dans l'ignorance, ceux qui portent leurs idoles de bois, et qui adressent des prières au dieu qui ne sauve pas.
Annuntiáte et veníte et consiliámini simul. * Quis audítum fecit hoc ab inítio, ex tunc prædíxit illud? Déclarez-vous, présentez vos preuves, tenez conseil entre vous: qui donc l'a d'avance révélé et jadis annoncé ?
Numquid non ego Dóminus, † et non est ultra Deus absque me? * Deus iustus et salvans non est præter me.N'est-ce pas Moi, le Seigneur ? Hors moi, pas de Dieu; de Dieu juste et sauveur, pas d'autre que Moi !
Convertímini ad me et salvi éritis, omnes fines terræ, * quia ego Deus, et non est álius.Tournez-vous vers Moi: vous serez sauvés, tous les lointains de la terre! Oui, je suis Dieu: il n'en est pas d'autre.
In memetípso iurávi: † Egréssa est de ore meo iustítia, * verbum, quod non revertétur; Je le jure par Moi-même : de Ma bouche sort la justice, la parole que rien n'arrête.
quia mihi curvábitur omne genu, * et iurábit omnis língua».car devant Moi, tout genou fléchira, toute langue en fera le serment »
«Tantum in Dómino» dicent * «sunt iustítiæ et robur!». « Par le Seigneur seulement » dira-t-elle de Moi « la justice et la force ! »
Ad eum vénient et confundéntur omnes, qui repúgnant ei: * in Dómino iustificábitur et laudábitur omne semen Israel.Jusqu'à Lui viendront, humiliés, tous ceux qui s'enflammaient contre Lui : elle obtiendra, par le Seigneur, justice et gloire, toute la descendance d'Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In Dómino iustificábitur et laudábitur omne semen Israel.Ant. Dans le Seigneur est justifiée et louée toute la descendance d'’Israël.
Ant. 3 Introíte in conspéctu Dómini in exsultatióne.Ant. 3 Entrez en présence de Dieu dans l’'exultation.
Psalmus 99 (100)
Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientium
Joie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius).
Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Iubiláte Dómino, omnis terra,* servíte Dómino in lætítia; Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie.
introíte in conspéctu eius* in exsultatióne.Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus; † ipse fecit nos, et ipsíus sumus,* pópulus eius et oves páscuæ eius.Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Introíte portas eius in confessióne, † átria eius in hymnis,* confitémini illi, benedícite nómini eius.Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Quóniam suávis est Dóminus; † in ætérnum misericórdia eius,* et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius.car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Introíte in conspéctu Dómini in exsultatióne.Ant. Entrez en présence de Dieu dans l’'exultation.
Lectio brevis (Hebr 13, 7-9a)
Lecture brève (Hebr 13, 7-9a)
Mementóte præpositórum vestrórum, qui vobis locúti sunt verbum Dei, quorum intuéntes éxitum conversatiónis imitámini fidem. Iesus Christus heri et hódie idem, et in sæcula! Doctrínis váriis et peregrínis nolíte abdúci. Souvenez-vous de ceux qui vous conduisent, qui vous ont annoncé la parole de Dieu; et considérant qu'elle a été l'issue de leur vie, imitez, leur foi. Jésus-Christ est le même hier et aujourd'hui, Il le sera éternellement. Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Super te, Ierúsalem, * Constítui custódes. Super te.
V/. Die ac nocte non tacébunt prædicáre nomen Dómini. * Constítui custódes. Glória Patri. Super te.
R/. Sur toi, Jérusalem, * j'ai placé des sentinelles. Sur toi. V/. Jamais ni le jour ni la nuit, elles ne cesseront de prêcher le Nom du Seigneur. * J'ai placé des sentinelles. Gloire au Père. Sur toi.
Ant. Non vos estis qui loquímini, sed Spíritus Patris vestri, qui lóquitur in vobis.Ant. Ce n'est pas vous qui parlez, mais l'Esprit de votre Père qui parle en vous.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Non vos estis qui loquímini, sed Spíritus Patris vestri, qui lóquitur in vobis.Ant. Ce n'est pas vous qui parlez, mais l'Esprit de votre Père qui parle en vous.
Preces
Prières litaniques.
Christo, bono pastóri, qui pro suis óvibus ánimam pósuit, laudes grati exsolvámus et supplicémus, dicéntes: Présentons des actions de grâce au Christ, le bon pasteur, qui a donné Sa vie pour Ses brebis, et supplions Le, en disant:
Pasce pópulum tuum, Dómine. Pais Ton peuple, Seigneur.
Christe, qui in sanctis pastóribus misericórdiam et dilectiónem tuam dignátus es osténdere, Christ, qui es digne de montrer dans Tes saints pasteurs Ta miséricorde et Ton amour,
numquam désinas per eos nobíscum misericórditer ágere. - ne cesse jamais de nous faire par eux miséricorde.
Qui múnere pastóris animárum fungi per tuos vicários pergis, Toi qui continue de mener la charge de pasteur des âmes par Tes vicaires,
ne destíteris nos ipse per rectóres nostros dirígere. - ne manque pas de nous diriger à travers nos gouvernants.
Qui in sanctis tuis, populórum dúcibus, córporum animarúmque médicus exstitísti, Toi qui te montre le médecin des âmes et des corps dans tes saints, chefs de ton peuple,
numquam cesses ministérium in nos vitæ et sanctitátis perágere. - ne cesse pas de poursuivre le ministère de la sainteté dans nos vies.
Qui, prudéntia et caritáte sanctórum, tuum gregem erudísti, Toi qui instruis ton troupeau par la sagesse et l'amour des saints,
nos in sanctitáte iúgiter per pastóres nostros ædífica. - édifie nous toujours dans la sainteté par nos pasteurs.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Omnípotens et miséricors Deus, qui sanctum Ioánnem Maríam presbyterum pastoráli stúdio mirábilem effecísti, da, quæsumus, ut, eius exémplo et intercessióne, fratres in caritáte Christi tibi lucrémur, et cum eis ætérnam glóriam cónsequi valeámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Dieu tout puissant et miséricordieux, Tu as rendu saint Jean-Marie admirable par son zèle pastoral, donne-nous, nous T'en prions, par son exemple et son intercession, de gagner nos frères à l'amour du Christ, et avec eux de parvenir à l'éternelle gloire. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

vendredi 4 août 2017
Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. Ioannis Mariae Vianney, presbyteri St Jean-Marie Vianney, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe
Introitus Introit
Ps. 36, 30-31 Ps. 36, 30-31
OS iusti meditábitur sapiéntiam, et lingua eius loquétur iudícium: lex Dei eius in corde ipsíus. Ps. ibid., 1 Noli aemulári in malignántibus: neque zeláveris faciéntes iniquitátem. V/. Glória Patri. La bouche du juste méditera la sagesse et sa langue proférera l’équité ; la loi de son Dieu est dans son cœur. (T.P. Alléluia, alléluia.) Ps. Ibid, 1.Ne porte pas envie au méchant et ne sois pas jaloux de ceux qui commettent l’iniquité.
Oratio
Oraison
Omnípotens et miséricors Deus, qui sanctum Ioánnem Maríam presbyterum pastoráli stúdio mirábilem effecísti, da, quæsumus, ut, eius exémplo et intercessióne, fratres in caritáte Christi tibi lucrémur, et cum eis ætérnam glóriam cónsequi valeámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Dieu tout puissant et miséricordieux, Tu as rendu saint Jean-Marie admirable par son zèle pastoral, donne-nous, nous T'en prions, par son exemple et son intercession, de gagner nos frères à l'amour du Christ, et avec eux de parvenir à l'éternelle gloire. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Verbum Domini. R/. Deo gratias.
Graduale Graduel
Ps. 91, 13 et 14 Ps. 91, 13 et 14
R/. Iustus ut palma florébit: sicut cedrus Líbani multiplicábitur in domo Dómini. V/. Ibid., 3 Ad annuntiándum mane misericórdiam tuam, et veritátem tuam per noctem. R/. Le juste fleurira comme le palmier et il se multipliera comme le cèdre du Liban dans la maison du Seigneur. V/. Pour annoncer le matin Ta miséricorde et Ta vérité durant la nuit.
Allelúia. Alléluia
Iac. 1, 12 Jc 1,12
R/. Allelúia. V/. Beátus vir, qui suffert tentatiónem: quóniam cum probátus fúerit, accípiet corónam vitae. R/. Alléluia V/. Heureux l'homme qui souffre patiemment l'épreuve, car, lorsqu'il aura été éprouvé, il recevra la couronne de vie.
Evangelium Evangile
Matthaeus (9,35-10,1) Matthieu (9,35-10,1)
In illo tempore: Circumíbat Iésus civitátes omnes et castélla, docens in synagógis eórum et prǽdicans evangélium regni et curans omnem languórem et omnem infirmitátem. Et convocátis Duódecim discípulis suis, dedit illis potestátem spirítuum immundórum, ut eícerent eos et curárent omnem languórem et omnem infirmitátem. En ce temps là : Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans leurs synagogues, et prêchant l'Evangile du royaume, et guérissant toute langueur et toute infirmité. Et voyant les foules, Il en eut compassion; car elles étaient accablées, et gisaient comme des brebis qui n'ont point de pasteur. Alors Il dit à Ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans Sa moisson. Et ayant appelé Ses douze disciples, Il leur donna puissance sur les esprits impurs, pour les chasser et pour guérir toute langueur et toute infirmité.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 88, 25 Ps. 88,25
Véritas mea, et misericórdia mea cum ipso: et in nómine meo exaltábitur cornu eius. Ma vérité et Ma miséricorde seront avec lui : et par Mon nom s’élèvera sa puissance.
Communio Communion
Matth. 24, 46-47 Mt. 24, 46-47
Beátus servus, quem, cum vénerit dóminus, invénerit vigilántem: amen dico vobis, super ómnia bona sua constítuet eum. Heureux ce serviteur, si son maître, à son arrivée, le trouve en train de veiller. En vérité, Je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens.

vendredi 4 août 2017
Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. Ioannis Mariae Vianney, presbyteri St Jean-Marie Vianney, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
(Pro uno pastore:)
(Pour un pasteur)
Vir celse, forma fúlgida
Homme éminent, modèle éclatant de vertu,
virtútis, hymnum súscipe,
reçois cette hymne :
qui iure dum te prædicat,
en te louant comme tu le mérites,
Dei canit magnália.
elle chante les merveilles de Dieu.
  
Qui sempitérnus Póntifex
Le Pontife éternel a relié
stirpem Deo mortálium
la race humaine à Dieu,
revínxit, atque réddidit
et nous rendu la paix
paci novo nos foedere,
par une alliance nouvelle
  
Te fecit ipse próvidus
Il a fait de toi, dans sa providence,
sui minístrum múneris,
le ministre de ses dons,
Patri datúrum glóriam
pour que tu rendes gloire au Père,
eiúsque vitam plébibus.
et donnes la vie à son peuple.
  
(Pro papa:)
(Pour un pape)
Tu Petri ovíle cælitus
Tu gouvernais le bercail de Pierre
sumptis regébas clávibus,
avec les clefs reçues du ciel ;
gregémque verbo grátiæ,
tu réconfortais le troupeau par ta parole de grâce et
puris fovébas áctibus.
ta vie sans reproche.
  
(Pro episcopo:)
(Pour un évêque :)
Virtúte factus dítior
Riche de la puissance de  
te consecrántis Spíritus,
l'Esprit qui t'a consacré, bon
præsul, salútis pínguia
pasteur, tu lui as offert les gras
tu tradidísti pábula.
pâturages du salut.
  
(Pro presbytero:)
(Pour un prêtre :)
Regális huius cúlminis
Au sommet de cette dignité
adéptus altitúdinem,
royale, tu as été,
verbo fuísti et móribus
par ta parole et ta vie,
doctor, sacérdos, hóstia.
docteur, prêtre et victime.
  
Locátus in cæléstibus,
Établi dans les cieux,
sanctæ meménto Ecclésiæ,
souviens-toi de la sainte Église,
oves ut omnes páscua
afin les brebis recherchent
Christi petant felícia.
les bienheureuses prairies du Christ.
  
Sit Trinitáti glória,
Gloire à la Trinité,
quæ sancti honóris múnia
Qui te couronne de joies méritées,
tibi minístro sédulo
fidèle serviteur,
dignis corónat gáudiis. Amen.
pour ton saint ministère.
Ant. 1 Sana, Dómine, ánimam meam, quia peccávi tibi.Ant. 1 Guéris, Seigneur, mon âme, car j’'ai pêché contre Toi.
Psalmus 40 (41)
Psaume 40 (41)
Infirmi oratio
Prière de l’'infirme
Unus ex vobis me tradet, qui manducat mecum (Mc 14, 18).
L'’un de vous Me livrera, celui qui mange avec Moi (Mc 14, 18).
Beátus, qui intéllegit de egéno, * in die mala liberábit eum Dóminus. Heureux celui qui prend souci du pauvre, au jour du malheur, le Seigneur le délivrera.
Dóminus servábit eum et vivificábit eum † et beátum fáciet eum in terra * et non tradet eum in ánimam inimicórum eius. Le Seigneur le gardera et le fera vivre ; il sera heureux sur la terre, et tu ne le livreras pas au désir de ses ennemis.
Dóminus opem feret illi super lectum dolóris eius; * univérsum stratum eius versábis in infirmitáte eius. Le Seigneur l'assistera sur son lit de douleur; tu retourneras toute sa couche dans sa maladie.
Ego dixi: «Dómine, miserére mei; * sana ánimam meam, quia peccávi tibi». Moi, je dis : « le Seigneur, aie pitié de moi ! guéris mon âme, car j'ai péché contre Toi ».
Inimíci mei dixérunt mala mihi: * «Quando moriétur, et períbit nomen eius?». Et mes ennemis profèrent contre moi des malédictions : « Quand mourra-t-il, quand périra son nom ?».
Et si ingrediebátur, ut visitáret, vana loquebátur; † cor eius congregábat iniquitátem sibi, * egrediebátur foras et detrahébat. Si quelqu'un vient me visiter, il ne profère que mensonges ; son coeur recueille l'iniquité ; quand il s'en va, il parle au dehors.
Simul advérsum me susurrábant omnes inimíci mei; * advérsum me cogitábant mala mihi: Tous mes ennemis chuchotent ensemble contre moi, contre moi ils méditent le malheur.
«Malefícium effúsum est in eo; * et, qui decúmbit, non adíciet ut resúrgat». « Un mal irrémédiable, disent-ils, a fondu sur lui, le voilà couché, il ne se relèvera plus ».
Sed et homo pacis meæ, in quo sperávi, * qui edébat panem meum, levávit contra me calcáneum. Même l'homme qui était mon ami, qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain, lève le talon contre moi.
Tu autem, Dómine, miserére mei * et resúscita me, et retríbuam eis. Toi, Seigneur, aie pitié de moi et relève-moi, et je leur rendrai ce qu'ils méritent.
In hoc cognóvi quóniam voluísti me, * quia non gaudébit inimícus meus super me; Je connaîtrai que Tu m'aimes, si mon ennemi ne triomphe pas de moi ;
me autem propter innocéntiam suscepísti * et statuísti me in conspéctu tuo in ætérnum. A cause de mon innocence, Tu m'as soutenu, et Tu m'as établi pour toujours en Ta présence.
Benedíctus Dóminus Deus Israel * a sæculo et usque in sæculum. Fiat, fiat. Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, dans les siècles des siècles. Amen, amen.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sana, Dómine, ánimam meam, quia peccávi tibi.Ant. Guéris, Seigneur, mon âme, car j’'ai pêché contre Toi.
Ant. 2 Dóminus virtútum nobíscum, refúgium nobis Deus Iacob.Ant. 2 Le Seigneur est notre force, notre refuge est le Dieu de Jacob.
Psalmus 45 (46)
Psaume 45 (46)
Deus refugium et virtus
Dieu, refuge et force
Vocabunt nomen eius Emmanuel, quod est interpretatum Nobiscum Deus (Mt 1, 23).
On Le nommera Emmanuel, ce qui veut dire Dieu Avec Nous (Mt 1, 23).
Deus est nobis refúgium et virtus, * adiutórium in tribulatiónibus invéntus est nimis. Dieu est notre refuge et notre force ; un secours que l'on rencontre toujours dans la détresse.
Proptérea non timébimus, dum turbábitur terra, * et transferéntur montes in cor maris. Aussi sommes-nous sans crainte si la terre est bouleversée, si les montagnes s'abîment au sein de l'océan,
Fremant et intuméscant aquæ eius, * conturbéntur montes in elatióne eius. si les flots de la mer s'agitent, bouillonnent, et, dans leur furie, ébranlent les montagnes.
Flúminis rivi lætíficant civitátem Dei, * sancta tabernácula Altíssimi. Un fleuve réjouit de ses courants la cité de Dieu, le sanctuaire où habite le Très-Haut.
Deus in médio eius, non commovébitur; * adiuvábit eam Deus mane dilúculo. Dieu est au milieu d'elle : elle est inébranlable ; au lever de l'aurore, Dieu vient à son secours:
Fremuérunt gentes, commóta sunt regna; * dedit vocem suam, liquefácta est terra. Les nations s'agitent, les royaumes s'ébranlent ; Il fait entendre sa voix et la terre se fond d'épouvante.
Dóminus virtútum nobíscum, * refúgium nobis Deus Iacob. le Seigneur des armées est avec nous ; le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
Veníte et vidéte ópera Dómini, * quæ pósuit prodígia super terram. Venez, contemplez les oeuvres du Seigneur, les dévastations qu'Il a opérées sur la terre !
Auferet bella usque ad finem terræ, † arcum cónteret et confrínget arma * et scuta combúret igne. Il a fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre, Il a brisé l'arc, Il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre :
Vacáte et vidéte quóniam ego sum Deus: * exaltábor in géntibus et exaltábor in terra. Arrêtez et reconnaissez que Je suis Dieu, Je domine sur les nations, Je domine sur la terre !
Dóminus virtútum nobíscum, * refúgium nobis Deus Iacob. le Seigneur des armées est avec nous, le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dóminus virtútum nobíscum, refúgium nobis Deus Iacob.Ant. Le Seigneur est notre force, notre refuge est le Dieu de Jacob.
Ant. 3 Omnes gentes vénient et adorábunt coram te, Dómine.Ant. 3 Toutes les nations viendront et T'adorereront, Seigneur.
Canticum (Ap 15, 3-4) NT 11
Cantique (Ap 15, 3-4) NT 11
Hymnus adorationis
Hymne d’adoration
Magna et mirabília ópera tua, * Dómine Deus omnípotens; Grandes, merveilleuses, Tes oeuvres, Seigneur, Dieu de l'univers ;
iustæ et veræ viæ tuæ, * Rex géntium!Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations.
Quis non timébit, Dómine, * et glorificábit nomen tuum? Qui ne Te craindrait, Seigneur, à Ton nom, qui ne rendrait gloire?
Quia solus Sanctus,  † quóniam omnes gentes vénient et adorábunt in conspéctu tuo, * quóniam iudícia tua manifestáta sunt.Oui, Toi seul es saint, oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi; oui, ils sont manifestés, Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Omnes gentes vénient et adorábunt coram te, Dómine.Ant. Toutes les nations viendront et T'adorereront, Seigneur.
Lectio brevis (1 Petr 5, 1-4)
Lecture brève (1 Petr 5, 1-4)
Senióres, qui in vobis sunt, óbsecro, consénior et testis Christi passiónum, qui et eius, quæ in futúro revelánda est glóriæ communicátor: Páscite, qui est in vobis, grégem Dei, providéntes non coácto sed spontánee secúndum Deum, neque turpis lucri grátia sed voluntárie, neque ut dominántes in cleris sed formæ facti gregis. Et cum apparúerit Princeps pastórum, percipiétis immarcescíbilem glóriæ corónam.Je prie donc les anciens qui sont parmi vous, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, moi qui aurai aussi ma part à cette gloire qui doit être manifestée dans l'avenir: paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillez sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu; non pour un gain honteux, mais par dévouement; non en dominant sur ceux qui sont votre partage, mais devenant les modèles du troupeau, du fond du coeur. Et lorsque le prince des pasteurs paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de gloire.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Hic est fratrum amátor, * Qui multum orat pro pópulo. Hic est. V/. Et ánimam suam trádidit pro frátribus suis. * Qui multum orat pro pópulo. Glória Patri. Hic est.R/. Celui là est l'ami de ses frères. * Qui prie beaucoup pour le peuple. V/. Et il a livré sa vie pour ses frères. * Lui qui prie beaucoup pour le peuple. Gloire au Père. Celui là.
Ant. Grátias tibi ago, Christe, pastor bone, qui me ad hanc glóriam perdúcere dignátus es; peto ergo ut oves, quas tradidísti mihi, participéntur mecum de grátia tua in sempitérnum.Ant. Je Te rends grâce, ô Christ, bon pasteur, qui m'as trouvé digne d'accéder à une telle gloire ; je demande donc que les brebis que Tu m'as confiées participent avec moi de Ta grâce pour toujours.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Grátias tibi ago, Christe, pastor bone, qui me ad hanc glóriam perdúcere dignátus es; peto ergo ut oves, quas tradidísti mihi, participéntur mecum de grátia tua in sempitérnum.Ant. Je Te rends grâce, ô Christ, bon pasteur, qui m'as trouvé digne d'accéder à une telle gloire ; je demande donc que les brebis que Tu m'as confiées participent avec moi de Ta grâce pour toujours.
Preces
Prières litaniques.
Christum, pro homínibus pontíficem constitútum in iis quæ sunt ad Deum, dignis láudibus celebrémus, humíliter deprecántes:
Salvum fac pópulum tuum, Dómine.
Qui Ecclésiam tuam per sanctos et exímios rectóres mirabíliter illustrásti,
fac ut christiáni eódem semper lætificéntur splendóre.
Qui, cum sancti te pastóres sicut Móyses orárent, pópuli peccáta dimisísti,
per intercessiónem eórum Ecclésiam tuam contínua purificatióne sanctífica.
Qui sanctos tuos unxísti in médio fratrum et Spíritum tuum in illos direxísti,
reple Spíritu Sancto omnes pópuli tui rectóres.
Qui pastórum sanctórum ipse posséssio exstitísti
tríbue nullum ex iis, quos sánguine acquisísti, sine te manére.
Qui, per Ecclésiæ pastóres, vitam ætérnam óvibus tuis præstas, ne rápiat eas quisquam de manu tua,
salva defúnctos, pro quibus ánimam tuam posuísti.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Omnípotens et miséricors Deus, qui sanctum Ioánnem Maríam presbyterum pastoráli stúdio mirábilem effecísti, da, quæsumus, ut, eius exémplo et intercessióne, fratres in caritáte Christi tibi lucrémur, et cum eis ætérnam glóriam cónsequi valeámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Dieu tout puissant et miséricordieux, Tu as rendu saint Jean-Marie admirable par son zèle pastoral, donne-nous, nous T'en prions, par son exemple et son intercession, de gagner nos frères à l'amour du Christ, et avec eux de parvenir à l'éternelle gloire. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

vendredi 4 août 2017
Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. Ioannis Mariae Vianney, presbyteri St Jean-Marie Vianney, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.
Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne: Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa. c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:
Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen. V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.
Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum,
Avant que le jour ne s'éteigne,
rerum creátor, póscimus,
nous Te prions, Créateur de toute chose,
ut sólita cleméntia
dans Ta bonté de toujours,
sis præsul ad custódiam.
veille sur nous, garde-nous.
  
Te corda nostra sómnient,
Que nos cœurs rêvent de Toi,
te per sopórem séntiant,
qu'ils songent à Toi pendant le sommeil,
tuámque semper glóriam
qu'ils chantent encore Ta gloire
vicína luce cóncinant.
à l'approche de la lumière.
  
Vitam salúbrem tríbue,
Accorde-nous une vie saine,
nostrum calórem réfice
réchauffe-nous intérieurement,
tætram noctis calíginem
que Ta clarté illumine
tua collústret cláritas.
les tristes ténèbres de la nuit.
  
Præsta, Pater omnípotens,
Exauce-nous, Père tout-puissant,
per Iesum Christum Dóminum,
par Jésus-Christ le Seigneur,
qui tecum in perpétuum
qui avec Toi et le Saint-Esprit
regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
règne éternellement. Amen.
Ant. 1 In die clamávi et nocte coram te, Dómine.Ant. 1 Le jour et la nuit, j'ai crié vers Toi, Seigneur.
Psalmus 87 (88)
Psaume 87 (88)
Hominis graviter ægrotantis oratio
Prière de l'’homme gravement malade
Hæc est hora vestra et potestas tenebrarum (Lc 22, 53).
C’est maintenant votre heure, et le pouvoir des ténèbres (Lc 22, 53).
Dómine, Deus salútis meæ, * in die clamávi et nocte coram te. Seigneur, Dieu de mon salut, quand je crie la nuit devant Toi,
Intret in conspéctu tuo orátio mea; * inclína aurem tuam ad precem meam. que ma prière arrive en Ta présence, prête l'oreille à mes supplications !
Quia repléta est malis ánima mea, * et vita mea inférno appropinquávit. Car mon âme est rassasiée de maux; et ma vie touche au schéol.
Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum, * factus sum sicut homo sine adiutório. On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme à bout de forces.
Inter mórtuos liber, * sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris; Je suis comme délaissé parmi les morts, pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre,
quorum non es memor ámplius, * et ipsi de manu tua abscíssi sunt. dont Tu n'as plus le souvenir, et qui sont soustraits à ta main.
Posuísti me in lacu inferióri, * in tenebrósis et in umbra mortis. Tu m'as jeté au fond de la fosse, dans les ténèbres, dans les abîmes.
Super me gravátus est furor tuus, * et omnes fluctus tuos induxísti super me. Sur moi s'appesantit Ta fureur, Tu m'accables de tous tes flots.
Longe fecísti notos meos a me, * posuísti me abominatiónem eis; Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur;
conclúsus sum et non egrédiar. * Oculi mei languérunt præ afflictióne. je suis emprisonné sans pouvoir sortir; mes yeux se consument dans la souffrance.
Clamávi ad te, Dómine, tota die, * expándi ad te manus meas. je T'invoque tout le jour, Seigneur, j'étends les mains vers Toi.
Numquid mórtuis fácies mirabília, * aut surgent umbræ et confitebúntur tibi? Feras-Tu un miracle pour les morts; ou bien les ombres se lèveront-elles pour Te louer ?
Numquid narrábit áliquis in sepúlcro  misericórdiam tuam * et veritátem tuam in loco perditiónis? Publie-t-on Ta bonté dans le sépulcre, Ta fidélité dans l'abîme?
Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua * et iustítia tua in terra obliviónis? Tes prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres et Ta justice dans la terre de l'oubli ?
Et ego ad te, Dómine, clamávi, * et mane orátio mea prævéniet te. Et moi, Seigneur, je crie vers Toi, ma prière va au-devant de Toi dès le matin.
Ut quid, Dómine, repéllis ánimam meam, * abscóndis fáciem tuam a me? Pourquoi, Seigneur, repousses-Tu mon âme, me caches-Tu Ta face ?
Pauper sum ego et móriens a iuventúte mea; * portávi pavóres tuos et conturbátus sum. Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; sous le poids de Tes terreurs, je ne sais que devenir.
Super me transiérunt iræ tuæ, * et terróres tui excidérunt me. Tes fureurs passent sur moi, Tes épouvantes m'accablent.
Circuiérunt me sicut aqua tota die, * circumdedérunt me simul. Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; elles m'assiègent toutes ensemble.
Elongásti a me amícum et próximum, * et noti mei sunt ténebræ. Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches ; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In die clamávi et nocte coram te, Dómine.Ant. Le jour et la nuit, j'ai crié vers Toi, Seigneur.
Lectio brevis (Cf. Ier. 14, 9)
Lecture brève (Cf. Ier. 14, 9)
Tu autem in médio nostri es, Dómine, et nomen tuum invocátum est super nos; ne derelínquas nos, Dómine Deus noster.Tu es au milieu de nous, Seigneur, et ton nom est invoqué sur nous, ne nous abandonne pas, Seigneur notre Dieu.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous a rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Orémus.
 
Concéde nos, omnipotens Deus, † ita sepulto Unigenito tuo fideliter inhaerére, * ut cum ipso in novitate vitae resurgere mereamur. Qui vivit.Accorde-nous, Dieu tout puissant, de nous unir fidèlement à Ton Fils unique au tombeau, que nous puissions avec Lui nous relever dans la vie nouvelle. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :
Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen. Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,
vita, dulcédo et spes nostra, salve. vie, douceur et notre espérance, salut !
Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ. Enfants d’'Ève exilés, nous crions vers vous.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs
in hac lacrimárum valle. de cette vallée de larmes.
Eia ergo, advocáta nostra, O vous notre avocate,
illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte. tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.
Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui, Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,
nobis post hoc exsílium osténde. Montrez-Le nous à l'’issue de cet exil.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María. O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.