Laudes - Messe - Vêpres - Complies

mardi 22 août 2017
Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria III Mardi
B. Mariae Virginis Reginae Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
O quam glorífica luce corúscas,
De quelle glorieuse lumière vous brillez,
stirpis Davídicæ régia proles,
royale enfant de la lignée de David,
sublímis résidens, virgo María,
Vierge Marie, vous qui siègez très haut
supra cælígenas ætheris omnes.
au dessus de tous les habitants des cieux.
Tu, cum virgíneo mater honóre,
Mère qui gardez votre honneur de vierge,
cælórum Dómino péctoris aulam
vous avez préparé chastement, pour le Seigneur des cieux,
sacris viscéribus casta parásti;
dans votre sein consacré, la demeure de votre cœoeur,
natus hinc Deus est córpore Christus:
d'où naquit le Christ, Dieu incarné.
Quem cunctus vénerans orbis adórat,
Celui qu'adore avec vénération tout l'univers,
cui nunc rite genu fléctitur omne,
devant qui à bon droit tout genou fléchit,
a quo te pétimus subveniénte
nous implorons de Lui, par votre secours,
abiéctis ténebris gáudia lucis.
les joies de la lumière qui chasse les ténèbres.
Hoc largíre, Pater lúminis omnis,
Fais-nous cette largesse, Père de toute lumière,
Natum per próprium, Flámine Sancto,
dans l'Esprit Saint, par Ton propre Fils qui,
qui tecum nítida vivit in æthra
vivant avec Toi dans l'éclat de l'éther,
regnans ac móderans sæcula cuncta. Amen.
règne et gouverne tous les siècles.
Ant. 1 Tibi, Dómine, psallam, et intéllegam in via immaculáta.Ant. 1 Je Te chanterai Seigneur, et prendrai la voie de la pureté.
Psalmus 100 (101)
Psaume 100 (101)
Iusti principis confessio
Programme d'un prince juste
Si diligitis me, mandata mea servabitis (Io 14, 15).
Si vous m'aimez, gardez mes commandements (Io 14, 15).
Misericórdiam et iudícium cantábo; * tibi, Dómine, psallam. Je veux chanter la bonté et la justice ; c'est toi, le Seigneur, que je veux célébrer.
Intéllegam in via immaculáta; * quando vénies ad me?Je prendrai garde à la voie de l'innocence. Quand viendras-tu à moi ?
Perambulábo in innocéntia cordis mei, * in médio domus meæ. Je marcherai dans l'intégrité de mon cœur, au milieu de ma maison.
Non propónam ante óculos meos rem iniústam, † faciéntem prævaricatiónes ódio habébo, * non adhærébit mihi.Je ne mettrai devant mes yeux aucune action mauvaise, je hais la conduite perverse, elle ne s'attachera point à moi.
Cor pravum recédet a me, * malígnum non cognóscam. Un cœur faux ne sera jamais le mien, je ne veux pas connaître le mal.
Detrahéntem secréto próximo suo, * hunc cessáre fáciam; Le détracteur qui déchire en secret son prochain, je l'exterminerai ;
supérbum óculo et inflátum corde, * hunc non sustinébo.l'homme au regard hautain et au cœur gonflé d'orgueil, je ne le soutiendrai pas.
Oculi mei ad fidéles terræ, ut sédeant mecum; * qui ámbulat in via immaculáta,  hic mihi ministrábit. J'aurai les yeux sur les hommes fidèles du pays, pour qu'ils demeurent auprès de moi ; celui qui marche dans une voie intègre sera mon serviteur.
Non habitábit in médio domus meæ,  qui facit supérbiam; * qui lóquitur iníqua,  non stabit in conspéctu oculórum meórum. Il n'aura point de place dans ma maison, celui qui agit avec fourberie ; celui qui profère le mensonge ne subsistera pas devant mes yeux.
In matutíno cessáre fáciam  omnes peccatóres terræ, * ut dispérdam de civitáte Dómini  omnes operántes iniquitátem.Chaque matin j'exterminerai tous les méchants du pays, afin de retrancher de la cité du Seigneur tous ceux qui commettent l'iniquité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tibi, Dómine, psallam, et intéllegam in via immaculáta.Ant. Je Te chanterai Seigneur, et prendrai la voie de la pureté.
Ant. 2 Ne áuferas, Dómine, misericórdiam tuam a nobis.Ant. 2 Ne nous retire pas Seigneur, Ta miséricorde.
Canticum   (Dan 3, 26. 27. 29. 34-41) AT39
Cantique Daniel (3, 26. 27. 29. 34-41) AT39
Oratio Azariæ in fornace
Prière d’Azarias dans la fournaise
Pænitemini et convertimini, ut deleantur vestra peccata (Act 3, 19).
Repentez-vous et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés (Act 3, 19).
Benedíctus es, Dómine, Deus patrum nostrórum, * et laudábilis et gloriósum nomen tuum in sæcula, Sois béni, Seigneur, Dieu de nos pères ; Ton Nom est digne de louange et de gloire à jamais.
quia iustus es in ómnibus, * quæ fecísti nobis. Car Tu es juste dans tout ce  que Tu nous as fait,
Peccávimus enim et iníque égimus recedéntes a te * et delíquimus in ómnibus.Car nous avons péché et commis l'iniquité en nous retirant de Toi, et nous avons manqué en toutes choses.
Ne, quæsumus, tradas nos in perpétuum  propter nomen tuum * et ne díssipes testaméntum tuum, Ne nous livre pas pour toujours, à cause de Ton Nom, et ne détruis pas Ton alliance.
neque áuferas misericórdiam tuam a nobis † propter Abraham diléctum tuum * et Isaac servum tuum  et Israel sanctum tuum,Ne retire pas de nous Ta miséricorde, à cause d'Abraham Ton ami, d'Isaac Ton serviteur, et d'Israël Ton saint,
quibus dixísti  quod multiplicáres semen eórum * sicut stellas cæli  et sicut arénam, quæ est in lítore maris,auxquels Tu as promis de multiplier leur postérité; comme les étoiles du ciel, et comme le sable qui est sur le rivage de la mer.
quia, Dómine,  imminúti sumus plus quam omnes gentes * sumúsque húmiles in univérsa terra  hódie propter peccáta nostra;Car, Seigneur, nous sommes réduits devant toutes les nations, et nous sommes aujourd'hui humiliés par toute ta terre, à cause de nos péchés.
et non est in témpore hoc  princeps et prophéta et dux, * neque holocáustum neque sacrifícium, Il n'y a plus en ce temps pour nous ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice,
neque oblátio neque incénsum,  neque locus primitiárum coram te, * ut possímus inveníre misericórdiam;ni oblation, ni encens ; ni endroit pour apporter devant Toi les prémices et trouver grâce ;
sed in ánima contríta  et spíritu humilitátis suscipiámur  sicut in holocáusto aríetum et taurórum * et sicut in mílibus agnórum pínguium, mais puissions-nous être reçus, le coeur contrit et l'esprit humilié, comme Tu reçois tout holocauste de béliers et de taureaux, ou de mille agneaux gras,
sic fiat sacrifícium nostrum  in conspéctu tuo hódie,  et pérfice subsequéntes te, * quóniam non est confúsio confidéntibus in te.qu'il en soit ainsi de notre sacrifice devant Toi aujourd'hui, et de notre soumission envers Toi, car il n'y a pas de confusion pour ceux qui se fient en Toi.
Et nunc séquimur te in toto corde * et timémus te et quærimus fáciem tuam.Maintenant, nous Te suivons de tout notre coeur, nous Te craignons et nous cherchons Ton visage.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ne áuferas, Dómine, misericórdiam tuam a nobis.Ant. Ne nous retire pas Seigneur, Ta miséricorde.
Ant. 3 Deus, cánticum novum cantábo tibi.Ant. 3 Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau.
Psalmus 143 (144), 1-10
Psaume 143 (144), 1-10
Pro victoria et pace
Pour la victoire et la paix
Omnia possum in eo qui me confortat (Phil 4, 13).
Omnia possum in eo qui me confortat (Phil 4, 13).
Benedíctus Dóminus, adiútor meus, † qui docet manus meas ad prœlium * et dígitos meos ad bellum. Béni soit le Seigneur, mon rocher, qui a dressé mes mains au combat, et mes doigts à la guerre.
Misericórdia mea et fortitúdo mea, * refúgium meum et liberátor meus; Ma miséricorde et ma force, mon refuge et mon libérateur;
scutum meum, et in ipso sperávi, * qui subdit pópulum meum sub me.mon bouclier, celui qui est mon refuge, qui range mon peuple sous moi.
Dómine, quid est homo, quod agnóscis eum, * aut fílius hóminis, quod réputas eum? Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu le connaisses, le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui ?
Homo vanitáti símilis factus est, * dies eius sicut umbra prætériens.L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe.
Dómine, inclína cælos tuos et descénde; * tange montes, et fumigábunt. Seigneur, abaisse tes cieux et descends; touche les montagnes, et qu'elles s'embrasent.
Fúlgura coruscatiónem et díssipa eos; * emítte sagíttas tuas et contúrba eos. Fais briller les éclairs, et disperse les ennemis; lance tes flèches, et mets-les en déroute.
Emítte manum tuam de alto; * éripe me et líbera me de aquis multis, Etends tes mains d'en haut, délivre-moi et sauve-moi des grandes eaux,
de manu filiórum alienigenárum,  quorum os locútum est vanitátem, * et déxtera eórum déxtera mendácii.de la main des fils de l'étranger, dont la bouche profère le mensonge, et dont la droite est une droite parjure.
Deus, cánticum novum cantábo tibi, * in psaltério decachórdo psallam tibi, O Dieu, je te chanterai un cantique nouveau, je te célébrerai sur le luth à dix cordes,
qui das salútem régibus, * qui rédimis David servum tuum  de gládio malígno.car tu donnes aux rois la victoire, qui sauves du glaive meurtrier David, ton serviteur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Deus, cánticum novum cantábo tibi.Ant. Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau.
Lectio brevis (Cf. Is 61, 10)
Lecture brève (Cf. Is 61, 10)
Gaudens gaudébo in Dómino, et exsultábit ánima mea in Deo meo, quia índuit me vestiméntis salútis et induménto iustítiæ circúmdedit me, quasi sponsam ornátam monílibus suis. Je serai ravi d'allégresse dans le Seigneur, et mon coeur se réjouira en mon Dieu, parce qu'Il m'a revêtu des vêtements du salut et m'a couvert du manteau de la justice, comme la mariée se pare de ses joyaux.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Elégit eam Dóminus, * Et præelégit eam. Elégit.
V/. In tabernáculo suo habitáre facit eam. * Et præelégit eam. Glória Patri. Elégit.
R/. Le Seigneur l'a choisie, * Et l'a préférée entre toutes. Le Seigneur. V/. Il l'a fait habiter sous Sa tente. * Et l'a préférée entre toutes. Gloire au Père. Le Seigneur.
Ant. Regína mundi digníssima, María virgo perpétua, tu genuísti Christum Dóminum, salvatórem ómnium.Ant. Très digne reine du monde, Marie, perpétuellement vierge, c'est vous la mère du Christ Seigneur, le sauveur de tous.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Regína mundi digníssima, María virgo perpétua, tu genuísti Christum Dóminum, salvatórem ómnium.Ant. Très digne reine du monde, Marie, perpétuellement vierge, c'est vous la mère du Christ Seigneur, le sauveur de tous.
Preces
Prières litaniques.
Salvatórem nostrum celebrántes, qui ex María Vírgine nasci dignátus est, exorémus dicéntes:
Intercédat pro nobis mater tua, Dómine.
O sol iustítiæ, quem immaculáta Virgo ut lucens auróra præcéssit,
tríbue ut in lúmine visitatiónis tuæ semper ambulémus.
Verbum ætérnum, quod Maríam habitatiónis tuæ arcam incorruptíbilem elegísti,
líbera nos a corruptióne peccáti.
Salvátor noster, qui iuxta crucem matrem tuam habuísti,
præsta ut, ipsa intercedénte, communicántes tuis passiónibus gaudeámus.
Benigníssime Iesu, qui pendens in cruce, Maríam Ioánni matrem dedísti,
da nobis ita vívere ut eius fílii agnoscámur.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Deus, qui Fílii tui Genetrícem, nostram constituísti matrem atque regínam, concéde propítius, ut, ipsíus intercessióne suffúlti, tuórum in regno cælésti consequámur glóriam filiórum. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Dieu, qui as voulu que la Mère de Ton Fils fût aussi notre Mère et notre Reine ; daigne nous accorder le soutien de son intercession pour que nous obtenions dans le royaume céleste la gloire promise à Tes fils. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

mardi 22 août 2017
Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria III Mardi
B. Mariae Virginis Reginae Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe
Introitus Introït
Sedulius Sedulius
SALVE, sancta parens, eníxa puérpera Regem: qui caelum terrámque regit in saécula saeculórum. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. 44, 2 Eructávit cor meum verbum bonum: dico ego ópera mea Regi. V/. Glória Patri. Salut, ô Mère sainte ; mère qui avez enfanté le Roi qui régit le ciel et la terre dans les siècles des siècles. (T.P. Alléluia). Ps. 44,2 De mon coeur a jailli une heureuse parole : je dédis mes oeuvres au Roi. V/. Gloire au Père.
Oratio
Oraison
Deus, qui Fílii tui Genetrícem, nostram constituísti matrem atque regínam, concéde propítius, ut, ipsíus intercessióne suffúlti, tuórum in regno cælésti consequámur glóriam filiórum. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Dieu, qui as voulu que la Mère de Ton Fils fût aussi notre Mère et notre Reine ; daigne nous accorder le soutien de son intercession pour que nous obtenions dans le royaume céleste la gloire promise à Tes fils. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Verbum Domini. R/. Deo gratias.
Graduale Graduel
Ps.20,4 3 Ps. 20, 4, 3
R/. Posuísti, Dómine, in cápite eius corónam de lápide pretióso. V/. Desidérium ánimae eius tribuísti ei, et voluntáte labiórum eius non fraudásti eum. R/. Tu as mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses. V/. Tu lui as accordé le désir de son coeur, et Tu ne l'as point frustré de la demande de ses lèvres.
Allelúia. Alléluia
Ps. 20, 4 Ps. 20,4
R/. Allelúia. V/. Posuísti, Dómine, super caput eius corónam de lápide pretióso. R/. Alléluia. V/. Tu as posé, Seigneur, sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
Evangelium Evangile
Luc (1,26-38) Luc (1,26-38)
In illo tempore: Missus est ángelus Gábriel a Deo in civitátem Galilǽae, cui nomen Názareth, ad vírginem desponsátam viro, cui nomen erat Ióseph de domo David, et nomen vírginis María. Et ingréssus ad eam dixit: “Ave, grátia plena, Dóminus tecum.” Ipsa autem turbáta est in sermóne eíus et cogitábat qualis esset ista salutátio. Et ait ángelus ei: “Ne tímeas, María; invenísti enim grátiam apud Deum. Et ecce concípies in útero et páries fílium et vocábis nomen eíus Iésum. Hic erit magnus et Fílius Altíssimi vocábitur, et dabit illi Dóminus Deus sedem David patris eíus, et regnábit super domum Iácob in aetérnum, et regni eíus non erit finis.” Dixit autem María ad ángelum: “Quómodo fiet istud, quóniam virum non cognósco?” Et respóndens ángelus dixit ei: “Spíritus Sanctus supervéniet in te, et virtus Altíssimi obumbrábit tibi: ideóque et quod nascétur sanctum, vocábitur Fílius Dei. Et ecce Elísabeth cognáta tua et ipsa concépit fílium in senécta sua, et hic mensis est sextus illi, quae vocátur stérilis, quia non erit impossíbile apud Deum omne verbum.” Dixit autem María: “Ecce ancílla Dómini; fiat mihi secúndum verbum tuum.” Et discéssit ab illa ángelus. En ce temps là, l'Ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une Vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph; et le nom de la Vierge était Marie. L'Ange, étant entré auprès d'elle, lui dit: Je vous salue, pleine de grâce; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre les femmes. Elle, l'ayant entendu, fut troublée de ses paroles, et elle se demandait quelle pouvait être cette salutation. Et l'Ange lui dit: Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu. Voici que vous concevrez dans votre sein, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé le Fils du Très-Haut; et le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David Son père, et Il régnera éternellement sur la maison de Jacob, et Son règne n'aura pas de fin. Alors Marie dit à l'Ange: Comment cela se fera-t-il? car Je ne connais point d'homme. L'Ange lui répondit: L'Esprit-Saint surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de Son ombre; c'est pourquoi le fruit saint qui naîtra de vous sera appelé le Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, votre parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et ce mois est le sixième de celle qui est appelée stérile; car il n'y a rien d'impossible à Dieu. Et Marie dit: Voici la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole. Et l'Ange s'éloigna d'elle.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 44, 15 Ps. 44,15
Afferéntur Regi vírgines post eam: próximae eius afferéntur tibi. Des vierges seront amenées au Roi après elle; ses compagnes Te seront présentées.
Communio Communion
Ps. 44, 3 Ps. 44,3
Diffúsa est grátia in lábiis tuis: proptérea benedíxit te Deus in aetérnum, et in saéculum saéculi. La grâce est répandue sur Tes lèvres; c'est pourquoi Dieu Vous a béni à jamais.

mardi 22 août 2017
Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria III Mardi
B. Mariae Virginis Reginae Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Mole graváti críminum
Accablés sous le poids de nos fautes,
ad te, regína cælitum,
en nous réfugiant près de vous,
confugiéntes, póscimus
reine des habitants des cieux,
nostris ut adsis précibus.
nous vous supplions d'exaucer nos prières.
Ætérnæ vitæ iánua,
Porte de la vie éternelle,
aurem nobis accómmoda,
prêtez l'oreille à notre voix,
per quam spes vitæ rédiit,
vous qui avez rendu l'espérance de la vie
quam Eva peccans ábstulit.
qu'Eve avait perdue par son péché.
Tu princeps, mater Príncipis,
Princesse, mère d'un prince,
vitam depósce fámulis,
implorez la vie pour vos serviteurs,
et pæniténdi spátia
et obtenez-nous dans votre indulgence
nobis indúlgens ímpetra.
le temps du repentir.
Oránte te, sanctíssima,
A votre prière, ô toute sainte,
sanctórum orant ágmina;
s'associent les armées des saints ;
tuis, regína, précibus
que vos supplications, ô reine,
conciliétur Dóminus.
apaisent le Seigneur.
Regnátrix mater ómnium,
Mère souveraine de tous les hommes,
vota comple fidélium,
exaucez les voeœux des fidèles, et,
ac vitam nos post frágilem
après cette vie fragile,
ad veram perduc réquiem.
conduisez-nous au repos véritable.
Sit laus Patri cum Fílio
Louange au Père, au Fils
et Spíritu Paráclito,
et à l'Esprit Paraclet,
qui te præ cunctis cælica
qui plus que toute créature,
exornavérunt glória. Amen.
vous ont parée de gloire céleste.
Ant. 1 Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, oblivióni detur déxtera mea.Ant. 1 Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!
Psalmus 136 (137), 1-6
Psaume 136 (137), 1-6
Super flumina Babylonis
Au bord des fleuves de Babylone
Hanc corporalem populi captivitatem referre in exemplum spiritalis captivitatis oportet (S. Hilarius ).
Il faut prendre la captivité corporelle du peuple comme une image de la captitivité spirituelle. (S. Hilaire).
Super flúmina Babylónis,  illic sédimus et flévimus, * cum recordarémur Sion. Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion.
In salícibus in médio eius * suspéndimus cítharas nostras.Aux saules de ses vallées nous avions suspendu nos harpes.
Quia illic rogavérunt nos,  qui captívos duxérunt nos, * verba cantiónum Car là, ceux qui nous tenaient captifs nous demandaient des hymnes et des cantiques,
et, qui affligébant nos, lætítiam: * «Cantáte nobis de cánticis Sion» .nos oppresseurs, des chants joyeux: « Chantez-nous un cantique de Sion! »
Quómodo cantábimus cánticum Dómini * in terra aliéna? Comment chanterions-nous le cantique du Seigneur, sur la terre de l'étranger?
Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, * oblivióni detur déxtera mea; Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!...
adhæreat língua mea fáucibus meis, * si non memínero tui, Que ma langue s'attache à mon palais, si je cesse de penser à toi,
si non præposúero Ierúsalem * in cápite lætítiæ meæ.si je ne mets pas Jérusalem au premier rang de mes joies!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, oblivióni detur déxtera mea.Ant. Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!
Ant. 2 In conspéctu angelórum psallam tibi, Deus meus.Ant. 2 Je Te chanterai en présence des anges, mon Dieu.
Psalmus 137 (138)
Psaume 137 (138)
Gratiarum actio
Action de grâce
Reges terrae afferent gloriam suam et honorem in civitatem sanctam (Cf. Ap 21, 24).
Les rois de la terre apporteront leur gloire et leur honneur à la cité sainte (Cf. Ap 21, 24).
Confitébor tibi, Dómine, in toto corde meo, * quóniam audísti verba oris mei.Je veux te louer de tout mon coeur, te chanter sur la harpe, parce que tu as écouté les paroles de ma bouche.
In conspéctu angelórum psallam tibi, * adorábo ad templum sanctum tuum; Je veux me prosterner dans ton saint temple, et célébrer ton nom,
et confitébor nómini tuo † propter misericórdiam tuam et veritátem tuam, * quóniam magnificásti super omne nomen  elóquium tuum.et célébrer ton nom, à cause de ta bonté et de ta fidélité, parce que tu as fait une promesse magnifique, au-dessus de toutes les gloires de ton nom.
In quacúmque die invocávero te, exáudi me; * multiplicábis in ánima mea virtútem. Le jour où je t'ai invoqué, tu m'as exaucé, tu as rendu à mon âme la force et le courage.
Confitebúntur tibi, Dómine, omnes reges terræ, * quia audiérunt elóquia oris tui. Tous les rois de la terre te loueront, le Seigneur, quand ils auront appris les oracles de ta bouche.
Et cantábunt vias Dómini, * quóniam magna est glória Dómini; Ils célébreront les voies du Seigneur, car la gloire du Seigneur est grande ;
quóniam excélsus Dóminus, † et húmilem réspicit, * et supérbum a longe cognóscit.car le Seigneur est élevé, et il voit les humbles, et il connaît de loin les orgueilleux.
Si ambulávero in médio tribulatiónis,  vivificábis me;  † et contra iram inimicórum meórum  exténdes manum tuam, * et salvum me fáciet déxtera tua. Si je marche en pleine détresse, tu me rends la vie, tu étends ta main pour arrêter la colère de mes ennemis, et ta droite ma sauve.
Dóminus perfíciet pro me;  Dómine, misericórdia tua in sæculum: * ópera mánuum tuárum ne despícias.Le Seigneur achèvera ce qu'il a fait pour moi. Seigneur, ta bonté est éternelle: n'abandonne pas l'ouvrage de tes mains.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In conspéctu angelórum psallam tibi, Deus meus.Ant. Je Te chanterai en présence des anges, mon Dieu.
Ant. 3 Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere glóriam et honórem.Ant. 3 L'’Agneau est digne, Lui qui a été immolé, de recevoir gloire et honneur.
Canticum (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9
Cantique (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9
Hymnus redemptorum
Hymne du rédempteur
Dignus es, Dómine et Deus noster, * accípere glóriam et honórem et virtútem,Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.
quia tu creásti ómnia, * et propter voluntátem tuam erant et creáta sunt.C'est Toi qui créas l'univers; Tu as voulu qu'il soit: il fut créé.
Dignus es, Dómine, accípere librum * et aperíre signácula eius,Tu es digne, Christ et Seigneur, de prendre le Livre et d'en ouvrir les sceaux.
quóniam occísus es † et redemísti Deo in sánguine tuo * ex omni tribu et língua et pópulo et natióneCar Tu fus immolé, rachetant pour Dieu, au prix de Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.
et fecísti eos Deo nostro regnum et sacerdótes, * et regnábunt super terram.Tu as fait de nous, pour notre Dieu, un royaume et des prêtres, et nous régnerons sur la terre.
Dignus est Agnus, qui occísus est, † accípere virtútem et divítias et sapiéntiam * et fortitúdinem et honórem et glóriam et benedictiónem.Il est digne, l'Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere glóriam et honórem.Ant. L'’Agneau est digne, Lui qui a été immolé, de recevoir gloire et honneur.
Lectio brevis (Gal 4, 4-5)
Lecture brève (Gal 4, 4-5)
Ubi venit plenitúdo témporis, misit Deus Fílium suum, factum ex mulíere, factum sub lege, ut eos, qui sub lege erant, redímeret, ut adoptiónem filiórum reciperémus.Mais lorsque est venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé son Fils, formé d'une femme, né sous la Loi, pour affranchir ceux qui sont sous la Loi, afin de nous conférer l'adoption.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Ave, María, grátia plena; * Dóminus tecum. Ave, María, grátia plena; Dóminus tecum. V/.  Benedícta tu in muliéribus et benedíctus fructus ventris tui. * Dóminus tecum. Glória Patri. R/. Ave, María, grátia plena; Dóminus tecum.R/. Je vous salue, Marie, pleine de grâces, * le Seigneur est avec vous. V/. Vous êtes bénie entre les femmes et le fuit de votre sein est béni. * le Seigneur est avec vous. R/. Je vous salue, Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous.
Ant. Beáta es, María, * quia per te mundi salus advénit; iam gloriósa gaudes ante Dóminum.Ant. Vous êtes heureuse, ô Maire, car par vous est advenu le salut du monde ; réjouissez-vous donc devant le Seigneur.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Beáta es, María, * quia per te mundi salus advénit; iam gloriósa gaudes ante Dóminum.Ant. Vous êtes heureuse, ô Maire, car par vous est advenu le salut du monde ; réjouissez-vous donc devant le Seigneur.
Preces
Prières litaniques.
Deum Patrem omnipoténtem magnis láudibus extollámus, qui Maríam matrem Fílii sui ab ómnibus generatiónibus celebrári vóluit, et ab eo súpplices petámus:
Plena grátia intercédat pro nobis.
Vel:Plenam grátia intuére, et exáudi nos.
Deus, mirabílium patrátor, qui immaculátam Vírginem Maríam córpore et ánima cæléstis glóriæ Christi fecísti consórtem,
filiórum tuórum corda ad eándem glóriam dírige.
Qui Maríam dedísti nobis matrem, ipsa intercedénte, concéde medélam lánguidis, solámen mæréntibus, véniam peccatóribus,
et ómnibus salútem et pacem.
Qui Maríam plenam grátia fecísti,
lætam grátiæ tuæ cópiam ómnibus concéde.
Ecclésia tua sit cor unum et ánima una in caritáte,
et fidéles persevérent unánimes in oratióne cum María, matre Iesu.
Qui Maríam cæli coronásti regínam,
fac ut defúncti in regno tuo cum sanctórum ágmine gáudeant in ætérnum.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Deus, qui Fílii tui Genetrícem, nostram constituísti matrem atque regínam, concéde propítius, ut, ipsíus intercessióne suffúlti, tuórum in regno cælésti consequámur glóriam filiórum. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.Dieu, qui as voulu que la Mère de Ton Fils fût aussi notre Mère et notre Reine ; daigne nous accorder le soutien de son intercession pour que nous obtenions dans le royaume céleste la gloire promise à Tes fils. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

mardi 22 août 2017
Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria III Mardi
B. Mariae Virginis Reginae Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Memoria Mémoire
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.
Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne: Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa. c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:
Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen. V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.
Hymnus
Hymne
Christe, qui, splendor et dies
O Christ, la splendeur et le jour,
noctis tenébras détegis,
qui chasses l'ombre de la nuit,
lucísque lumen créderis,
nous croyons que Tu es lumière,
lumen beátis prædicans,
promettant lumière aux élus.
  
Precámur, sancte Dómine,
Seigneur très saint, nous T'en prions,
hac nocte nos custódias;
en cette nuit protège-nous ;
sit nobis in te réquies,
fais que nous reposions en Toi,
quiétas horas tríbue.
donne-nous des heures de paix.
  
Somno si dantur óculi,
Nos yeux se livrent au sommeil ;
cor semper ad te vígilet;
que nos cœoeurs veillent pour T'attendre;
tuáque dextra prótegas
protège de Ton bras puissant
fidéles, qui te díligunt.
ceux qui Te gardent leur amour.
  
Defénsor noster, áspice,
Regarde-nous ô Défenseur,
insidiántes réprime,
repousse au loin ceux qui nous guettent,
gubérna tuos fámulos,
daigne guider Tes serviteurs
quos sánguine mercátus es.
que Tu rachetas par Ton sang.
  
Sit Christe, rex piíssime
O Christ, ô Roi plein de bonté,
tibi Patríque glória
gloire à Toi et gloire à Ton Père,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Tu, Dómine Deus, pátiens et multæ misericórdiæ.Ant. 1 Toi, Seigneur, Tu es patient et plein de miséricorde.
Psalmus 85 (86)
Psaume 85 (86)
Pauperis in rebus adversis oratio
Prière des pauvres face à l’adversaire
Benedictus Deus, qui consolatur nos in omni tribulatione nostra (2 Cor 1, 3. 4).
Béni soit Dieu qui nous console dans toutes notre tribulation (2 Cor 1, 3. 4).
Inclína, Dómine, aurem tuam et exáudi me, * quóniam inops et pauper sum ego. Incline Ton oreille, Seigneur, et exauce-moi, car je suis indigent et pauvre.
Custódi ánimam meam, quóniam sanctus sum; * salvum fac servum tuum, Deus meus, sperántem in te. Garde mon âme, car je suis pieux ; sauve Ton serviteur, ô mon Dieu, il met sa confiance en Toi.
Miserére mei, Dómine,* quóniam ad te clamávi tota die. Aie pitié de moi, Seigneur, parce que vers Toi j'ai crié tout le jour.
Lætífica ánimam servi tui, * quóniam ad te, Dómine, ánimam meam levávi. Réjouis l'âme de Ton serviteur, car vers Toi Seigneur, j'ai élevé mon âme.
Quóniam tu, Dómine, suávis et mitis * et multæ misericórdiæ ómnibus invocántibus te. Car Tu es bon, Seigneur, et clément, et plein de compassion pour tous ceux qui T'invoquent.
Auribus pércipe, Dómine, oratiónem meam* et inténde voci deprecatiónis meæ. Prête l'oreille, Seigneur, à ma prière, et sois attentif à la voix de mes supplications.
In die tribulatiónis meæ clamávi ad te, * quia exáudies me. Je T'invoque au jour de ma détresse, et Tu m'exauceras.
Non est símilis tui in diis, Dómine, * et nihil sicut ópera tua. Nul ne T'égale parmi les dieux, Seigneur, rien ne ressemble à Tes œuvres.
Omnes gentes, quascúmque fecísti, vénient † et adorábunt coram te, Dómine, * et glorificábunt nomen tuum, Toutes les nations que Tu as faites viendront se prosterner devant Toi, Seigneur, et rendre gloire à Ton nom,
quóniam magnus es tu et fáciens mirabília: * tu es Deus solus. car Tu es grand et Tu opères des prodiges : Toi seul, Tu es Dieu.
Doce me, Dómine, viam tuam, * et ingrédiar in veritáte tua; Enseigne-moi tes voies, Seigneur ; je veux marcher dans Ta fidélité ;
simplex fac cor meum, * ut tímeat nomen tuum. rends mon cœur simple, pour qu'il craigne Ton nom.
Confitébor tibi, Dómine Deus meus, in toto corde meo * et glorificábo nomen tuum in ætérnum, Je Te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu et je glorifierai Ton nom pour l'éternité.
quia misericórdia tua magna est super me, * et eruísti ánimam meam ex inférno inferióri. Car Ta bonté est grande envers moi, Tu as tiré mon âme du fond de l'enfer.
Deus, supérbi insurrexérunt super me, † et synagóga poténtium quæsiérunt ánimam meam, * et non proposuérunt te in conspéctu suo. O Dieu, des orgueilleux se sont insurgés contre moi, et l'assemblée des puissants a cherché mon âme, et ils ne T'ont pas placé devant leur regard.
Et tu, Dómine, Deus miserátor et miséricors * pátiens et multæ misericórdiæ et veritátis, Mais Toi, Seigneur, Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, patient, de grande miséricorde et vérité.
réspice in me et miserére mei; † da fortitúdinem tuam púero tuo * et salvum fac fílium ancíllæ tuæ. Tourne vers moi Tes regards et aie pitié de moi ; donne Ta force à Ton serviteur, et sauve le fils de Ta servante.
Fac mecum signum in bonum, † ut vídeant, qui odérunt me, et confundántur, * quóniam tu, Dómine, adiuvísti me et consolátus es me.. Signale Ta bonté envers moi, que mes ennemis le voient et soient confondus, car c'est Toi, le Seigneur, qui m'assistes et me consoles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu, Dómine Deus, pátiens et multæ misericórdiæ.Ant. Toi, Seigneur, Tu es patient et plein de miséricorde.
Lectio brevis (1 Th 5, 9-10)
Lecture brève (1 Th 5, 9-10)
Pósuit nos Deus in acquisitiónem salútis per Dóminum nostrum Iesum Christum, qui mórtuus est pro nobis, ut sive vigilémus sive dormiámus, simul cum illo vivámus.Dieu nous a destinés à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ,  qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions avec Lui.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous a rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Orémus.
 
Noctem istam, quæsumus, Dómine, benígnus illúmina, et ita fac in pace nos tuos fámulos obdormíre, ut læti ad novi diéi claritátem in tuo nómine suscitémur. Per Christum Dóminum nostrum.Illumine cette nuit, nous T'en prions, Seigneur, dans Ta bonté, et envoie dans la paix du sommeil nous, Tes fidèles, pour qu'en Ton nom, dans la joie, nous nous levions à la gloire d'un jour nouveau. Par le Christ notre Seigneur.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :
Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen. Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,
vita, dulcédo et spes nostra, salve. vie, douceur et notre espérance, salut !
Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ. Enfants d’'Ève exilés, nous crions vers vous.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs
in hac lacrimárum valle. de cette vallée de larmes.
Eia ergo, advocáta nostra, O vous notre avocate,
illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte. tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.
Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui, Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,
nobis post hoc exsílium osténde. Montrez-Le nous à l'’issue de cet exil.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María. O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.