Laudes - Messe - Vêpres - Complies

mercredi 13 septembre 2017
Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
S. Ioannis Chrysostomi, episcopi et Ecclesiae doctoris St Jean Chrysostome, évêque et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Doctor ætérnus cóleris piúsque,
Nous honorons en Toi, ô Christ, le docteur éternel
Christe, qui leges áperis salútis,
plein de bonté qui révèles les lois du salut,
verba qui vitæ mérito putáris
et nous croyons que Toi seul, Tu détiens
solus habére.
les paroles de la vie.
  
Teque clamámus, bone Pastor orbis,
Nous proclamons, bon Pasteur de l'univers,
cælitus semper solidásse Sponsæ
que Tu as confirmé pour toujours dans les cieux
verba, constánter quibus illa mundo
les paroles de Ton épouse, faisant d'elle
lumen adésset.
la lumière secourable du monde.
  
Ipse quin præbes fámulos corúscos,
C'est Toi qui nous donnes d'illustres serviteurs,
áureas stellas velut emicántes,
brillants comme de belles étoiles,
certa qui nobis réserent beátæ
pour qu'ils nous dévoilent les dogmes très sûrs de
dógmata vitæ.
la vie bienheureuse.
  
Unde te laudes récinant, Magíster,
Que nos louanges Te chantent donc, Maître,
Spíritus fundis bona qui stupénda
qui répands les dons admirables de Ton Esprit
ore doctórum, tua quo poténter
par la bouche des docteurs, pour mieux
lux patet alma.
faire briller Ta lumière.
  
Quique nunc iustus celebrátur, instet
Que le juste que nous célébrons aujourd'hui
ut tuam plebem per amoena lucis
intercède pour que Tu donnes à Ton peuple
des gradi, donec tibi dicat hymnos
de monter dans Ta belle clarté jusqu'à ce qu'il chante Tes louanges
lúmine pleno. Amen.
dans la pleine lumière.
Ant. 1 Lætífica ánimam servi tui: ad te, Dómine, ánimam meam levávi.Ant. 1 Réjouis l'âme de Ton serviteur : vers Toi, Seigneur, j'élève mon âme.
Psalmus 85 (86)
Psaume 85 (86)
Pauperis in rebus adversis oratio
Prière des pauvres face à l’adversaire
Benedictus Deus, qui consolatur nos in omni tribulatione nostra (2 Cor 1, 3. 4).
Béni soit Dieu qui nous console dans toutes notre tribulation (2 Cor 1, 3. 4).
Inclína, Dómine, aurem tuam et exáudi me, * quóniam inops et pauper sum ego. Incline Ton oreille, Seigneur, et exauce-moi, car je suis indigent et pauvre.
Custódi ánimam meam, quóniam sanctus sum; * salvum fac servum tuum, Deus meus, sperántem in te. Garde mon âme, car je suis pieux ; sauve Ton serviteur, ô mon Dieu, il met sa confiance en Toi.
Miserére mei, Dómine,* quóniam ad te clamávi tota die. Aie pitié de moi, Seigneur, parce que vers Toi j'ai crié tout le jour.
Lætífica ánimam servi tui, * quóniam ad te, Dómine, ánimam meam levávi. Réjouis l'âme de Ton serviteur, car vers Toi Seigneur, j'ai élevé mon âme.
Quóniam tu, Dómine, suávis et mitis * et multæ misericórdiæ ómnibus invocántibus te. Car Tu es bon, Seigneur, et clément, et plein de compassion pour tous ceux qui T'invoquent.
Auribus pércipe, Dómine, oratiónem meam* et inténde voci deprecatiónis meæ. Prête l'oreille, Seigneur, à ma prière, et sois attentif à la voix de mes supplications.
In die tribulatiónis meæ clamávi ad te, * quia exáudies me. Je T'invoque au jour de ma détresse, et Tu m'exauceras.
Non est símilis tui in diis, Dómine, * et nihil sicut ópera tua. Nul ne T'égale parmi les dieux, Seigneur, rien ne ressemble à Tes œuvres.
Omnes gentes, quascúmque fecísti, vénient † et adorábunt coram te, Dómine, * et glorificábunt nomen tuum, Toutes les nations que Tu as faites viendront se prosterner devant Toi, Seigneur, et rendre gloire à Ton nom,
quóniam magnus es tu et fáciens mirabília: * tu es Deus solus. car Tu es grand et Tu opères des prodiges : Toi seul, Tu es Dieu.
Doce me, Dómine, viam tuam, * et ingrédiar in veritáte tua; Enseigne-moi tes voies, Seigneur ; je veux marcher dans Ta fidélité ;
simplex fac cor meum, * ut tímeat nomen tuum. rends mon cœur simple, pour qu'il craigne Ton nom.
Confitébor tibi, Dómine Deus meus, in toto corde meo * et glorificábo nomen tuum in ætérnum, Je Te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu et je glorifierai Ton nom pour l'éternité.
quia misericórdia tua magna est super me, * et eruísti ánimam meam ex inférno inferióri. Car Ta bonté est grande envers moi, Tu as tiré mon âme du fond de l'enfer.
Deus, supérbi insurrexérunt super me, † et synagóga poténtium quæsiérunt ánimam meam, * et non proposuérunt te in conspéctu suo. O Dieu, des orgueilleux se sont insurgés contre moi, et l'assemblée des puissants a cherché mon âme, et ils ne T'ont pas placé devant leur regard.
Et tu, Dómine, Deus miserátor et miséricors * pátiens et multæ misericórdiæ et veritátis, Mais Toi, Seigneur, Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, patient, de grande miséricorde et vérité.
réspice in me et miserére mei; † da fortitúdinem tuam púero tuo * et salvum fac fílium ancíllæ tuæ. Tourne vers moi Tes regards et aie pitié de moi ; donne Ta force à Ton serviteur, et sauve le fils de Ta servante.
Fac mecum signum in bonum, † ut vídeant, qui odérunt me, et confundántur, * quóniam tu, Dómine, adiuvísti me et consolátus es me.. Signale Ta bonté envers moi, que mes ennemis le voient et soient confondus, car c'est Toi, le Seigneur, qui m'assistes et me consoles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Lætífica ánimam servi tui: ad te, Dómine, ánimam meam levávi.Ant. Réjouis l'âme de Ton serviteur : vers Toi, Seigneur, j'élève mon âme.
Ant. 2 Beátus vir qui ámbulat in iustítia et lóquitur veritátem.Ant. 2 Heureux l'homme qui marche dans la justice et profère la vérité.
Canticum    Is 33, 13-16 AT22
Cant. D'Isaïe. AT 22
Deus iudicabit in iustitia
Dieu jugera en toute justice
Vobis est repromissio et filiis vestris et omnibus, qui longe sunt   (Act 2, 39).
Pour vous qu'est la promesse, et pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin (Act 2,39)
Audíte, qui longe estis, quæ fécerim, *  et cognóscite, vicíni, fortitúdinem meam. Écoutez, vous qui êtes loin, ce que J'ai fait, et vous qui êtes près, connaissez Ma puissance.
Contérriti sunt in Sion peccatóres, * possédit tremor ímpios. Les méchants ont été épouvantés à Sion, la frayeur a saisi les hypocrites.
Quis póterit habitáre de vobis  cum igne devoránte? * Quis habitábit ex vobis cum ardóribus sempitérnis?Qui de vous pourra demeurer dans le feu dévorant ? Qui de vous habitera dans les flammes éternelles ?
Qui ámbulat in iustítiis * et lóquitur æquitátes, Celui qui marche dans la justice et qui parle selon la vérité,
qui réicit lucra ex rapínis * et éxcutit manus suas, ne múnera accípiat, Qui rejette un gain acquis par extorsion et qui secoue ses mains pour ne recevoir aucun présent,
qui obtúrat aures suas, ne áudiat sánguinem, * et claudit óculos suos, ne vídeat malum:qui bouche ses oreilles pour ne pas entendre de propos sanguinaire, et qui ferme ses yeux pour ne pas voir le mal.
iste in excélsis habitábit, * muniménta saxórum refúgium eius; Celui-là habitera dans des lieux élevés, les hauts rochers fortifiés seront sa retraite;
panis ei datus est, * aquæ eius fidéles sunt.du pain lui sera donné, et ses eaux ne tariront pas.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Beátus vir qui ámbulat in iustítia et lóquitur veritátem.Ant. Heureux l'homme qui marche dans la justice et profère la vérité.
Ant. 3 Iubiláte in conspéctu regis Dómini.Ant. 3 Jubilez en présence du roi, le Seigneur.
Psalmus 97 (98)
Psaume 97 (98)
Dominus victor in iudicio
Le Seigneur est victorieux dans sa justice
Hic psalmus priorem Domini adventum significat et fidem omnium gentium (S. Athanasius).
Ce psaume signifie la première venue du Seigneur et la foi des toute les nations (S. Athanase).
Cantáte Dómino cánticum novum, * quia mirabília fecit. Chantez au Seigneur un chant nouveau, car Il a fait des merveilles.
Salvávit sibi déxtera eius, * et bráchium sanctum eius. Sa droite l'a sauvé, et Son bras saint aussi.
Notum fecit Dóminus salutáre suum, * in conspéctu géntium revelávit iustítiam suam. Le Seigneur a fait connaître Son salut, Il a révélé Sa justice aux nations.
Recordátus est misericórdiæ suæ * et veritátis suæ dómui Israel. Il S'est souvenu de Sa miséricorde et de Sa vérité envers la maison d'Israël.
Vidérunt omnes términi terræ * salutáre Dei nostri. Toutes les extrémités de la terre ont vu le salut de notre Dieu.
Iubiláte Deo, omnis terra, * erúmpite, exsultáte et psállite. Jubilez pour Dieu, toute la terre, éclatez, exultez et psalmodiez.
Psállite Dómino in cíthara, * in cíthara et voce psalmi; Psalmodiez pour le Seigneur sur la cithare, sur la cithare et par la voix du psaume.
in tubis ductílibus et voce tubæ córneæ, * iubiláte in conspéctu regis Dómini. Avec les trompettes et au son du cor, jubilez en présence du Seigneur roi.
Sonet mare et plenitúdo eius, * orbis terrárum, et qui hábitant in eo. Que la mer s'agite avec tout ce qu'elle renferme, que la terre et ses habitants fassent éclater leurs transports.
Flúmina plaudent manu, † simul montes exsultábunt a conspéctu Dómini, * quóniam venit iudicáre terram. Que les fleuves applaudissent, qu'ensemble les montagnes poussent des cris de joie, devant le Seigneur, car Il vient pour juger la terre.
Iudicábit orbem terrárum in iustítia * et pópulos in æquitáte. Il jugera le monde avec justice, et les peuples avec équité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Iubiláte in conspéctu regis Dómini.Ant. Jubilez en présence du roi, le Seigneur.
Lectio brevis (Sap 7, 13-14)
Lecture brève (Sap 7, 13-14)
Sapiéntiam sine fictióne dídici et sine invídia commúnico; divítias illíus non abscóndo. Infinítus enim thesáurus est homínibus; quem qui acquisiérunt, ad amicítiam in Deum se paravérunt propter disciplínæ dona commendáti.La Sagesse, je l'ai apprise sans arrière-pensée, et je ne cache point ses trésors. Car elle est pour les hommes un trésor inépuisable; ceux qui en usent ont part à l'amitié de Dieu, à qui les recommandent les dons acquis par l'instruction.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Sapiéntiam sanctórum * Narrent pópuli. Sapiéntiam.
V/. Et laudes eórum núntiet Ecclésia. * Narrent pópuli. Glória Patri. Sapiéntiam.
R/. La sagesse des saints * est narrée par le peuple. La Sagesse. V/. Et leurs louanges sont annoncées dans l'Eglise. * Par le peuple. Gloire au Père. La sagesse.
Ant. Qui docti fúerint, fulgébunt quasi splendor firmaménti, et qui ad iustítiam erúdiunt multos, quasi stellæ in perpétuas æternitátes.Ant. Ceux qui furent doctes, brillent comme la splendeur du firmament, et ceux qui enseignèrent la justice à la multitude, sont comme des étoiles dans l'éternité perpétuelle.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui docti fúerint, fulgébunt quasi splendor firmaménti, et qui ad iustítiam erúdiunt multos, quasi stellæ in perpétuas æternitátes.Ant. Ceux qui furent doctes, brillent comme la splendeur du firmament, et ceux qui enseignèrent la justice à la multitude, sont comme des étoiles dans l'éternité perpétuelle.
Preces
Prières litaniques.
Preces
Christum, qui nutrit et fovet Ecclésiam pro qua seípsum trádidit, hac deprecatióne rogémus:
Réspice Ecclésiam tuam, Dómine.
Pastor Ecclésiæ tuæ, benedíctus es, qui nobis hódie tríbuis lucem et vitam,
nos gratos redde pro múnere tam iucúndo.
Gregem tuum misericórditer réspice, quem in tuo nómine congregásti,
ne quis péreat eórum, quos Pater dedit tibi.
Ecclésiam tuam duc in via mandatórum tuórum,
fidélem tibi Spíritus Sanctus eam effíciat.
Ecclésiam ad mensam verbi tui panísque vivífica,
ut in fortitúdine huius cibi te læta sequátur.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Deus, in te sperántium fortitúdo, qui beátum Ioánnem Chrysóstomum epíscopum mira eloquéntia et tribulatiónis experiménto claréscere voluísti, da nobis, quæsumus, ut, eius doctrínis erudíti, invíctæ patiéntiæ roborémur exémplo. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.O Dieu, force de ceux qui espèrent en Toi, tu as voulu faire briller l'évêque saint Jean Chrisostome par sa merveilleuse éloquence et les épreuves qu'il eut à subir ; nous t'en prions, laisse-nous former par ton enseignement, et fortifier par l'exemple qu'il donna d'une inébranlable patience. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

mercredi 13 septembre 2017
Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
S. Ioannis Chrysostomi, episcopi et Ecclesiae doctoris St Jean Chrysostome, évêque et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe
Introitus Antienne d'Introït
Eccli. 15, 5 Eccli. 15,5
IN médio Ecclésiae apéruit os eius: et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiae, et intelléctus: stolam glóriae índuit eum. Ps. 91, 2 Bonum est confitéri Dómino: et psállere nómini tuo, Altíssime. V/. Glória Patri. Au milieu de l’Église, il a ouvert la bouche, et le Seigneur l’a rempli de l’esprit de sagesse et d’intelligence, et il l’a revêtu de la robe de gloire. Ps 91,2 Il est bon de louer le Seigneur et de chanter Ton nom, ô Très-Haut.
Oratio
Oraison
Deus, in te sperántium fortitúdo, qui beátum Ioánnem Chrysóstomum epíscopum mira eloquéntia et tribulatiónis experiménto claréscere voluísti, da nobis, quæsumus, ut, eius doctrínis erudíti, invíctæ patiéntiæ roborémur exémplo. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.O Dieu, force de ceux qui espèrent en Toi, tu as voulu faire briller l'évêque saint Jean Chrisostome par sa merveilleuse éloquence et les épreuves qu'il eut à subir ; nous t'en prions, laisse-nous former par ton enseignement, et fortifier par l'exemple qu'il donna d'une inébranlable patience. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Verbum Domini. R/. Deo gratias.
Graduale Graduel
Eccli. 44, 16 Eccli. 44,16
R/. Ecce sacérdos magnus, qui in diébus suis plácuit Deo. V/. Ibid., 20 Non est invéntus símilis illi, qui conserváret legem Excélsi. R/. Voici le grand Pontife qui dans les jours de sa vie a plu à Dieu. V/. V/. Nul ne lui a été trouvé semblable, lui qui a conservé la loi du Très-Haut.
Allelúia. Alléluia
Iac. 1, 12 Jc 1,12
R/. Allelúia. V/. Beátus vir, qui suffert tentatiónem: quóniam cum probátus fúerit, accípiet corónam vitae. R/. Alléluia V/. Heureux l'homme qui souffre patiemment l'épreuve, car, lorsqu'il aura été éprouvé, il recevra la couronne de vie.
Evangelium Evangile
Marcus (4,1-10.13-20) Marc (4,1-10.13-20)
In illo tempore: íterum coepit Iesus docére ad mare. Et congregátur ad eum turba plúrima, ita ut in navem ascéndens sedéret in mari, et omnis turba circa mare super terram erant. Et docébat eos in parábolis multa et dicébat illis in doctrína sua: “Áudite. Ecce éxiit séminans ad seminándum. Et factum est, dum séminat, áliud cécidit circa viam, et venérunt vólucres et comedérunt illud. Áliud cécidit super petrósa, ubi non habébat terram multam, et statim exórtum est, quóniam non habébat altitúdinem terrae; et quando exórtus est sol, exaestuávit et, eo quod non habéret radícem, exáruit. Et áliud cécidit in spinas, et ascendérunt spinae et suffocavérunt illud, et fructum non dedit. Et ália cecidérunt in terram bonam et dabant fructum: ascendébant et crescébant et afferébant unum trigínta et unum sexagínta et unum centum.” Et dicébat: “Qui habet aures audiéndi, áudiat.” Et cum esset singuláris, interrogavérunt eum hi, qui circa eum erant cum Duódecim, parábolas. Et ait illis: “Néscitis parábolam hanc, et quómodo omnes parábolas cognoscétis? Qui séminat, verbum séminat. Hi autem sunt, qui circa viam, ubi seminátur verbum: et cum audíerint, conféstim venit Sátanas et aufert verbum, quod seminátum est in eos. Et hi sunt, qui super petrósa seminántur: qui cum audíerint verbum, statim cum gáudio accípiunt illud et non habent radícem in se, sed temporáles sunt; deínde orta tribulatióne vel persecutióne propter verbum, conféstim scandalizántur. Et álii sunt, qui in spinis seminántur: hi sunt, qui verbum audiérunt, et aerúmnae sǽculi et decéptio divitiárum et circa réliqua concupiscéntiae introeúntes súffocant verbum, et sine fructu effícitur. Et hi sunt, qui super terram bonam semináti sunt: qui áudiunt verbum et suscípiunt et fructíficant unum trigínta et unum sexagínta et unum centum.” En ce temps là: Jésus Se mit de nouveau à enseigner auprès de la mer; et une foule nombreuse se rassembla autour de Lui, de sorte qu'Il monta dans une barque et S'assit, sur la mer; et toute la foule était à terre, au bord de la mer. Et Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles, et Il leur disait dans Son enseignement: Ecoutez! Voici que le semeur sortit pour semer. Et tandis qu'il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin; et les oiseaux du ciel vinrent et la mangèrent. Une autre partie tomba dans des endroits pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre, et elle leva aussitôt, parce que la terre n'avait pas de profondeur; et lorsque le soleil se fut levé, elle fut brûlée, et comme n'avait pas de racines, elle sécha. Une autre partie tomba dans les épines, et les épines montèrent et l'étouffèrent, et elle ne donna pas de fruit. Une autre partie tomba dans une bonne terre, et elle donna du fruit qui montait et croissait, de sorte qu'un grain rapporta trente, un autre soixante, et un autre cent. Et Il disait: Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. Lorsqu'Il Se trouva seul, les douze qui étaient avec Lui L'interrogèrent sur cette parabole. Il leur dit: Vous ne comprenez pas cette parabole? Comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles? Celui qui sème, sème la parole. Il en est qui sont le long du chemin où la parole est semée, et lorsqu'ils l'ont entendue, Satan vient aussitôt, et enlève la parole qui avait été semée dans leurs coeurs. Il en est d'autres, pareillement, qui reçoivent la semence en des endroits pierreux; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent aussitôt avec joie; mais, n'ayant pas de racine en eux-mêmes, ils ne durent qu'un temps; et lorsqu'il survient une tribulation et une persécution à cause de la parole, ils sont aussitôt scandalisés. Il en est d'autres qui reçoivent la semence parmi les épines: ce sont ceux qui écoutent la parole, mais les sollicitudes du siècle, l'illusion des richesses et les autres convoitises, entrant en eux, étouffent la parole, et elle devient infructueuse. Enfin, ceux qui ont reçu la semence dans une bonne terre sont ceux qui écoutent la parole, la reçoivent et portent du fruit, l'un trente pour un, l'autre soixante, et l'autre cent.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 91, 13 Ps. 91,13
Iustus ut palma florébit: sicut cedrus, quae in Líbano est, multiplicábitur. Le juste fleurira comme le palmier, et il se multipliera comme le cèdre du Liban.
Communio Communion
Luc. 12, 42 Luc. 12,42
Fidélis servus et prudens, quem constítuit dóminus super famíliam suam: ut det illis in témpore trítici mensúram. Serviteur fidèle, prudent, que le maître établira sur sa domesticité pour donner, au temps (voulu), la ration de froment.

mercredi 13 septembre 2017
Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
S. Ioannis Chrysostomi, episcopi et Ecclesiae doctoris St Jean Chrysostome, évêque et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ætérne sol, qui lúmine
Soleil éternel, qui remplis
creáta comples ómnia,
de clarté toutes les créatures,
supréma lux et méntium,
lumière suprême des âmes,
te corda nostra cóncinunt.
c'est Toi que chantent nos coeurs.
  
Tuo fovénte Spíritu,
Embrasés par Ton Esprit,
hic viva luminária
de vivants luminaires ont resplendi ici-bas,
fulsére, per quæ sæculis
et ouvert aux siècles à venir
patent salútis sémitæ.
les chemins du salut.
  
Quod verba missa cælitus,
Ce qu'enseignent les paroles venues du ciel
natíva mens quod éxhibet,
et la lumière de la raison naturelle,
per hos minístros grátiæ
par ces ministres de la grâce, a brillé
novo nitóre cláruit.
d'un éclat nouveau.
  
Horum corónæ párticeps,
Il a part à leur couronne
doctrína honéstus lúcida,
et tient sa gloire de sa claire doctrine,
hic vir beátus splénduit
ce bienheureux dont nous chantons
quem prædicámus láudibus.
les louanges.
  
Ipso favénte, quæsumus,
Par son aide, Dieu, nous T'en prions,
nobis, Deus, percúrrere
donne-nous de suivre
da veritátis trámitem,
la voie de la vérité
possímus ut te cónsequi.
afin de parvenir jusqu'a Toi.
  
Præsta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi aussi, Unique égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'Esprit Consolateur
regnans per omne sæculum. Amen.
qui règne pour tous les siècles.
Ant. 1 Qui séminant in lácrimis, in exsultatióne metent.Ant. 1 Ceux qui sèment dans les larmes moissonnent dans l’'exultation.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui séminant in lácrimis, in exsultatióne metent.Ant. Ceux qui sèment dans les larmes moissonnent dans l’'exultation.
Ant. 2 Dóminus ædíficet nobis domum, et custódiat civitátem.Ant. 2 Le Seigneur édifiera pour nous une demeure, et Il gardera la cité.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dóminus ædíficet nobis domum, et custódiat civitátem.Ant. Le Seigneur édifiera pour nous une demeure, et Il gardera la cité.
Ant. 3 Ipse primogénitus omnis creatúræ, in ómnibus primátum tenens.Ant. 3 Voici le premier né avant toute créature, à Lui la primauté sur toutes choses.
Canticum (Cf. Col 1, 12-20) NT6
Cantique (Cf. Col 1, 12-20) NT6
Christus primogenitus omnis creaturæ et primogenitus ex mortuis
Le Christ, premier-né de toutes créatures, premier-né d'entre les morts
Grátias agámus Deo Patri, * qui idóneos nos fecit in partem sortis sanctórum in lúmine; Rendons grâce à Dieu le Père, Lui qui nous a donné d'avoir part à l'héritage des saints, dans la lumière;
qui erípuit nos de potestáte tenebrárum * et tránstulit in regnum Fílii dilectiónis suæ,nous arrachant à la puissance des ténèbres, Il nous a placés dans le Royaume de Son Fils bien-aimé,
in quo habémus redemptiónem, * remissiónem peccatórum;en Lui nous avons le rachat, le pardon des péchés;
qui est imágo Dei invisíbilis, * primogénitus omnis creatúræ, Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature.
quia in ipso cóndita sunt univérsa † in cælis et in terra, * visibília et invisibília, en Lui, tout fut créé, dans le ciel et sur la terre, les êtres visibles et invisibles,
sive throni sive dominatiónes * sive principátus sive potestátes.puissances, principautés, souverainetés, dominations, tout est créé par Lui et pour Lui.
Omnia per ipsum et in ipsum creáta sunt, † et ipse est ante ómnia, * et ómnia in ipso constant.Il est avant toute chose, et tout subsiste en Lui.
Et ipse est caput córporis Ecclésiæ; † qui est princípium, primogénitus ex mórtuis, * ut sit in ómnibus ipse primátum tenens,Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église: c'est Lui le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin qu'il ait en tout la primauté,
quia in ipso complácuit omnem plenitúdinem habitáre * et per eum reconciliáre ómnia in ipsum, car Dieu a jugé bon qu'habite en Lui toute plénitude et que tout, par le Christ, Lui soit enfin réconcilié,
pacíficans per sánguinem crucis eius, * sive quæ in terris sive quæ in cælis sunt.faisant la paix par le sang de Sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ipse primogénitus omnis creatúræ, in ómnibus primátum tenens.Ant. Voici le premier né avant toute créature, à Lui la primauté sur toutes choses.
Lectio brevis (Iac 3, 17-18)
Lecture brève (Iac 3, 17-18)
Quæ desúrsum est sapiéntia primum quidem pudíca est, deínde pacífica, modésta, suadíbilis, plena misericórdia et frúctibus bonis, non iúdicans, sine simulatióne; fructus autem iustítiæ in pace seminátur faciéntibus pacem. La sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, condescendante, traitable, pleine de miséricorde et de bons fruits, sans partialité, sans hypocrisie. Le fruit de justice se sème dans la paix par ceux qui pratiquent la paix.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In médio Ecclésiæ * Apéruit os eius. In médio. V/. Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus. * Apéruit os eius. Glória Patri. In médio.R/. Au milieu de l'Eglise * Il leur a ouvert la bouche. Au milieu. V/. Et le Seigneur les a rempli de l'Esprit de sagesse et d'intelligence. * Il leur a ouvert la bouche. Gloire au Père. Au milieu.
Ant. O doctor óptime, Ecclésiæ sanctæ lumen, beáte N., divínæ legis amátor, deprecáre pro nobis Fílium Dei.Ant. O grand docteur, Lumière de la Sainte Eglise, bienheureux N., amateur de la loi divine, suppplie pour nous le Fils de Dieu.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. O doctor óptime, Ecclésiæ sanctæ lumen, beáte N., divínæ legis amátor, deprecáre pro nobis Fílium Dei.Ant. O grand docteur, Lumière de la Sainte Eglise, bienheureux N., amateur de la loi divine, suppplie pour nous le Fils de Dieu.
Preces
Prières litaniques.
Deum, qui Fílium suum misit salvatórem et exémplar pópuli sui, humíliter implorémus:
Sit laus tua in pópulo tuo, Dómine.
Grátias ágimus tibi, qui elegísti nos primítias in salútem,
et vocásti nos in acquisitiónem glóriæ Dómini nostri Iesu Christi.
Fiant omnes, qui sanctum nomen tuum confiténtur, in verbi tui veritáte concórdes,
et tua semper caritáte fervéntes.
Creátor universórum, cuius Fílius inter hómines et cum homínibus mánibus suis vóluit operári,
operariórum meménto, qui in sudóre vultus sui victum quærunt.
Meménto étiam eórum, qui fratérno se dévovent servítio,
ne infelíci éxitu vel aliórum neglegéntia a suo propósito removeántur.
Misericórdiam tuam frátribus nostris concéde defúnctis,
neque in potestátem malígni spíritus tradas eos.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Oratio
Oraison
Deus, in te sperántium fortitúdo, qui beátum Ioánnem Chrysóstomum epíscopum mira eloquéntia et tribulatiónis experiménto claréscere voluísti, da nobis, quæsumus, ut, eius doctrínis erudíti, invíctæ patiéntiæ roborémur exémplo. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.O Dieu, force de ceux qui espèrent en Toi, tu as voulu faire briller l'évêque saint Jean Chrisostome par sa merveilleuse éloquence et les épreuves qu'il eut à subir ; nous t'en prions, laisse-nous former par ton enseignement, et fortifier par l'exemple qu'il donna d'une inébranlable patience. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et cum spíritu tuo. R/. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.

mercredi 13 septembre 2017
Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
S. Ioannis Chrysostomi, episcopi et Ecclesiae doctoris St Jean Chrysostome, évêque et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.
R/. Dómine, ad adiuvándum me festína. R/. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.
Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne: Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa. c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:
Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen. V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.
Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum,
Avant que le jour ne s'éteigne,
rerum creátor, póscimus,
nous Te prions, Créateur de toute chose,
ut sólita cleméntia
dans Ta bonté de toujours,
sis præsul ad custódiam.
veille sur nous, garde-nous.
  
Te corda nostra sómnient,
Que nos cœurs rêvent de Toi,
te per sopórem séntiant,
qu'ils songent à Toi pendant le sommeil,
tuámque semper glóriam
qu'ils chantent encore Ta gloire
vicína luce cóncinant.
à l'approche de la lumière.
  
Vitam salúbrem tríbue,
Accorde-nous une vie saine,
nostrum calórem réfice
réchauffe-nous intérieurement,
tætram noctis calíginem
que Ta clarté illumine
tua collústret cláritas.
les tristes ténèbres de la nuit.
  
Præsta, Pater omnípotens,
Exauce-nous, Père tout-puissant,
per Iesum Christum Dóminum,
par Jésus-Christ le Seigneur,
qui tecum in perpétuum
qui avec Toi et le Saint-Esprit
regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
règne éternellement. Amen.
Ant. 1 Esto mihi in Deum protectórem et in domum refúgii.Ant. 1 Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves.
Psalmus 30
Psaume 30
Afflicti supplicatio cum fiducia
Supplicaton de l'affligé avec confiance
Pater, in manus tuas commendo spiritum meum (Lc 23,46)
Père, entre Tes mains je remets mon esprit (Lc 23,46)
In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum; * in iustítia tua líbera me. J'ai espéré en Toi, Seigneur; que je ne sois jamais confondu; * dans Ta justice délivre-moi.
Inclína ad me aurem tuam, * accélera, ut éruas me. Incline vers moi Ton oreille; * hâte-Toi de me délivrer. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge, * afin que Tu me sauves.
Esto mihi in rupem praesídii et in domum munítam, * ut salvum me fácias. Car Tu es ma force et mon refuge, * et à cause de Ton Nom, Tu me conduiras et me nourriras.
Quóniam fortitúdo mea et refúgium meum es tu * et propter nomen tuum dedúces me et pasces me. Tu me tireras de ce piège qu'ils ont caché contre moi, * car Tu es mon protecteur.
Edúces me de láqueo, quem abscondérunt mihi, * quóniam tu es fortitúdo mea. Je remets mon âme entre Tes mains; * Tu m'as racheté, Seigneur, Dieu de vérité.
In manus tuas comméndo spíritum meum; * redemísti me, Dómine, Deus veritátis. Tu haïs ceux qui s'attachent sans aucun fruit * à des choses vaines.
Odísti observántes vanitátes supervácuas, * ego autem in Dómino sperávi. Pour moi, j'ai mis mon espérance dans le Seigneur.* Je tressaillirai de joie et d'allégresse dans Ta miséricorde.
Exsultábo et laetábor in misericórdia tua, * quóniam respexísti humilitátem meam; Car Tu as regardé mon état humilié; * Tu as sauvé mon âme des angoisses.
agnovísti necessitátes ánimae meae † nec conclusísti me in mánibus inimíci; * statuísti in loco spatióso pedes meos. Et Tu ne m'as pas livré aux mains de l'ennemi; * Tu as mis mes pieds au large.
Miserére mei, Dómine, quóniam tríbulor; † conturbátus est in maeróre óculus meus, * ánima mea et venter meus. Aie pitié de moi, Seigneur, car je suis très affligé; * mon oeil, mon âme et mes entrailles sont troublés par la colère.
Quóniam defécit in dolóre vita mea, * et anni mei in gemítibus; Car ma vie se consume dans la douleur, * et mes années dans les gémissements.
infirmáta est in paupertáte virtus mea, * et ossa mea contabuérunt. Ma force s'est affaiblie par la pauvreté, * et mes os sont ébranlés.
Apud omnes inimícos meos factus sum oppróbrium † et vicínis meis valde et timor notis meis: * qui vidébant me foras, fugiébant a me. Plus que tous mes ennemis, je suis devenu un objet d'opprobre, surtout à mes voisins, * et l'effroi de ceux qui me connaissent.
Oblivióni a corde datus sum tamquam mórtuus; * factus sum tamquam vas pérditum. Ceux qui me voyaient dehors fuyaient loin de moi.* J'ai été oublié des coeurs, comme un mort.
Quóniam audívi vituperatiónem multórum: * horror in circúitu; J'ai été comme un vase brisé;* car j'ai entendu les propos injurieux de ceux qui demeurent alentour.
in eo dum convenírent simul advérsum me, * auférre ánimam meam consiliáti sunt. Quand ils se réunissaient ensemble contre moi, * ils ont tenu conseil pour m'ôter la vie.
Ego autem in te sperávi, Dómine; † dixi: “Deus meus es tu, * in mánibus tuis sortes meae.” Mais j'ai espéré en Toi, Seigneur. * J'ai dit: Tu es mon Dieu;
Éripe me de manu inimicórum meórum * et a persequéntibus me; mes destinées sont entre Tes mains. Arrachez-moi de la main de mes ennemis * et de mes persécuteurs.
illústra fáciem tuam super servum tuum, * salvum me fac in misericórdia tua. Fais luire Ton visage sur Ton serviteur; sauvez-moi par Ta miséricorde.* Seigneur, que je ne sois pas confondu, car je T'ai invoqué.
Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te; * erubéscant ímpii et obmutéscant in inférno. Que les impies rougissent, et qu'ils soient conduits dans l'enfer; * que les lèvres trompeuses deviennent muettes,
Muta fiant lábia dolósa, † quae loquúntur advérsus iústum protérva * in supérbia et in abusióne. elles qui profèrent l'iniquité contre le juste, * avec orgueil et insolence.
Quam magna multitúdo dulcédinis tuae, Dómine, * quam abscondísti timéntibus te. Qu'elle est grande, Seigneur, * l'abondance de Ta douceur, que Vous avez mise en réserve pour ceux qui Vous craignent!
Perfecísti eis, qui sperant in te, * in conspéctu filiórum hóminum. Tu l'exerces envers ceux qui espèrent en Toi, * à la vue des enfants des hommes.
Abscóndes eos in abscóndito faciéi tuae * a conturbatióne hóminum; Tu les cacheras dans le secret de Ta face, * à l'abri du tumulte des hommes.
próteges eos in tabernáculo * a contradictióne linguárum. Tu les protégeras dans Ton tabernacle * contre les langues qui les attaquent.
Benedíctus Dóminus, * quóniam mirificávit misericórdiam suam mihi in civitáte muníta. Béni soit le Seigneur, * car Il a signalé envers moi Sa miséricorde dans une ville fortifiée.
Ego autem dixi in trepidatióne mea: * “Praecísus sum a conspéctu oculórum tuórum.” Pour moi j'ai dit dans le transport de mon esprit: * J'ai été rejeté de devant Tes yeux.
Verúmtamen exaudísti vocem oratiónis meae, * dum clamárem ad te. C'est pour cela que Tu as exaucé la voix de ma prière, * lorsque je criais vers Toi.
Dilígite Dóminum, omnes sancti eíus: † fidéles consérvat Dóminus * et retríbuit abundánter faciéntibus supérbiam. Aimez le Seigneur, vous tous Ses saints; * car le Seigneur recherchera la vérité, et Il châtiera largement ceux qui se livrent à l'orgueil.
Viríliter ágite, et confortétur cor vestrum, * omnes, qui sperátis in Dómino. Agissez avec courage, et que votre coeur s'affermisse, * vous tous qui espérez au Seigneur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Esto mihi in Deum protectórem et in domum refúgii.Ant. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves.
Ant. 2 De profúndis clamávi ad te, Dómine. Ant. 2 Des profondeurs, j'ai crié vers Toi, Seigneur.
Psalmus 129 (130)
Psaume 129 (130)
De profundis clamavi
Du fond des abîmes, je crie
Ipse salvum faciet populum suum a peccatis eorum (Mt 1, 21).
Voici qu'Il libérera Son peuple de ses péchés (Mt 1,21)
De profúndis clamávi ad te, Dómine; * Dómine, exáudi vocem meam. Du fond des abîmes je crie vers Toi, Seigneur; . Seigneur, exauce ma voix.
Fiant aures tuæ intendéntes * in vocem deprecatiónis meæ. Que Tes oreilles soient attentives * à la voix de ma supplication.
Si iniquitátes observáveris, Dómine, * Dómine, quis sustinébit? Si Tu examines nos iniquités, Seigneur, * Seigneur, qui subsistera devant Toi ?
Quia apud te propitiátio est, * ut timeámus te. Mais auprès de Toi est la miséricorde, * et à cause de Ta loi j'ai espéré en Toi.
Sustínui te, Dómine, * sustínuit ánima mea in verbo eius; Mon âme s'est soutenue par Sa parole;
sperávit ánima mea in Dómino * magis quam custódes auróram. Mon âme a espéré au Seigneur. Depuis la veille du matin
Magis quam custódes auróram * speret Israel in Dómino, jusqu'à la nuit, * qu'Israël espère au Seigneur;
quia apud Dóminum misericórdia, * et copiósa apud eum redémptio. car auprès du Seigneur est la miséricorde, * et on trouve en Lui une rédemption abondante.
Il rachètera lui-même Israël * de toutes ses iniquités.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. De profúndis clamávi ad te, Dómine. Ant. Des profondeurs, j'ai crié vers Toi, Seigneur.
Lectio brevis (Eph 4, 26-27)
Lecture brève (Eph 4, 26-27)
Nolíte peccáre; sol non óccidat super iracúndiam vestram, et nolíte locum dare Diábolo.Ne péchez point ; que le soleil ne se couche point sur votre irritation, et ne donnez pas non plus accès au diable.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous a rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Orémus.
 
Dómine Iesu Christe, qui iugum suave te sequentibus onusque leve pérhibes mitis et humilis † dignare huius diei vota et opera nostra suscipere et quietem tribuere * qua tuo nos facias servitio promptiores. Qui vivis et regnas in sæcula sæculórum.Seigneur Jésus-Christ, dont le joug est suave pour ceux qui Te suivent et le fardeau doux, daigne en ce jour accueillir nos humbles oeuvres et voeux et accorde-nous le repos qui nous rendra prompts à Te servir. Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :
Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen. Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,
vita, dulcédo et spes nostra, salve. vie, douceur et notre espérance, salut !
Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ. Enfants d’'Ève exilés, nous crions vers vous.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs
in hac lacrimárum valle. de cette vallée de larmes.
Eia ergo, advocáta nostra, O vous notre avocate,
illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte. tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.
Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui, Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,
nobis post hoc exsílium osténde. Montrez-Le nous à l'’issue de cet exil.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María. O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.