Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
Qu’est-ce que les vices?
1866-1867
Étant contraires aux vertus, les vices sont des habitudes perverses qui obscurcissent la conscience et inclinent au mal. Ils peuvent être rattachés aux sept péchés que l’on appelle les péchés capitaux : l’orgueil,
l’avarice, l’envie, la colère, la luxure, la gourmandise, la paresse ou acédie.
Avons-nous une responsabilité dans les péchés commis par autrui?
1868
Nous avons une responsabilité lorsqu’il y a de notre part une coopération coupable.
Qu’est ce que les structures de péché?
1869
Ce sont des situations sociales ou des institutions contraires à la loi divine; elles sont la manifestation et le résultat de péchés personnels.
En quoi consiste la dimension sociale de l’homme ?
1877-18801890-1891
En même temps qu’il est appelé personnellement à la béatitude, l’homme a une dimension sociale, qui est une composante essentielle de sa nature et de sa vocation. Tous les hommes sont en effet appelés à la même fin, Dieu lui-même. Il existe une certaine ressemblance entre la communion des Personnes divines et la fraternité que les hommes doivent instaurer entre eux, dans la vérité et dans la charité. L’amour du prochain est inséparable de l’amour pour Dieu.
Quel est le rapport entre la personne et la société?
1881-18821892-1893
Le principe, le sujet et la fin de toutes les institutions sociales sont et doivent être la personne. Certaines sociétés, telles que la famille et la
cité, lui sont nécessaires. D’autres associations lui sont aussi utiles, tant à
l’intérieur de la société politique que sur le plan international, dans le respect du principe de subsidiarité.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word