Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
AUX SOURCES DE LA PRIÈRE
Quelles sont les sources de la prière chrétienne?
-
Ce sont : la Parole de Dieu, qui nous donne la « sublime science » du Christ (Ph ,); la Liturgie de l’Église, qui annonce, actualise
et communique le mystère du salut; les vertus théologales; les situations quotidiennes, parce qu’elles nous permettent de rencontrer Dieu.

« Je Vous aime, Seigneur, et la seule grâce que je Vous demande, c’est de Vous aimer éternellement […]. Mon Dieu, si ma langue ne peut dire à tous moments que je Vous aime, je veux que mon cœur Vous le répète autant de fois que je respire » (saint Jean Marie Vianney).

LE CHEMIN DE LA PRIÈRE
Existe-t-il dans l’Église différents chemins de prière?

Dans l’Église, il existe divers chemins de prière, liés aux différents contextes d’ordre historique, social et culturel. Il appartient au Magistère de discerner leur fidélité à la tradition de la foi apostolique, et aux pasteurs et
aux catéchètes d’en expliquer le sens, qui est toujours en relation avec Jésus
Christ.
Quel est le chemin de notre prière?
-
Le chemin de notre prière est le Christ, car elle s’adresse à Dieu notre Père, mais ne parvient jusqu’à lui que si, au moins de façon implicite, nous prions au Nom de Jésus. Son humanité est en effet la seule voie par laquelle l’Esprit Saint nous enseigne à prier le Notre Père. C’est pourquoi les
prières liturgiques s’achèvent par la formule « Par Jésus, le Christ, notre Seigneur ».
Quel est le rôle de l’Esprit Saint dans la prière?
--
Parce que le Saint-Esprit est le Maître intérieur de la prière chrétienne et que « nous ne savons pas ce que nous devons demander » (Rm ,), l’Église nous exhorte à l’invoquer et à l’implorer en toute occasion : « Viens Esprit Saint! »
En quoi la prière chrétienne est-elle mariale?
-
En raison de la coopération singulière de Marie à l’action de l’Esprit Saint, l’Église aime la prier et prier avec elle, l’Orante parfaite, pour magnifier et invoquer le Seigneur avec elle. En effet, Marie nous « montre le chemin », qui est son Fils, l’unique Médiateur.