Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
Comment le Christ jugera-t-il les vivants et les morts?
--
Le Christ jugera avec la puissance qu’il s’est acquise comme Rédempteur du monde, venu pour sauver les hommes. Les secrets des cœurs seront dévoilés, ainsi que la conduite de chacun envers Dieu et envers son prochain. Tout homme recevra la vie ou sera condamné pour l’éternité selon ses œuvres. Ainsi s’accomplira « la plénitude du Christ » (Ep
,), dans laquelle « Dieu sera tout en tous » ( Co ,).
Que veut dire l’Église quand elle professe : « Je crois au Saint-Esprit »?
-
Croire en l’Esprit Saint, c’est professer la troisième Personne de la Sainte Trinité, qui procède du Père et du Fils, et qui est « adoré et glorifié avec le Père et le Fils ». L’Esprit « est envoyé [...] dans nos cœurs » (Ga
,) pour que nous recevions la vie nouvelle des enfants de Dieu.
Pourquoi les missions du Fils et de l’Esprit sont-elles inséparables?
--
Dans la Trinité indivisible, le Fils et l’Esprit sont distincts, mais
inséparables. En effet, du commencement à la fin des temps, quand le Père envoie son Fils, il envoie aussi son Esprit, qui nous unit au Christ par la foi, afin que nous puissions, comme fils adoptifs, appeler Dieu « Père » (Rm ,). L’Esprit est invisible, mais nous le connaissons par son action, lorsqu’il nous révèle le Verbe et qu’il agit dans l’Église.

Quels sont les vocables de l’Esprit Saint?
-
« Esprit Saint » est le nom propre de la troisième Personne de la Sainte Trinité. Le Christ l’appelle aussi Esprit Paraclet (Consolateur, Avocat) et Esprit de Vérité. Le Nouveau Testament l’appelle encore Esprit du Christ, du Seigneur, de Dieu, Esprit de gloire, de la promesse.
Quels sont les symboles qui représentent le Saint-Esprit?
-
Ils sont nombreux. L’eau vive qui jaillit du cœur transpercé du Christ et abreuve les baptisés; l’onction avec l’huile, qui est le signe
sacramentel de la Confirmation ; le feu qui transforme ce qu’il touche; la nuée,
obscure ou lumineuse, où se révèle la gloire divine; l’imposition des mains par laquelle l’Esprit est donné; la colombe qui descend sur le Christ et
demeure sur lui au moment de son baptême.