Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
Que signifie concrètement pour l’homme de croire en Dieu?
--
Cela signifie adhérer à Dieu lui-même, en se confiant en lui et en donnant son assentiment à toutes les vérités qu’il a révélées, parce que Dieu est
la vérité. Cela signifie croire en un seul Dieu en trois Personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint.
Quelles sont les caractéristiques de la foi?
---
La foi, don gratuit de Dieu et accessible à ceux qui la demandent avec humilité, est la vertu surnaturelle nécessaire pour être sauvé. L’acte de foi
est un acte humain, c’est-à-dire un acte de l’intelligence de l’homme qui,
sous la motion de la volonté mue par Dieu, donne librement son adhésion à la vérité divine. En outre, la foi est certaine, car elle est fondée sur la
Parole de Dieu; elle est agissante « par la charité » (Ga ,); elle grandit
en permanence grâce en particulier à l’écoute de la Parole de Dieu et à la prière. Dès à présent, elle donne l’avant-goût de la joie du ciel.
Pourquoi n’y a-t-il pas contradiction entre la foi et la science?

Même si la foi est au-dessus de la raison, il ne pourra jamais y avoir contradiction entre la foi et la science, parce que l’une et l’autre ont Dieu pour origine. C’est Dieu lui-même qui donne à l’homme la lumière de la raison et la foi.

« Crois pour comprendre; comprends pour croire »
(saint Augustin).
Pourquoi la foi est-elle un acte personnel et en même temps ecclésial?
-
La foi est un acte personnel, parce qu’elle est la libre réponse de l’homme à Dieu qui se révèle. Mais elle est en même temps un acte ecclésial qui s’exprime dans la confession de foi : « Nous croyons ». En effet, c’est l’Église qui croit. De cette manière, avec la grâce de l’Esprit Saint; elle précède, elle engendre et elle nourrit la foi de chacun. C’est pourquoi l’Église est Mère et Maîtresse.

« Nul ne peut avoir Dieu pour Père qui n’a pas l’Église pour Mère »
(saint Cyprien).

Pourquoi les énoncés de la foi sont-ils importants?
-
Les énoncés de la foi sont importants parce qu’ils permettent d’exprimer, d’assimiler, de célébrer et de vivre ensemble avec autrui les vérités de la foi, en utilisant un langage commun.