Evangile commenté du jeudi 23 novembre 2017 - de la férie

Hebdomada XXXIII per annum XXXIIIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Evangelium Evangile
Luc (19,41-44)
In illo tempore: Ut appropinquávit Iesus Ierusalem, videns civitátem flevit super illam dicens: “Si cognovísses et tu in hac die, quae ad pacem tibi! Nunc autem abscóndita sunt ab óculis tuis. Quia vénient dies in te, et circumdábunt te inimíci tui vallo et obsidébunt te et coangustábunt te úndique et ad terram prostérnent te et fílios tuos, qui in te sunt, et non relínquent in te lápidem super lápidem, eo quod non cognóveris tempus visitatiónis tuae.” En ce temps là : alors que Jésus approchait de Jérusalem, voyant la ville, Il pleura sur elle, en disant: Si tu connaissais, toi aussi, au moins en ce jour qui t'est donné, ce qui te procurerait la paix! Mais maintenant cela est caché à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t'environneront de tranchées, ou ils t'enfermeront et te serreront de toutes parts; et ils te renverseront à terre, toi et tes enfants qui sont au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas connu le temps où tu as été visitée.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes