Evangile commenté du mardi 13 février 2018

Hebdomada V per annum Vème semaine dans l'année
Feria III Mardi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Marcum (7,1-13)
In illo tempore: Convéniunt ad Iesum pharisǽi et quidam de scribis veniéntes ab Hierosólymis; et cum vidíssent quosdam ex discípulis eíus commúnibus mánibus, id est non lotis, manducáre panes – pharisǽi enim et omnes Iudǽi, nisi pugíllo lavent manus, non mandúcant, tenéntes traditiónem seniórum; et a foro nisi baptizéntur, non cómedunt; et ália multa sunt, quae accepérunt servánda: baptísmata cálicum et urceórum et aeramentórum et lectórum – et intérrogant eum pharisǽi et scribae: “quáre discípuli tui non ámbulant iúxta traditiónem seniórum, sed commúnibus mánibus mandúcant panem?” At ille dixit eis: “Bene prophetávit Isaías de vobis hypócritis, sicut scriptum est: ‘Pópulus hic lábiis me honórat, cor autem eórum longe est a me; in vanum autem me colunt docéntes doctrínas praecépta hóminum.’ Relinquéntes mandátum Dei tenétis traditiónem hóminum.” Et dicébat illis: “Bene írritum fácitis praecéptum Dei, ut traditiónem vestram servétis. Móyses enim dixit: ‘Honóra patrem tuum et matrem tuam’ et: ‘Qui maledíxerit patri aut matri, morte moriátur’; vos autem dícitis: ‘Si díxerit homo patri aut matri: Corban, quod est donum, quodcúmque ex me tibi profúerit’, ultra non permíttitis ei fácere quidquam patri aut matri rescindéntes verbum Dei per traditiónem vestram, quam tradidístis; et simília huiúsmodi multa fácitis.” En ce temps là : Les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem s'assemblèrent auprès de Jésus.
Et ayant vu quelques-uns de Ses disciples manger du pain avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées, ils les blâmèrent.
Car les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être souvent lavé les mains, gardant en cela la tradition des anciens. Et lorsqu'ils reviennent de la place publique, ils ne mangent pas sans s'être lavés. Ils ont encore beaucoup d'autres traditions qu'ils observent, comme de laver les coupes, les vases de terre et d'airain, et les lits. Les pharisiens et les scribes Lui demandèrent donc: Pourquoi Vos disciples n'observent-ils point la tradition des anciens, et mangent-ils du pain avec des mains impures? Il leur répondit: Isaïe a bien prophétisé sur vous, hypocrites, ainsi qu'il est écrit: Ce peuple M'honore des lèvres, mais leur coeur est loin de Moi; c'est en vain qu'ils M'honorent, enseignant des doctrines et des ordonnances humaines. Car, laissant de côté le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les vases et les coupes, et faisant beaucoup d'autres choses semblables. Et Il leur disait: Vous détruisez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et: Que celui qui maudira son père ou sa mère soit puni de mort. Mais vous dites, vous: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Tout corban (c'est-à-dire, don) que je fais vous profitera, vous ne le laissez rien faire de plus pour son père ou sa mère, annulant la parole de Dieu par votre tradition que vous avez établie; et vous faites encore beaucoup d'autres choses semblables.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word