Evangile commenté du vendredi 8 juin 2018 - SACRATISSIMI CORDIS IESU

Hebdomada IX per annum IXème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
SACRATISSIMI CORDIS IESU SACRATISSIMI CORDIS IESU
Sollemnitas Solennité
 Evangelium  Evangile
Io 19,31-37 Jn 19 31-37
Iudǽi quóniam Parascéve erat, ut non remanérent in cruce córpora sábbato, erat enim magnus dies illíus sábbati, rogavérunt Pilátum, ut frangeréntur eórum crura, et tolleréntur. Venérunt ergo mílites et primi quidem fregérunt crura et altérius, qui crucifíxus est cum eo; ad Iésum autem cum veníssent, ut vidérunt eum iam mórtuum, non fregérunt eíus crura, sed unus mílitum láncea latus eíus apéruit, et contínuo exívit sanguis et aqua. Et qui vidit, testimónium perhíbuit, et verum est eíus testimónium, et ille scit quia vera dicit, ut et vos credátis. Facta sunt enim haec, ut Scriptúra impleátur: “Os non comminuétur eíus”, et íterum ália Scriptúra dicit: “Vidébunt in quem transfixérunt.” Comme c'était la préparation, de peur que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, car ce jour de sabbat était solennel, les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes des suppliciés, et qu'on les enlevât. Les soldats vinrent donc, et rompirent les jambes au premier, puis à l'autre qui avait été crucifié avec Lui. Etant ensuite venus à Jésus, et Le voyant déjà mort, ils ne Lui rompirent pas les jambes; mais un des soldats Lui ouvrit le côté avec une lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau. Celui qui l'a vue en a rendu témoignage, et son témoignage est véridique. Et il sait qu'il est vrai, afin que, vous aussi, vous croyiez. Car ces choses ont été faites, afin que l'Ecriture fût accomplie: Vous ne briserez aucun de Ses os. Et ailleurs, l'Ecriture dit encore: Ils contempleront Celui qu'ils ont percé.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes