Evangile commenté du lundi 9 juillet 2018

Hebdomada XIV per annum XIVème semaine dans l'année
Feria II Lundi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (9,18-26) Matthieu (9,18-26)
In illo tempore: Loquénte Iesu ecce princeps unus accéssit et adorábat eum dicens: “Fília mea modo defúncta est; sed veni, impóne manum tuam super eam, et vivet.” Et surgens Iésus sequebátur eum et discípuli eíus. Et ecce múlier, quae sánguinis fluxum patiebátur duódecim annis, accéssit retro et tétigit fímbriam vestiménti eíus. Dicébat enim intra se: “Si tetígero tantum vestiméntum eíus, salva ero.” At Iésus convérsus et videns eam dixit: “Cónfide, fília; fides tua te salvam fecit.” Et salva facta est múlier ex illa hora. Et cum venísset Iésus in domum príncipis et vidísset tibícines et turbam tumultuántem, dicébat: “Recédite; non est enim mórtua puélla, sed dormit.” Et deridébant eum. At cum eiécta esset turba, intrávit et ténuit manum eíus, et surréxit puélla. Et éxiit fama haec in univérsam terram illam. En ce temps là : tandis que Jésus parlait, voici qu'un chef de synagogue s'approcha, et se prosterna devant Lui, en disant: Seigneur, ma fille est morte il y a un instant; mais viens, impose Ta main sur elle, et elle vivra. Jésus, Se levant, le suivait avec Ses disciples. Et voici qu'une femme, qui souffrait d'une perte de sang depuis douze ans, s'approcha par derrière, et toucha la frange de Son vêtement. Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher Son vêtement, je serai guérie. Jésus, Se retournant et la voyant, dit: Aie confiance, ma fille, ta foi t'a sauvée. Et la femme fut guérie à l'heure même. Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef de synagogue, et qu'Il eut vu les joueurs de flûte et une foule bruyante, Il dit: Retirez-vous; car cette jeune fille n'est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de Lui. Lorsque la foule eut été renvoyée, Il entra, et prit la main de la jeune fille. Et la jeune fille se leva. Et le bruit s'en répandit dans tout le pays.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word