Evangile commenté du lundi 16 juillet 2018

Hebdomada XV per annum XVème semaine dans l'année
Feria II Lundi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (10,34-11,1)
In illo tempore: Dixit Iesus apostolis suis: Nolíte arbitrári quia vénerim míttere pacem in terram; non veni pacem míttere sed gládium. Veni enim separáre hóminem advérsus patrem suum et fíliam advérsus matrem suam et nurum advérsus socrum suam: et inimíci hóminis doméstici eíus. Qui amat patrem aut matrem plus quam me, non est me dignus; et, qui amat fílium aut fíliam super me, non est me dignus; et, qui non áccipit crucem suam et séquitur me, non est me dignus. Qui invénerit ánimam suam, perdet illam; et, qui perdíderit ánimam suam propter me, invéniet eam. Qui récipit vos, me récipit; et, qui me récipit, récipit eum, qui me misit. Qui récipit prophétam in nómine prophétae, mercédem prophétae accípiet; et, qui récipit iústum in nómine iústi, mercédem iústi accípiet. Et, quicúmque potum déderit uni ex mínimis istis cálicem aquae frígidae tantum in nómine discípuli, amen dico vobis: Non perdet mercédem suam.” Et factum est, cum consummásset Iésus praecípiens Duódecim discípulis suis, tránsiit inde, ut docéret et praedicáret in civitátibus eórum. En ce temps là : Jésus dit à Ses apôtres : Ne pensez pas que Je sois venu apporter la paix sur la terre ; Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Car Je suis venu séparer l’homme d’avec son père, et la fille d’avec sa mère, et la belle-fille d’avec sa belle-mère ; et l’homme aura pour ennemis ceux de sa propre maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que Moi, n’est pas digne de Moi ; et celui qui aime son fils ou sa fille plus que Moi, n’est pas digne de Moi. Celui qui ne prend pas sa croix et ne Me suit pas, n’est pas digne de Moi. Celui qui conserve sa vie, la perdra ; et celui qui aura perdu sa vie à cause de Moi, la trouvera. Celui qui vous reçoit, Me reçoit ; et celui qui Me reçoit, reçoit Celui qui M’a envoyé. Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète, recevra une récompense de prophète ; et celui qui reçoit un juste en qualité de juste, recevra une récompense de juste. Et quiconque aura donné à boire seulement un verre d’eau froide à l’un de ces tout petits, parce qu’il est Mon disciple, en vérité, Je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense. Il arriva que, lorsque Jésus eut achevé de donner Ses instructions à Ses douze disciples, Il partit de là, pour enseigner et prêcher dans les villes.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word