Evangile commenté du dimanche 5 août 2018 - XVIIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVIII per annum XVIIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVIII per annum XVIIIème dimanche dans l'année
Evangelium Evangile
Io (6,24-35)
In illo tempore: Cum vidísset turba quia Iésus non esset ibi neque discípuli eíus, ascendérunt ipsi navículas et venérunt Caphárnaum quaeréntes Iésum. Et cum inveníssent eum trans mare, dixérunt ei: “Rábbi, quando huc venísti?” Respóndit eis Iésus et dixit: “Amen, amen dico vobis: Quǽritis me, non quia vidístis signa, sed quia manducástis ex pánibus et saturáti estis. Operámini non cibum, qui perit, sed cibum, qui pérmanet in vitam aetérnam, quem Fílius hóminis vobis dabit; hunc enim Pater signávit Deus!” Dixérunt ergo ad eum: “Quid faciémus, ut operémur ópera Dei?” Respóndit Iésus et dixit eis: “Hoc est opus Dei, ut credátis in eum, quem misit ille.” Dixérunt ergo ei: “Quod ergo tu facis signum, ut videámus et credámus tibi? Quid operáris? Patres nostri manna manducavérunt in desérto, sicut scriptum est: ‘Pánem de caelo dedit eis manducáre.’” Dixit ergo eis Iésus: “Amen, amen dico vobis: Non Móyses dedit vobis panem de caelo, sed Pater meus dat vobis panem de caelo verum; panis enim Dei est, qui descéndit de caelo et dat vitam mundo.” Dixérunt ergo ad eum: “Dómine, semper da nobis panem hunc.” Dixit eis Iésus: “Ego sum panis vitae. Qui venit ad me, non esúriet; et, qui credit in me, non sítiet umquam. En ce temps là : La foule, ayant donc vu que Jésus n’était pas là, non plus que ses disciples, monta dans les barques, et vint à Capharnaüm, cherchant Jésus. Et l’ayant trouvé de l’autre côté de la mer, ils lui dirent : Maître, quand êtes-vous venu ici ? Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés. Travaillez en vue d’obtenir, non la nourriture qui périt, mais celle qui demeure pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que Dieu le Père a marqué de son sceau. Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire les œuvres de Dieu ? Jésus leur répondit : L’œuvre de Dieu est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Ils lui dirent : Quel miracle faites-vous donc, afin que nous voyions et que nous croyions en vous ? que faites-vous ? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, ainsi qu’il est écrit : Il leur a donné à manger le pain du ciel. Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel, mais c’est mon Père qui vous donne le vrai pain du ciel. Car le pain de Dieu est celui qui descend du ciel, et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent donc : Seigneur, donnez-nous toujours ce pain. Jésus leur dit : Je suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura pas faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes