Evangile commenté du lundi 8 octobre 2018 -

Hebdomada XXVII per annum XXVIIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (10,25-37)
In illo tempore: Ecce quidam legis péritus surréxit tentans Iesum dicens: “Magíster, quid faciéndo vitam aetérnam possidébo?” At ille dixit ad eum: “In Lege quid scriptum est? Quómodo legis?” Ille autem respóndens dixit: “Díliges Dóminum Deum tuum ex toto corde tuo et ex tota ánima tua et ex ómnibus víribus tuis et ex omni mente tua et próximum tuum sicut teípsum.” Dixítque illi: “Récte respondísti; hoc fac et vives.” Ille autem, volens iustificáre seípsum, dixit ad Iésum: “Et quis est meus próximus?” Suscípiens autem Iésus dixit: “Hómo quidam descendébat ab Ierusálem in Iéricho et íncidit in latrónes, qui étiam despoliavérunt eum et, plagis impósitis, abiérunt, semivívo relícto. Áccidit autem, ut sacérdos quidam descénderet eádem via et, viso illo, praeterívit; simíliter et Levíta, cum esset secus locum et vidéret eum, pertránsiit. Samaritánus autem quidam iter fáciens, venit secus eum et videns eum misericórdia motus est, et apprópians alligávit vúlnera eíus infúndens óleum et vinum; et impónens illum in iuméntum suum duxit in stábulum et curam eíus egit. Et áltera die prótulit duos denários et dedit stabulário et ait: ‘Cúram illíus habe, et, quodcúmque supererogáveris, ego, cum redíero, reddam tibi.’ Quis horum trium vidétur tibi próximus fuísse illi, qui íncidit in latrónes?” At ille dixit: “Qui fecit misericórdiam in illum.” Et ait illi Iésus: “Váde et tu fac simíliter.” En ce temps là : voici qu’un docteur de la loi se leva pour tenter Jésus, et Lui dit : Maître, que dois-je faire pour posséder la vie éternelle ? Et Jésus lui dit : Qu’y a-t-il d’écrit dans la loi ? qu’y lis-tu ? Il répondit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toutes tes forces, et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même. Jésus lui dit : Tu as bien répondu ; fais cela, et tu vivras. Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : Et qui est mon prochain ? Alors Jésus, prenant la parole, dit : Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba au milieu des voleurs, qui le dépouillèrent, et, après l’avoir couvert de blessures, s’en allèrent, le laissant à demi mort. Or il arriva qu’un prêtre descendait par le même chemin ; et l’ayant vu, il passa outre. Pareillement, un lévite, qui se trouvait en cet endroit, le vit et passa outre. Mais un Samaritain, qui était en voyage, vint près de lui, et, le voyant, fut touché de compassion. Et s’étant approché, il banda ses plaies, et y versa de l’huile et du vin ; puis, le plaçant sur sa monture, il le conduisit dans une hôtellerie et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers, et les donna à l’hôtelier, et dit : Aie soin de lui ; et tout ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les mains des voleurs ? Le docteur répondit : Celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Et Jésus lui dit : Va, et fais de même.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes