Evangile commenté du lundi 15 octobre 2018 - Ste Thérèse d’Avila, vierge et docteur de l'Église

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
S. Teresiae a Iesu, virginis et Ecclesiae doctoris Ste Thérèse d’Avila, vierge et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (15,1-8)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Ego sum vitis vera, et Pater meus agrícola est. Omnem pálmitem in me non feréntem fructum tollit eum; et omnem, qui fert fructum, purgat eum, ut fructum plus áfferat. Iam vos mundi estis propter sermónem, quem locútus sum vobis. Manéte in me, et ego in vobis. Sicut palmes non potest ferre fructum a semetípso, nisi mánserit in vite, sic nec vos, nisi in me manséritis. Ego sum vitis, vos pálmites. Qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, quia sine me nihil potéstis fácere. Si quis in me non mánserit, missus est foras sicut palmes et áruit; et cólligunt eos et in ignem mittunt, et ardent. Si manséritis in me, et verba mea in vobis mánserint, quodcúmque voluéritis, pétite, et fiet vobis. In hoc clarificátus est Pater meus, ut fructum multum afferátis et efficiámini mei discípuli. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Je suis la vraie vigne, et Mon Pére est le vigneron. Tout sarment qui ne porte pas de fruit en Moi, Il le retranchera; et tout sarment qui porte du fruit, Il l'émondera, afin qu'il porte plus de fruit. Vous êtes déjà purs, à cause de la parole que Je vous ai annoncée. Demeurez en Moi, et Je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez en Moi. Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, porte beaucoup de fruit; car, sans Moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en Moi, il sera jeté dehors comme le sarment, et il séchera; puis on le ramassera, et on le jettera au feu, et il brûlera. Si vous demeurez en Moi, et que Mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. En ceci mon Père sera glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez Mes disciples.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes