Evangile commenté du lundi 22 octobre 2018 - de la férie

Hebdomada XXIX per annum XXIXème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (12,13-21)
In illo tempore: Ait Iesu quidam de turba: “Magíster, dic fratri meo, ut dívidat mecum hereditátem.” At ille dixit ei: “Hómo, quis me constítuit iúdicem aut divisórem super vos?” Dixítque ad illos: “Vidéte et cavéte ab omni avarítia, quia si cui res abúndant, vita eíus non est ex his, quae póssidet.” Dixit autem similitúdinem ad illos dicens: “Hóminis cuiúsdam dívitis úberes fructus ager áttulit. Et cogitábat intra se dicens: ‘Quid fáciam, quod non hábeo, quo cóngregem fructus meos?’ Et dixit: ‘Hoc fáciam: déstruam hórrea mea et maióra aedificábo et illuc congregábo omne tríticum et bona mea; et dicam ánimae meae: Ánima, habes multa bona pósita in annos plúrimos; requiésce, cómede, bibe, epuláre.’ Dixit autem illi Deus: ‘Stúlte! Hac nocte ánimam tuam repétunt a te; quae autem parásti, cuíus erunt?’ Sic est qui sibi thesaurízat et non fit in Deum dives.” En ce temps là : Quelqu’un de la foule dit à Jésus : Maître, dites à mon frère de partager avec moi notre héritage. Mais Jésus lui répondit : Homme, qui M’a établi sur vous juge ou faiseur de partages ? Puis Il leur dit : Voyez, et gardez-vous de toute avarice ; car un homme fût-il dans l’abondance, sa vie ne dépend pas des biens qu’il possède. Il leur dit ensuite cette parabole : Le champ d’un homme riche lui rapporta des fruits abondants. Et il pensait en lui-même, disant : Que ferai-je ? car je n’ai pas où serrer mes fruits. Et il dit : Voici ce que je ferai : j’abattrai mes greniers et j’en bâtirai de plus grands, et j’y amasserai tous mes produits et mes biens. Et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour de nombreuses années ; repose-toi, mange, bois, fais bonne chère. Mais Dieu lui dit : Insensé, cette nuit même on te redemandera ton âme ; et ce que tu as préparé, à qui sera-ce ? Ainsi en est-il de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour (devant) Dieu.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes