Evangile commenté du lundi 10 décembre 2018 -

Hebdomada II Adventus IIème semaine de l'Avent
Feria II Lundi
Evangelium Evangile
éditer éditer
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (5,17-26)
In una diérum, Iesus erat docens, et erant pharisǽi sedéntes et legis doctóres, qui vénerant ex omni castéllo Galilǽae et Iudǽae et Ierusálem; et virtus Dómini erat ei ad sanándum. Et ecce viri portántes in lecto hóminem, qui erat paralýticus, et quaerébant eum inférre et pónere ante eum. Et non inveniéntes qua parte illum inférrent prae turba, ascendérunt supra tectum et per tégulas summisérunt illum cum léctulo in médium ante Iésum. Quorum fidem ut vidit, dixit: “Hómo, remittúntur tibi peccáta tua.” Et coepérunt cogitáre scribae et pharisǽi dicéntes: “Quis est hic, qui lóquitur blasphémias? Quis potest dimíttere peccáta nisi solus Deus?” Ut cognóvit autem Iésus cogitatiónes eórum, respóndens dixit ad illos: “Quid cogitátis in córdibus vestris? Quid est facílius, dícere: ‘Dimittúntur tibi peccáta tua’, an dícere: ‘Súrge et ámbula’? Ut autem sciátis quia Fílius hóminis potestátem habet in terra dimíttere peccáta – ait paralýtico – : Tibi dico: Surge, tolle léctulum tuum et vade in domum tuam.” Et conféstim surgens coram illis tulit, in quo iacébat, et ábiit in domum suam magníficans Deum. Et stupor apprehéndit omnes, et magnificábant Deum; et repléti sunt timóre dicéntes: “Vídimus mirabília hódie.” Il arriva qu'un jour où Jéquq enseignait. Et des pharisiens et des docteurs de la loi, qui étaient venus de tous les villages de la Galilée, et de la Judée, et de Jérusalem, étaient assis auprès de Lui; et la puissance du Seigneur agissait pour opérer des guérisons. Et voici que des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le déposer devant Jésus. Mais, ne trouvant point par où le faire entrer, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et, par les tuiles, ils le descendirent avec le lit au milieu de l'assemblée, devant Jésus. Dès qu'Il vit leur foi, Il dit: Homme, tes péchés te sont remis. Alors, les scribes et les pharisiens se mirent à penser et à dire en eux-mêmes: Quel est Celui-ci, qui profère des blasphèmes? Qui peut remettre les péchés, si ce n'est Dieu seul? Mais Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Que pensez-vous dans vos coeurs? Lequel est le plus facile, de dire: Tes péchés te sont remis; ou de dire: Lève-toi et marche? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de remettre les péchés: Je te l'ordonne, dit-Il au paralytique; lève-toi, prends ton lit et va dans ta maison. Et aussitôt, se levant devant eux, il prit le lit sur lequel il était couché, et s'en alla dans sa maison, glorifiant Dieu. Et la stupeur les saisit tous, et ils glorifiaient Dieu. Et ils furent remplis de crainte, et ils disaient: Nous avons vu aujourd'hui des choses prodigieuses.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.

Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes