Evangile commenté du dimanche 6 janvier 2019 -

Hebdomada II post Nativitatem IIème semaine après la Nativité
Dominica Dimanche
Evangelium Evangile
Marcus (1,7-11)
In illo tempore: Praedicábat Ioannes dicens: “Venit fórtior me post me, cuíus non sum dignus procúmbens sólvere corrígiam calceamentórum eíus. Ego baptizávi vos aqua; ille vero baptizábit vos in Spíritu Sancto.” Et factum est in diébus illis, venit Iésus a Názareth Galilǽae et baptizátus est in Iordáne ab Ioánne. Et statim ascéndens de aqua vidit apértos caelos et Spíritum tamquam colúmbam descendéntem in ipsum; et vox facta est de caelis: “Tu es Fílius meus diléctus; in te complácui.” En ce temps là : Jean-Baptiste prêchait en disant : Il vient après moi, Celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de Ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; mais Lui, Il vous baptisera dans l’Esprit-Saint. Or, il arriva qu’en ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, en Galilée, et Il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et soudain, comme Il sortait de l’eau, Il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit, comme une colombe, descendre et S’arrêter (se reposant) sur Lui. Et une voix Se fit entendre des cieux : Tu es mon Fils bien-aimé ; en Toi j’ai mis mes complaisances.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.


Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes