Evangile commenté du mardi 15 janvier 2019 -

Hebdomada I per annum Ière semaine dans l'année
Feria III Mardi
Evangelium Evangile
Marcus (1,21b-28)
In illo tempore: lesus et discipuli eius ingrediuntur Capharnaum. Et statim sábbatis ingréssus synagógam docébat. Et stupébant super doctrína eíus: erat enim docens eos quasi potestátem habens et non sicut scribae. Et statim erat in synagóga eórum homo in spíritu immúndo; et exclamávit dicens: “Quid nobis et tibi, Iésu Nazaréne? Venísti pérdere nos? Scio qui sis: Sanctus Dei.” Et comminátus est ei Iésus dicens: “Obmutésce et exi de hómine!” Et discérpens eum spíritus immúndus et exclámans voce magna exívit ab eo. Et miráti sunt omnes, ita ut conquírerent inter se dicéntes: “quídnam est hoc? Doctrína nova cum potestáte; et spirítibus immúndis ímperat, et obóediunt ei.” Et procéssit rumor eíus statim ubíque in omnem regiónem Galilǽae. En ce temps là : Jésus et Ses disciples entrèrent dans Capharnaüm ; et aussitôt, le jour du sabbat, entrant dans la synagogue, il les instruisait. Et ils étaient frappés de sa doctrine, car il les instruisait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme possédé d’un esprit impur, qui s’écria, disant : Qu’y a-t-il entre nous et Toi, Jésus de Nazareth ? Etes-Tu venu pour nous perdre ? Je sais que Tu es le saint de Dieu. Et Jésus le menaça en disant : Tais-toi, et sors de cet homme. Et l’esprit impur, l’agitant avec violence, et poussant un grand cri, sortit de lui. Et tous furent dans l’admiration, de sorte qu’ils se demandaient entre eux : Qu’est-ce que ceci ? Quelle est cette nouvelle doctrine ? car Il commande avec empire même aux esprits impurs, et ils Lui obéissent. Et Sa renommée se répandit aussitôt dans tout le pays de Galilée.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.


Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes