Evangile commenté du samedi 16 février 2019 - VIème dimanche dans l'année

Hebdomada VI per annum VIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Dominica VI per annum VIème dimanche dans l'année
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Lucam 6, 1 7. 20-26
In illo témpore : Descéndens Iesus cum Duodecim, stetit in loco campéstri, et turba multa discipulórum eíus, et multitúdo copiósa plebis ab omni Iudǽa et Ierusálem et marítima Tyri et Sidónis Et ipse, elevátis óculis suis in discípulos suos, dicébat: " Beáti páuperes, quia vestrum est regnum Dei. Beáti, qui nunc esurítis, quia saturabímini. Beáti, qui nunc fletis, quia ridébitis. Beáti éritis, cum vos óderint hómines et cum separáverint vos et exprobráverint et eiécerint nomen vestrum tamquam malum propter Fílium hóminis.  Gaudéte in illa die et exsultáte, ecce enim merces vestra multa in caelo; secúndum haec enim faciébant prophétis patres eórum.  Verúmtamen vae vobis divítibus, quia habétis consolatiónem vestram!  Vae vobis, qui saturáti estis nunc, quia esuriétis! Vae vobis, qui ridétis nunc, quia lugébitis et flébitis! Vae, cum bene vobis díxerint omnes hómines! Secúndum haec enim faciébant pseudoprophétis patres eórum. En ce temps là : Jésus, descendant avec les Douze, s’arrêta dans une plaine, avec la troupe de Ses disciples et une grande multitude de peuple de toute la Judée, et de Jérusalem, et de la contrée maritime, et de Tyr, et de Sidon ; levant les yeux sur Ses disciples, disait : Bienheureux, vous qui êtes pauvres, parce que le royaume de Dieu est à vous. Bienheureux, vous qui avez faim maintenant, parce que vous serez rassasiés. Bienheureux, vous qui pleurez maintenant, parce que vous rirez.  Bienheureux serez-vous lorsque les hommes vous haïront, et vous repousseront, et vous outrageront, et lorsqu’ils rejetteront votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme.  Réjouissez-vous en ce jour-là et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense est grande dans le ciel ; car c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes. Mais malheur à vous, riches, parce que vous avez votre consolation. Malheur à vous qui êtes rassasiés, parce que vous aurez faim. Malheur à vous qui riez maintenant, parce que vous serez dans le deuil et dans les larmes. Malheur à vous lorsque les hommes diront du bien de vous, car c’est ainsi que leurs pères traitaient les faux prophètes.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de votre patience.