Evangile commenté du jeudi 21 février 2019 - de la férie

Hebdomada VI per annum VIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (8,34-9,1)
In illo tempore: Convocáta Iesu turba cum discípulis suis, dixit eis: “Si quis vult post me sequi, déneget semetípsum et tollat crucem suam et sequátur me. Qui enim volúerit ánimam suam salvam fácere, perdet eam ; qui autem perdíderit ánimam suam propter me et Evangélium, salvam eam faciet. Quid enim prodest hómini si lucrétur mundum totum et detriméntum fáciat ánimæ suæ? Quid enim dabit homo commutatiónem pro ánima sua? Qui enim me confúsus fúerit et mea verba in generatióne ista adúltera et peccatríce, et Fílius hóminis confundétur eum curo vénerit in glória Patris sui curo ángelis sanctis » . Et dicébat illis: “Amen dico vobis: Sunt quidam de hic stántibus, qui non gustábunt mortem, donec vídeant regnum Dei venísse in virtúte.” Ence temps là : Jésus ayant appelé à Lui la foule, avec Ses disciples, Il leur dit: Si quelqu'un veut Me suivre, qu'il renonce à soi-même, et qu'il porte sa croix, et qu'il Me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie, la perdra; mais celui qui la perdra à cause de Moi et de l'Evangile, la sauvera. En effet, que servirait à l'homme de gagner le monde entier et de perdre son âme? Ou que donnera l'homme en échange de son âme? Car si quelqu'un rougit de Moi et de Mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme rougira aussi de lui, lorsqu'Il viendra dans la gloire de Son Père, avec les Anges saints. Et Il leur disait: En vérité, Je vous le dis, il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici, qui ne goûteront pas la mort, avant d'avoir vu le royaume de Dieu venir avec puissance.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes