affiche_liturgia("journee")office = evangile-commente

Evangile commenté du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Evangelium Evangile
éditer éditer
Matthaeus (25,31-46) Mt (25,31-46)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Cum vénerit Fílius hóminis in glória sua, et omnes ángeli cum eo, tunc sedébit super thronum glóriae suae. Et congregabúntur ante eum omnes gentes; et separábit eos ab ínvicem, sicut pastor ségregat oves ab haedis, et státuet oves quidem a dextris suis, haedos autem a sinístris. Tunc dicet Rex his, qui a dextris eíus erunt: ‘Vénite, benedícti Patris mei; possidéte parátum vobis regnum a constitutióne mundi. Esurívi enim, et dedístis mihi manducáre; sitívi, et dedístis mihi bíbere; hospes eram, et collegístis me; nudus, et operuístis me; infírmus, et visitástis me; in cárcere eram, et venístis ad me.’ Tunc respondébunt ei iústi dicéntes: ‘Dómine, quando te vídimus esuriéntem et pávimus, aut sitiéntem et dédimus tibi potum? Quando autem te vídimus hóspitem et collégimus, aut nudum et cooperúimus? Quando autem te vídimus infírmum aut in cárcere et venímus ad te?’ Et respóndens Rex dicet illis: ‘Amen dico vobis: Quámdiu fecístis uni de his frátribus meis mínimis, mihi fecístis.’ Tunc dicet et his, qui a sinístris erunt: ‘Discédite a me, maledícti, in ignem aetérnum, qui praeparátus est Diábolo et ángelis eíus. Esurívi enim, et non dedístis mihi manducáre; sitívi, et non dedístis mihi potum; hospes eram, et non collegístis me; nudus, et non operuístis me; infírmus et in cárcere, et non visitástis me.’ Tunc respondébunt et ipsi dicéntes: ‘Dómine, quando te vídimus esuriéntem aut sitiéntem aut hóspitem aut nudum aut infírmum vel in cárcere et non ministrávimus tibi?’ Tunc respondébit illis dicens: ‘Amen dico vobis: Quámdiu non fecístis uni de mínimis his, nec mihi fecístis.’ Et ibunt hi in supplícium aetérnum, iústi autem in vitam aetérnam.” En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : lorsque le Fils de l'homme viendra dans Sa majesté, avec tous les Anges, Il S'assiéra sur le trône de Sa majesté.  Toutes les nations seront assemblées devant Lui; et Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs;  et Il placera les brebis à Sa droite, et les boucs à Sa gauche.  Alors le Roi dira à ceux qui sont à Sa droite: Venez, les bénis de Mon Père, possédez le royaume qui vous a été préparé dès l'établissement du monde.  Car J'ai eu faim, et vous M'avez donné à manger; J'ai eu soif, et vous M'avez donné à boire; J'étais sans asile, et vous M'avez recueilli;  J'étais nu, et vous M'avez vêtu; J'étais malade, et vous M'avez visité; J'étais en prison, et vous êtes venu à Moi.  Alors les justes Lui répondront: Seigneur, quand est-ce que nous T'avons vu avoir faim, et que nous T'avons donné à manger; avoir soif, et que nous T'avons donné à boire? Quand est-ce que nous T'avons vu sans asile, et que nous T'avons recueilli; ou nu, et que nous T'avons vêtu?  Ou quand est-ce que nous T'avons vu malade ou en prison, et que nous sommes venus à Toi ?  Et le Roi leur dira: En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits d'entre Mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait. Il dira ensuite à ceux qui seront à gauche: Retirez-vous de Moi, maudits, allez au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.  Car J'ai eu faim, et vous ne M'avez pas donné à manger; J'ai eu soif, et vous ne M'avez pas donné à boire;  J'étais sans asile, et vous ne M'avez pas recueilli; J'étais nu, et vous ne M'avez pas vêtu; J'étais malade et en prison, et vous ne M'avez pas visité.  Alors ils Lui répondront, eux aussi, Seigneur, quand est-ce que nous T'avons vu avoir faim, ou avoir soif, ou sans asile, ou nu, ou malade, ou en prison, et que nous ne T'avons pas assisté? Alors Il leur répondra: En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à Moi que vous ne l'avez pas fait.  Et ceux-ci iront au supplice éternel, mais les justes à la vie éternelle.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.

Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes