Evangile commenté du jeudi 18 avril 2019

Sacrum Triduum Paschale Triduum pascal sacré
Feria V Jeudi
Feria V hebdomadae sanctae Jeudi de la semaine sainte
FERIA V HEBDOMADÆ SANCTÆ FERIA V HEBDOMADÆ SANCTÆ
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (4,16-21)  
In illo tempore: Venit Iesus Názareth, ubi erat nutrítus, et intrávit secúndum consuetúdinem suam die sábbati in synagógam et surréxit légere. Et tradi tus est illi liber prophétae Isaíae; et ut revólvit librum, invénit locum, ubi scriptum erat: “Spíritus Dómini super me; propter quod unxit me evangelizáre paupéribus, misit me praedicáre captívis remissiónem et caecis visum, dimíttere confráctos in remissióne, praedicáre annum Dómini accéptum.” Et cum plicuísset librum, réddidit minístro et sedit; et ómnium in synagóga óculi erant intendéntes in eum. Coepit autem dícere ad illos: “Hódie impléta est haec Scriptúra in áuribus vestris.” En ce temps là : Jésus vint à Nazareth, où Il avait été élevé ; et Il entra selon sa coutume, le jour du sabbat, dans la synagogue, et Il se leva pour lire. On Lui donna le livre du prophète Isaïe. Et ayant déroulé le livre, Il trouva l’endroit où il était écrit : L’Esprit du Seigneur est sur Moi ; c’est pourquoi Il M'a sacré par son onction ; iI m’a envoyé évangéliser les pauvres, guérir ceux qui ont le cœur broyé, annoncer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, mettre en liberté ceux qui sont brisés sous les fers, publier l’année favorable du Seigneur et le jour de la rétribution. Ayant replié le livre, Il le rendit au ministre, et S’assit. Et tous, dans le synagogue, avaient les yeux fixés sur Lui. Et Il commença à leur dire : Aujourd’hui, cette parole de l’Ecriture que vous venez d’entendre est accomplie.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de votre patience.
SACRUM TRIDUUM PASCHALE SACRUM TRIDUUM PASCHALE
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum loánnem (13,1-15)  
Ante diem festum Paschae, sciens Iésus quia venit eíus hora, ut tránseat ex hoc mundo ad Patrem, cum dilexísset suos, qui erant in mundo, in finem diléxit eos. Et in cena, cum Diábolus iam misísset in corde, ut tráderet eum Iúdas Simónis Iscariótis, sciens quia ómnia dedit ei Pater in manus, et quia a Deo exívit et ad Deum vadit, surgit a cena et ponit vestiménta sua et, cum accepísset línteum, praecínxit se. Deínde mittit aquam in pelvem et coepit laváre pedes discipulórum et extérgere línteo, quo erat praecínctus. Venit ergo ad Simónem Petrum. Dicit ei: " Dómine, tu mihi lavas pedes? ". Respóndit Iésus et dixit ei: " Quod ego fácio, tu nescis modo, scies autem póstea ". Dicit ei Petrus: " Non lavábis mihi pedes in aetérnum! ". Respóndit Iésus ei: " Si non lávero te, non habes partem mecum ". Dicit ei Simon Petrus: " Dómine, non tantum pedes meos sed et manus et caput! ". Dicit ei Iésus: " Qui lotus est, non índiget nisi ut pedes lavet, sed est mundus totus; et vos mundi estis sed non omnes ". Sciébat enim quisnam esset, qui tráderet eum; proptérea dixit: " Non estis mundi omnes ". Postquam ergo lavit pedes eórum et accépit vestiménta sua, cum recubuísset íterum, dixit eis: " Scitis quid fécerim vobis? Vos vocátis me: "Magíster" et: "Dómine", et bene dícitis; sum étenim. Si ergo ego lavi vestros pedes, Dóminus et Magíster, et vos debétis alter altérius laváre pedes. Exémplum enim dedi vobis, ut, quemádmodum ego feci vobis, et vos faciátis. Avant la fête de Pâque, sachant que Son heure était venue de passer de ce monde au Père, Jésus, après avoir aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin. Et après le souper, le diable ayant déjà mis dans le cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le trahir, Jésus, sachant que le Père avait remis toutes choses entre Ses mains, et qu’Il était sorti de Dieu, et qu’Il retournait à Dieu, Se leva de table et ôta Ses vêtements ; et ayant pris un linge, Il S’en ceignit. Puis, Il versa de l’eau dans un bassin, et commença à laver les pieds de Ses disciples, et à les essuyer avec le linge dont Il était ceint. Il vint donc à Simon-Pierre. Et Pierre lui dit : Toi, Seigneur, Tu me laves les pieds ? Jésus lui répondit : Ce que Je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le sauras plus tard. Pierre Lui dit : Tu ne me laveras jamais les pieds. Jésus lui répondit : Si Je ne te lave, tu n’auras pas de part avec Moi. Simon-Pierre Lui dit : Seigneur, non seulement mes pieds, mais aussi les mains et la tête. Jésus lui dit : Celui qui s’est baigné n’a plus besoin que de se laver les pieds, car il est pur tout entier. Et vous, vous êtes purs, mais non pas tous. Car il savait quel était celui qui Le trahirait ; c’est pourquoi Il dit : Vous n’êtes pas tous purs. Après qu’Il leur eut lavé les pieds, et qu’Il eut repris Ses vêtements, S’étant remis à table, Il leur dit : Savez-vous ce que Je vous ai fait ? Vous M’appelez Maître et Seigneur ; et vous dites bien, car Je le suis. Si donc Je vous ai lavé les pieds, Moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres ; car Je vous ai donné l’exemple, afin que ce que Je vous ai fait, vous le fassiez aussi.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de votre patience.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word