Evangile commenté du samedi 20 juillet 2019 - de la férie

Hebdomada XV per annum XVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (12,14-21)
In illo tempore: Exeúntes pharisǽi consílium faciébant advérsus eum, quómodo eum pérderent. Iésus autem sciens secéssit inde. Et secúti sunt eum multi, et curávit eos omnes et comminátus est eis, ne maniféstum eum fácerent, ut adimplerétur, quod dictum est per Isaíam prophétam dicéntem: “Ecce puer meus, quem elégi, diléctus meus, in quo bene plácuit ánimae meae; ponam Spíritum meum super eum, et iudícium géntibus nuntiábit. Non conténdet neque clamábit, neque áudiet áliquis in platéis vocem eíus. Arúndinem quassátam non confrínget et linum fúmigans non exstínguet, donec eíciat ad victóriam iudícium; et in nómine eíus gentes sperábunt.” En ce temps là : Les pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre Lui, sur les moyens de Le perdre. Mais Jésus, le sachant, S’éloigna de là ; et beaucoup Le suivirent, et Il les guérit tous. Et Il leur ordonna de ne pas le faire connaître, afin que s’accomplît ce qui avait été dit par le prophète Isaïe : Voici Mon Serviteur, que J’ai choisi ; Mon Bien-aimé, en qui Mon âme a mis toutes ses complaisances. Je ferai reposer sur Lui Mon Esprit, et Il annoncera la justice aux nations. Il ne disputera point, Il ne criera point, et personne n’entendra Sa voix dans les places publiques. Il ne brisera pas le roseau cassé, et Il n’éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’Il ait amené le triomphe de la justice. Et les nations espéreront en Son nom.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes