Evangile commenté du mercredi 12 février 2020

Hebdomada V per annum Vème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Marcum (7,14-23)
In illo tempore: Advocáta íterum Iesus turba, dicébat illis: “Áudite me, omnes, et intellégite: Nihil est extra hóminem intróiens in eum, quod possit eum coinquináre; sed quae de hómine procédunt, illa sunt, quae coínquinant hóminem!” Si quis habet aures audiéndi, áudiat. Et cum introísset in domum a turba, interrogábant eum discípuli eíus parábolam. Et ait illis: “Sic et vos imprudéntes estis? Non intellégitis quia omne extrínsecus intróiens in hóminem non potest eum coinquináre, quia non íntroit in cor eíus sed in ventrem et in secéssum exit?”, purgans omnes escas. Dicébat autem: “Quod de hómine exit, illud coínquinat hóminem; ab intus enim de corde hóminum cogitatiónes malae procédunt, fornicatiónes, furta, homicídia, adultéria, avarítiae, nequítiae, dolus, impudicítia, óculus malus, blasphémia, supérbia, stultítia: ómnia haec mala ab intus procédunt et coínquinant hóminem.” En ce temps là : Alors, appelant de nouveau la foule, Il lui disait: Ecoutez-Moi tous, et comprenez.
Il n'y a rien au dehors de l'homme, qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais ce qui sort de l'homme, c'est là ce qui souille l'homme. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. Et lorsqu'Il fut entré dans une maison, loin de la foule, Ses disciples L'interrogèrent sur cette parabole. Et Il leur dit: Est-ce ainsi que vous avez vous-mêmes si peu d'intelligence? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui, du dehors, entre dans l'homme, ne peut le souiller, parce que cela n'entre pas dans son coeur, mais va dans son ventre, puis est rejeté dans le lieu secret, ce qui purifie tous les aliments? Mais, disait-Il, ce qui sort de l'homme, c'est là ce qui souille l'homme. Car c'est du dedans, du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les homicides, les vols, l'avarice, les méchancetés, la fraude, les impudicités, l'oeil mauvais, le blasphème, l'orgueil, la folie. Tous ces maux sortent du dedans, et souillent l'homme.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word