Martyrologe du mardi 10 avril 2018 -

Martyrologe
Le 10 avril
1. À Carthage, vers 250, les saints martyrs Térence, Africain, Maxime, Pompée, Alexandre, Théodore et quarante compagnons, qui seraient tombés pour la foi chrétienne sous l’empereur Dèce.
2. À Alexandrie, saint Apollonius, prêtre et martyr.
3*. À Auxerre, en 658, saint Pallade, évêque. Abbé du monastère de Saint-Germain, il fut choisi pour succéder à l’évêque saint Didier, participa à de nombreux conciles régionaux et s’employa à restaurer la discipline ecclésiastique dans son Église.
4*. À Gavello en Vénétie, l’an 883, saint Bède le jeune, moine. Après quinze années passées à la cour de Louis le Débonnaire et de Charles le Chauve, il choisit de se mettre au service du Seigneur dans le monastère de ce lieu, le restant de sa vie.
5. À Gand dans les Flandres, en 1012, saint Macaire, pèlerin, qui fut accueilli avec bonté parmi les moines de Saint-Bavin et l’année suivante fut emporté par la peste.
6*. À Chartres, en 1029, saint Fulbert, évêque. Il nourrit de sa doctrine un grand nombre, entreprit par sa munificence et son zèle le grand œuvre de la cathédrale et magnifia par ses chants la Vierge Marie.
7*. À Tunis, en 1460, le bienheureux Antoine Neyrot, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs et martyr. Enlevé par des pirates et conduit de force en Afrique, il eut la faiblesse d’apostasier et de se marier, mais, avec le secours de la grâce divine, un jeudi saint, il reprit en public son habit religieux et, frappé d’une grêle de pierres, il expia sa faute.
8*. À Plaisance en Émilie, l’an 1479, le bienheureux Marc Fantuzzi de Bologne, prêtre de l’Ordre des Mineurs, célèbre pour sa piété, sa prudence et sa prédication.
9. À Valladolid en Espagne, l’an 1625, saint Michel des Saints, prêtre de l’Ordre de la Sainte Trinité, qui se donna tout entier aux exercices de charité et à la prédication de la parole de Dieu.
10. À Vérone en Vénétie, l’an 1855, sainte Madeleine de Canossa, vierge, qui renonça spontanément aux richesses de son patrimoine pour suivre le Christ et fonda deux Instituts, des Filles et des Fils de la Charité, pour promouvoir l’éducation chrétienne des enfants.
11*. Au camp de concentration de Dachau en Bavière, l’an 1942, le bienheureux Boniface Zukowski, prêtre franciscain conventuel et martyr, victime, en raison de son sacerdoce, du régime nazi et des sévices de la déportation.

Invitatoire du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Surréxit Dóminus vere, allelúia.Ant. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Vigiles (OSB) du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi

Laudes du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Auróra lucis rútilat,
L'Aurore éclate de lumière :
cælum resúltat láudibus,
le ciel résonne de louanges,
mundus exsúltans iúbilat,
le monde exulte d'allégresse,
gemens inférnus úlulat,
l'Enfer gémit et se lamente.
  
Cum rex ille fortíssimus,
Car notre roi si valeureux
mortis confráctis víribus,
a brisé les forces de Mort ;
pede concúlcans tártara
foulant de Son pied les Enfers,
solvit caténa míseros.
Il libère les malheureux.
  
Ille, quem clausum lápide
Lui, que les soldats vigilants
miles custódit ácriter,
gardaient enfermé sous la pierre,
triúmphans pompa nóbili,
Il triomphe en noble cortège,
victor surgit de fúnere.
et surgit vainqueur du trépas.
  
Inférni iam gemítibus
Il a mis fin dans les ténèbres
solútis et dolóribus,
à toutes plaintes et douleurs.
quia surréxit Dóminus
L'ange resplendissant proclame
respléndens clamat ángelus.
la résurrection du Seigneur.
  
Esto perénne méntibus
Demeure, ô Jésus, pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium,
la joie pascale à tout jamais.
et nos renátos grátiæ
A la grâce, nous renaissons ;
tuis triúmphis ággrega.
dans Ton triomphe entraîne-nous.
  
Iesu, tibi sit glória,
Toute gloire à Toi, ô Jésus,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort;
cum Patre et almo Spíritu,
même gloire au Père, à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Accessístis ad Sion montem et civitátem Dei vivéntis, allelúia.Ant. 1 Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, alléluia.
Psalmus 42 (43)
Psaume 42 (43)
Desiderium templi
Désir du temple
Ego lux in mundum veni (Io 12, 46).
Je suis la lumière venue dans le monde (Io 12, 46).
Iudica me, Deus, † et discérne causam meam de gente non sancta; * ab hómine iníquo et dolóso érue me.Rends-moi justice, ô Dieu défends ma cause contre une nation infidèle; délivre-moi de l'homme de fraude et d'iniquité!
Quia tu es Deus refúgii mei; † quare me repulísti, * et quare tristis incédo, dum afflígit me inimícus?Car Tu es le Dieu de ma défense : pourquoi me repousses-Tu? Pourquoi me faut-il marcher dans la tristesse, sous l'oppression de l'ennemi?
Emítte lucem tuam et veritátem tuam; * ipsæ me dedúcant et addúcant in montem sanctum tuum et in tabernácula tua.Envoie Ta lumière et Ta fidélité ; qu'elles me guident, qu'elles me conduisent à Ta montagne sainte et à Tes tabernacles !
Et introíbo ad altáre Dei, † ad Deum lætítiæ exsultatiónis meæ. * Confitébor tibi in cíthara, Deus, Deus meus.J'irai à l'autel de Dieu, au Dieu qui est ma joie et mon allégresse, et je Te célébrerai sur la harpe, ô Dieu, mon Dieu !
Quare tristis es, ánima mea, * et quare conturbáris in me?Pourquoi es-tu abattue, ô mon âme, et t'agites-tu en moi?
Spera in Deo, quóniam adhuc confitébor illi, * salutáre vultus mei et Deus meus.Espère en Dieu, car je Le louerai encore, Lui, le salut de ma face et mon Dieu !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Accessístis ad Sion montem et civitátem Dei vivéntis, allelúia.Ant. Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, alléluia.
Ant. 2 Tu, Dómine, eruísti ánimam meam, ut non períret, allelúia.Ant. 2 Toi, Seigneur, Tu as retiré mon âme, pour que je ne périsse pas, alléluia.
Canticum (Is 38, 10-14. 17-20) AT 23
Cantique (Is 38, 10-14. 17-20) AT 23
Moribundi angores, sanati lætitia
Angoisse de l'agonie, joie de la guérison
Ego sum vivens et fui mortuus ... et habeo claves mortis (Ap 1, 17-18).
Je suis le vivant: je fus mort, et je tiens les clefs de la mort
Ego dixi: In dimídio diérum meórum vadam ad portas ínferi; * quæsívi resíduum annórum meórum.Je disais: Au milieu de mes jours, je m'en vais; j'ai ma place entre les morts pour la fin de mes années.
Dixi: Non vidébo Dóminum Deum in terra vivéntium, non aspíciam hóminem ultra * inter habitatóres orbis.Je disais: Je ne verrai pas le Seigneur sur la terre des vivants, plus un visage d'homme parmi les habitants du monde!
Habitáculum meum ablátum est et abdúctum longe a me * quasi tabernáculum pastórum;Ma demeure m'est enlevée, arrachée, comme une tente de berger.
convólvit sicut textor vitam meam; * de stámine succídit me.Tel un tisserand, j'ai dévidé ma vie: le fil est tranché.
De mane usque ad vésperam * confecísti me.Du jour à la nuit, Tu m'achèves;
Prostrátus sum usque ad mane, * quasi leo sic cónterit ómnia ossa mea;j'ai crié jusqu'au matin. Comme un lion, il a broyé tous mes os.
de mane usque ad vésperam * confecísti me.Du jour à la nuit, Tu m'achèves.
Sicut pullus hirúndinis, sic mussitábo, * meditábor ut colúmba;Comme l'hirondelle, je crie; je gémis comme la colombe.
attenuáti sunt óculi mei * suspiciéntes in excélsum.A regarder là-haut, mes yeux faiblissent:
Tu autem eruísti ánimam meam * a fóvea consumptiónis,Et Toi, Tu T'es attaché à mon âme, Tu me tires du néant de l'abîme.
proiecísti enim post tergum tuum * ómnia peccáta mea.Tu as jeté, loin derrière Toi, tous mes péchés.
Quia non inférnus confitébitur tibi, * neque mors laudábit te;La mort ne peut Te rendre grâce, ni le séjour des morts, Te louer.
non exspectábunt, qui descéndunt in lacum, * veritátem tuam.Ils n'espèrent plus Ta fidélité, ceux qui descendent dans la fosse.
Vivens, vivens ipse confitébitur tibi, sicut et ego hódie; * pater fíliis notam fáciet veritátem tuam.Le vivant, le vivant, lui, Te rend grâce, comme moi, aujourd'hui. Et le père à ses enfants montrera Ta fidélité.
Dómine, salvum me fac, † et ad sonum cítharæ cantábimus cunctis diébus vitæ nostræ * in domo Dómini.Seigneur, viens me sauver! Et nous jouerons sur nos cithares, tous les jours de notre vie, auprès de la maison du Seigneur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu, Dómine, eruísti ánimam meam, ut non períret, allelúia.Ant. Toi, Seigneur, Tu as retiré mon âme, pour que je ne périsse pas, alléluia.
Ant. 3 Visitásti terram et inebriásti eam, allelúia.Ant. 3 Tu as visité la terre pour lui donner l'abondance, alléluia.
Psalmus 64 (65)
Psaume 64 (65)
Sollemnis gratiarum actio
Action de grâce solennelle
In Sion intellege cælicam civitatem (Origenes).
Par Sion il faut entendre la cité céleste (Origène).
Te decet hymnus, Deus, in Sion; * et tibi reddétur votum in Ierúsalem.A Toi est due la louange, ô Dieu, dans Sion; c'est en Ton honneur qu'on accomplit les vœux à Jérusalem.
Qui audis oratiónem, * ad te omnis caro véniet propter iniquitátem.O Toi, qui écoutes la prière, tous les hommes viennent à Toi.
Etsi prævaluérunt super nos impietátes nostræ, * tu propitiáberis eis.Un amas d'iniquités pesait sur moi : Tu pardonnes nos transgressions.
Beátus, quem elegísti et assumpsísti; * inhabitábit in átriis tuis.Heureux celui que Tu choisis et que Tu rapproches de Toi pour qu'il habite dans Tes parvis !
Replébimur bonis domus tuæ, * sanctitáte templi tui.Puissions-nous être rassasiés des biens de Ta maison, de Ton saint temple !
Mirabíliter in æquitáte exáudies nos, Deus salútis nostræ, * spes ómnium fínium terræ et maris longínqui.Par des prodiges, Tu nous exauces dans Ta justice, Dieu de notre salut, espoir des extrémités de la terre, et des mers lointaines.
Firmans montes in virtúte tua, * accínctus poténtia.Il affermit les montagnes par sa force, Il est ceint de Sa puissance ;
Compéscens sónitum maris, sónitum flúctuum eius * et tumúltum populórum.Il apaise la fureur des mers, la fureur de leurs flots, et le tumulte des peuples.
Et timébunt, qui hábitant términos terræ, a signis tuis; * éxitus oriéntis et occidéntis delectábis.Les habitants des pays lointains craignent devant Tes prodiges, Tu réjouis les extrémités, l'Orient et l'Occident.
Visitásti terram et inebriásti eam; * multiplicásti locupletáre eam.Tu as visité la terre pour lui donner l'abondance, Tu la combles de richesses ;
Flumen Dei replétum est aquis; † parásti fruménta illórum, * quóniam ita parásti eam.la source divine est remplie d'eau : Tu prépares le blé, quand Tu la fertilises ainsi.
Sulcos eius írrigans, glebas eius complánans; * ímbribus emóllis eam, benedícis gérmini eius.Arrosant ses sillons, aplanissant ses mottes, Tu l'amollis par des ondées, Tu bénis ses germes.
Coronásti annum benignitáte tua, * et vestígia tua stillábunt pinguédinem.Tu couronnes l'année de tes bienfaits, sur Tes pas ruisselle la graisse.
Stillábunt páscua desérti, * et exsultatióne colles accingéntur.Les pâturages du désert sont abreuvés, et les collines se revêtent d'allégresse.
Indúta sunt óvibus prata, † et valles abundábunt fruménto; * clamábunt, étenim hymnum dicent.Les prairies se couvrent de troupeaux, et les vallées se parent d'épis ; tout se réjouit et chante.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Visitásti terram et inebriásti eam, allelúia.Ant. Tu as visité la terre pour lui donner l'abondance, alléluia.
Lectio brevis (Act 13, 30-33)
Lecture brève (Act 13, 30-33)
Deus suscitávit Iesum a mórtuis; qui visus est per dies multos his, qui simul ascénderant cum eo de Galilæa in Ierúsalem, qui nunc sunt testes eius ad plebem. Et nos vobis evangelizámus eam, quæ ad patres promíssio facta est, quóniam hanc Deus adimplévit fíliis eórum, nobis resúscitans Iesum, sicut et in Psalmo secúndo scriptum est: Fílius meus es tu; ego hódie génui te.Dieu a ressuscité Jésus d'entre les morts; et pendant bon nombre de jours, Il est apparu à ceux qui étaient montés avec Lui de la Galilée à Jérusalem, et qui maintenant sont Ses témoins auprès du peuple. Nous aussi, nous vous annonçons que la promesse faite à (nos) pères, Dieu l'a accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je T'ai engendré aujourd'hui.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Surréxit Dóminus de sepúlcro,* Allelúia, allelúia. Surréxit. V/. Qui pro nobis pepéndit in ligno. *Allelúia, allelúia. Glória Patri. Surréxit.R/. Le Seigneur S'est relevé du tombeau,* Alléluia, alléluia. Le Seigneur. V/. Lui qui pour nous a pendu sur le bois. *Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Le Seigneur.
Ant. Ego sum alpha et ómega, primus et novíssimus; ego sum radix et genus David, stella spléndida et matutína, allelúia.Ant. Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. C'est moi qui suis le rejeton et le fils de David, l'étoile brillante du matin, alléluia.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ego sum alpha et ómega, primus et novíssimus; ego sum radix et genus David, stella spléndida et matutína, allelúia.Ant. Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. C'est moi qui suis le rejeton et le fils de David, l'étoile brillante du matin, alléluia.
Preces
Prières litaniques.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Fac nos, quæsumus, omnípotens Deus, Dómini resurgéntis prædicáre virtútem, ut, cuius múneris pignus accépimus, manifésta dona comprehéndere valeámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Fais, nous T'’en prions, Dieu tout-puissant, que nous annoncions la force du Seigneur dans Sa résurrection, pour que nous puissions saisir les dons manifestes dont nous avons reçu les gages. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Office de tierce du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Iam surgit hora tértia,
Voici venir la troisième heure
qua Christus ascéndit crucem;
où le Christ monta sur la croix :
nil ínsolens mens cógitet,
que cesse toute pensée d'orgueil,
inténdat afféctum precis.
que le cœur s'applique à prier !
  
Qui corde Christum súscipit,
Qui porte le Christ en son âme
innóxium sensum gerit
n'a point de désir pour le mal :
votísque præstat sédulis
il aspire de tous ses vœux
Sanctum meréri Spíritum.
à recevoir le Saint-Esprit.
  
Hæc hora, quæ finem dedit
Voici l'heure qui mit un terme
diri vetérno críminis;
à la vieillesse du péché ;
hinc iam beáta témpora
désormais, la grâce du Christ
coepére Christi grátia.
inaugure le vrai bonheur.
  
Iesu, tibi sit glória,
A toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin.
Ant. 1 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 1 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 118 (119), 49-56
Psaume 118 (119), 49-56
VII (Zain)
VII (Zain)
Memor esto verbi tui servo tuo, * in quo mihi spem dedísti.Souviens-toi de la parole donnée à Ton serviteur, sur laquelle Tu fais reposer mon espérance.
Hoc me consolátum est in humiliatióne mea, * quia elóquium tuum vivificávit me.C'est ma consolation dans la misère, que Ta parole me rende la vie.
Supérbi derisérunt me veheménter; * a lege autem tua non declinávi.Des orgueilleux me prodiguent leurs railleries: je ne m'écarte point de Ta loi.
Memor fui iudiciórum tuórum a sæculo, Dómine, * et consolátus sum.Je pense à Tes préceptes des temps passés, Seigneur, et je me console.
Indignátio ténuit me * propter peccatóres derelinquéntes legem tuam.L'indignation me saisit à cause des méchants, qui abandonnent Ta loi.
Cántica factæ sunt mihi iustificatiónes tuæ * in loco peregrinatiónis meæ.Tes lois sont le sujet de mes cantiques, dans le lieu de mon pèlerinage.
Memor fui nocte nóminis tui, Dómine, * et custódiam legem tuam.La nuit je me rappelle Ton nom, le Seigneur, et j'observe Ta loi.
Hoc factum est mihi, * quia mandáta tua servávi.Voici la part qui m'est donnée: je garde Tes ordonnances.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Ant. 2 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 2 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 52 (53)
Psaume 52 (53)
Impiorum stultitia
Défaite des impies
Omnes peccaverunt et egent gloria Dei (Rom 3, 23).
Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Rom 3, 23).
Dixit insípiens in corde suo: «Non est Deus». † Corrúpti sunt et abominatiónes operáti sunt; * non est qui fáciat bonum.L'insensé dit dans son coeur : " il n'y a pas de Dieu ! " Ils sont corrompus, ils commettent des crimes abominables ; il n'en est aucun qui fasse le bien.
Deus de cælo prospéxit super fílios hóminum, * ut vídeat si est intéllegens aut requírens Deum.Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l'homme, pour voir s'il se trouve quelqu'un d'intelligent, quelqu'un qui cherche Dieu.
Omnes declinavérunt, simul corrúpti sunt; * non est qui fáciat bonum, non est usque ad unum.Tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.
Nonne scient omnes, qui operántur iniquitátem, * qui dévorant plebem meam ut cibum panis?N'ont-ils pas de connaissance ceux qui commettent l'iniquité ? Ils dévorent mon peuple comme ils mangent du pain,
Deum non invocavérunt; * illic trepidavérunt timóre, et non erat timor.ils n'invoquent point Dieu ! Ils trembleront tout à coup d'épouvante, sans qu'il y ait sujet d'épouvante ;
Quóniam Deus dissipávit ossa eórum, qui te obsidébant * confúsi sunt, quóniám Deus sprevit eos.car Dieu a dispersé les os de celui qui campait contre toi ; tu les a confondus, car Dieu les a rejetés.
Quis dabit ex Sion salutáre Israel? † Cum convérterit Deus captivitátem plebis suæ, * exsultábit Iacob et lætábitur Israel.Oh ! puisse venir de Sion la délivrance d'Israël ! Quand Dieu ramènera les captifs de Son peuple, Jacob se réjouira, Israël sera dans l'allégresse.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Ant. 3 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 3 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 53 (54)
Psaume 53 (54)
Imploratio auxilii
Imploration à l'aide
Orat propheta, ut in nomine Domini a persequentium malignitate liberetur (Cassiodorus).
Le prophète prie pour être délivré au nom du Seigneur de la malveillance de ses persécuteurs (Cassiodore).
Deus, in nómine tuo salvum me fac * et in virtúte tua iúdica me.O Dieu, sauve-moi par Ton nom, et rends-moi justice par Ta puissance.
Deus, exáudi oratiónem meam, * áuribus pércipe verba oris mei!O Dieu, écoute ma prière, prête l'oreille aux paroles de ma bouche.
Quóniam supérbi insurrexérunt advérsum me, † et fortes quæsiérunt ánimam meam * et non proposuérunt Deum ante conspéctum suum.Car des étrangers se sont levés contre moi, des hommes violents en veulent à ma vie ; ils ne mettent pas Dieu devant leurs yeux.
Ecce enim Deus ádiuvat me, * et Dóminus suscéptor est ánimæ meæ.Voici que Dieu est mon secours; le Seigneur est le soutien de mon âme.
[Convérte mala super inimícos meos * et in veritáte tua dispérde illos.][Il fera retomber le mal sur mes adversaires ; dans Ta vérité, anéantis-les ! ]
Voluntárie sacrificábo tibi, * confitébor nómini tuo, Dómine, quóniam bonum est;De tout cœur je T'offrirai des sacrifices ; je louerai Ton nom Seigneur car il est bon ;
quóniam ex omni tribulatióne erípuit me, * et super inimícos meos despéxit óculus meus.Il me délivre de toute angoisse, et mes yeux s'arrêtent avec joie sur mes ennemis.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (Act 4, 11-12)
Lecture brève (Act 4, 11-12)
Hic est lapis, qui reprobátus est a vobis ædificatóribus, qui factus est in caput ánguli. Et non est in álio áliquo salus, nec enim nomen áliud est sub cælo datum in homínibus, in quo opórtet nos salvos fíeri.C'est Lui, la pierre rejetée par vous les constructeurs, qui est devenue tête d'angle. Et le salut n'est en aucun autre, car il n'est sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.
Orémus. Prions.
Fac nos, quæsumus, omnípotens Deus, Dómini resurgéntis prædicáre virtútem, ut, cuius múneris pignus accépimus, manifésta dona comprehéndere valeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Fais, nous T'’en prions, Dieu tout-puissant, que nous annoncions la force du Seigneur dans Sa résurrection, pour que nous puissions saisir les dons manifestes dont nous avons reçu les gages. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 1 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 2 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 3 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Messe du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi


Introitus Introït
4 Esdr. 2, 36 et 37
ACCÍPITE iucunditátem glóriae vestrae, allelúia: grátias agéntes Deo, allelúia: qui vos ad caeléstia regna vocávit, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. 77, 1 Atténdite, pópule meus, legem meam: inclináte aurem vestram in verba oris mei. V/. Glória Patri. Recevez le don si doux qui sera votre gloire, alléluia : rendant grâces à Dieu, alléluia, qui vous a appelés au royaume céleste, alléluia, alléluia, alléluia. Ps 77,1 Mon peuple, écoutez Ma loi; prêtez l'oreille aux paroles de Ma bouche. V/. Gloire au Père.
Lectio I Ière lecture
Actus Apostolorum (4,32-37)
Multitúdinis autem credéntium erat cor et ánima una, nec quisquam eórum, quae possidébant, áliquid suum esse dicébat, sed erant illis ómnia commúnia. Et virtúte magna reddébant apóstoli testimónium resurrectiónis Dómini Iésu, et grátia magna erat super ómnibus illis. Neque enim quisquam egens erat inter illos; quotquot enim possessóres agrórum aut domórum erant, vendéntes afferébant prétia eórum, quae vendébant, et ponébant ante pedes apostólorum; dividebátur autem síngulis, prout cuíque opus erat. Ióseph autem, qui cognominátus est Bárnabas ab apóstolis – quod est interpretátum fílius Consolatiónis – Levítes, Cýprius génere, cum habéret agrum, véndidit et áttulit pecúniam et pósuit ante pedes apostólorum.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 92, 1
R/. Allelúia. V/. Dóminus regnávit, decórem índuit: índuit Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se virtúte. R/. Alléluia. V/. Le Seigneur a régné, et a été revêtu de gloire; le Seigneur a été revêtu et S'est ceint de force.
Evangelium Evangile
Io (3,7b-15)
In illo tempore: Dixit Iesus Nicodemo: Opórtet vos nasci dénuo. Spíritus, ubi vult, spirat, et vocem eíus audis, sed non scis unde véniat et quo vadat; sic est omnis, qui natus est ex Spíritu.” 9 Respóndit Nicodémus et dixit ei: “Quómodo possunt haec fíeri?” Respóndit Iésus et dixit ei: “Tu es magíster Israel et haec ignóras? Amen, amen dico tibi: Quod scimus, lóquimur et, quod vídimus, testámur; et testimónium nostrum non accípitis. Si terréna dixi vobis, et non créditis, quómodo, si díxero vobis caeléstia, credétis? Et nemo ascéndit in caelum, nisi qui descéndit de caelo, Fílius hóminis. Et sicut Móyses exaltávit serpéntem in desérto, ita exaltári opórtet Fílium hóminis, ut omnis, qui credit, in ipso hábeat vitam aetérnam.” En ce temps là, Jésus dit à Nicodème : Il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut; et tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient, ni où il va: il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. Nicodème Lui répondit: Comment cela peut-il se faire? Jésus lui dit: Tu es maître en Israël, et tu ignores ces choses? En vérité, en vérité, Je te le dis, ce que Nous savons, Nous le disons, et ce que Nous avons vu, Nous l'attestons; et vous ne recevez pas Notre témoignage. Si Je vous ai parlé des choses de la terre sans que vous ayez cru, comment croirez-vous quand Je vous parlerai des choses du Ciel? Personne n'est monté au Ciel, sinon Celui qui est descendu du Ciel, le Fils de l'homme, qui est dans le Ciel. Et comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, de même il faut que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Matth. 28, 2, 5 et 6
Angelus Dómini descéndit de caelo, et dixit muliéribus: Quem quaéritis, surréxit, sicut dixit, allelúia. L'ange du Seigneur descendit du ciel et dit aux femmes : Celui que vous cherchez est ressuscité comme Il l'avait dit, alléluia.
Communio Communion
Ioann. 3, 8
Spíritus ubi vult spirat: et vocem eius audis, allelúia, allelúia: sed nescis unde véniat, aut quo vadat, allelúia, allelúia, allelúia. L'Esprit souffle où Il veut; et tu entends Sa voix, alléluia, alléluia : mais tu ne sais ni d'où Il vient, ni où Il va, alléluia, alléluia, alléluia.

Modifications aux messes lues :

Office de sexte du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Veníte, servi, súpplices,
Venez, serviteurs, suppliez,
et mente et ore extóllite
célébrez du cœur et des lèvres
dignis beátum láudibus
par vos louanges, vos cantiques,
nomen Dei cum cántico.
le nom béni de notre Dieu
  
Hoc namque tempus illud est,
Car voici revenu le temps
quo sæculórum iúdicem
où par une injuste sentence
iniústa morti trádidit
les mortels livrent à la mort
mortálium senténtia.
Celui qui doit juger les siècles.
  
Et nos amóre débito,
Nous, qui Lui devons notre amour,
timóre iusto súbditi,
l'hommage d'une juste crainte,
advérsus omnes ímpetus
pour tenir contre les assauts
quos sævus hostis íncutit,
de notre cruel ennemi.
  
Unum rogémus et Patrem
Supplions l'Unique : le Père,
Deum regémque Fílium
le Fils, qui est Dieu et qui règne ;
simúlque Sanctum Spíritum,
avec eux aussi, l'Esprit Saint ;
in Trinitáte Dóminum. Amen.
en Sa Trinité, le Seigneur.
Ant. 1 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 1 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 118 (119), 49-56
Psaume 118 (119), 49-56
VII (Zain)
VII (Zain)
Memor esto verbi tui servo tuo, * in quo mihi spem dedísti.Souviens-toi de la parole donnée à Ton serviteur, sur laquelle Tu fais reposer mon espérance.
Hoc me consolátum est in humiliatióne mea, * quia elóquium tuum vivificávit me.C'est ma consolation dans la misère, que Ta parole me rende la vie.
Supérbi derisérunt me veheménter; * a lege autem tua non declinávi.Des orgueilleux me prodiguent leurs railleries: je ne m'écarte point de Ta loi.
Memor fui iudiciórum tuórum a sæculo, Dómine, * et consolátus sum.Je pense à Tes préceptes des temps passés, Seigneur, et je me console.
Indignátio ténuit me * propter peccatóres derelinquéntes legem tuam.L'indignation me saisit à cause des méchants, qui abandonnent Ta loi.
Cántica factæ sunt mihi iustificatiónes tuæ * in loco peregrinatiónis meæ.Tes lois sont le sujet de mes cantiques, dans le lieu de mon pèlerinage.
Memor fui nocte nóminis tui, Dómine, * et custódiam legem tuam.La nuit je me rappelle Ton nom, le Seigneur, et j'observe Ta loi.
Hoc factum est mihi, * quia mandáta tua servávi.Voici la part qui m'est donnée: je garde Tes ordonnances.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Ant. 2 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 2 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 52 (53)
Psaume 52 (53)
Impiorum stultitia
Défaite des impies
Omnes peccaverunt et egent gloria Dei (Rom 3, 23).
Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Rom 3, 23).
Dixit insípiens in corde suo: «Non est Deus». † Corrúpti sunt et abominatiónes operáti sunt; * non est qui fáciat bonum.L'insensé dit dans son coeur : " il n'y a pas de Dieu ! " Ils sont corrompus, ils commettent des crimes abominables ; il n'en est aucun qui fasse le bien.
Deus de cælo prospéxit super fílios hóminum, * ut vídeat si est intéllegens aut requírens Deum.Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l'homme, pour voir s'il se trouve quelqu'un d'intelligent, quelqu'un qui cherche Dieu.
Omnes declinavérunt, simul corrúpti sunt; * non est qui fáciat bonum, non est usque ad unum.Tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.
Nonne scient omnes, qui operántur iniquitátem, * qui dévorant plebem meam ut cibum panis?N'ont-ils pas de connaissance ceux qui commettent l'iniquité ? Ils dévorent mon peuple comme ils mangent du pain,
Deum non invocavérunt; * illic trepidavérunt timóre, et non erat timor.ils n'invoquent point Dieu ! Ils trembleront tout à coup d'épouvante, sans qu'il y ait sujet d'épouvante ;
Quóniam Deus dissipávit ossa eórum, qui te obsidébant * confúsi sunt, quóniám Deus sprevit eos.car Dieu a dispersé les os de celui qui campait contre toi ; tu les a confondus, car Dieu les a rejetés.
Quis dabit ex Sion salutáre Israel? † Cum convérterit Deus captivitátem plebis suæ, * exsultábit Iacob et lætábitur Israel.Oh ! puisse venir de Sion la délivrance d'Israël ! Quand Dieu ramènera les captifs de Son peuple, Jacob se réjouira, Israël sera dans l'allégresse.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Ant. 3 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 3 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 53 (54)
Psaume 53 (54)
Imploratio auxilii
Imploration à l'aide
Orat propheta, ut in nomine Domini a persequentium malignitate liberetur (Cassiodorus).
Le prophète prie pour être délivré au nom du Seigneur de la malveillance de ses persécuteurs (Cassiodore).
Deus, in nómine tuo salvum me fac * et in virtúte tua iúdica me.O Dieu, sauve-moi par Ton nom, et rends-moi justice par Ta puissance.
Deus, exáudi oratiónem meam, * áuribus pércipe verba oris mei!O Dieu, écoute ma prière, prête l'oreille aux paroles de ma bouche.
Quóniam supérbi insurrexérunt advérsum me, † et fortes quæsiérunt ánimam meam * et non proposuérunt Deum ante conspéctum suum.Car des étrangers se sont levés contre moi, des hommes violents en veulent à ma vie ; ils ne mettent pas Dieu devant leurs yeux.
Ecce enim Deus ádiuvat me, * et Dóminus suscéptor est ánimæ meæ.Voici que Dieu est mon secours; le Seigneur est le soutien de mon âme.
[Convérte mala super inimícos meos * et in veritáte tua dispérde illos.][Il fera retomber le mal sur mes adversaires ; dans Ta vérité, anéantis-les ! ]
Voluntárie sacrificábo tibi, * confitébor nómini tuo, Dómine, quóniam bonum est;De tout cœur je T'offrirai des sacrifices ; je louerai Ton nom Seigneur car il est bon ;
quóniam ex omni tribulatióne erípuit me, * et super inimícos meos despéxit óculus meus.Il me délivre de toute angoisse, et mes yeux s'arrêtent avec joie sur mes ennemis.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (Cf. 1 Petr 3, 21-22a)
Lecture brève (Cf.1 Petr 3, 21-22a)
Vos nunc salvos facit baptísma, non carnis deposítio sórdium sed consciéntiæ bonæ rogátio in Deum, per resurrectiónem Iesu Christi, qui est in déxtera Dei.Vous êtes sauvés aujourd'hui par le baptême, non pas cette ablution qui ôte les souillures du corps, mais celle qui est la demande faite à Dieu d'une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ.
Orémus. Prions.
Fac nos, quæsumus, omnípotens Deus, Dómini resurgéntis prædicáre virtútem, ut, cuius múneris pignus accépimus, manifésta dona comprehéndere valeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Fais, nous T'’en prions, Dieu tout-puissant, que nous annoncions la force du Seigneur dans Sa résurrection, pour que nous puissions saisir les dons manifestes dont nous avons reçu les gages. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 1 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 2 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 3 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Office de none du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Hæc hora, quæ resplénduit
Cette heure qui resplendit
crucísque solvit núbila,
dissipe les sombres nuages de la croix ;
mundum tenébris éxuens,
elle repousse les ténèbres du monde
reddens seréna lúmina.
et lui rend une paisible lumière.
  
Hæc hora, qua resúscitans
C'est l'heure où Jésus ressuscita
Iesus sepúlcris córpora,
les corps des tombeaux
prodíre mortis líbera
et ordonna à des morts de se montrer librement
iussit refúso spíritu.
en leur rendant l'esprit.
  
Nováta sæcla crédimus
Nous croyons le monde renouvelé
mortis solútis légibus,
par l'abolition des lois de la mort,
vitæ beátæ múnera
et le don de la vie bienheureuse
cursum perénnem cúrrere.
offert éternellement.
  
Iesu, tibi sit glória,
A toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin.
Ant. 1 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 1 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 118 (119), 49-56
Psaume 118 (119), 49-56
VII (Zain)
VII (Zain)
Memor esto verbi tui servo tuo, * in quo mihi spem dedísti.Souviens-toi de la parole donnée à Ton serviteur, sur laquelle Tu fais reposer mon espérance.
Hoc me consolátum est in humiliatióne mea, * quia elóquium tuum vivificávit me.C'est ma consolation dans la misère, que Ta parole me rende la vie.
Supérbi derisérunt me veheménter; * a lege autem tua non declinávi.Des orgueilleux me prodiguent leurs railleries: je ne m'écarte point de Ta loi.
Memor fui iudiciórum tuórum a sæculo, Dómine, * et consolátus sum.Je pense à Tes préceptes des temps passés, Seigneur, et je me console.
Indignátio ténuit me * propter peccatóres derelinquéntes legem tuam.L'indignation me saisit à cause des méchants, qui abandonnent Ta loi.
Cántica factæ sunt mihi iustificatiónes tuæ * in loco peregrinatiónis meæ.Tes lois sont le sujet de mes cantiques, dans le lieu de mon pèlerinage.
Memor fui nocte nóminis tui, Dómine, * et custódiam legem tuam.La nuit je me rappelle Ton nom, le Seigneur, et j'observe Ta loi.
Hoc factum est mihi, * quia mandáta tua servávi.Voici la part qui m'est donnée: je garde Tes ordonnances.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Ant. 2 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 2 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 52 (53)
Psaume 52 (53)
Impiorum stultitia
Défaite des impies
Omnes peccaverunt et egent gloria Dei (Rom 3, 23).
Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Rom 3, 23).
Dixit insípiens in corde suo: «Non est Deus». † Corrúpti sunt et abominatiónes operáti sunt; * non est qui fáciat bonum.L'insensé dit dans son coeur : " il n'y a pas de Dieu ! " Ils sont corrompus, ils commettent des crimes abominables ; il n'en est aucun qui fasse le bien.
Deus de cælo prospéxit super fílios hóminum, * ut vídeat si est intéllegens aut requírens Deum.Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l'homme, pour voir s'il se trouve quelqu'un d'intelligent, quelqu'un qui cherche Dieu.
Omnes declinavérunt, simul corrúpti sunt; * non est qui fáciat bonum, non est usque ad unum.Tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.
Nonne scient omnes, qui operántur iniquitátem, * qui dévorant plebem meam ut cibum panis?N'ont-ils pas de connaissance ceux qui commettent l'iniquité ? Ils dévorent mon peuple comme ils mangent du pain,
Deum non invocavérunt; * illic trepidavérunt timóre, et non erat timor.ils n'invoquent point Dieu ! Ils trembleront tout à coup d'épouvante, sans qu'il y ait sujet d'épouvante ;
Quóniam Deus dissipávit ossa eórum, qui te obsidébant * confúsi sunt, quóniám Deus sprevit eos.car Dieu a dispersé les os de celui qui campait contre toi ; tu les a confondus, car Dieu les a rejetés.
Quis dabit ex Sion salutáre Israel? † Cum convérterit Deus captivitátem plebis suæ, * exsultábit Iacob et lætábitur Israel.Oh ! puisse venir de Sion la délivrance d'Israël ! Quand Dieu ramènera les captifs de Son peuple, Jacob se réjouira, Israël sera dans l'allégresse.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Ant. 3 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 3 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 53 (54)
Psaume 53 (54)
Imploratio auxilii
Imploration à l'aide
Orat propheta, ut in nomine Domini a persequentium malignitate liberetur (Cassiodorus).
Le prophète prie pour être délivré au nom du Seigneur de la malveillance de ses persécuteurs (Cassiodore).
Deus, in nómine tuo salvum me fac * et in virtúte tua iúdica me.O Dieu, sauve-moi par Ton nom, et rends-moi justice par Ta puissance.
Deus, exáudi oratiónem meam, * áuribus pércipe verba oris mei!O Dieu, écoute ma prière, prête l'oreille aux paroles de ma bouche.
Quóniam supérbi insurrexérunt advérsum me, † et fortes quæsiérunt ánimam meam * et non proposuérunt Deum ante conspéctum suum.Car des étrangers se sont levés contre moi, des hommes violents en veulent à ma vie ; ils ne mettent pas Dieu devant leurs yeux.
Ecce enim Deus ádiuvat me, * et Dóminus suscéptor est ánimæ meæ.Voici que Dieu est mon secours; le Seigneur est le soutien de mon âme.
[Convérte mala super inimícos meos * et in veritáte tua dispérde illos.][Il fera retomber le mal sur mes adversaires ; dans Ta vérité, anéantis-les ! ]
Voluntárie sacrificábo tibi, * confitébor nómini tuo, Dómine, quóniam bonum est;De tout cœur je T'offrirai des sacrifices ; je louerai Ton nom Seigneur car il est bon ;
quóniam ex omni tribulatióne erípuit me, * et super inimícos meos despéxit óculus meus.Il me délivre de toute angoisse, et mes yeux s'arrêtent avec joie sur mes ennemis.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (Col 3, 1-2)
Lecture brève (Col 3, 1-2)
Si conresurrexístis Christo, quæ sursum sunt quærite, ubi Christus est in déxtera Dei sedens; quæ sursum sunt sápite, non quæ supra terram.Si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les choses d'en haut, où le Christ demeure assis à la droite de Dieu; affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles de la terre.
Orémus. Prions.
Fac nos, quæsumus, omnípotens Deus, Dómini resurgéntis prædicáre virtútem, ut, cuius múneris pignus accépimus, manifésta dona comprehéndere valeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Fais, nous T'’en prions, Dieu tout-puissant, que nous annoncions la force du Seigneur dans Sa résurrection, pour que nous puissions saisir les dons manifestes dont nous avons reçu les gages. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 1 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 2 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Allelúia, allelúia, allelúia.Ant. 3 Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c’est à dire : de son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Vêpres du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ad cenam Agni próvidi,
L'Agneau nous convie à Sa table,
stolis salútis cándidi,
vêtus de blanc par Son salut ;
post tránsitum maris Rubri
après avoir passé la mer,
Christo canámus príncipi.
célébrons le Christ notre chef.
  
Cuius corpus sanctíssimum
En goûtant Sa chair toute sainte,
in ara crucis tórridum,
brûlée sur l'autel de la Croix,
sed et cruórem róseum
en goûtant le vin de Son sang,
gustándo, Deo vívimus.
nous vivons de la vie de Dieu.
  
Protécti paschæ véspero
Protégés au soir de la Pâque
a devastánte ángelo,
contre l'ange exterminateur,
de Pharaónis áspero
nous avons été arrachés
sumus erépti império.
au dur pouvoir du Pharaon.
  
Iam pascha nostrum Christus est,
C'est le Christ qui est notre Pâque,
agnus occísus innocens;
Agneau innocent immolé ;
sinceritátis ázyma
pain azyme de pureté,
qui carnem suam óbtulit.
Il a livré sa propre chair.
  
O vera, digna hóstia,
O victime vraiment parfaite
per quam frangúntur tártara,
brisant la porte des enfers :
captíva plebs redímitur,
les prisonniers sont rachetés,
reddúntur vitæ præmia!
les biens de la vie sont rendus !
  
Consúrgit Christus túmulo,
Le Christ Se lève de la tombe ;
victor redit de bárathro,
Il sort de l'abîme en vainqueur,
tyránnum trudens vínculo
poussant le tyran enchaîné,
et paradísum réserans.
rouvrant l'entrée du Paradis.
  
Esto perénne méntibus
Demeure, ô Jésus, pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium
la joie pascale à tout jamais.
et nos renátos grátiæ
A la grâce, nous renaissons ;
tuis triúmphis ággrega.
dans Ton triomphe entraîne-nous.
  
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Quæ sursum sunt quærite, non quæ super terram, allelúia.Ant. 1 Recherchez les choses d'en haut, qui ne sont pas sur la terre, alléluia.
Psalmus 48 (49)
Psaume 48 (49)
Vanitas divitiarum
Vanité des richesses
Dives difficile intrabit in regnum cælorum (Mt 19, 23).
Il est difficile à un riche d'entrer dans le Royaume des cieux (Mt 19, 23).
I
I
Audíte hæc, omnes gentes, * áuribus percípite, omnes, qui habitátis orbem:Ecoutez tous ceci, ô peuples ; prêtez l'oreille vous tous habitants du monde,
quique húmiles et viri nóbiles, * simul in unum dives et pauper!hommes du commun et hommes de condition, ensemble riches et pauvres.
Os meum loquétur sapiéntiam * et meditátio cordis mei prudéntiam.Ma bouche va faire entendre des paroles sages, et mon coeur a des pensées pleines de sens.
Inclinábo in parábolam aurem meam, * apériam in psaltério ænígma meum.Je prête l'oreille aux sentences que Dieu m'inspire; j'explique mon énigme au son de la harpe.
Cur timébo in diébus malis, * cum iníquitas supplantántium circúmdabit me?Pourquoi craindrais-je aux jours du malheur, lorsque l'iniquité de mes persécuteurs m'assiège ?
Qui confídunt in virtúte sua * et in multitúdine divitiárum suárum gloriántur.Eux qui mettent leur confiance dans leurs biens, leur gloire dans leurs grandes richesses.
Etenim seípsum non rédimet homo; * non dabit Deo propitiatiónem suam.Un homme ne peut racheter son frère, ni payer à Dieu sa rançon.
Nímium est prétium redemptiónis ánimæ eius: † ad últimum defíciet, * ut vivat usque in finem, nec vídeat intéritum.Le rachat de leur vie est trop cher; il est à jamais impossible, pour qu'il vive éternellement, et qu'il ne voie jamais la fosse.
Et vidébit sapiéntes moriéntes; † simul insípiens et stultus períbunt * et relínquent aliénis divítias suas.Non, il la verra ; les sages meurent; l'insensé et le stupide périssent également, laissant à d'autres leurs biens.
Sepúlcra eórum domus illórum in ætérnum; † tabernácula eórum in progéniem et progéniem, * etsi vocavérunt nomínibus suis terras suas.Ils s'imaginent que leurs maisons seront éternelles; que leurs demeures subsisteront d'âge en âge, et ils donnent leurs noms à leurs domaines.
Et homo, cum sit in honóre, non permanébit; † comparátus est iuméntis, quæ péreunt, * et símilis factus est illis.Mais, même dans sa splendeur, l'homme ne dure pas; il est semblable aux bêtes de somme qui périssent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Quæ sursum sunt quærite, non quæ super terram, allelúia.Ant. Recherchez les choses d'en haut, qui ne sont pas sur la terre, alléluia.
Ant. 2 Redémit Dóminus ánimam meam de manu ínferi, allelúia.Ant. 2 Le Seigneur a retiré mon âme de la main des enfers, alléluia.
II
II
Hæc via illórum, quorum fidúcia in semetípsis, * et finis eórum, qui cómplacent in ore suo.Tel est leur sort, à ces hommes si confiants, et à ceux qui les suivent en approuvant leurs discours.
Sicut oves in inférno pósiti sunt, * mors depáscet eos;Comme un troupeau, ils sont poussés en enfer, la mort est leur pasteur ;
descéndent præcípites ad sepúlcrum, † et figúra eórum erit in consumptiónem: * inférnus habitáculum eórum.le matin, les hommes droits dominent sur eux, et leur ombre se consumera en enfer, sans autre demeure.
Verúmtamen Deus rédimet ánimam meam, * de manu ínferi vere suscípiet me.Mais Dieu rachètera mon âme de la puissance de l'enfer, car il me prendra avec lui.
Ne timúeris, cum dives factus fúerit homo * et cum multiplicáta fúerit glória domus eius,Ne crains donc pas, quand un homme s'enrichit, quand s'accroît l'opulence de sa maison.
quóniam, cum interíerit, non sumet ómnia, * neque descéndet cum eo glória eius.Car il n'emportera rien à sa mort, son opulence ne descendra pas avec lui.
Cum ánimæ suæ in vita ipsíus benedíxerit: * «Laudábunt te quod benefecísti tibi»,II aura beau s'estimer heureux pendant sa vie ; on aura beau te louer des jouissances que tu te donnes :
tamen introíbit ad progéniem patrum suórum, * qui in ætérnum non vidébunt lumen.Tu iras rejoindre la génération de tes pères, qui jamais ne reverront la lumière.
Homo, cum in honóre esset, non intelléxit; † comparátus est iuméntis, quæ péreunt, * et símilis factus est illis.L'homme, même dans sa splendeur, ne comprend pas, il est comparé aux bêtes de somme qui périssent, et il leur est devenu semblable.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Redémit Dóminus ánimam meam de manu ínferi, allelúia.Ant. Le Seigneur a retiré mon âme de la main des enfers, alléluia.
Ant. 3 Tua est, Dómine, magnificéntia et poténtia et glória atque victória, allelúia.Ant. 3 A toi, Seigneur, la magnificence, la puissance, la gloire et la victoire, alléluia.
Canticum (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9
Cantique (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9
Hymnus redemptorum
Hymne du rédempteur
Dignus es, Dómine et Deus noster, * accípere glóriam et honórem et virtútem,Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.
quia tu creásti ómnia, * et propter voluntátem tuam erant et creáta sunt.C'est Toi qui créas l'univers; Tu as voulu qu'il soit: il fut créé.
Dignus es, Dómine, accípere librum * et aperíre signácula eius,Tu es digne, Christ et Seigneur, de prendre le Livre et d'en ouvrir les sceaux.
quóniam occísus es † et redemísti Deo in sánguine tuo * ex omni tribu et língua et pópulo et natióneCar Tu fus immolé, rachetant pour Dieu, au prix de Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.
et fecísti eos Deo nostro regnum et sacerdótes, * et regnábunt super terram.Tu as fait de nous, pour notre Dieu, un royaume et des prêtres, et nous régnerons sur la terre.
Dignus est Agnus, qui occísus est, † accípere virtútem et divítias et sapiéntiam * et fortitúdinem et honórem et glóriam et benedictiónem.Il est digne, l'Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tua est, Dómine, magnificéntia et poténtia et glória atque victória, allelúia.Ant. A toi, Seigneur, la magnificence, la puissance, la gloire et la victoire, alléluia.
Lectio brevis (1 Petr 2, 4-5)
Lecture brève (1 P 2, 4-5)
Ad Dóminum accedéntes, lápidem vivum, ab homínibus quidem reprobátum, coram Deo autem eléctum, pretiósum, et ipsi tamquam lápides vivi ædificámini domus spiritális in sacerdótium sanctum offérre spiritáles hóstias acceptábiles Deo per Iesum Christum.Approchez-vous de Lui, pierre vivante, rejetée des hommes, il est vrai, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et, vous-mêmes comme des pierres vivantes, entrez dans la structure de l'édifice, pour former un temple spirituel, un sacerdoce saint, afin d'offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus-Christ.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Gavísi sunt discípuli, *Allelúia, allelúia. Gavísi.
V/. Viso Dómino. * Allelúia, allelúia. Glória Patri. Gavísi.
R/. Les disciples furent emplis de joie, * Alléluia, alléluia. Les disciples. V/. En voyant le Seigneur. * Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Les disciples.
Ant. Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum Iesus loquerétur nobis in via? allelúia.Ant. Est-ce que notre cœur n'était pas brûlant en nous, lorsque Jésus nous parlait sur le chemin ? Alléluia.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum Iesus loquerétur nobis in via? allelúia.Ant. Est-ce que notre cœur n'était pas brûlant en nous, lorsque Jésus nous parlait sur le chemin ? Alléluia.
Preces
Prières litaniques.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Fac nos, quæsumus, omnípotens Deus, Dómini resurgéntis prædicáre virtútem, ut, cuius múneris pignus accépimus, manifésta dona comprehéndere valeámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Fais, nous T'’en prions, Dieu tout-puissant, que nous annoncions la force du Seigneur dans Sa résurrection, pour que nous puissions saisir les dons manifestes dont nous avons reçu les gages. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Complies du mardi 10 avril 2018 -

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


Hymnus
Hymne
Christe, qui, splendor et dies
O Christ, la splendeur et le jour,
noctis tenébras détegis,
qui chasses l'ombre de la nuit,
lucísque lumen créderis,
nous croyons que Tu es lumière,
lumen beátis prædicans,
promettant lumière aux élus.
  
Precámur, sancte Dómine,
Seigneur très saint, nous T'en prions,
hac nocte nos custódias;
en cette nuit protège-nous ;
sit nobis in te réquies,
fais que nous reposions en Toi,
quiétas horas tríbue.
donne-nous des heures de paix.
  
Somno si dantur óculi,
Nos yeux se livrent au sommeil ;
cor semper ad te vígilet;
que nos cœurs veillent pour T'attendre;
tuáque dextra prótegas
protège de Ton bras puissant
fidéles, qui te díligunt.
ceux qui Te gardent leur amour.
  
Defénsor noster, áspice,
Regarde-nous ô Défenseur,
insidiántes réprime,
repousse au loin ceux qui nous guettent,
gubérna tuos fámulos,
daigne guider Tes serviteurs
quos sánguine mercátus es.
que Tu rachetas par Ton sang.
  
Sit Christe, rex piíssime
O Christ, ô Roi plein de bonté,
tibi Patríque glória
gloire à Toi et gloire à Ton Père,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Ant. 1
Psalmus 142 (143)
Psaume 142 (143)
In angustiis oratio
Prière dans l'angoisse
Non iustificatur homo ex operibus legis nisi per fidem Iesu Christi (Gal 2, 16).
L'homme n'est pas purifié par l'observance de la loi, mais par la foi en Jésus-Christ (Gal 2, 16)
Dómine, exáudi oratiónem meam, † áuribus pércipe obsecratiónem meam in veritáte tua; * exáudi me in tua iustítia.Seigneur, écoute ma prière; prête l'oreille à mes supplications; exauce-moi dans Ta vérité et dans Ta justice.
Et non intres in iudícium cum servo tuo, * quia non iustificábitur in conspéctu tuo omnis vivens.N'entre pas en jugement avec Ton serviteur, car aucun homme vivant n'est juste devant Toi.
Quia persecútus est inimícus ánimam meam, † contrívit in terra vitam meam, * collocávit me in obscúris sicut mórtuos a sæculo.L'ennemi en veut à mon âme, il foule à terre ma vie; il me relègue dans les lieux ténébreux, comme ceux qui sont morts depuis longtemps.
Et anxiátus est in me spíritus meus, * in médio mei obríguit cor meum.Mon esprit défaille en moi, mon cœur est troublé dans mon sein.
Memor fui diérum antiquórum, † meditátus sum in ómnibus opéribus tuis, * in factis mánuum tuárum recogitábam.Je pense aux jours d'autrefois, je médite sur toutes Tes œuvres, je réfléchis sur l'ouvrage de Tes mains.
Expándi manus meas ad te, * ánima mea sicut terra sine aqua tibi.J'étends vers Toi mes mains, et mon âme, comme une terre desséchée, soupire après Toi.
Velóciter exáudi me, Dómine; * defécit spíritus meus.Hâte-Toi de m'exaucer, Seigneur, mon esprit défaille.
Non abscóndas fáciem tuam a me, * ne símilis fiam descendéntibus in lacum.Ne me cache pas Ta face, je deviens semblable à ceux qui descendent dans la fosse.
Audítam fac mihi mane misericórdiam tuam, * quia in te sperávi.Fais-moi de bonne heure sentir Ta bonté, car c'est en Toi que j'espère.
Notam fac mihi viam, in qua ámbulem, * quia ad te levávi ánimam meam.Fais-moi connaître la voie où je dois marcher, car c'est vers Toi que j'élève mon âme.
Eripe me de inimícis meis, * Dómine, ad te confúgi.Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur, je me réfugie auprès de Toi.
Doce me fácere voluntátem tuam, * quia Deus meus es tu.Apprends-moi à faire Ta volonté, car Tu es mon Dieu.
Spíritus tuus bonus dedúcet me in terram rectam; * propter nomen tuum, Dómine, vivificábis me.Que Ton bon esprit me conduise dans la voie droite ; à cause de Ton nom, Seigneur, rends-moi la vie.
In iustítia tua * edúces de tribulatióne ánimam meam.Dans Ta justice, retire mon âme de la détresse.
[et in misericórdia tua dispérdes inimícos meos; † et perdes omnes, qui tríbulant ánimam meam, * quóniam ego servus tuus sum.]Dans Ta bonté, anéantis mes ennemis, et fais périr tous ceux qui m'oppriment, car je suis Ton serviteur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ant.
Lectio brevis (1 Petr 5, 8-9 a)
Lecture brève (1 Petr 5, 8-9 a)
Sóbrii estóte, vigiláte. Adversárius vester Diábolus tamquam leo rúgiens círcuit quærens quem dévoret. Cui resístite fortes fide.Soyez sobres, veillez ; votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rode autour de vous, cherchant qui dévorer. Résistez-lui, fermes dans la foi.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
Noctem istam, quæsumus, Dómine, benígnus illúmina, et ita fac in pace nos tuos fámulos obdormíre, ut læti ad novi diéi claritátem in tuo nómine suscitémur. Per Christum Dóminum nostrum.Illumine cette nuit, nous T'en prions, Seigneur, dans Ta bonté, et envoie dans la paix du sommeil nous, Tes fidèles, pour qu'en Ton nom, dans la joie, nous nous levions à la gloire d'un jour nouveau. Par le Christ notre Seigneur.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Regína cæli, lætáre, allelúia, Reine du ciel, réjouissez-vous, alléluia,

quia quem meruisti portáre, allelúia,

car Celui que vous avez mérité de porter, alléluia,

resurréxit sicut dixit, allelúia ;

est ressuscité comme Il l’'avait annoncé, alléluia ;

ora pro nobis Deum, allelúia.

priez Dieu pour nous, alléluia.