Martyrologe du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Martyrologe
Le 24 juin
1. La solennité de saint Jean Baptiste, précurseur du Seigneur. Rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère, il exulta de joie à la venue du salut des hommes, et sa propre naissance annonça celle du Christ Seigneur. La grâce brilla tellement en lui que le Seigneur lui-même déclara que, parmi les enfants des hommes, il n’en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste.
2. À Rome, sur l’ancienne voie Salarienne, au lieu dit les Sept Palombes, les saints martyrs Jean et Festus.
3. À Autun, vers 375, saint Simplice, évêque. De noble famille et très riche, il vivait avec son épouse dans la plus parfaite chasteté, quand il fut choisi comme évêque.
4. Au village de Créteil sur le territoire de Paris, au VIe ou VIIe siècle, la passion des saints martyrs Agoard et Aglibert, avec beaucoup d’autres.
5. À Malines en Brabant, l’an 775, saint Rombaud, que l’on vénère comme ermite et martyr.
6. À Lobbes en Belgique, l’an 776, saint Théodulphe (Thiou), évêque et abbé.
7*. À Nantes, en 843, saint Gohard, évêque et martyr. Alors qu’il célébrait les saints mystères avec son peuple dans la cathédrale et qu’il chantait “Élevons notre cœur”, il fut transpercé de flèches par les Normands impies et succomba avec un grand nombre de ses fidèles.
8*. À Vestervig au Danemark, vers 1065, saint Théodgar, prêtre missionnaire, qui construisit dans la région la première église en bois.
9. Dans la province chinoise di Sichuan, en 1817, saint Joseph Yuan Zaide, prêtre et martyr, étranglé en haine de la foi chrétienne.
10*. À Guadalajara au Mexique, en 1963, sainte Marie-Guadelupe (Anastasie Garcia Zavala), vierge, qui contribua activement à fonder la Congrégation des Servantes de Sainte-Marguerite-Marie et des Pauvres et qui exerça avec soin la charité envers les pauvres et les malades.  (canonisée le 12 mai 2013 par le pape François)

Invitatoire du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
Ant. Ant.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
Ant. Ant.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
Ant. Ant.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
Ant. Ant.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
Ant. Ant.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ant.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Ant. Ant.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Ant. Ant.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Ant. Ant.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Ant. Ant.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ant.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Ant. Ant.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Ant. Ant.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Ant. Ant.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ant.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Ant. Ant.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Ant. Ant.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Ant. Ant.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Ant. Ant.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ant.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Vigiles (OSB) du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
In primo nocturno,utroque anno Premier nocturne, années I et II
De libro Ieremíæ prophétæ Du livre de Jérémie
Lectio I Lecture I
Factum est verbum Dómini ad me dicens: "Priúsquam te formárem in útero, novi te, et ántequam exíres de vulva, sanctificávi te et prophétam géntibus dedi te." Et dixi: "Heu, Dómine Deus! Ecce néscio loqui, quia puer ego sum." La parole du Seigneur me fut adressée en ces termes: Avant même de te former au ventre maternel, je t'ai connu; avant même que tu sois sorti du sein, je t'ai consacré; comme prophète des nations, je t'ai établi. Et je dis: " Ah! Seigneur Dieu, vraiment, je ne sais pas parler, car je suis un enfant! "
R/. Fuit homo missus a Deo, cui nomen Ioánnes erat; hic venit ut testimónium perhíberet de lúmine, * Et paráre Dómino plebem perféctam. V/. Erat Ioánnes in desérto prædicans baptísmum pæniténtiæ. * Et paráre. R/. Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean. Il était venu comme témoin, rendre témoignage à la lumière, * Et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. V/. Jean était venu séjourner au désert pour y prêcher un baptême de pénitence * Et préparer.
Lectio II Lecture II
Et dixit Dóminus ad me: "Noli dícere: "Puer sum", quóniam ad quoscúmque mittam te, ibis, et univérsa quæcúmque mandávero tibi, loquéris. Ne tímeas a fácie eórum, quia tecum ego sum, ut éruam te", dicit Dóminus. Mais le Seigneur répondit: Ne dis pas: " Je suis un enfant! " car vers tous ceux à qui je t'enverrai, tu iras, et tout ce que je t'ordonnerai, tu le diras. N'aie aucune crainte en leur présence car je suis avec toi pour te délivrer, oracle du Seigneur.
R/. Elísabeth Zacharíæ magnum virum génuit, Ioánnem Baptístam, Præcursórem Dómini, * Qui viam Dómino præparávit in erémo. V/. Fuit homo missus a Deo, cui nomen Ioánnes erat. * Qui. R/. Élisabeth, épouse de Zacharie, mit au monde un fils, qui devait être grand parmi les enfants des hommes, Jean le Baptiste, le Précurseur, * Celui qui, dans les solitudes, a frayé le chemin du Seigneur. V/. Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean. * Celui.
Lectio III Lecture III
Et misit Dóminus manum suam et tétigit os meum et dixit Dóminus ad me: "Ecce dedi verba mea in ore tuo; ecce constítui te hódie super gentes et super regna, ut evéllas et déstruas et dispérdas et díssipes et ædífices et plantes." Alors le Seigneur étendit la main et me toucha la bouche; et le Seigneur me dit: Voici que j'ai placé mes paroles en ta bouche. Vois! Aujourd'hui même je t'établis sur les nations et sur les royaumes, pour arracher et renverser, pour exterminer et démolir, pour bâtir et planter.
R/. Priúsquam te formárem in útero, novi te, et, ántequam exíres de ventre, sanctificávi te, * Et prophétam in géntibus dedi te. V/. Vir diléctus a Deo, et ab homínibus honorificátus est. * Et prophétam. R/. Avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais; avant que tu viennes au jour, je t'ai consacré; * Je fais de toi un prophète pour les peuples. V/. Homme bien-aimé de Dieu, honoré par ses semblables, * Je fais de toi.
Lectio IV Lecture IV
"Tu ergo accínge lumbos tuos et surge et lóquere ad eos ómnia quæ ego præcípio tibi: ne tímeas a fácie eórum, alióquin timére te fáciam vultum eórum. Ego quippe dedi te hódie in civitátem munítam et in colúmnam férream et in murum æreum contra omnem terram régibus Iudæ, princípibus eius et sacerdótibus et pópulo terræ; et bellábunt advérsum te et non prævalébunt, quia tecum ego sum, ait Dóminus, ut erípiam te." Quant à toi, tu te ceindras les reins, tu te lèveras, tu leur diras tout ce que je t'ordonnerai, moi. Ne tremble point devant eux, sinon je te ferai trembler devant eux. Voici que moi, aujourd'hui même, je t'ai établi comme ville fortifiée, colonne de fer et rempart de bronze devant tout le pays: les rois de Juda, ses princes, ses prêtres et le peuple du pays. Ils lutteront contre toi, mais ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi - oracle du Seigneur - pour te délivrer.
R/. Descéndit ángelus Dómini ad Zacharíam, dicens: Accipe púerum in senectúte tua, * Et habébit nomen Ioánnes Baptísta. V/. Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est. * Et. V/. Glória Patri. * Et. R/. L'ange du Seigneur descendit auprès de Zacharie et lui parla: Dans ta vieillesse, tu vas devenir père d'un petit enfant; * Il s'appellera Jean le Baptiste. V/. Cet enfant sera grand au regard du Seigneur; la main du Seigneur, en effet, est avec lui. * Il s'appellera. V/. Gloire au Père. * Il s'appellera.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Ex Sermónibus sancti Augustíni epíscopi (Sermo 292, 1. 2: PL 38, 1319-1320. 1321) Sermon de saint Augustin
Lectio I Lecture I
Diéi hodiérnæ sollémnitas sollémnem desíderat tanta exspectatióne sermónem. Ergo, adiuvánte Dómino, ministrábimus vobis quod déderit, recoléntes et ánimo tenéntes nostræ offícium servitútis, ut loquámur, non tamquam magístri, sed tamquam minístri; non discípulis, sed condiscípulis; quia nec servis, sed consérvis. Magíster autem unus est nobis, cuius schola in terra est, et cáthedra in cælo; cuius præcúrsor Ioánnes est natus, cuius nativitátis dies hodiérnus tráditur, hódie celebrátur. La solennité de ce jour appelle un sermon solennel, qui réponde à une si grande attente. Aussi, Dieu aidant, nous vous offrirons ce qu'il nous donnera, en nous rappelant et en gardant bien à l'esprit que le ministère de notre charge, comme nous disons, est de vous parler non en maître, mais en serviteur; non comme à des disciples, mais comme à des condisciples; parce que non à des serviteurs, mais à des co-serviteurs. Car nous avons tous un seul Maître, dont l'école est sur la terre et dont la chaire est dans le ciel; et son précurseur, Jean, est venu au monde en ce jour qui, d'après la tradition, est celui de sa nativité, qu'aujourd'hui nous célébrons.
R/. Hic Præcúrsor diréctus, et lucérna lucens ante Dóminum; * Ipse est enim Ioánnes, qui viam Dómino præparávit in erémo, sed et Agnum Dei demonstrábat et illuminábat mentes hóminum. V/. Ipse præíbit ante illum in spíritu et virtúte Elíæ. * Ipse est enim. R/. Il est le Précurseur direct, la lampe allumée devant le Seigneur; * Car il est Jean, celui qui, dans les solitudes, a frayé le chemin du Seigneur, mais aussi qui faisait voir l'Agneau de Dieu et illuminait les consciences des hommes. V/. Celui-ci marchera devant le Seigneur avec l'esprit et la puissance du prophète Élie. * Car.
Lectio II Lecture II
Hoc maiórum traditióne suscépimus, hoc ad pósteros imitánda devotióne transmíttimus. Ioánnis ergo, non evangelístæ, sed Baptístæ natálem hódie celebrámus. Qua prima re pósita, occúrrit quæstio non prætereúnda, quare natálem, quo est ortus ex útero Ioánnes, pótius celebrémus quam cuiúslibet apóstoli vel mártyris vel prophétæ vel patriárchæ? Si interrogémur, quid respondébimus? Quantum mihi vidétur, quantum meárum vírium mediocritáti occúrrit, hæc causa est: discípuli Dómini nati, et per ætátis accéssum ad annos capacióres perdúcti, in discipulátum assúmpti sunt; illórum póstea fides Dómino adhæsit, sed nullíus illórum natívitas Dómino militávit. Voilà ce que nous avons reçu de nos pères, par tradition; voilà ce que nous transmettons aux générations suivantes, par dévotion, pour qu'elles fassent de même. C'est donc la naissance de Jean, non pas l'évangéliste, mais le Baptiste, que nous célébrons aujourd'hui. Ceci une fois établi, se présente une question qu'on ne doit pas éluder: pourquoi célébrons-nous la naissance de Jean - c'est-à-dire le jour de sa venue au monde -, plutôt que celle de n'importe quel apôtre, martyr, prophète ou patriarche? Si on nous le demande, qu'allons-nous répondre? À ce qu'il me semble, pour autant que mes faibles capacités m'en donnent l'intelligence, en voici le motif: les disciples du Seigneur, c'est une fois venus au monde, et une fois conduits par la progression de l'âge vers les capacités plus amples de la maturité, qu'ils ont été élevés à l'état de disciples; leur foi, par la suite, adhéra au Seigneur, mais d'aucun d'entre eux on ne peut dire que sa naissance elle-même a milité pour le Seigneur.
R/. Innuébant patri eius quem vellet vocári eum; et póstulans pugillárem scripsit dicens: * Ioánnes est nomen eius. V/. Apértum est os Zacharíæ, et prophetávit dicens: * Ioánnes. R/. On demandait par signes au père de l'enfant comment il voulait l'appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit tout en prononçant: * Son nom est Jean. V/. Sa bouche s'ouvrit, et Zacharie prophétisa en ces termes: * Son nom.
Lectio III Lecture III
Recordémur et prophétas, recolámus patriárchas: nati sunt hómines, ætátis accéssu repléti Spíritu Sancto prophetavérunt Christum; nati sunt ut póstea prophetárent. Ioánnis autem ipsa natívitas Dóminum Christum prophetávit, quem concéptum ex útero salutávit. Erat Ioánnes homo perféctus quidem et cuius tanta grátia commendáta est, ut ipse de illo Dóminus díceret: In natis mulíerum nemo exsurréxit maior Ioánne Baptísta. Rappelons-nous aussi les prophètes, rappelons-nous les patriarches: ils sont nés comme des hommes, puis, l'âge venant, remplis de l'Esprit Saint, ils ont prophétisé le Christ; ils sont nés pour ensuite prophétiser. Mais Jean, c'est sa naissance elle-même qui prophétisa le Seigneur Christ, puisqu'il a salué le Christ déjà conçu, alors que lui-même était encore dans le sein de sa mère. Jean était au vrai un homme parfait, et paré d'une telle grâce que le Seigneur lui-même devait dire de lui: Parmi les enfants nés de la femme, aucun ne s'est levé de plus grand que Jean le Baptiste.
R/. Præcúrsor Dómini venit, de quo ipse testátur: * Nullus maior inter natos mulíerum Ioánne Baptísta. V/. Ipse præíbit ante illum in spíritu et virtúte Elíæ. * Nullus. R/. Le Précurseur est déjà venu. Le Seigneur lui-même en témoigne: * Entre tous les enfants nés de la femme, aucun n'est plus grand que Jean le Baptiste. V/. Celui-ci marchera devant le Seigneur, avec l'esprit et la puissance du prophète Élie. * Entre tous les enfants.
Lectio IV Lecture IV
Iste ergo tam magnus agnóscit Dóminum in parvo magnum; agnóscit homo eum qui vénerat homo Deus. Si enim in natis mulíerum, hoc est in homínibus, nemo exsurréxit maior Ioánne Baptísta, quisquis Ioánne plus est, non tantum homo, sed et Deus est. Débuit ergo tantus iste, et discípulos próprios habére, et cum discípulis suis magístrum ómnium Christum cognóscere. Quod enim est maius testimónium veritátis, quam se humiliándo eum agnóscere, cui æmulándo póterat invidére? Putári Christus pótuit, et nóluit; existimári Christus pótuit, et nóluit. Or cet homme si grand reconnaît la grandeur du Seigneur dans un tout-petit; cet homme, en celui qui était venu, reconnaît l'homme-Dieu. Si, en effet, parmi les enfants nés de la femme, c'est à dire parmi les hommes, aucun ne s'est levé de plus grand que Jean le Baptiste, quiconque est plus grand que Jean, c'est qu'il n'est pas seulement homme, mais aussi Dieu. Il devait donc, cet homme si grand, non seulement avoir ses propres disciples, mais aussi reconnaître avec eux le Maître de tous, le Christ. Quel plus grand témoignage de vérité peut-on rendre en effet, que de reconnaître, au prix de l'humiliation de soi-même, celui que, par un sentiment de rivalité, on aurait pu envier? Jean Baptiste pouvait passer pour être le Messie, mais il l'a refusé; on pouvait le prendre pour le Christ, mais il s'y est opposé.
R/. Gábriel ángelus appáruit Zacharíæ, dicens: Nascétur tibi fílius, nomen eius Ioánnes vocábitur; * Et multi in nativitáte eius gaudébunt. V/. Erit magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est. * Et multi. V/. Glória Patri. * Et multi. R/. L'ange Gabriel apparut à Zacharie et lui adressa la parole: Il va te naître un fils, tu le nommeras Jean. * Bien des personnes se réjouiront de sa naissance. V/. Il sera grand au regard du Seigneur; la main du Seigneur, en effet, est avec lui. * Bien des personnes. V/. Gloire au Père. * Bien des personnes.
In tertio nocturno, anno B Troisième nocturne, année B
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc
Elísabeth implétum est tempus pariéndi, et péperit fílium. Et réliqua. Quand arriva le moment où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Et la suite.
Ex Sermónibus beáti Guerríci abbátis (Sermo 1 in Nat. S. Ioannis Baptistæ, 3-4: SC 202, 318-320) Sermon de Guerric d'Igny
Lectio I Lecture I
Próxima erat fonti paradísi - Christum, fílium Maríæ loquor - cedrus ista nóbilis - Ioánnem loquor consobrínum et amícum Sponsi, præcursórem, baptístam, et mártyrem Dómini -; ideóque nimírum ubérius irrigáta in tantum excrévit, ut inter natos mulíerum nihil illo sublímius posset inveníri. Omníno Salvatóri próximus erat, qui non solum cópula sánguinis coniúnctus aut amicítia íntimus erat, sed étiam glória annuntiatiónis, novitáte nativitátis, sanctitáte pæne origináli, prædicatióne consímili, auctoritáte baptizándi, virtúte patiéndi, ante mortáles álios ei promptus accédebat. Tout près de la source du paradis - je veux dire le Christ, fils de Marie -, se dressait un cèdre remarquable, - je veux dire Jean, ami de l'Époux, cousin et précurseur, baptiste, et martyr du Seigneur -. Ainsi, abondamment arrosé, il devint si grand qu'on n'en pouvait trouver de plus élevé parmi les rejetons de la femme. Il était extrêmement proche du Sauveur, puisque non seulement les liens du sang l'unissaient à lui et ceux de l'amitié faisaient de lui son intime, mais encore il s'en approchait de plus près qu'aucun autre mortel, en raison de son annonciation glorieuse, du caractère nouveau de sa naissance, de sa sainteté presque originelle, de sa prédication si semblable, de son pouvoir de baptiser, et enfin de sa courageuse passion.
R/. Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * Præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius. V/. Ad dandam sciéntiam salútis plebi eius in remissiónem peccatórum eórum. * Præíbis enim. R/. Toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut: * Tu marcheras devant la face du Seigneur pour lui préparer les voies. V/. Pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés. * Tu marcheras devant.
Lectio II Lecture II
Denique si ália cessárent ómnia, si cuncta silérent de eo prophetárum præcónia, solíus grátia nóminis eius, quod vocátum est ab ángelo priúsquam in útero conciperétur, satis abundéque singulárem in eo futúram Dei grátiam testabátur. Dignum quippe erat ut grátiam Dei, quam grátia plena profúdit, plenus grátiæ prædicáret et grátia non mediócri eminéret, qui grátiæ tempus a témpore legis velut médius limes distermináret. Usque ad Ioánnem enim lex et prophétæ prophetavérunt, qui vidélicet primus osténdit præséntem quem lex et prophetía promíserat ventúrum. Enfin, même si tout le reste manquait et si tous les oracles prophétiques le passaient sous silence, la seule "grâce" de son nom que l'ange avait indiqué avant sa conception, suffirait largement pour témoigner de la grâce singulière que Dieu allait lui communiquer. En effet, pour prêcher la grâce de Dieu, répandue par la "Pleine de grâce", il fallait un homme plein de grâce; il convenait aussi que la grâce brillât d'une façon extraordinaire en celui qui était destiné à marquer comme la limite entre le temps de la Loi et le temps de la grâce. Jusqu'à Jean, en effet, la Loi et les prophètes ont prophétisé, et il fut le premier à révéler la présence de celui dont la Loi et les prophètes annonçaient la venue.
R/. Inter natos mulíerum non surréxit maior Ioánne Baptísta, * Qui viam Dómino præparávit in erémo. V/. Fuit homo missus a Deo, cui nomen Ioánnes erat. * Qui. R/. Entre tous les enfants nés de la femme, il n'en est paru aucun qui atteigne la stature de Jean le Baptiste. * Celui qui, dans les solitudes, a frayé le chemin du Seigneur. V/. Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean. * Celui.
Lectio III Lecture III
Merito ígitur natívitas huius púeri multos gaudére tunc fecit hodiéque facit, qui in senectúte paréntum natus mundo senescénti grátiam prædicatúrus erat renascéndi. Mérito nativitátem istam, quam mirabíliter operátur grátia miratúrque natúra, sollémniter venerátur Ecclésia; præsértim cum singuláris illíus nativitátis, cuius grátia natúram reparávit, per hanc pígnora fidélia sibi vídeat esse præmíssa. Certes, c'est à juste titre qu'elle fut jadis pour beaucoup - et qu'elle le reste aujourd'hui encore - une cause de joie, la naissance de cet enfant qui, donné à ses parents dans leur vieillesse, venait prêcher au monde vieillissant la grâce d'une nouvelle naissance. C'est à juste titre que l'Église fête solennellement cette nativité, que la grâce opéra de façon merveilleuse, et dont s'émerveille la nature. Dans cette naissance en effet, elle se voit accordé par avance un gage sûr de cette autre naissance où la grâce restaura la nature.
R/. Ipse præíbit ante illum in spíritu et virtúte Elíæ, * Ut convértat corda patrum in fílios, et incrédulos ad prudéntiam iustórum, paráre Dómino plebem perféctam. V/. Erit enim magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur, * Ut convértat. R/. Celui-ci marchera devant le Seigneur avec l'esprit et la puissance du prophète Élie, * Pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, inviter les incrédules à faire confiance au discernement des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. V/. En effet, il sera grand au regard du Seigneur, il sera rempli de l'Esprit Saint, * Pour.
Lectio IV Lecture IV
Non ingrátam se probat Ecclésia, non immémorem; fidéliter agnóscit qua devotióne, qua gratiárum actióne suscípere débeat præcursórem, per quem ipsum agnóvit Salvatórem. Mihi plane novo náscitur gáudio lucérna mundi, cuius indício lucem veram agnóvi lucéntem in ténebris sed non comprehénsam a ténebris. Mihi prorsus ineffábili náscitur gáudio cum quo tot et tanta mundo nascúntur bona. L'Église ne se montre pas ingrate, ni sans mémoire; elle reconnaît fidèlement avec quelle dévotion et quelle reconnaissance il lui faut accueillir le précurseur qui lui a fait connaître le Sauveur lui-même. Quant à moi, certes, c'est une joie nouvelle que m'apporte, par sa naissance, cette lampe faite pour éclairer le monde, car c'est grâce à elle que j'ai reconnu la vraie lumière qui luit dans les ténèbres, mais que les ténèbres n'ont pas arrêtée. Oui, la naissance de cet enfant m'apporte une joie ineffable, car elle est pour le monde la source de biens si nombreux et si grands!
R/. Iste est de sublímibus cælórum præpoténtibus unus, quem manus Dómini consecrávit matris in viscéribus, * Cuius nos méritis adiuvári súpplices depóscimus. V/. Iste est enim Ioánnes, cuius tanta est meritórum prærogatíva, ut eius simul per ángelum Gabriélem prænuntiarétur natívitas, nomen, victus, offícium et méritum. * Cuius. V/. Glória Patri. * Cuius. R/. Celui-ci, l'un des plus élevés parmi les grands du royaume des cieux, a été consacré par la main du Seigneur dès le sein de sa mère: * Nous le supplions de nous secourir par la puissance de son intercession. V/. Oui, celui-ci est Jean: la prééminence de sa sainteté est telle que c'est par l'ange Gabriel que devait être annoncés à la fois sa naissance, son nom, sa vie d'ascète, sa mission et sa gloire. * Nous le supplions. V/. Gloire au Père. * Nous le supplions.

Laudes du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
O nimis felix meritíque celsi,
Bienheureux entre tous, sublime par vos mérites,
nésciens labem nívei pudóris,
votre pureté de neige ignore toute tache,
præpotens martyr eremíque cultor,
très puissant martyr, habitant du désert,
máxime vatum.
le plus grand des prophètes!
  
Nunc potens nostri méritis opímis
L'abondance de vos mérites
péctoris duros lápides repélle,
vous donne désormais sur nous un grand pouvoir:
ásperum planans iter, et refléxos
enlevez de nos coeurs les dures pierres, aplanissez les chemins raboteux,
dírige calles,
redressez les sentiers tortueux,
  
Ut pius mundi sator et redémptor,
Pour que le doux Créateur et Rédempteur du monde,
méntibus pulsa mácula polítis,
après avoir purifié nos âmes de leurs souillures,
rite dignétur véniens sacrátos
daigne venir y poser
pónere gressus.
l'empreinte sacrée de Ses pas.
  
Láudibus cives célebrant supérni
Dieu à la fois simple et trine,
te, Deus simplex paritérque trine;
les citoyens des cieux Te célèbrent de leurs louanges ;
súpplices ac nos véniam precámur:
et nous, prosternés, nous implorons Ton pardon :
parce redémptis. Amen.
épargne ceux que Tu as rachetés.
Ant. 1 Ioánnes vocábitur nomen eius, et in nativitáte eius multi gaudébunt.Ant. 1 Il sera appelé Jean, et beaucoup se réjouiront de sa naissance.
Psalmus 62 (63)
Psaume 62 (63)
Anima Dominum sitiens
Mon âme a soif du Seigneur
Ad Deum vigilat, qui opera noctis reicit.
Il veille pour Dieu, celui qui s'écarte des œuvres ténébreuses.
Deus, Deus meus es tu, * ad te de luce vígilo.O Dieu, Tu es mon Dieu, je Te cherche dès l'aurore.
Sitívit in te ánima mea, * te desiderávit caro mea.Mon âme a soif de Toi, ma chair languit après Toi.
In terra desérta et árida et inaquósa, † sic in sancto appárui tibi, * ut vidérem virtútem tuam et glóriam tuam.Dans une terre aride, desséchée et sans eau, c'est ainsi que je Te contemplais dans le sanctuaire, pour voir Ta puissance et Ta gloire.
Quóniam mélior est misericórdia tua super vitas, * lábia mea laudábunt te.Car Ta grâce est meilleure que la vie : que mes lèvres Te louent.
Sic benedícam te in vita mea * et in nómine tuo levábo manus meas.Ainsi Te bénirai-je toute ma vie, en Ton nom j'élèverai mes mains.
Sicut ádipe et pinguédine repleátur ánima mea, * et lábiis exsultatiónis laudábit os meum.Mon âme est rassasiée, comme de moelle et de graisse; et, la joie sur les lèvres, ma bouche Te loue.
Cum memor ero tui super stratum meum, * in matutínis meditábor de te,Quand je pense à Toi sur ma couche, je médite sur Toi pendant les veilles de la nuit,
quia fuísti adiútor meus, * et in velaménto alárum tuárum exsultábo.car Tu es mon secours, et j'exulte à l'ombre de Tes ailes.
Adhæsit ánima mea post te, * me suscépit déxtera tua.Mon âme est attachée à Toi, Ta droite me soutient.
[Ipsi vero in ruínam quaesiérunt ánimam meam, * introíbunt in inferióra terrae,[Mais eux, cherchent à m'ôter la vie : ils iront dans les profondeurs de la terre.
tradéntur in potestátem gládii, * partes vúlpium erunt.On les livrera au glaive, ils seront la proie des chacals.
Rex vero laetábitur in Deo; † gloriabúntur omnes, qui iúrant in eo, * quia obstrúctum est os loquéntium iníqua.]Et le roi se réjouira en Dieu; quiconque jure par lui se glorifiera, car la bouche des menteurs sera fermée.]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ioánnes vocábitur nomen eius, et in nativitáte eius multi gaudébunt.Ant. Il sera appelé Jean, et beaucoup se réjouiront de sa naissance.
Ant. 2 Ipse præíbit ante illum in spíritu et virtúte Elíæ paráre Dómino plebem perféctam.Ant. 2 Il le précédera avec l'esprit et la puissance d'Elie, préparant au Seigneur un peuple bien disposé.
Canticum Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Cantique Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Omnis creatura laudet Dominum
Que toute créature loue le Seigneur
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius (Ap 19, 5).
Que soit chantée la louange du Seigneur, par tous ceux qui Le servent (Ap 19, 5).
Benedícite, ómnia ópera Dómini, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, cæli, Dómino, * benedícite, ángeli Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les cieux, vous, les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur.
Benedícite, aquæ omnes, quæ super cælos sunt, Dómino, * benedícat omnis virtus Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les eaux qui sont au dessus du ciel, et que le bénissent toutes les puissances du Seigneur,
Benedícite, sol et luna, Dómino, * benedícite, stellæ cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, soleil et lune, et vous, les astres du ciel bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnis imber et ros, Dómino, * benedícite, omnes venti, Dómino.Bénissez le Seigneur, pluies et rosées, et tous les vents, bénissez le Seigneur.
Benedícite, ignis et æstus, Dómino, * benedícite, frigus et æstus, Dómino.Bénissez le Seigneur, feu et chaleur, bénissez le Seigneur, fraîcheur et froid,
Benedícite, rores et pruína, Dómino, * benedícite, gelu et frigus, Dómino.Bénissez le Seigneur, givre et rosée, bénissez le Seigneur, gel et froid
Benedícite, glácies et nives, Dómino, * benedícite, noctes et dies, Dómino.Bénissez le Seigneur, glace et neige, bénissez le Seigneur, nuits et jours,
Benedícite, lux et ténebræ, Dómino, * benedícite, fúlgura et nubes, Dómino.Bénissez le Seigneur, lumière et ténèbres, bénissez le Seigneur, éclairs et nuées
Benedícat terra Dóminum, * laudet et superexáltet eum in sæcula.Que la terre bénisse le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, montes et colles, Dómino, * benedícite, univérsa germinántia in terra, Dómino.Bénissez le Seigneur montagnes et collines, plantes de la terre, bénissez le Seigneur,
Benedícite, mária et flúmina, Dómino, * benedícite, fontes, Dómino.Bénissez le Seigneur mers et fleuves, sources et fontaines bénissez le Seigneur
Benedícite, cete et ómnia quæ movéntur in aquis, Dómino, * benedícite, omnes vólucres cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, baleines et bêtes de la mer, et vous tous, les oiseaux dans le ciel, bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnes béstiæ et pécora, Dómino, * benedícite, fílii hóminum, Dómino.Bénissez le Seigneur, fauves et troupeaux, enfants des hommes bénissez le Seigneur.
Bénedic, Israel, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Qu'Israël bénisse le Seigneur. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, sacerdótes Dómini, Dómino, * benedícite, servi Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les prêtres, et ceux qui servent le Seigneur, bénissez le Seigneur!
Benedícite, spíritus et ánimæ iustórum, Dómino, * benedícite, sancti et húmiles corde, Dómino.Bénissez le Seigneur, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur saints et humbles de cœur,
Benedícite, Ananía, Azaría, Mísael, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Bénissez le Seigneur Ananias, Azarias et Misaël, A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedicámus Patrem et Fílium cum Sancto Spíritu; * laudémus et superexaltémus eum in sæcula.Bénissons le Père, et, le Fils avec l'Esprit Saint. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedíctus es in firmaménto cæli * et laudábilis et gloriósus in sæcula.Béni sois-Tu, au firmament du ciel : louanges et gloire dans les siècles !
Ant. Ipse præíbit ante illum in spíritu et virtúte Elíæ paráre Dómino plebem perféctam.Ant. Il le précédera avec l'esprit et la puissance d'Elie, préparant au Seigneur un peuple bien disposé.
Ant. 3 Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis; præíbis ante Dóminum paráre vias eius.Ant. 3 Et toi, petit enfant, tu seras appelé Prophète du Très Haut, tu marcheras devant la face du Seigneur pour préparer ses voies.
Psalmus 149
Psaume 149
Exsultatio sanctorum
L'exultation des saints
Filii Ecclesiae, filii novi populi exsultent in rege suo: in Christo (Hesychius).
Les fils de l'Eglise, les fils du nouveau peuple exultent en leur roi : dans le Christ (Hesychius).
Cantáte Dómino cánticum novum; * laus eius in ecclésia sanctórum.Chantez au Seigneur un cantique nouveau ; qu'Il soit loué dans l'assemblée des saints.
Lætétur Israel in eo, qui fecit eum, * et fílii Sion exsúltent in rege suo.Qu'Israël se réjouisse en Celui qui l'a créé ; que les Fils de Sion soient transportés pour leur Roi.
Laudent nomen eius in choro, * in tympano et cíthara psallant ei,Qu'ils célèbrent Son Nom de concert ; qu'ils le chantent sur les tambourins et les pasltérions.
quia beneplácitum est Dómino in pópulo suo, * et honorábit mansuétos in salúte.Car le Seigneur se complaît en Son peuple ; Il a sauvé et glorifié les paisibles.
Iúbilent sancti in glória, * læténtur in cubílibus suis.Les saints tressaillent dans la gloire, ils se réjouissent dans leur repos.
Exaltatiónes Dei in gútture eórum * et gládii ancípites in mánibus eórum,La louange de Dieu est sur leurs lèvres, des glaives à deux tranchants sont dans leurs mains.
ad faciéndam vindíctam in natiónibus, * castigatiónes in pópulis,Pour tirer vengeance des nations, pour châtier les peuples.
ad alligándos reges eórum in compédibus * et nóbiles eórum in mánicis férreis,Pour charger de chaînes les pieds de leurs rois, pour mettre aux grands les menottes.
ad faciéndum in eis iudícium conscríptum: * glória hæc est ómnibus sanctis eius.Pour accomplir sur eux la sentence écrite. C'est la gloire qu'Il réserve à tous Ses saints.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis; præíbis ante Dóminum paráre vias eius.Ant. Et toi, petit enfant, tu seras appelé Prophète du Très Haut, tu marcheras devant la face du Seigneur pour préparer ses voies.
Lectio brevis (Mal 3, 23-24)
Lecture brève (Mal 3, 23-24)
Ecce ego mittam vobis Elíam prophétam, ántequam véniat dies Dómini magnus et horríbilis; et convértet cor patrum ad fílios et cor filiórum ad patres eórum, ne véniam et percútiam terram anathémate.Voici que je vous envoie Elie, le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, grand et redoutable. Il ramènera le coeur des pères vers les enfants et le coeur des enfants vers les pères, de peur que je ne vienne et que je ne frappe la terre d'anathème.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Magnus erit coram Dómino, * Et Spíritu Sancto replébitur. Magnus.
V/. Ipse præcédet ante Dóminum paráre illi plebem perféctam. * Et Spíritu Sancto replébitur. Glória Patri. Magnus.
R/. Il sera grand aux yeux du Seigneur * Et rempli de l'Esprit Saint. Il sera grand.
V/. Il précèdera le Seigneur pour lui préparer un peuple parfait. * Et rempli de l'Esprit Saint. Gloire au Père. Il sera grand.
Ant. Apértum est os Zacharíæ, et prophetávit dicens: Benedíctus Deus Israel.Ant. La bouche de Zacharie s'ouvrit, et il se mit à prophétiser en disant : Béni soit le Dieu d'Israël.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Apértum est os Zacharíæ, et prophetávit dicens: Benedíctus Deus Israel.Ant. La bouche de Zacharie s'ouvrit, et il se mit à prophétiser en disant : Béni soit le Dieu d'Israël.
Preces
Prières litaniques.
Deo poténtiæ et bonitátis, qui nos amat et novit quibus rebus indigémus, cum láudibus corda nostra læti pandámus:
Te laudámus, in te confídimus, Dómine.
Benedícimus tibi, omnípotens Deus, Rex univérsi, qui nos iniústos et peccatóres vocásti,
ut cognoscámus veritátem tuam et maiestáti tuæ serviámus.
Deus, qui nobis misericórdiæ iánuam patére voluísti,
fac ut a vitæ numquam sémitis inveniámur dévii.
Resurrectiónem dilectíssimi Fílii tui celebrántes,
fac nos hunc diem in gáudio spiritáli transígere.
Da fidélibus tuis, Dómine, spíritum oratiónis et laudis,
ut in ómnibus tibi grátias semper agámus.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Office de tierce du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus,
Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio,
uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri
descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori.
et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor
Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent,
que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas,
Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos.
que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem,
Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium,
fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum
et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen.
l'unique Esprit de l'Un et l’'Autre.
Ant. 1 Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. 1 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Ant. 2 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 2 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Ant. 3 Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. 3 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Lectio brevis (Is 49, 1)
Lecture brève (Is 49, 1)
Audíte me, ínsulæ, et atténdite, pópuli de longe: Dóminus ab útero vocávit me, de ventre matris meæ recordátus est nóminis mei.Iles, entendez-moi peuples lointains, soyez attentifs! Le Seigneur m'a appelé dès le sein maternel, dès les entrailles de ma mère il a proclamé mon nom.
Orémus. Prions.
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. 1 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 2 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 3 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Messe du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité


Ad missam in vigilia Ad missam in vigilia
Introït Introït
Lc. 1,13.15.14 Ne tímeas, Zacharía, exaudíta est orátio tua: et Elísabeth uxor tua pári et tibi fílium, et vocábis nomen eius Ioánnem: et erit magnus coram Dómino: et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suae: et multi in nativitáte eius gaudébunt. Ps. Dómine, in virtúte tua laetábitur rex: et super salutáre tuum exsultábit veheménter.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Præsta, quaésumus, omnípotens Deus, ut família tua per viam salútis incédat, et, beáti Ioánnis Præcursóris hortaménta sectándo, ad eum quem prædíxit, secúra pervéniat, Dóminum nostrum Iesum Christum. Qui tecum.
Lectio I Ière lecture
Ieremias (1,4-10)
In diébus Iosiae: Factum est verbum Dómini ad me dicens: “Priúsquam te formárem in útero, novi te et, ántequam exíres de vulva, sanctificávi te et prophétam géntibus dedi te.” Et dixi: “Heu, Dómine Deus! Ecce néscio loqui, quia puer ego sum.” Et dixit Dóminus ad me: “Noli dícere: “Puer sum”, quóniam, ad quoscúmque mittam te, ibis et univérsa, quaecúmque mandávero tibi, lóqueris. Ne tímeas a fácie eórum, quia tecum ego sum, ut éruam te”, dicit Dóminus. Et misit Dóminus manum suam et tétigit os meum; et dixit Dóminus ad me: “Ecce dedi verba mea in ore tuo; ecce constítui te hódie super gentes et super regna, ut evéllas et déstruas et dispérdas et díssipes et aedífices et plantes.”
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
R/. Fuit homo missus a Deo cui nomen Ioannes erat. Hic venit. V/. Ut testimonium perhiberet de lumine, et pararet Domino plebem perfectam.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epistolae primae beati Petri apostoli
1 , 8-12
Carissimi: Cum lesum Christum non vidéritis, diligitis; in quem nunc non vidéntes, credéntes autem, exsultatis laetitia inenarrabili et glorificata, reportantes fìnem fidei vestrae salutem animarum. De qua salute exquisiérunt atque scrutati sunt Prophétre, qui de futura in vos gratia prophetavérunt, scrutantes in quod vel quale tempus signifìcaret qui erat in eis Spiritus Christi, prrenuntians eas qure in Christo sunt passiones et posteriores glorias; quibus revelatum est quia non sibi ipsis, vobis autem ministrabant ea, qure nunc nuntiata sunt vobis per eos qui evangelizavérunt vos, Spfritu Sancto misso de crelo, in qure desiderant angeli prospicere.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 111, 1
R/. Allelúia. V/. Beátus vir, qui timet Dóminum: in mandátis eius cupit nimis. R/. Alléluia. V/. (Bien)Heureux l’homme qui craint le Seigneur, et qui met (il mettra) ses délices dans Ses commandements.
Evangelium Evangile
Luc (1,5-17)
Fuit in diébus Heródis regis Iudǽae sacérdos quidam nómine Zacharías de vice Abíae, et uxor illi de filiábus Áaron, et nomen eíus Elísabeth. Erant autem iústi ambo ante Deum, incedéntes in ómnibus mandátis et iustificatiónibus Dómini, irreprehensíbiles. Et non erat illis fílius, eo quod esset Elísabeth stérilis, et ambo processíssent in diébus suis. Factum est autem, cum sacerdótio fungerétur in órdine vicis suae ante Deum, secúndum consuetúdinem sacerdótii sorte éxiit, ut incénsum póneret ingréssus in templum Dómini; et omnis multitúdo erat pópuli orans foris hora incénsi. Appáruit autem illi ángelus Dómini stans a dextris altáris incénsi; et Zacharías turbátus est videns, et timor írruit super eum. Ait autem ad illum ángelus: “Ne tímeas, Zacharía, quóniam exaudíta est deprecátio tua, et uxor tua Elísabeth páriet tibi fílium, et vocábis nomen eíus Ioánnem. Et erit gáudium tibi et exsultátio, et multi in nativitáte eíus gaudébunt: erit enim magnus coram Dómino et vinum et síceram non bibet et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suae et multos filiórum Israel convértet ad Dóminum Deum ipsórum. Et ipse praecédet ante illum in spíritu et virtúte Elíae, ut convértat corda patrum in fílios et incredíbiles ad prudéntiam iustórum, paráre Dómino plebem perféctam.”
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 8, 6-7
Glória et honóre coronásti eum: et constituísti eum super ópera mánuum tuárum, Dómine. Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et Tu l'as établi sur les ouvrages de Tes mains.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:Puis, debout au milieu de l'autel, tourné vers le peuple, étendant et joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.Priez, mes Frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet:Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Múnera pópuli tui, Dómine, propítius inténde, in beáti Ioánnis Baptístæ sollemnitáte deláta, et præsta, ut, quæ mystério gérimus, débitæ servitútis actióne sectémur. Per Christum.
Praefatio Praefatio
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum. In cuius Præcursóre beáto Ioánne tuam magnificéntiam collaudámus, quem inter natos mulíerum honóre præcípuo consecrásti. Qui cum nascéndo multa gáudia præstitísset, et nondum éditus exsultásset ad humánæ salútis advéntum, ipse solus ómnium prophetárum Agnum redemptiónis osténdit. Sed et sanctificándis étiam aquæ fluéntis ipsum baptísmatis lavit auctórem, et méruit fuso sánguine suprémum illi testimónium exhibére. Et ídeo, cum cælórum virtútibus, in terris te iúgiter prædicámus, maiestáti tuae sine fine clamántes:
Communio Communion
Ps. 20, 6
Magna est glória eius in salutári tuo: glóriam et magnum decórem impónes super eum, Dómine. Sa gloire est grande, grâce à Ton salut ; Tu le couvriras de gloire et d’un honneur immense (de beauté), Seigneur.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Sacris dápibus satiátos, beáti Ioánnis Baptístæ nos, Dómine, præclára comitétur orátio, et, quem Agnum nostra ablatúrum crímina nuntiávit, ipsum Fílium tuum poscat nobis fore placátum. Qui vivit et regnat in saécula sæculórum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Lc 1 ,15.1 4
Hic erit magnus coram Domino, et Spiritu Sancto replébitur adhuc ex utero matris sure, et multi in nativitate eius gaudébunt.
Psalmus responsorius Psaume responsorial
R/. De ventre matris mere tu es suscéptor meus.
1 In te, Domine, speravi, non confundar in retérnum. 2 In iustitia tua libera me, et eripe me; inclina ad me aurem tuam, et salva me. J!t. 1 Esto mihi in rupem praesidii et in domum munftam, ut salvum me facias, quoniam fortirudo mea et refUgium meum es tu. 2 Deus meus, éripe me de manu peccatoris. R/. 5 Quoniam tu es exspectatio mea, Domine; Domine, spes mea a iuventute mea. 6 Super te innixus sum ex utero, de ventre matris mere tu es suscéptor meus. R/. 15 Os meum annuntiabit iustitiam tuam, tota die salutare tuum. 17 Deus, docuisti me a iuventute mea; et usque nunc annuntiabo mirabilia tua. R/.
Alleluia Alleluia
lo 1 , 7 ; Le 1 , 1 7
Hic venit ut testimonium perhibéret de lumine, ut pararet Deo plebem perféctam.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Lc 1 , 68
Benedictus Dominus Deus Israel, quia visitavit et fecit redemptionem plebis suae.


Ad missam in die Ad missam in die
Introitus Introït
Isai. 49, 1 et 2
DE ventre matris meae vocávit me Dóminus nómine meo: et pósuit os meum ut gládium acútum: sub teguménto manus suae protéxit me, et pósuit me quasi sagíttam eléctam. Ps. 91, 2 Bonum est confitéri Dómino: et psállere nómini tuo, Altíssime. V/. Glória Patri.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Isaias (49,1-6)
Audíte, ínsulae, et atténdite, pópuli de longe; Dóminus ab útero vocávit me, de ventre matris meae recordátus est nóminis mei; et pósuit os meum quasi gládium acútum, in umbra manus suae protéxit me et pósuit me sicut sagíttam eléctam, in pháretra sua abscóndit me et dixit mihi: “Sérvus meus es tu, Israel, in quo gloriábor.” Et ego dixi: “In vácuum laborávi, sine causa et vane fortitúdinem meam consúmpsi; verúmtamen iudícium meum cum Dómino, et merces mea cum Deo meo.” Et nunc dicit Dóminus, qui formávit me ex útero servum sibi, ut redúcerem Iácob ad eum, et Israel ei congregarétur; et glorificátus sum in óculis Dómini, et Deus meus factus est fortitúdo mea. Et dixit: “Párum est ut sis mihi servus ad suscitándas tribus Iácob et relíquias Israel reducéndas: dabo te in lucem géntium, ut sit salus mea usque ad extrémum terrae.”
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ierem. 1, 5 et 9
Priúsquam te formárem in útero, novi te: et ántequam exíres de ventre, sanctificávi te. V/. Misit Dóminus manum suam, et tétigit os meum, et dixit mihi.
Lectio II IIème lecture
 
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Verbum Domini. R/. Deo gratias.
Allelúia. Allelúia.
Luc. 1, 76
R/. Allelúia. V/. Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: praeíbis ante Dóminum paráre vias eius.
Evangelium Evangile
Verbum Domini. R/. Laus tibi Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 91, 13
Iustus ut palma florébit: sicut cedrus, quae in Líbano est, multiplicábitur. Le juste fleurira comme le palmier, et il se multipliera comme le cèdre du Liban.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:Puis, debout au milieu de l'autel, tourné vers le peuple, étendant et joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.Priez, mes Frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet:Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Tua, Dómine, munéribus altária cumulámus, illíus nativitátem honóre débito celebrántes, qui Salvatórem mundi et cécinit affutúrum, et adésse monstrávit. Qui vivit et regnat in sΔcula sæculórum.
Praefatio Praefatio
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum. In cuius Præcursóre beáto Ioánne tuam magnificéntiam collaudámus, quem inter natos mulíerum honóre præcípuo consecrásti. Qui cum nascéndo multa gáudia præstitísset, et nondum éditus exsultásset ad humánæ salútis advéntum, ipse solus ómnium prophetárum Agnum redemptiónis osténdit. Sed et sanctificándis étiam aquæ fluéntis ipsum baptísmatis lavit auctórem, et méruit fuso sánguine suprémum illi testimónium exhibére. Et ídeo, cum cælórum virtútibus, in terris te iúgiter prædicámus, maiestáti tuae sine fine clamántes:
Communio Communion
Luc. 1, 76
Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: praeíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Cæléstis Agni convívio refécti, quaésumus, Dómine, ut Ecclésia tua, sumens de beáti Ioánnis Baptístæ generatióne lætítiam, quem ille prænuntiávit ventúrum, suæ regeneratiónis cognóscat auctórem. Qui vivit et regnat in sΔcula sæculórum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Io 1, 6-7; Lc 1, 17
Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Ioánnes. Hic venit, ut testimónium perhibéret de lúmine, paráre Dómino plebem perféctam.
Psalmus responsorius Psaume responsorial
R/.· Confìtébor tibi, quia mirabiliter plasmatus sum.
1 Domine, scrutatus es et cognovisti me, 2 tu cognovisti sessionem meam et resurrectionem meam. lntellexisti cogitationes meas de longe, 3 sémitam meam et accubitum meum investigasti. Et omnes vias meas perspexisti. R/. 13 Quia tu formasti renes meos, contexuisti me in utero matris mere. 14 Confìtébor tibi, quia mirabiliter plasmatus sum; mirabilia opera tua, et anima mea cògnoscit nimis. R/. 15 Non sunt abscondita ossa mea a te, cum factus sum in occulto, et intéxtus in inferioribus terrre. R/.
Alleluia Alleluia
Tu, puer, prophéta Altissimi vocaberis: prrei'.bis ante Dominum parare vias eius.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Lc 1, 78
Per víscera misericórdiæ Dei nostri, visitávit nos Oriens ex alto.

Office de sexte du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Rector potens, verax Deus,
Maître puissant, Dieu Vérité,
qui témperas rerum vices,
Tu règles la marche du temps,
splendóre mane ínstruis
Tu formes l’'aube en sa clarté,
et ígnibus merídiem.
au midi Tu donnes ses flammes.
  
Exstíngue flammas lítium,
Éteins le feu des dissensions,
aufer calórem nóxium,
calme la fièvre du péché,
confer salútem córporum
apporte à nos corps la santé
verámque pacem córdium.
à nos cœurs, la paix véritable.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l’'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
Ant. 1 Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. 1 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Ant. 2 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 2 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Ant. 3 Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. 3 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Lectio brevis (Cf. Is 49, 5a-6b)
Lecture brève (Cf. Is 49, 5a-6b)
Dicit Dóminus, qui formávit me ex útero servum sibi: Dabo te in lucem géntium, ut sit salus mea usque ad extrémum terræ.Le Seigneur parle, lui qui m'a formé dès le sein de ma mère pour être son Serviteur ; je t'établirai lumière des nations, pour que mon salut arrive jusqu'aux extrémités de la terre.
Orémus. Prions.
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. 1 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 2 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. 3 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Office de none du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Rerum, Deus, tenax vigor,
Dieu fort, soutien de l'’univers,
immótus in te pérmanens,
qui est en Toi sans changement,
lucis diúrnae témpora
Tu fixes dans leur succession
succéssibus detérminans,
les temps que le soleil mesure.
  
Largíre clarum véspere,
Donne-nous un soir lumineux
quo vita numquam décidat,
où la vie ne décline pas,
sed praémium mortis sacrae
où, pour le fruit de la Sainte Mort,
perénnis instet glória.
resplendira toujours la gloire.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'’Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
Ant. 1 Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. 1 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Ant. 2 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 2 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Ant. 3 Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. 3 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Lectio brevis (Is 49, 7b)
Lecture brève (Is 49, 7b)
Reges vidébunt et consúrgent, príncipes quoque et adorábunt propter Dóminum, quia fidélis est, Sanctum Israel, qui elégit te.Des rois te verront et se lèveront, des princes, et ils se prosterneront, à cause du Seigneur qui est fidèle, et du Saint d'Israël qui t'a choisi.
Orémus. Prions.
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ.Ant. 1 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, et l'Esprit Saint l'a rempli dès le sein de sa mère.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Ex quo facta est vox salutatiónis tuæ in áuribus meis, exsultávit in gáudio infans in útero meo, allelúia.Ant. 2 Lorsque la voix de ta salutation est venue à mes oreilles, l'enfant dans mon ventre a tressailli d'allégresse, alléluia.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Iste puer magnus coram Dómino, nam et manus eius cum ipso est.Ant. 3 Cet enfant sera grand aux yeux du Seigneur, car la main du Seigneur est vraiment sur lui.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c’est à dire : de son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Vêpres du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad II Vesperas
Aux IIèmes Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Ut queant laxis resonáre fibris
Pour que tes serviteurs puissent chanter à pleine voix
mira gestórum fámuli tuórum,
les merveilles de ta vie,
solve pollúti lábii reátum,
efface le péché qui souille leurs lèvres,
sancte Ioánnes.
bienheureux Jean
  
Núntius cælo véniens suprémo,
Un messager venu du haut du ciel
te patri magnum fore nascitúrum,
dévoile à ton père ta naissance,
nomen et vitæ sériem geréndæ
ta grandeur future, ton nom,
órdine promit.
et tout le déroulement de ta vie.
  
Ille promíssi dúbius supérni
Mais lui, doutant des promesses célestes,
pérdidit promptæ módulos loquélæ;
perdit le libre usage de sa langue;
sed reformásti génitus perémptæ
par ta naissance, tu lui rendis la voix
órgana vocis.
qu'il avait perdue.
  
Ventris obstrúso pósitus cubíli
Enfermé dans le sein de ta mère,
sénseras regem thálamo manéntem;
tu avais reconnu la présence du roi dans sa chambre nuptiale ;
hinc parens nati méritis utérque
aussi tes parents ont-ils tous deux, par les mérites de leur fils,
ábdita pandit.
révélé des mystères cachés.
  
Láudibus cives célebrant supérni
Dieu à la fois simple et trine,
te, Deus simplex paritérque trine;
les citoyens des cieux te célèbrent de leurs louanges ;
súpplices ac nos véniam precámur:
et nous, prosternés, nous implorons ton pardon :
parce redémptis. Amen.
épargne ceux que tu as rachetés.
Ant. 1 Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Ioánnes; hic venit ut testimónium perhibéret de lúmine.Ant. 1 Il y eut un homme, envoyé de Dieu; son nom était Jean.  Celui-ci vint en témoignage, pour rendre témoignage à la lumière.
Psalmus 14 (15)
Psaume 14 (15)
Quis dignus coram Domino?
Qui est digne auprès du Seigneur ?
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant (Hebr 12, 22).
Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * Quis requiéscet in monte sancto tuo?Seigneur, qui habitera dans Ta tente? Qui demeurera sur Ta montagne sainte?
Qui ingréditur sine mácula et operátur iustítiam, * qui lóquitur veritátem in corde suo,Celui qui marche dans l'innocence, qui pratique la justice, et qui dit la vérité dans son coeur.
qui non egit dolum in língua sua, † nec fecit próximo suo malum * et oppróbrium non íntulit próximo suo.Il ne calomnie point avec sa langue, il ne fait point de mal à son frère, et ne jette point l'opprobre sur son prochain.
Ad níhilum reputátus est in conspéctu eius malígnus, * timéntes autem Dóminum gloríficat.A ses yeux le réprouvé est digne de honte, mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
Qui iurávit in detriméntum suum et non mutat, † qui pecúniam suam non dedit ad usúram * et múnera super innocéntem non accépit.S'il a fait un serment à son préjudice, il n'y change rien, il ne prête point son argent à usure, et il n'accepte pas de présent contre l'innocent :
Qui facit hæc, * non movébitur in ætérnum.Celui qui se conduit ainsi ne chancellera jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Ioánnes; hic venit ut testimónium perhibéret de lúmine.Ant. Il y eut un homme, envoyé de Dieu; son nom était Jean.  Celui-ci vint en témoignage, pour rendre témoignage à la lumière.
Ant. 2 Hic venit ut testimónium perhibéret veritáti.Ant. 2 Voici celui qui vient pour rendre témoignage à la vérité.
Psalmus 111 (112)
Psaume 111 (112)
Viri iusti beatitudo
Béatitude de l’'homme juste
Ut filii lucis ambulate; fructus lucis est in omni bonitate et iustitia et veritate (Eph 5, 8-9).
Marchez comme des enfants de lumière. le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et vrai. (Eph 5, 8-9).
Beátus vir, qui timet Dóminum, * in mandátis eius cupit nimis.Bienheureux l'homme qui craint le Seigneur, * il mettra sa volonté très grandement [à observer] Ses commandements.
Potens in terra erit semen eius, * generátio rectórum benedicétur.Sa postérité sera puissante sur la terre : * la génération des justes sera bénie.
Glória et divítiæ in domo eius, * et iustítia eius manet in sæculum sæculi.Gloire et richesses sont dans sa maison ; * et sa justice demeure dans les siècles des siècles.
Exórtum est in ténebris lumen rectis, * miséricors et miserátor et iustus.Il s'est élevé dans les ténèbres une lumière pour les [hommes] droits * [le Seigneur] est Miséricordieux, compatissant et juste.
Iucúndus homo, qui miserétur et cómmodat,  † dispónet res suas in iudício, * quia in ætérnum non commovébitur.Agréable est l'homme qui a de la pitié et qui prête,  † il réglera ses discours avec jugement ; * parce qu'Il ne sera jamais ébranlé.
In memória ætérna erit iustus, * ab auditióne mala non timébit.Le juste sera éternellement en mémoire : * il ne craindra pas d'entendre mal parler [de lui].
Parátum cor eius, sperans in Dómino, † confirmátum est cor eius, non timébit, * donec despíciat inimícos suos.Son coeur est prêt à espérer dans le Seigneur ; † son coeur est affermi il ne sera pas ébranlé, * jusqu'à ce qu'il méprise ses ennemis.
Distríbuit, dedit paupéribus;  † iustítia eius manet in sæculum sæculi, * cornu eius exaltábitur in glória.Il a répandu [ses bienfaits], donné aux pauvres  † : sa justice demeure dans les siècles des siècles,* il sera élevé dans la gloire par la puissance de Dieu.
Peccátor vidébit et irascétur, † déntibus suis fremet et tabéscet. * Desidérium peccatórum períbit.Le pécheur verra, et il sera irrité : il grincera des dents, et se consumera ; * le désir des pécheurs périra.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Hic venit ut testimónium perhibéret veritáti.Ant. Voici celui qui vient pour rendre témoignage à la vérité.
Ant. 3 Ioánnes erat lucérna ardens et lucens.Ant. 3 Jean Baptiste était la lampe, allumée et brillante.
Canticum (Ap 15, 3-4) NT 11
Cantique (Ap 15, 3-4) NT 11
Hymnus adorationis
Hymne d'adoration
Magna et mirabília ópera tua, * Dómine Deus omnípotens;Grandes, merveilleuses, Tes oeuvres, Seigneur, Dieu de l'univers ;
iustæ et veræ viæ tuæ, * Rex géntium!Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations.
Quis non timébit, Dómine, * et glorificábit nomen tuum?Qui ne Te craindrait, Seigneur, à Ton nom, qui ne rendrait gloire?
Quia solus Sanctus,  † quóniam omnes gentes vénient et adorábunt in conspéctu tuo, * quóniam iudícia tua manifestáta sunt.Oui, Toi seul es saint, oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi; oui, ils sont manifestés, Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ioánnes erat lucérna ardens et lucens.Ant. Jean Baptiste était la lampe, allumée et brillante.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Paráte vias Dómini, * Rectas fácite sémitas eius. Paráte.
V/. Post me venit vir, qui ante me factus est. * Rectas fácite sémitas eius. Glória Patri. Paráte.
R/. Préparez les voies du Seigneur, * rendez droits ses chemins. Préparez.
V/.Après moi vient un homme, qui avant moi fut. * rendez droits ses chemins. Gloire au Père. Préparez.
Ant. Puer, qui natus est nobis, plus quam prophéta est; hic est enim de quo Salvátor ait: Inter natos mulíerum non surréxit maior Ioánne Baptísta.Ant. Ce garçon, qui nous est né, est plus qu'un prophète ; c'est de lui de qui le Sauveur
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Puer, qui natus est nobis, plus quam prophéta est; hic est enim de quo Salvátor ait: Inter natos mulíerum non surréxit maior Ioánne Baptísta.Ant. Ce garçon, qui nous est né, est plus qu'un prophète ; c'est de lui de qui le Sauveur
Preces
Prières litaniques.
Deo poténtiæ et bonitátis, qui nos amat et novit quibus rebus indigémus, cum láudibus corda nostra læti pandámus:
Te laudámus, in te confídimus, Dómine.
Benedícimus tibi, omnípotens Deus, Rex univérsi, qui nos iniústos et peccatóres vocásti,
ut cognoscámus veritátem tuam et maiestáti tuæ serviámus.
Deus, qui nobis misericórdiæ iánuam patére voluísti,
fac ut a vitæ numquam sémitis inveniámur dévii.
Resurrectiónem dilectíssimi Fílii tui celebrántes,
fac nos hunc diem in gáudio spiritáli transígere.
Da fidélibus tuis, Dómine, spíritum oratiónis et laudis,
ut in ómnibus tibi grátias semper agámus.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Complies du dimanche 24 juin 2018 - NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


Hymnus
Hymne
Christe, qui, splendor et dies
O Christ, la splendeur et le jour,
noctis tenébras détegis,
qui chasses l'ombre de la nuit,
lucísque lumen créderis,
nous croyons que Tu es lumière,
lumen beátis prædicans,
promettant lumière aux élus.
  
Precámur, sancte Dómine,
Seigneur très saint, nous T'en prions,
hac nocte nos custódias;
en cette nuit protège-nous ;
sit nobis in te réquies,
fais que nous reposions en Toi,
quiétas horas tríbue.
donne-nous des heures de paix.
  
Somno si dantur óculi,
Nos yeux se livrent au sommeil ;
cor semper ad te vígilet;
que nos cœurs veillent pour T'attendre;
tuáque dextra prótegas
protège de Ton bras puissant
fidéles, qui te díligunt.
ceux qui Te gardent leur amour.
  
Defénsor noster, áspice,
Regarde-nous ô Défenseur,
insidiántes réprime,
repousse au loin ceux qui nous guettent,
gubérna tuos fámulos,
daigne guider Tes serviteurs
quos sánguine mercátus es.
que Tu rachetas par Ton sang.
  
Sit Christe, rex piíssime
O Christ, ô Roi plein de bonté,
tibi Patríque glória
gloire à Toi et gloire à Ton Père,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Alis suis obumbrábit tibi; non timébis a timóre noctúrno.Ant. 1 Ses ailes te couvriront d'ombre ; tu ne craindras pas la frayeur nocturne.
Psalmus 90 (91)
Psaume 90 (91)
In protectione Altissimi
Sous la protection du Très Haut
Ecce dedi vobis potestatem calcandi supra serpentes et scorpiones (Lc 10, 19).
Voici que je vous donne le pouvoir de piétiner serpents et scorpions (Lc 10, 19).
Qui hábitat in protectióne Altíssimi, * sub umbra Omnipoténtis commorábitur.Celui qui habite sous l'assistance du Très-Haut demeurera sous la protection du Dieu du Ciel.
Dicet Dómino: † «Refúgium meum et fortitúdo mea, * Deus meus, sperábo in eum».Il dira au Seigneur: mon défenseur et mon refuge. Il est mon Dieu; j'espérerai en Lui.
Quóniam ipse liberábit te de láqueo venántium * et a verbo malígno.Car c'est Lui qui t'a délivré du piège du chasseur, et de la parole âpre et piquante.
Alis suis obumbrábit tibi, et sub pennas eius confúgies; * scutum et loríca véritas eius.Il te mettra à l'ombre sous Ses épaules, et sous Ses ailes tu seras plein d'espoir. Sa vérité t'environnera comme un bouclier
Non timébis a timóre noctúrno, a sagítta volánte in die, † a peste perambulánte in ténebris, * ab extermínio vastánte in merídie.Tu ne craindras pas les frayeurs de la nuit, ni la flèche qui vole pendant le jour, ni les maux qui s'avancent dans les ténèbres, ni les attaques du démon de midi.
Cadent a látere tuo mille † et decem mília a dextris tuis; * ad te autem non appropinquábit.Mille tomberont à ton côté, et dix mille à ta droite; mais la mort n'approchera pas de toi.
Verúmtamen óculis tuis considerábis, * et retributiónem peccatórum vidébis.Et même tu contempleras de tes yeux, et tu verras le châtiment des pécheurs.
Quóniam tu es, Dómine, refúgium meum. * Altíssimum posuísti habitáculum tuum.Car tu as dit: Tu es, Seigneur, mon espérance. Tu as fait du Très-Haut ton refuge.
Non accédet ad te malum, * et flagéllum non appropinquábit tabernáculo tuo,Le mal ne viendra pas jusqu'à toi, et les fléaux ne s'approcheront pas de ta tente.
quóniam ángelis suis mandábit de te, * ut custódiant te in ómnibus viis tuis.Car Il a commandé pour toi à Ses Anges de te garder dans toutes tes voies.
In mánibus portábunt te, * ne forte offéndas ad lápidem pedem tuum.Ils te porteront dans leurs mains, de peur que tu heurtes le pied contre la pierre.
Super áspidem et basilíscum ambulábis * et conculcábis leónem et dracónem.Tu marcheras sur l'aspic et sur le basilic, et tu fouleras aux pieds le lion et le dragon.
Quóniam mihi adhæsit, liberábo eum; * suscípiam eum, quóniam cognóvit nomen meum.Parce qu'il a espéré en Moi, Je le délivrerai; Je le protégerai, parce qu'il a connu Mon Nom. *
Clamábit ad me, et ego exáudiam eum; † cum ipso sum in tribulatióne, * erípiam eum et glorificábo eum.Il criera vers Moi, et Je l'exaucerai; Je suis avec lui dans la tribulation; Je le sauverai et Je le glorifierai.
Longitúdine diérum replébo eum * et osténdam illi salutáre meum.Je le comblerai de jours, et Je lui ferai voir Mon salut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Alis suis obumbrábit tibi; non timébis a timóre noctúrno.Ant. Ses ailes te couvriront d'ombre ; tu ne craindras pas la frayeur nocturne.
Lectio brevis (Ap 22, 4-5)
Lecture brève (Ap 22, 4-5)
Vidébunt fáciem Dómini, et nomen eius in fróntibus eórum. Et nox ultra non erit, et non egent lúmine lucérnæ neque lúmine solis, quóniam Dóminus Deus illuminábit super illos, et regnábunt in sæcula sæculórum.Ils verront Sa face, et Son nom sera sur leurs fronts. Il n'y aura plus de nuit, et ils n'auront besoin ni de la lumière de la lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera; et ils régneront aux siècles des siècles.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
Vísita, quæsumus, Dómine, habitatiónem istam, et omnes insídias inimíci ab ea longe repélle; ángeli tui sancti hábitent in ea, qui nos in pace custódiant; et benedíctio tua sit super nos semper. Per Christum Dóminum nostrum.Visite, nous T'en prions, Seigneur, cette habitation, et refoule loin d'elle tous les ennemis embusqués ; Tes saints anges y demeurent, qui nous gardent dans la paix ; et que Ta bénédiction soit toujours sur nous. Par le Christ notre Seigneur.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,

vita, dulcédo et spes nostra, salve.
vie, douceur et notre espérance, salut !

Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ.
Enfants d'Ève exilés, nous crions vers vous.

Ad te suspirámus, geméntes et flentes
Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs

in hac lacrimárum valle.
de cette vallée de larmes.

Eia ergo, advocáta nostra,
O vous notre avocate,

illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte.
tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.

Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui,
Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,

nobis post hoc exsílium osténde.
Montrez-Le nous à l'issue de cet exil.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.
O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.