Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Martyrologe du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Martyrologe
Le 29 juillet.
Mémoire de sainte Marthe, qui reçut le Seigneur Jésus dans sa maison de Béthanie, non loin de Jérusalem, et après la mort de son frère Lazare, dit à Jésus : “Tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde”.
2.        Commémoraison des saints Lazare et Marie. Quand Lazare, frère de sainte Marthe, mourut, le Seigneur le pleura et le ressuscita. Tandis que Marthe était accaparée par les multiples occupations du service, Marie sa sœur, se tenait assise aux pieds du Seigneur, écoutant sa parole.
3.        À Gangres en Paphlagonie, saint Callinique, martyr.
4.        À Rome, sur la voie de Porto, au troisième mille, dans le cimetière qui porte son nom, saint Félix, martyr.
5.        À Rome, sur la voie de Porto, dans le cimetière de Générosa, les saints martyrs Simplice, Faustin, Viatrix et Rufus.
6.        À Troyes, vers 478, saint Loup, évêque. Avec saint Germain d’Auxerre, il se rendit en Grande-Bretagne pour y combattre l’hérésie pélagienne ; par sa prière, il défendit sa ville de la fureur d’Attila et, après cinquante-deux ans de ministère épiscopal, il s’endormit dans le Seigneur.
7.        À Orléans, au Ve siècle, saint Prosper, évêque.
8.        À Nidaros en Norvège, l’an 1030, saint Olav, roi, martyr. Il propagea dans son royaume la foi chrétienne qu’il avait reçue en Angleterre et combattit avec vigueur l’idolâtrie, mais son action provoqua des oppositions et, à la fin, il périt dans un combat mené par ses ennemis.
9*.        À Rome, près de saint Pierre, en 1099, le bienheureux Urbain II, pape, qui défendit la liberté de l’Église contre les empiètements des laïcs, combattit les simoniaques et les clercs dépravés et, au Concile de Clermont, exhorta les soldats chrétiens à prendre la croix pour délivrer le tombeau du Seigneur et leurs frères de Palestine opprimés par les infidèles.
10.        À Saint-Brieuc, en 1234, saint Guillaume Pinchon, évêque, qui se dépensa pour la construction de la cathédrale. D’une bonté et d’une simplicité remarquables, il montra aussi une force d’âme sans peur devant les vexations graves et l’exil qu’il subit pour la défense de son peuple et des droits de l’Église.
11*.        À Omura au Japon, en 1627, les bienheureux martyrs Louis Bertran, prêtre, Mancius de la Sainte-Croix et Pierre de Sainte-Marie, religieux dominicains, qui furent jetés dans le feu pour le Christ.
12*.        Dans la baie devant le port de Rochefort, en 1794, le bienheureux Charles-Nicolas-Antoine Ancel, prêtre eudiste et martyr. Sous la Révolution française, il fut, à cause de son sacerdoce, déporté et détenu, dans des conditions inhumaines, sur un bateau négrier, où il mourut au bout de quelques mois.
13.        À Qingyan, dans la province chinoise de Guizhou, en 1861, les saints martyrs Joseph Zhang Wenlan et Paul ChenChangpin, séminaristes, Jean-Baptiste Lou Tingyin, administrateur du séminaire, et Marthe Wang Louzhi, veuve. Détenus dans un cachot humide et chaud, ils subirent des tortures atroces et finalement furent décapités pour la foi du Christ.
14*.        En Espagne, dans la persécution qui accompagna la guerre civile, en 1936, à Esplugues, près de Barcelone le bienheureux martyr Jean-Baptiste Egozcuezabal Aldaz, religieux de l’Ordre de Saint-Jean de Dieu
15*.        En Espagne, dans la persécution qui accompagna la guerre civile, en 1936 à Calanda, près de Terruel, le bienheureux martyr Lucius Martinez Mancebo, prêtre dominicain.
16*        En Espagne, dans la persécution qui accompagna la guerre civile, en 1936, à Valence, le bienheureux martyr Joseph de Calasanz Marqués, prêtre salésien.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Invitatoire du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro, allelúia. Ant. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut, alléluia.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Vigiles (OSB) du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
éditer éditer
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
De libro Iob Du livre de Job
Lectio I Lecture I
Dixit Iob: Habet argéntum venárum princípia, et auro locus est in quo conflátur. Ferrum de terra tóllitur, et lapis solútus calóre in æs vértitur. Términum pósuit ténebris et universórum finem ipse scrutátur, lápidem quoque calíginis et umbræ. Apéruit cunículos gens peregrína, ipsíque oblíti sunt pedes, pénduli hærent plus quam vir nutans. Terra, de qua oriebátur panis, in profúndo subvérsa est sicut per ignem. Locus sapphíri lápides eius, et glebæ illíus aurum. Job dit: Il existe, pour l'argent, des mines, pour l'or, un lieu où on l'épure. Le fer est tiré du sol, la pierre fondue livre du cuivre. On met fin aux ténèbres, on fouille jusqu'à l'extrême limite la pierre obscure et sombre. Des étrangers percent les ravins en des lieux non fréquentés, et ils oscillent, suspendus, loin des humains. La terre d'où sort le pain est ravagée en dessous par le feu. Là, les pierres sont le gisement du saphir, et aussi des parcelles d'or.
R/. Inclinans fáciem meam ingemísco, commovébor ómnibus membris meis; scio enim, Dómine, quia impunítum me non dimíttis; * Et si sum ímpius, quare non sum mórtuus sed labóro? V/. Quæ est enim fortitúdo mea ut sustíneam, aut quis finis meus ut patiénter agam? * Et. R/. Le visage incliné, je soupire, je tremble de tous mes os; je sais bien, Seigneur, que tu ne me laisseras pas aller sans châtiment; * Mais si je suis impie, pourquoi, au lieu d'être mort, suis-je en train de peiner? V/. Quelle est donc ma résistance pour que je tienne bon? Et quelle fin m'attend pour que je garde patience? * Mais.
Lectio II Lecture II
Semitam ignorávit avis rapax, nec intúitus est eam óculus vúlturis. Non calcavérunt eam fílii supérbiæ, nec pertransívit per eam leæna. Ad sílicem exténdit manum suam, subvértit a radícibus montes. In petris canáles excídit, et omne pretiósum vidit óculus eius. Profúnda quoque fluviórum scrutátus est et abscóndita in lucem prodúxit. L'oiseau de proie en ignore le sentier, l'œil du vautour ne l'aperçoit pas. Il n'est point foulé par les fauves altiers, le lion ne l'a jamais frayé. L'homme s'attaque au silex, il bouleverse les montagnes dans leurs racines. Dans les roches il perce des canaux, l'œil ouvert sur tout objet précieux. Il explore les sources des fleuves, amène au jour ce qui restait caché.
R/. Páucitas diérum meórum finítur brevi; dimítte me, Dómine, sine plangam páululum dolórem meum, * Antequam vadam ad terram tenebrósam, et opértam mortis calígine. V/. Ecce in púlvere sédeo et in púlvere dórmio, et si mane me quæsíeris non subsístam. * Antequam. R/. Le peu de jours que j'ai reçus à vivre touche à sa fin; laisse-moi aller, Seigneur; souffre que je déplore un peu ma douleur, * Avant que je parte, pour ne plus revenir, au ténébreux pays des ombres de la mort. V/. Je me tiens dans la poussière, je vais m'endormir dans la poussière, et, au matin, si tu me cherches, je ne suis plus! * Avant.
Lectio III Lecture III
Sapiéntia vero ubi invenítur? Et quis est locus intellegéntiæ? Nescit homo structúram eius, nec invenítur in terra vivéntium. Abýssus dicit: "Non est in me"; et mare lóquitur: "Non est mecum." Non dábitur aurum obrýzum pro ea, nec appendétur argéntum in commutatióne eius. Non appendétur auro Ophir, nec lápidi sardónycho pretiosíssimo vel sapphíro. Non adæquábitur ei aurum vel vitrum, nec commutabúntur pro ea vasa auri. Corállia et crystállum non memorabúntur comparatióne eius; et posséssio sapiéntiæ pótior margarítis. Non adæquábitur ei topázius de Æthiópia, nec auro mundíssimo componétur. Mais la Sagesse, d'où provient-elle? Où se trouve-t-elle, l'Intelligence? L'homme en ignore le chemin, on ne la découvre pas sur la terre des vivants. L'Abîme déclare: " Je ne la contiens pas! " et la Mer: " Elle n'est point chez moi! " On ne peut l'acquérir avec l'or massif, la payer au poids de l'argent, l'évaluer avec l'or d'Ophir, l'agate précieuse ou le saphir. On ne lui compare pas l'or ou le verre, on ne l'échange point contre un vase d'or fin. Coraux et cristal ne méritent pas mention, mieux vaudrait pêcher la Sagesse que les perles. Auprès d'elle, la topaze de Kush est sans valeur et l'or pur perd son poids d'échange.
R/. Ne abscóndas me, Dómine, a fácie tua; manum tuam longe fac a me, * Et formído tua non me térreat. V/. Voca me et respondébo tibi, aut certe loquar et tu respónde mihi. * Et. R/. Fais que je ne me cache pas, Seigneur, devant ta face; éloigne de moi ta main, * Et que la crainte que tu m'inspires ne m'épouvante pas! V/. Appelle-moi, et je te répondrai; ou plutôt, que je parle, et toi, tu répondras! * Et.
Lectio IV Lecture IV
Unde ergo sapiéntia venit, et quis est locus intellegéntiæ? Abscóndita est ab óculis ómnium vivéntium, vólucres quoque cæli latet. Perdítio et mors dixérunt: "Auribus nostris audívimus famam eius." Deus intéllegit viam eius et ipse novit locum illíus. Ipse enim fines mundi intuétur et ómnia quæ sub cælo sunt réspicit. Qui fecit ventis pondus et aquas appéndit in mensúra, quando ponébat plúviis legem et viam procéllis sonántibus, tunc vidit illam et enarrávit et præparávit et investigávit. Et dixit hómini: "Ecce timor Dómini, ipsa est sapiéntia; et recédere a malo intellegéntia." Mais la Sagesse, d'où provient-elle? Où se trouve-t-elle, l'Intelligence? Elle se dérobe aux yeux de tout vivant, elle se cache aux oiseaux du ciel. La Perdition et la Mort déclarent: " La rumeur de sa renommée est parvenue à nos oreilles. " Dieu seul en a discerné le chemin et connu, lui, où elle se trouve. (Car il voit jusqu'aux extrémités de la terre, il aperçoit tout ce qui est sous les cieux.) Lorsqu'il voulut donner du poids au vent, jauger les eaux avec une mesure; quand il imposa une loi à la pluie, une route aux roulements du tonnerre, alors il la vit et l'évalua, il la pénétra et même la scruta. Puis il dit à l'homme: " La crainte du Seigneur, voilà la sagesse; fuir le mal, voilà l'intelligence. "
R/. Quis mihi tríbuat, ut in ínferno prótegas me et abscóndas me, donec pertránseat furor tuus, Dómine, * Nisi tu qui solus es Deus? Et constítuas tempus in quo recordéris mei. V/. Numquid sicut dies hóminis dies tui, ut quæras iniquitátem meam, cum sit nemo qui de manu tua possit erúere, * Nisi tu. V/. Glória Patri. * Nisi tu. R/. Ah! Seigneur, si du moins tu me cachais dans le shéol, si tu m'abritais tant que passe ta colère! Qui m'accordera cela? * Sinon toi-même, qui seul es Dieu! Ah! Si seulement tu me fixais un terme où tu te souviennes de moi! V/. Tes jours sont-ils comme ceux d'un mortel pour que tu recherches ma faute, alors que nul ne pourrait m'arracher de ta main? * Sinon toi-même. V/. Gloire au Père. * Sinon toi-même.
éditer éditer
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Ex Confessiónum libris sancti Augustíni epíscopi (Lib. 1, 1: CCL 27, 1-2) Confessions de saint Augustin
Lectio I Lecture I
Magnus es, Dómine, et laudábilis valde; magna virtus tua et sapiéntiæ tuæ non est númerus. Et laudáre te vult homo, áliqua pórtio creatúræ tuæ; et homo circúmferens mortalitátem suam, circúmferens testimónium peccáti sui, et testimónium quia supérbis resístis: et tamen laudáre te vult homo, áliqua pórtio creatúræ tuæ. Tu éxcitas, ut laudáre te deléctet; quia fecísti nos ad te, et inquiétum est cor nostrum donec requiéscat in te. Tu es grand, Seigneur, et bien digne de louange; elle est grande ta puissance, et ta sagesse est innombrable. Te louer, voilà ce que veut un homme, parcelle quelconque de ta création, et un homme qui partout porte sur lui sa mortalité, partout porte sur lui le témoignage de son péché, et le témoignage que tu résistes aux superbes. Et pourtant, te louer, voilà ce que veut un homme, parcelle quelconque de ta création. C'est toi qui le pousses à prendre plaisir à te louer, parce que tu nous as faits orientés vers toi et que notre cœur est sans repos tant qu'il ne repose pas en toi.
R/. Qui consolabátur me recéssit a me; quæro quod vólui, et non invénio; * Fundent óculi mei lácrimas, quia replétus sum amaritúdine. V/. Fletum deduxérunt óculi mei, et pálpebras meas opéruit umbra mortis. * Fundent. R/. Celui qui était ma consolation s'est éloigné de moi; je cherche ce que j'aimais, je ne le trouve pas; * Mes yeux versent des larmes, car je suis rempli d'amertume. V/. Les pleurs s'échappent de mes yeux, l'ombre de la mort s'étend sur mes paupières. * Mes yeux.
Lectio II Lecture II
Da mihi, Dómine, scire et intellégere utrum sit prius invocáre te, an laudáre te; et scire te prius sit, an invocáre te. Sed quis te ínvocat, nésciens te? Aliud enim pro álio potest invocáre nésciens. An pótius invocáris ut sciáris? Quómodo autem invocábunt in quem non credidérunt? Aut quómodo credent sine prædicánte? Et laudábunt Dóminum qui requírunt eum. Quæréntes enim invéniunt eum, et inveniéntes laudábunt eum. Quæram te, Dómine, ínvocans te; et ínvocem te, credens in te; prædicátus enim es nobis. Invocat te, Dómine, fides mea quam dedísti mihi, quam inspirásti mihi per humanitátem Fílii tui, per ministérium prædicatóris tui. Donne-moi, Seigneur, de connaître et de comprendre si la première chose est de t'invoquer ou de te louer, et si te connaître est la première chose ou t'invoquer. Mais qui t'invoque s'il ne te connaît? Car on peut invoquer un être pour un autre si l'on ne connaît pas. Ou plutôt ne t'invoque-t-on pas pour te connaître? Mais comment invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils, si personne ne prêche? Ils loueront le Seigneur, ceux qui sont à sa recherche. Car le cherchant, ils le trouvent et, le trouvant, ils le loueront. Je veux, Seigneur, te chercher en t'invoquant, et t'invoquer en croyant en toi: car tu nous as été prêché. Elle t'invoque, Seigneur, ma foi, que tu m'as donnée, que tu m'as inspirée par l'humanité de ton Fils, par le ministère de ton prédicateur.
R/. Nocte os meum perforátur dolóribus, et qui me cómedunt non dórmiunt; a multitúdine eórum consúmitur vestiméntum meum; * Comparátus sum luto, et assimilátus sum favíllæ et cíneri. V/. O custos hóminum, quare me posuísti contrárium tibi, et factus sum mihimetípsi gravis? Parce mihi, Dómine, nihil enim sunt dies mei. * Comparátus sum. R/. La nuit, j'ai les os transpercés de douleurs, et ceux qui me dévorent ne dorment pas; ils sont si nombreux que mon vêtement est entièrement usé; * Je suis pareil à de la boue, rien que poussière et cendre! V/. Ô surveillant des hommes, pourquoi me prendre pour cible, alors que je suis devenu à charge à moi-même? Épargne-moi, Seigneur, car mes jours ne comptent pas. * Je.
Lectio III Lecture III
Et quómodo invocábo Deum meum, Deum et Dóminum meum, quóniam útique in me ipsum eum vocábo, cum invocábo eum? Et quis locus est in me, quo véniat in me Deus meus? Quo Deus véniat in me, Deus qui fecit cælum et terram? Itane, Dómine Deus meus, est quidquam in me quod cápiat te? An vero cælum et terram, quæ fecísti et in quibus me fecísti, cápiunt te? An quia sine te non esset quidquid est, fit ut quidquid est cápiat te? Et comment invoquerai-je mon Dieu, mon Dieu et Seigneur, puisque assurément c'est à venir en moi que je l'appellerai quand je l'invoquerai? Et quel lieu y a-t-il en moi où puisse venir en moi mon Dieu, où Dieu puisse venir en moi, Dieu qui a fait le ciel et la terre? Eh quoi! Seigneur mon Dieu, y a-t-il quelque chose en moi qui te contienne? Mais est-ce que le ciel et la terre, que tu as fais et dans lesquels tu m'as fait, te contiennent? Ou, du fait que sans toi rien ne serait de ce qui est, s'ensuit-il que tout ce qui est te contienne?
R/. Adésto dolóri meo, Deus, nímium fátigor, et cécidit in luctum cíthara mea, * Et cantátio mea in ploratiónem. V/. Versa est in luctum cíthara mea, et órganum meum in vocem fléntium. * Et cantátio. R/. Assiste-moi dans ma souffrance, mon Dieu, je suis exténué; ma cithare ne rend plus que des sons plaintifs, * Mes cantiques deviennent des lamentations. V/. Ma cithare ne résonne plus que d'accords lugubres; ma flûte, que de tristes mélopées. * Mes cantiques.
Lectio IV Lecture IV
Quóniam ítaque et ego sum, quid peto, ut vénias in me, qui non essem, nisi esses in me? Non enim ego iam in ínferis, et tamen étiam ibi es. Nam etsi descéndero in inférnum, ades. Non ergo essem, Deus meus, non omníno essem, nisi esses in me. An pótius non essem, nisi essem in te, ex quo ómnia, per quem ómnia, in quo ómnia? Etiam sic, Dómine, étiam sic. Quo te ínvoco, cum in te sim? Aut unde vénias in me? Quo enim recédam extra cælum et terram, ut inde in me véniat Deus meus, qui dixit: Cælum et terram ego ímpleo? Alors, puisque moi aussi je suis, qu'ai-je à demander que tu viennes en moi, moi qui ne serais pas si tu n'étais en moi? En effet je ne suis pas encore aux enfers, et pourtant, là aussi, tu es; car même si je descends aux enfers, tu es là. Je ne serais donc pas, mon Dieu, je ne serais pas du tout, si tu n'étais en moi. Ou plutôt je ne serais pas, si je n'étais en toi, de qui tout est, par qui tout est, en qui tout est. C'est bien cela, Seigneur, c'est bien cela. Où te fait venir mon appel, puisque je suis en toi? Ou bien, d'où peux-tu venir en moi? En effet, où me retirer hors du ciel et de la terre pour que de là vienne en moi mon Dieu, qui a dit: Le ciel et la terre, moi je les remplis?
R/. Scio, Dómine, quia morti me traditúrus es, ubi constitúta est omnis domus vivéntium; spero in te, Dómine, quia non ad consumptiónem meam emíttis manum tuam; et si in profúndum ínferni demérsus fúero, * Inde me liberábis. V/. Si ascéndero in cælum tu illic es, et si descéndero ad ínfernum ades. * Inde. V/. Glória Patri. * Inde. R/. Je le sais, tu me mènes à la mort, Seigneur, là où s'établit la demeure de tous les vivants; mais j'ai mon espérance en toi, Seigneur, car ce n'est pas pour me perdre que tu étends la main; même si je dois être englouti dans l'abîme du shéol, * De ce lieu tu me délivreras! V/. Si je gravis les cieux: tu es là; si je descends chez les morts: te voici. * De ce lieu. V/. Gloire au Père. * De ce lieu.
éditer éditer
In tertio nocturno, anno B Troisième nocturne, année B
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean
In illo témpore: Abiit Iesus trans mare Galilæ, quod est Tiberíadis. Et sequebátur eum multitúdo magna. Et réliqua. Jésus était passé de l'autre côté du lac de Tibériade (appelé aussi mer de Galilée). Une grande foule le suivait. Et la suite.
Ex Tractátu sancti Irenæi epíscopi Advérsus hæreses (Lib. 3, 11: SC 211, 152-158) Traité de saint Irénée contre les hérésies
Lectio I Lecture I
Bonum et illud quod per conditiónem a Deo in vínea factum est, et primo bíbitum est vinum. Nemo enim illud vituperávit ex his qui bibérunt, sed et Dóminus accépit de eo; mélius autem quod per Verbum compendiáliter ac simplíciter ex aqua ad usum eórum qui ad núptias convocáti erant factum est vinum. Il était déjà bon, ce vin qui avait été produit par Dieu dans la vigne par le processus de la création et qui fut bu en premier lieu: nul de ceux qui en burent ne le critiqua, et le Seigneur lui-même en accepta. Mais meilleur fut le vin qui, par l'entremise du Verbe, en raccourci et simplement, fut fait à partir de l'eau à l'usage de ceux qui avaient été invités aux noces.
R/. Aspice in me, Dómine, et miserére mei, quóniam únicus et pauper sum. De necessitátibus meis éripe me; * Et dimítte univérsa delícta mea. V/. Secúndum misericórdiam tuam meménto mei tu, propter bonitátem tuam, Dómine; * Et dimítte. R/. Regarde-moi, Seigneur, et prends pitié de moi, de moi qui suis seul et misérable. Tire-moi de la détresse, * Enlève tous mes péchés. V/. Dans ta miséricorde, souviens-toi de moi, en raison de ta bonté, Seigneur; * Enlève.
Lectio II Lecture II
Quamvis enim possit Dóminus ex nullo subiacénte eórum quæ sunt conditiónis præbére epulántibus vinum et esca complére esuriéntes, hoc quidem non fecit; accípiens autem eos qui a terra essent panes et grátias agens et íterum aquam fáciens vinum, saturávit eos qui recumbébant et potávit eos qui invitáti erant ad núptias, osténdens quóniam Deus qui fecit terram et iussit eam fructus ferre et constítuit aquas et édidit fontes, hic et benedictiónem escæ et grátiam potus in novíssimis tempóribus per Fílium suum donat humáno géneri, incomprehensíbilis per comprehensíbilem et invisíbilis per visíbilem, cum extra eum non sit, sed in sinu Patris exsístat. En effet, quoique le Seigneur eût le pouvoir, sans partir d'aucune créature préexistante, de fournir du vin aux convives et de combler de nourriture les affamés, il n'a pas procédé de cette façon, mais c'est en prenant des pains qui provenaient de la terre et en rendant grâces, comme c'est encore en changeant de l'eau en vin, qu'il a rassasié les convives et désaltéré les invités aux noces. Il montrait par là que le Dieu qui a fait la terre et lui a commandé de porter du fruit, qui a établi les eaux et fait jaillir les sources, ce même Dieu octroie aussi au genre humain, dans les derniers temps, la bénédiction de la nourriture et la grâce du breuvage, lui, l'incompréhensible, par celui qui peut être compris, lui, l'invisible, par celui qui peut être vu: car ce Fils n'est pas en dehors de lui, mais se trouve dans le sein du Père.
R/. Vias tuas, Dómine, demónstra mihi et sémitas tuas édoce me. Dírige me in veritáte tua, * Quia tu es Deus salvátor meus, et te sustínui tota die. V/. Delícta iuventútis meæ et ignorántias meas ne memíneris, Dómine; * Quia. R/. Seigneur, fais-moi connaître ton chemin, enseigne-moi tes voies. Dirige-moi selon ta vérité, * Car tu es le Dieu qui me sauve, c'est toi que j'espère tout le jour. V/. Oublie, Seigneur, mon ignorance et les péchés de ma jeunesse; * Car.
Lectio III Lecture III
Deum enim, inquit, nemo vidit umquam, nisi Unigénitus Fílius Dei, qui est in sinu Patris, ipse enarrávit. Patrem enim invisíbilem exsisténtem ille qui in sinu eius est Fílius ómnibus enárrat. Propter hoc cognóscunt eum hi quibus reveláverit Fílius, et íterum Pater per Fílium Fílii sui dat agnitiónem his qui díligunt eum. A quo et Nathánael discens cognóvit, cui testimónium réddidit Dóminus quóniam verus Israelíta est in quo dolus non est. Cognóvit Israelítes suum Regem et ait: Rabbi, tu es Fílius Dei, tu es Rex Israel. En effet, Dieu, est-il dit, personne ne l'a jamais vu; seul le Fils unique de Dieu, qui est dans le sein du Père, l'a lui-même fait connaître. Car ce Père, qui est invisible, le Fils qui est dans son sein le fait connaître à tous. C'est pourquoi ceux-là le connaissent à qui le Fils l'a révélé; de son côté, le Père donne la connaissance de son Fils, par ce Fils même, à ceux qui l'aiment. C'est pour l'avoir appris du Père que Nathanaël le connut, lui à qui le Seigneur rendit ce témoignage qu'il était un véritable Israélite en qui il n'y avait pas de fraude. Cet Israélite connut son Roi, et il lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le Roi d'Israël.
R/. Audiam, Dómine, vocem laudis tuæ, * Ut enárrem univérsa mirabília tua. V/. Dómine, diléxi decórem domus tuæ, et locum habitatiónis glóriæ tuæ; * Ut enárrem. R/. Que j'entende, Seigneur, proclamer ta louange, * Et je raconterai chacune de tes merveilles. V/. J'aime, Seigneur, la beauté de ta maison, le lieu où demeure ta gloire; * Et je raconterai.
Lectio IV Lecture IV
Et hæc quidem sunt princípia Evangélii, unum Deum Fabricatórem huius universitátis, eum qui et per prophétas sit annuntiátus et qui per Móysen legis dispositiónem fécerit, Patrem Dómini nostri Iesu Christi annuntiántia, et præter hunc álterum Deum nesciéntia neque álterum Patrem. Tanta est autem circa Evangélia hæc fírmitas, ut et ipsi hærétici testimónium reddant eis et ex ipsis egrédiens unusquísque eórum conétur suam confirmáre doctrínam. Tels sont les commencements de l'Évangile: ils annoncent un seul Dieu, Créateur de cet univers, qui fut prêché par les prophètes et donna la Loi par l'entremise de Moïse; ils proclament que ce Dieu est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ et, en dehors de lui, ils ne connaissent pas d'autre Dieu ni d'autre Père. Si grande est l'autorité qui s'attache à ces Évangiles, que les hérétiques eux-mêmes leur rendent témoignage et que chacun d'eux leur arrache quelque lambeau pour tenter d'appuyer son enseignement.
R/. Adiútor meus esto, Deus, * Ne derelínquas me. V/. Neque despícias me, Deus salutáris meus. * Ne. V/. Glória Patri. * Ne. R/. Mon Dieu, sois mon secours, * Ne m'abandonne pas! V/. Ne me délaisse pas, Dieu, mon salut! * Ne. V/. Gloire au Père. * Ne.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Evangile commenté du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Evangelium Evangile
éditer éditer
Io (6,1-15) Jean (6,1-15)
In illo tempore: Abiit Iésus trans mare Galilǽae, quod est Tiberíadis. Et sequebátur eum multitúdo magna, quia vidébant signa, quae faciébat super his, qui infirmabántur. Súbiit autem in montem Iésus et ibi sedébat cum discípulis suis. Erat autem próximum Pascha, dies festus Iudaeórum. Cum sublevásset ergo óculos Iésus et vidísset quia multitúdo magna venit ad eum, dicit ad Philíppum: “Unde emémus panes, ut mandúcent hi?” Hoc autem dicébat tentans eum; ipse enim sciébat quid esset factúrus. Respóndit ei Philíppus: “Ducentórum denariórum panes non suffíciunt eis, ut unusquísque módicum quid accípiat!” Dicit ei unus ex discípulis eíus, Andréas frater Simónis Petri: “Est puer hic, qui habet quinque panes hordeáceos et duos pisces; sed haec quid sunt propter tantos?” Dixit Iésus: “Fácite hómines discúmbere.” Erat autem fenum multum in loco. Discubuérunt ergo viri número quasi quinque mília. Accépit ergo panes Iésus et, cum grátias egísset, distríbuit discumbéntibus; simíliter et ex píscibus, quantum volébant. Ut autem impléti sunt, dicit discípulis suis: “Collígite, quae superavérunt, fragménta, ne quid péreat.” Collegérunt ergo et implevérunt duódecim cóphinos fragmentórum ex quinque pánibus hordeáceis, quae superfuérunt his, qui manducavérunt. Illi ergo hómines, cum vidíssent quod fécerat signum, dicébant: “Hic est vere prophéta, qui venit in mundum!” Iésus ergo, cum cognovísset quia ventúri essent, ut ráperent eum et fácerent eum regem, secéssit íterum in montem ipse solus. En ce temps là : Jésus S'en alla au delà de la mer de Galilée, ou de Tibériade; et une multitude nombreuse Le suivait, parce qu'ils voyaient les miracles qu'Il opérait sur les malades. Jésus monta donc sur une montagne, et là Il S'assit avec Ses disciples.Or la Pâque, jour de fête des Juifs, était proche. Ayant donc levé les yeux, et voyant qu'une très grande multitude venait à Lui, Jésus dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains pour leur donner à manger? Mais Il disait dela pour l'éprouver; car, Lui, Il savait ce qu'Il allait faire. Philippe Lui répondit: Deux cents deniers de pains ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. Un de Ses disciples, André, frère de Simon-Pierre, Lui dit: Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde?  Jésus dit donc: Faites asseoir ces hommes. Or il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes. Jésus prit alors les pains, et ayant rendu grâces, Il les distribua à ceux qui étaient assis; Il leur donna de même des poissons, autant qu'ils en voulaient.  Lorsqu'ils furent rassasiés, Il dit à Ses disciples: Ramassez les morceaux qui sont restés, pour qu'ils ne se perdent pas.  Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze corbeilles avec les morceaux qui étaient restés des cinq pains d'orge, après que tous eurent mangé. Ces hommes, ayant donc vu le miracle qu'avait fait Jésus, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète que doit venir dans le monde. Mais Jésus, sachant qu'ils allaient venir L'enlever pour Le faire roi, S'enfuit de nouveau, tout seul, sur la montagne.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.

Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Laudes du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Ætérne rerum cónditor,
Éternel Créateur du monde
noctem diémque qui regis,
qui régis la nuit et le jour
et témporum das témpora
et qui rythmes le cours du temps
ut álleves fastídium,
afin d'en alléger le poids,
  
Præco diéi iam sonat,
Déjà, pour le jour, le coq chante,
noctis profúndæ pérvigil,
Veilleur au profond de la nuit,
noctúrna lux viántibus
Lueur nocturne aux voyageurs
a nocte noctem ségregans.
Séparant la nuit de la nuit.
  
Hoc excitátus lúcifer
Alors, surgit l'astre de l'aube
solvit polum calígine;
Qui chasse les ombres du ciel,
hoc omnis errónum chorus
Alors, les troupes de rôdeurs
vias nocéndi déserit.
Délaissent les sentiers du mal
  
Hoc nauta vires cólligit
Alors, le marin reprend force,
pontíque mitéscunt freta;
Le calme revient sur la mer ;
hoc, ipse Petra Ecclésiæ,
A son chant, Pierre, le Rocher,
canénte, culpam díluit.
Lave sa faute dans les pleurs.
  
Iesu, labántes réspice
Regarde, ô Jésus, ceux qui tombent ;
et nos vidéndo córrige;
En nous voyant relève-nous :
si réspicis, lapsus cadunt
A Ton regard, l'erreur s'enfuit,
fletúque culpa sólvitur.
Les pleurs effacent le péché.
  
Tu, lux, refúlge sénsibus
Brille pour nos yeux, ô lumière,
mentísque somnum díscute;
Éveille les cœurs endormis ;
te nostra vox primum sonet
Que nos premiers chants soient pour Toi :
et vota solvámus tibi.
Pour Toi, nos vœux soient accomplis !
  
Sit, Christe, rex piíssime,
O Christ, ô Roi plein d'’indulgence,
tibi Patríque glória
Gloire à Ton Père et gloire à Toi,
cum Spíritu Paráclito,
Avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
A travers les siècles sans fin !
éditer éditer
Ant. 1 Ad te de luce vígilo, Deus, ut vídeam virtútem tuam, allelúia.Ant. 1 Je Te cherche dès l'aurore, mon Dieu, pour voir Ta puissance, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 62 (63)
Psaume 62 (63)
Anima Dominum sitiens
Mon âme a soif du Seigneur
Ad Deum vigilat, qui opera noctis reicit.
Il veille pour Dieu, celui qui s'écarte des œuvres ténébreuses.
Deus, Deus meus es tu, * ad te de luce vígilo.O Dieu, Tu es mon Dieu, je Te cherche dès l'aurore.
Sitívit in te ánima mea, * te desiderávit caro mea.Mon âme a soif de Toi, ma chair languit après Toi.
In terra desérta et árida et inaquósa, † sic in sancto appárui tibi, * ut vidérem virtútem tuam et glóriam tuam.Dans une terre aride, desséchée et sans eau, c'est ainsi que je Te contemplais dans le sanctuaire, pour voir Ta puissance et Ta gloire.
Quóniam mélior est misericórdia tua super vitas, * lábia mea laudábunt te.Car Ta grâce est meilleure que la vie : que mes lèvres Te louent.
Sic benedícam te in vita mea * et in nómine tuo levábo manus meas.Ainsi Te bénirai-je toute ma vie, en Ton nom j'élèverai mes mains.
Sicut ádipe et pinguédine repleátur ánima mea, * et lábiis exsultatiónis laudábit os meum.Mon âme est rassasiée, comme de moelle et de graisse; et, la joie sur les lèvres, ma bouche Te loue.
Cum memor ero tui super stratum meum, * in matutínis meditábor de te,Quand je pense à Toi sur ma couche, je médite sur Toi pendant les veilles de la nuit,
quia fuísti adiútor meus, * et in velaménto alárum tuárum exsultábo.car Tu es mon secours, et j'exulte à l'ombre de Tes ailes.
Adhæsit ánima mea post te, * me suscépit déxtera tua.Mon âme est attachée à Toi, Ta droite me soutient.
[Ipsi vero in ruínam quaesiérunt ánimam meam, * introíbunt in inferióra terrae,[Mais eux, cherchent à m'ôter la vie : ils iront dans les profondeurs de la terre.
tradéntur in potestátem gládii, * partes vúlpium erunt.On les livrera au glaive, ils seront la proie des chacals.
Rex vero laetábitur in Deo; † gloriabúntur omnes, qui iúrant in eo, * quia obstrúctum est os loquéntium iníqua.]Et le roi se réjouira en Dieu; quiconque jure par lui se glorifiera, car la bouche des menteurs sera fermée.]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Ad te de luce vígilo, Deus, ut vídeam virtútem tuam, allelúia.Ant. Je Te cherche dès l'aurore, mon Dieu, pour voir Ta puissance, alléluia.
éditer éditer
Ant. 2 Tres ex uno ore clamábant in camíno ignis et psallébant: Benedíctus Deus, allelúia.Ant. 2 Tous les trois disaient d'’une seule voix dans les flammes et chantaient : Dieu soit béni, alléluia.
éditer éditer
Canticum Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Cantique Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Omnis creatura laudet Dominum
Que toute créature loue le Seigneur
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius (Ap 19, 5).
Que soit chantée la louange du Seigneur, par tous ceux qui Le servent (Ap 19, 5).
Benedícite, ómnia ópera Dómini, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, cæli, Dómino, * benedícite, ángeli Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les cieux, vous, les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur.
Benedícite, aquæ omnes, quæ super cælos sunt, Dómino, * benedícat omnis virtus Dómino.Toutes les eaux qui êtes au-dessus des cieux, bénissez le Seigneur; que toute puissance bénisse le Seigneur.
Benedícite, sol et luna, Dómino, * benedícite, stellæ cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, soleil et lune, et vous, les astres du ciel bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnis imber et ros, Dómino, * benedícite, omnes venti, Dómino.Bénissez le Seigneur, pluies et rosées, et tous les vents, bénissez le Seigneur.
Benedícite, ignis et æstus, Dómino, * benedícite, frigus et æstus, Dómino.Bénissez le Seigneur, feu et chaleur, bénissez le Seigneur, fraîcheur et froid,
Benedícite, rores et pruína, Dómino, * benedícite, gelu et frigus, Dómino.Bénissez le Seigneur, givre et rosée, bénissez le Seigneur, gel et froid
Benedícite, glácies et nives, Dómino, * benedícite, noctes et dies, Dómino.Bénissez le Seigneur, glace et neige, bénissez le Seigneur, nuits et jours,
Benedícite, lux et ténebræ, Dómino, * benedícite, fúlgura et nubes, Dómino.Bénissez le Seigneur, lumière et ténèbres, bénissez le Seigneur, éclairs et nuées
Benedícat terra Dóminum, * laudet et superexáltet eum in sæcula.Que la terre bénisse le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, montes et colles, Dómino, * benedícite, univérsa germinántia in terra, Dómino.Bénissez le Seigneur montagnes et collines, plantes de la terre, bénissez le Seigneur,
Benedícite, mária et flúmina, Dómino, * benedícite, fontes, Dómino.Bénissez le Seigneur mers et fleuves, sources et fontaines bénissez le Seigneur
Benedícite, cete et ómnia quæ movéntur in aquis, Dómino, * benedícite, omnes vólucres cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, baleines et bêtes de la mer, et vous tous, les oiseaux dans le ciel, bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnes béstiæ et pécora, Dómino, * benedícite, fílii hóminum, Dómino.Bénissez le Seigneur, fauves et troupeaux, enfants des hommes bénissez le Seigneur.
Bénedic, Israel, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Qu'Israël bénisse le Seigneur. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, sacerdótes Dómini, Dómino, * benedícite, servi Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les prêtres, et ceux qui servent le Seigneur, bénissez le Seigneur!
Benedícite, spíritus et ánimæ iustórum, Dómino, * benedícite, sancti et húmiles corde, Dómino.Bénissez le Seigneur, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur saints et humbles de cœur,
Benedícite, Ananía, Azaría, Mísael, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Bénissez le Seigneur Ananias, Azarias et Misaël, A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedicámus Patrem et Fílium cum Sancto Spíritu; * laudémus et superexaltémus eum in sæcula.Bénissons le Père, et, le Fils avec l'Esprit Saint. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedíctus es in firmaménto cæli * et laudábilis et gloriósus in sæcula.Béni sois-Tu, au firmament du ciel : louanges et gloire dans les siècles !
éditer éditer
Ant. Tres ex uno ore clamábant in camíno ignis et psallébant: Benedíctus Deus, allelúia.Ant. Tous les trois disaient d'’une seule voix dans les flammes et chantaient : Dieu soit béni, alléluia.
éditer éditer
Ant. 3 Fílii Sion exsúltent in rege suo, allelúia.Ant. 3 Les fils de Sion exultent en leur roi, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 149
Psaume 149
Exsultatio sanctorum
L'exultation des saints
Filii Ecclesiae, filii novi populi exsultent in rege suo: in Christo (Hesychius).
Les fils de l'Eglise, les fils du nouveau peuple exultent en leur roi : dans le Christ (Hesychius).
Cantáte Dómino cánticum novum; * laus eius in ecclésia sanctórum.Chantez au Seigneur un cantique nouveau ; qu'Il soit loué dans l'assemblée des saints.
Lætétur Israel in eo, qui fecit eum, * et fílii Sion exsúltent in rege suo.Qu'Israël se réjouisse en Celui qui l'a créé ; que les Fils de Sion soient transportés pour leur Roi.
Laudent nomen eius in choro, * in tympano et cíthara psallant ei,Qu'ils célèbrent Son Nom de concert ; qu'ils le chantent sur les tambourins et les cithares.
quia beneplácitum est Dómino in pópulo suo, * et honorábit mansuétos in salúte.Car le Seigneur se complaît en Son peuple ; Il a sauvé et glorifié les paisibles.
Iúbilent sancti in glória, * læténtur in cubílibus suis.Les saints tressaillent dans la gloire, ils se réjouissent dans leur repos.
Exaltatiónes Dei in gútture eórum * et gládii ancípites in mánibus eórum,La louange de Dieu est sur leurs lèvres, des glaives à deux tranchants sont dans leurs mains.
ad faciéndam vindíctam in natiónibus, * castigatiónes in pópulis,Pour tirer vengeance des nations, pour châtier les peuples.
ad alligándos reges eórum in compédibus * et nóbiles eórum in mánicis férreis,Pour charger de chaînes les pieds de leurs rois, pour mettre aux grands les menottes.
ad faciéndum in eis iudícium conscríptum: * glória hæc est ómnibus sanctis eius.Pour accomplir sur eux la sentence écrite. C'est la gloire qu'Il réserve à tous Ses saints.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Fílii Sion exsúltent in rege suo, allelúia.Ant. Les fils de Sion exultent en leur roi, alléluia.
éditer éditer
Lectio brevis (Ap 7, 10b. 12)
Lecture brève (Ap 7, 10b. 12)
Salus Deo nostro, qui sedet super thronum, et Agno. Benedíctio et glória et sapiéntia et gratiárum áctio et honor et virtus et fortitúdo Deo nostro in sæcula sæculórum. Amen.Le salut vient de notre Dieu qui est assis sur le trône, et de l'Agneau ! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de gràces, l'honneur, la puissance et la force soient à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen.
Responsorium Breve
Répons bref
éditer éditer
R/. Christe, Fili Dei vivi, * Miserére nobis. Christe.
V/. Qui sedes ad déxteram Patris. * Miserére nobis. Glória Patri. Christe.
R/. O Christ, Fils du Dieu vivant, * aie pitié de nous. O Christ.
V/. Toi qui sièges à la droite du Père, * aie pitié de nous. Gloire au Père. O Christ.
éditer éditer
Ant. Satiávit Dóminus quinque mília hóminum, de quinque pánibus et duóbus píscibus. Ant. Le Seigneur nourrit cinq mille hommes de cinq pains et deux poissons.
éditer éditer
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Satiávit Dóminus quinque mília hóminum, de quinque pánibus et duóbus píscibus. Ant. Le Seigneur nourrit cinq mille hommes de cinq pains et deux poissons.
Preces
Prières litaniques.
éditer éditer
Christum Dóminum, diem et solem nostrum, qui illúminat omnem hóminem, et qui nescit occásum, laudémus clamántes: Louons le Christ, notre jour et notre soleil, qui illumine tout homme et qui ne connait pas de déclin, en proclamant:
O Dómine, vita et salus nostra! O Seigneur, notre vie et notre salut!
Primítias huius diéi, síderum Creátor, a tua pietáte gratánter suscípimus. Nous recevons avec joie les prémices de ce jour de Ta bonté, Créateur des astres.
Resurrectiónem tuam commemorámus. nous faisons mémoire de Ta Résurrection
Spíritus tuus bonus hódie nos tuum fácere dóceat beneplácitum, Que ton Esprit nous enseigne aujourd'hui à faire ce qui Te plait,
et tua Sapiéntia dedúcat nos semper. et que Ta Sagesse nous conduise toujours
Magno cum gáudio coetui dominicáli da nobis interésse, Donne nous de nous tenir avec une grande joie par l'assemblée dominicale
in circúitu mensæ verbi et córporis tui. autour de la table de la parole et de Ton corps.
Grátias agunt tibi ánimæ nostræ, Nos âmes Te rendent grâce
pro innúmeris benefíciis tuis. -pour Tes innombrables bienfaits.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta éditer
Collecte éditer
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
éditer éditer
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
éditer éditer
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de tierce du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad Tertiam
Ad Tertiam
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus,
Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio,
uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri
descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori.
et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor
Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent,
que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas,
Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos.
que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem,
Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium,
fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum
et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen.
l'unique Esprit de l'Un et l’'Autre.
éditer éditer
Ant. 1 Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. 1 Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 117 (118)
Psaume 117 (118)
Vox iubilationis et salutis
Vox iubilationis et salutis
Hic est lapis, qui reprobatus est a vobis ædificatoribus, qui factus est in caput anguli (Act 4, 11).
Voici la pierre rejetée par vous de l'édifice, qui est devenue la pierre d'angle (Act 4, 11).
I
I
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Louez le Seigneur parce qu'Il est bon, parce qu'’éternelle est Sa miséricorde.
Dicat nunc Israel, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour Israël de dire qu'Il est bon et qu'éternelle est Sa miséricorde.
Dicat nunc domus Aaron, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour la maison d'Aaron de dire qu'Il est bon et qu'éternel est Son amour.
Dicant nunc, qui timent Dóminum, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour tous ceux qui craignent le Seigneur de dire qu'Il est bon et qu'éternelle est Sa miséricorde.
De tribulatióne invocávi Dóminum, * et exaudívit me edúcens in latitúdinem Dóminus.Dans ma détresse, j'ai invoqué le Seigneur, et le Seigneur m'a exaucé sans mesure.
Dóminus mecum, * non timébo, quid fáciat mihi homo.Le Seigneur est avec moi, je ne craindrai pas ce que l'homme pourrait me faire.
Dóminus mecum adiútor meus, * et ego despíciam inimícos meos.Le Seigneur est mon soutien, je regarde de haut mes ennemis.
Bonum est confúgere ad Dóminum * quam confídere in hómine.Mieux vaut mettre sa confiance dans le Seigneur que la placer en l'homme.
Bonum est confúgere ad Dóminum * quam confídere in princípibus.Mieux vaut mettre sa confiance dans le Seigneur que de compter sur les grands.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
II
II
Omnes gentes circuiérunt me, * et in nómine Dómini excídi eos.Toutes les nations m'entouraient : au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Circumdántes circumdedérunt me, * et in nómine Dómini excídi eos.Elles m'entouraient elles me cernaient : au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Circumdedérunt me sicut apes † et exarsérunt sicut ignis in spinis, * et in nómine Dómini excídi eos.Elles m'entouraient comme une nuée d'abeilles ; elles ont crépité comme un feu d'épines ; au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Impelléntes impulérunt me, ut cáderem, * et Dóminus adiúvit me.On me poussait de toutes part pour me faire tomber ; le Seigneur m'a recueilli.
Fortitúdo mea et laus mea Dóminus * et factus est mihi in salútem.Le Seigneur est ma force et mon chant, Il S'est fait pour moi le salut.
Vox iubilatiónis et salútis * in tabernáculis iustórum:Cris d'allégresse et de salut sous la tente des justes.
«Déxtera Dómini fecit virtútem! † Déxtera Dómini exaltávit me; * déxtera Dómini fecit virtútem!».La droite du Seigneur a déployé Sa puissance ; la droite du Seigneur m'a exalté ; la droite du Seigneur a déployé Sa puissance.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Ant. 3 Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. 3 Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
III
III
Aperíte mihi portas iustítiæ; * ingréssus in eas confitébor Dómino.Ouvrez-moi les portes de la justice : j'y entrerai pour louer le Seigneur.
Hæc porta Dómini; * iusti intrábunt in eam.Voici la porte du Seigneur : les justes seuls y ont accès.
Confitébor tibi, quóniam exaudísti me * et factus es mihi in salútem.Je Te loue de m'avoir exaucé, de T'être fait mon sauveur.
Lápidem, quem reprobavérunt ædificántes, * hic factus est in caput ánguli;La pierre mise au rebut par les maçons est devenue la pierre d'angle.
a Dómino factum est istud * et est mirábile in óculis nostris.C'est le Seigneur qui a fait ce prodige, et nos yeux Le contemplent avec admiration.
Hæc est dies, quam fecit Dóminus: * exsultémus et lætémur in ea.Voici le jour que le Seigneur a fait. Passons-le dans l'allégresse et dans la joie.
O Dómine, salvum me fac; * o Dómine, da prosperitátem!O Seigneur, sauve-moi ! O Seigneur, donne-moi la prospérité ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !
Benedíctus, qui venit in nómine Dómini. * Benedícimus vobis de domo Dómini.De la maison du Seigneur nous vous bénissons. Le Seigneur est Dieu, et Sa lumière a brillé pour nous.
Deus Dóminus et illúxit nobis. * Instrúite sollemnitátem in ramis condénsis usque ad córnua altáris.Faites de ce jour une solennité : ornez les cornes de l'autel.
Deus meus es tu, et confitébor tibi, * Deus meus, et exaltábo te.Tu es mon Dieu, je Te louerai ; Tu es mon Dieu, je T'exalterai.
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Je Te louerai de m'avoir exaucé et de T'être fait mon sauveur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
Lectio brevis (1 Io 4, 16)
Lecture brève (1 Io 4, 16)
Nos, qui credídimus, cognóvimus caritátem, quam habet Deus in nobis. Deus cáritas est, et qui manet in caritáte, in Deo manet, et Deus in eo manet.Nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
éditer éditer
V/. Inclína cor meum, Deus, in testimónia tua. R/. In via tua vivífica me. V/. Incline mon coeur, Seigneur, vers Tes commandements. R/. Dans Ta voie, vivifie-moi.
Orémus. Prions.
éditer éditer
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Christum Dóminum nostrum.Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
éditer éditer
Ant. 1 Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. 1 Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 3 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 3 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Messe du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année


éditer éditer
Introitus Introït
Ps. 67, 6-7 et 36
DEUS in loco sancto suo: Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo: ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suae. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. V/. Glória Patri. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple. Ps. ibid. 2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: * et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Collecta
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Léctio libri secundi Regnum (4, 42-44)
In diébus illis:· Vir quidam venit de Beel-Salisa déferens viro Dei, Eliséo, panes primitiarum, viginti panes hordeaceos, et fruméntum novum in pera sua. At ille dixit: « Da populo, ut comedat ». Responditque ei minister eius: « Quantum est hoc, ut apponam centum viris? » Rursum ille ait: « Da populo, ut comedat; haec enim dicit Dominus: " Comedent, et supérerit " ». Posuit itaque coram eis; qui comedérunt, et supérfuit iuxta verbum Domini.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
Ps. 27, 7 et 1
R/. In Deo sperávit cor meum, et adiútus sum: et reflóruit caro mea, et ex voluntáte mea confitébor illi. V/. Ad te, Dómine, clamávi: Deus meus, ne síleas, ne discédas a me. R/. Mon coeur a espéré en Dieu, et j'ai été secouru. Aussi Le louerai-je de tout mon coeur. V/. Je crierai vers Toi, Seigneur; mon Dieu, ne garde pas le silence à mon égard.
Lectio II IIème lecture
éditer éditer
Ad Ephesios (4,1-6)
Fratres: Óbsecro ítaque vos ego, vinctus in Dómino, ut digne ambulétis vocatióne, qua vocáti estis, cum omni humilitáte et mansuetúdine, cum longanimitáte, supportántes ínvicem in caritáte, sollíciti serváre unitátem spíritus in vínculo pacis; unum corpus et unus Spíritus, sicut et vocáti estis in una spe vocatiónis vestrae; unus Dóminus, una fides, unum baptísma; unus Deus et Pater ómnium, qui super omnes et per ómnia et in ómnibus.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
Ps. 80, 2-3
R/. Allelúia. V/. Exsultáte Deo adiutóri nostro, iubiláte Deo Iacob: súmite psalmum iucúndum cum cíthara. R/. Alléluia. V/. Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob. Entonnez le psaume de joie avec la cithare.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Io (6,1-15) Jean (6,1-15)
In illo tempore: Abiit Iésus trans mare Galilǽae, quod est Tiberíadis. Et sequebátur eum multitúdo magna, quia vidébant signa, quae faciébat super his, qui infirmabántur. Súbiit autem in montem Iésus et ibi sedébat cum discípulis suis. Erat autem próximum Pascha, dies festus Iudaeórum. Cum sublevásset ergo óculos Iésus et vidísset quia multitúdo magna venit ad eum, dicit ad Philíppum: “Unde emémus panes, ut mandúcent hi?” Hoc autem dicébat tentans eum; ipse enim sciébat quid esset factúrus. Respóndit ei Philíppus: “Ducentórum denariórum panes non suffíciunt eis, ut unusquísque módicum quid accípiat!” Dicit ei unus ex discípulis eíus, Andréas frater Simónis Petri: “Est puer hic, qui habet quinque panes hordeáceos et duos pisces; sed haec quid sunt propter tantos?” Dixit Iésus: “Fácite hómines discúmbere.” Erat autem fenum multum in loco. Discubuérunt ergo viri número quasi quinque mília. Accépit ergo panes Iésus et, cum grátias egísset, distríbuit discumbéntibus; simíliter et ex píscibus, quantum volébant. Ut autem impléti sunt, dicit discípulis suis: “Collígite, quae superavérunt, fragménta, ne quid péreat.” Collegérunt ergo et implevérunt duódecim cóphinos fragmentórum ex quinque pánibus hordeáceis, quae superfuérunt his, qui manducavérunt. Illi ergo hómines, cum vidíssent quod fécerat signum, dicébant: “Hic est vere prophéta, qui venit in mundum!” Iésus ergo, cum cognovísset quia ventúri essent, ut ráperent eum et fácerent eum regem, secéssit íterum in montem ipse solus. En ce temps là : Jésus S'en alla au delà de la mer de Galilée, ou de Tibériade; et une multitude nombreuse Le suivait, parce qu'ils voyaient les miracles qu'Il opérait sur les malades. Jésus monta donc sur une montagne, et là Il S'assit avec Ses disciples.Or la Pâque, jour de fête des Juifs, était proche. Ayant donc levé les yeux, et voyant qu'une très grande multitude venait à Lui, Jésus dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains pour leur donner à manger? Mais Il disait dela pour l'éprouver; car, Lui, Il savait ce qu'Il allait faire. Philippe Lui répondit: Deux cents deniers de pains ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. Un de Ses disciples, André, frère de Simon-Pierre, Lui dit: Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde?  Jésus dit donc: Faites asseoir ces hommes. Or il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes. Jésus prit alors les pains, et ayant rendu grâces, Il les distribua à ceux qui étaient assis; Il leur donna de même des poissons, autant qu'ils en voulaient.  Lorsqu'ils furent rassasiés, Il dit à Ses disciples: Ramassez les morceaux qui sont restés, pour qu'ils ne se perdent pas.  Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze corbeilles avec les morceaux qui étaient restés des cinq pains d'orge, après que tous eurent mangé. Ces hommes, ayant donc vu le miracle qu'avait fait Jésus, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète que doit venir dans le monde. Mais Jésus, sachant qu'ils allaient venir L'enlever pour Le faire roi, S'enfuit de nouveau, tout seul, sur la montagne.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Ps. 29, 2-3
Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me, nec delectásti inimícos meos super me: Dómine, clamávi ad te, et sanásti me. Je T'exalterai, Seigneur, parce que Tu m'as relevé, et que Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet. Seigneur j'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri.
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Super oblataPrière sur les oblats
Súscipe, quæsumus, Dómine, múnera, quæ tibi de tua largitáte deférimus, ut hæc sacrosáncta mystéria, grátiæ tuæ operánte virtúte, et præséntis vitæ nos conversatióne sanctíficent, et ad gáudia sempitérna perdúcant. Per Christum.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Matth. 13, 45-46
Símile est regnum caelórum hómini negotiatóri, quaerénti bonas margarítas: invénta autem una pretiósa margaríta, dedit ómnia sua, et comparávit eam. (T. P. Allelúia.) Le Royaume des Cieux est comparable à un marchand qui recherche des perles fines. Quand il trouve une perle de grand prix, il vend tout ce qu’il possède, et il l’achète.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Súmpsimus, Dómine, divínum sacraméntum, passiónis Fílii tui memoriále perpétuum; tríbue, quæsumus, ut ad nostram salútem hoc munus profíciat, quod ineffábili nobis caritáte ipse donávit. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 67, 6-7.36
Deus in loco sancto suo; Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo, ipse dabit virtútem et fortitúdinem plebi suæ. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple.
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 102, 2
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius.
Vel: Mt 5, 7-8
Beáti misericórdes, quóniam ipsi misericórdiam consequéntur. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de sexte du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad Sextam
Ad Sextam
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Rector potens, verax Deus,
Maître puissant, Dieu Vérité,
qui témperas rerum vices,
Tu règles la marche du temps,
splendóre mane ínstruis
Tu formes l'aube en sa clarté,
et ígnibus merídiem.
au midi Tu donnes ses flammes.
  
Exstíngue flammas lítium,
Éteins le feu des dissensions,
aufer calórem nóxium,
calme la fièvre du péché,
confer salútem córporum
apporte à nos corps la santé
verámque pacem córdium.
à nos cœurs, la paix véritable.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
éditer éditer
Ant. 1 Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. 1 Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 117 (118)
Psaume 117 (118)
Vox iubilationis et salutis
Vox iubilationis et salutis
Hic est lapis, qui reprobatus est a vobis ædificatoribus, qui factus est in caput anguli (Act 4, 11).
Voici la pierre rejetée par vous de l'édifice, qui est devenue la pierre d'angle (Act 4, 11).
I
I
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Louez le Seigneur parce qu'Il est bon, parce qu'’éternelle est Sa miséricorde.
Dicat nunc Israel, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour Israël de dire qu'Il est bon et qu'éternelle est Sa miséricorde.
Dicat nunc domus Aaron, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour la maison d'Aaron de dire qu'Il est bon et qu'éternel est Son amour.
Dicant nunc, qui timent Dóminum, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour tous ceux qui craignent le Seigneur de dire qu'Il est bon et qu'éternelle est Sa miséricorde.
De tribulatióne invocávi Dóminum, * et exaudívit me edúcens in latitúdinem Dóminus.Dans ma détresse, j'ai invoqué le Seigneur, et le Seigneur m'a exaucé sans mesure.
Dóminus mecum, * non timébo, quid fáciat mihi homo.Le Seigneur est avec moi, je ne craindrai pas ce que l'homme pourrait me faire.
Dóminus mecum adiútor meus, * et ego despíciam inimícos meos.Le Seigneur est mon soutien, je regarde de haut mes ennemis.
Bonum est confúgere ad Dóminum * quam confídere in hómine.Mieux vaut mettre sa confiance dans le Seigneur que la placer en l'homme.
Bonum est confúgere ad Dóminum * quam confídere in princípibus.Mieux vaut mettre sa confiance dans le Seigneur que de compter sur les grands.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
II
II
Omnes gentes circuiérunt me, * et in nómine Dómini excídi eos.Toutes les nations m'entouraient : au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Circumdántes circumdedérunt me, * et in nómine Dómini excídi eos.Elles m'entouraient elles me cernaient : au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Circumdedérunt me sicut apes † et exarsérunt sicut ignis in spinis, * et in nómine Dómini excídi eos.Elles m'entouraient comme une nuée d'abeilles ; elles ont crépité comme un feu d'épines ; au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Impelléntes impulérunt me, ut cáderem, * et Dóminus adiúvit me.On me poussait de toutes part pour me faire tomber ; le Seigneur m'a recueilli.
Fortitúdo mea et laus mea Dóminus * et factus est mihi in salútem.Le Seigneur est ma force et mon chant, Il S'est fait pour moi le salut.
Vox iubilatiónis et salútis * in tabernáculis iustórum:Cris d'allégresse et de salut sous la tente des justes.
«Déxtera Dómini fecit virtútem! † Déxtera Dómini exaltávit me; * déxtera Dómini fecit virtútem!».La droite du Seigneur a déployé Sa puissance ; la droite du Seigneur m'a exalté ; la droite du Seigneur a déployé Sa puissance.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Ant. 3 Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. 3 Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
III
III
Aperíte mihi portas iustítiæ; * ingréssus in eas confitébor Dómino.Ouvrez-moi les portes de la justice : j'y entrerai pour louer le Seigneur.
Hæc porta Dómini; * iusti intrábunt in eam.Voici la porte du Seigneur : les justes seuls y ont accès.
Confitébor tibi, quóniam exaudísti me * et factus es mihi in salútem.Je Te loue de m'avoir exaucé, de T'être fait mon sauveur.
Lápidem, quem reprobavérunt ædificántes, * hic factus est in caput ánguli;La pierre mise au rebut par les maçons est devenue la pierre d'angle.
a Dómino factum est istud * et est mirábile in óculis nostris.C'est le Seigneur qui a fait ce prodige, et nos yeux Le contemplent avec admiration.
Hæc est dies, quam fecit Dóminus: * exsultémus et lætémur in ea.Voici le jour que le Seigneur a fait. Passons-le dans l'allégresse et dans la joie.
O Dómine, salvum me fac; * o Dómine, da prosperitátem!O Seigneur, sauve-moi ! O Seigneur, donne-moi la prospérité ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !
Benedíctus, qui venit in nómine Dómini. * Benedícimus vobis de domo Dómini.De la maison du Seigneur nous vous bénissons. Le Seigneur est Dieu, et Sa lumière a brillé pour nous.
Deus Dóminus et illúxit nobis. * Instrúite sollemnitátem in ramis condénsis usque ad córnua altáris.Faites de ce jour une solennité : ornez les cornes de l'autel.
Deus meus es tu, et confitébor tibi, * Deus meus, et exaltábo te.Tu es mon Dieu, je Te louerai ; Tu es mon Dieu, je T'exalterai.
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Je Te louerai de m'avoir exaucé et de T'être fait mon sauveur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
Lectio brevis (Gal 6, 7-8)
Lecture brève (Gal 6, 7-8)
Quæ semináverit homo, hæc et metet; quóniam, qui séminat in carne sua, de carne metet corruptiónem, qui autem séminat in spíritu, de spíritu metet vitam ætérnam.Ce qu'on aura semé, on le moissonnera. Celui qui sème dans sa chair moissonnera, de la chair, la corruption; celui qui sème dans l'esprit moissonnera, de l'esprit, la vie éternelle.
éditer éditer
V/. In ætérnum, Dómine, verbum tuum. R/. In generatiónem et generatiónem véritas tua. V/. Dans l'éternité, Seigneur Ta parole [demeure]. R/. Et de génération en génération, Ta vérité.
Orémus. Prions.
éditer éditer
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Christum Dóminum nostrum.Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
éditer éditer
Ant. 1 Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. 1 Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 3 Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. 3 Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de none du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad Nonam
Ad Nonam
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Rerum, Deus, tenax vigor,
Dieu fort, soutien de l'univers,
immótus in te pérmanens,
qui est en Toi sans changement,
lucis diúrnae témpora
Tu fixes dans leur succession
succéssibus detérminans,
les temps que le soleil mesure.
  
Largíre clarum véspere,
Donne-nous un soir lumineux
quo vita numquam décidat,
où la vie ne décline pas,
sed praémium mortis sacrae
où, pour le fruit de la Sainte Mort,
perénnis instet glória.
resplendira toujours la gloire.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
éditer éditer
Ant. 1 Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. 1 Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 117 (118)
Psaume 117 (118)
Vox iubilationis et salutis
Vox iubilationis et salutis
Hic est lapis, qui reprobatus est a vobis ædificatoribus, qui factus est in caput anguli (Act 4, 11).
Voici la pierre rejetée par vous de l'édifice, qui est devenue la pierre d'angle (Act 4, 11).
I
I
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Louez le Seigneur parce qu'Il est bon, parce qu'’éternelle est Sa miséricorde.
Dicat nunc Israel, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour Israël de dire qu'Il est bon et qu'éternelle est Sa miséricorde.
Dicat nunc domus Aaron, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour la maison d'Aaron de dire qu'Il est bon et qu'éternel est Son amour.
Dicant nunc, qui timent Dóminum, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Voici l'heure pour tous ceux qui craignent le Seigneur de dire qu'Il est bon et qu'éternelle est Sa miséricorde.
De tribulatióne invocávi Dóminum, * et exaudívit me edúcens in latitúdinem Dóminus.Dans ma détresse, j'ai invoqué le Seigneur, et le Seigneur m'a exaucé sans mesure.
Dóminus mecum, * non timébo, quid fáciat mihi homo.Le Seigneur est avec moi, je ne craindrai pas ce que l'homme pourrait me faire.
Dóminus mecum adiútor meus, * et ego despíciam inimícos meos.Le Seigneur est mon soutien, je regarde de haut mes ennemis.
Bonum est confúgere ad Dóminum * quam confídere in hómine.Mieux vaut mettre sa confiance dans le Seigneur que la placer en l'homme.
Bonum est confúgere ad Dóminum * quam confídere in princípibus.Mieux vaut mettre sa confiance dans le Seigneur que de compter sur les grands.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
II
II
Omnes gentes circuiérunt me, * et in nómine Dómini excídi eos.Toutes les nations m'entouraient : au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Circumdántes circumdedérunt me, * et in nómine Dómini excídi eos.Elles m'entouraient elles me cernaient : au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Circumdedérunt me sicut apes † et exarsérunt sicut ignis in spinis, * et in nómine Dómini excídi eos.Elles m'entouraient comme une nuée d'abeilles ; elles ont crépité comme un feu d'épines ; au nom du Seigneur, je les ai détruites.
Impelléntes impulérunt me, ut cáderem, * et Dóminus adiúvit me.On me poussait de toutes part pour me faire tomber ; le Seigneur m'a recueilli.
Fortitúdo mea et laus mea Dóminus * et factus est mihi in salútem.Le Seigneur est ma force et mon chant, Il S'est fait pour moi le salut.
Vox iubilatiónis et salútis * in tabernáculis iustórum:Cris d'allégresse et de salut sous la tente des justes.
«Déxtera Dómini fecit virtútem! † Déxtera Dómini exaltávit me; * déxtera Dómini fecit virtútem!».La droite du Seigneur a déployé Sa puissance ; la droite du Seigneur m'a exalté ; la droite du Seigneur a déployé Sa puissance.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Ant. 3 Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. 3 Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
III
III
Aperíte mihi portas iustítiæ; * ingréssus in eas confitébor Dómino.Ouvrez-moi les portes de la justice : j'y entrerai pour louer le Seigneur.
Hæc porta Dómini; * iusti intrábunt in eam.Voici la porte du Seigneur : les justes seuls y ont accès.
Confitébor tibi, quóniam exaudísti me * et factus es mihi in salútem.Je Te loue de m'avoir exaucé, de T'être fait mon sauveur.
Lápidem, quem reprobavérunt ædificántes, * hic factus est in caput ánguli;La pierre mise au rebut par les maçons est devenue la pierre d'angle.
a Dómino factum est istud * et est mirábile in óculis nostris.C'est le Seigneur qui a fait ce prodige, et nos yeux Le contemplent avec admiration.
Hæc est dies, quam fecit Dóminus: * exsultémus et lætémur in ea.Voici le jour que le Seigneur a fait. Passons-le dans l'allégresse et dans la joie.
O Dómine, salvum me fac; * o Dómine, da prosperitátem!O Seigneur, sauve-moi ! O Seigneur, donne-moi la prospérité ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !
Benedíctus, qui venit in nómine Dómini. * Benedícimus vobis de domo Dómini.De la maison du Seigneur nous vous bénissons. Le Seigneur est Dieu, et Sa lumière a brillé pour nous.
Deus Dóminus et illúxit nobis. * Instrúite sollemnitátem in ramis condénsis usque ad córnua altáris.Faites de ce jour une solennité : ornez les cornes de l'autel.
Deus meus es tu, et confitébor tibi, * Deus meus, et exaltábo te.Tu es mon Dieu, je Te louerai ; Tu es mon Dieu, je T'exalterai.
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in sæculum misericórdia eius.Je Te louerai de m'avoir exaucé et de T'être fait mon sauveur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
Lectio brevis (Cf. Gal 6, 9-10)
Leçon brève (Cf. Gal 6,9-10)
Bonum faciámus infatigábiles, témpore enim suo metémus non deficiéntes. Ergo dum tempus habémus, operémur bonum ad omnes, máxime autem ad domésticos fídei.Ne nous lassons pas de faire le bien; car, le moment venu, nous moissonnerons, si nous ne nous lassons pas. C'est pourquoi, pendant que nous en avons le temps, faisons du bien à tous, mais surtout à ceux qui sont de la famille de la foi.
éditer éditer
V/. Clamávi in toto corde meo, exáudi me, Dómine. R/. Iustificatiónes tuas servábo. V/. J'ai crié de tout mon cœur, exauce-moi, Seigneur. R/. Je garderai Tes préceptes.
Orémus. Prions.
éditer éditer
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Christum Dóminum nostrum.Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
éditer éditer
Ant. 1 Bonum est confúgere ad Dóminum; in sæculum misericórdia eius, allelúia.Ant. 1 Il est bon de se confier dans le Seigneur ; dans les siècles, Sa miséricorde, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem.Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut.
éditer éditer
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 3 Confitébor tibi, Dómine, quóniam exaudísti me, allelúia.Ant. 3 Je Te loue, Seigneur, car Tu m'as exaucé, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c'est à dire : de Son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Vêpres du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad II Vesperas
Aux IIèmes Vêpres
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Lucis creátor óptime,
Merveilleux créateur de la lumière,
lucem diérum próferens,
Tu nous donnes la lumière du jour ;
primórdiis lucis novæ
par les premiers rayons d'une lumière toute neuve,
mundi parans oríginem;
Tu préparas l'origine du monde ;
 
Qui mane iunctum vésperi
Tu prescris d'appeler jour
diem vocári præcipis:
ce qui unis le matin au soir;
tætrum chaos illábitur;
à l'heure du retour du chaos ténébreux,
audi preces cum flétibus.
écoute nos prières mêlées de larmes.
 
Ne mens graváta crímine
Que notre âme chargée de ses fautes
vitæ sit exsul múnere,
ne soit pas privée du don de la vie,
dum nil perénne cógitat
pour n'avoir pensé à rien d'éternel
seséque culpis ílligat.
et s'être elle même enchaînée au péché.
 
Cælórum pulset íntimum,
Qu'elle frappe au plus haut du ciel
vitále tollat præmium;
et obtienne la vie en récompense.
vitémus omne nóxium,
Évitons tout ce qui est coupable,
purgémus omne péssimum.
purifions-nous de tout ce qui est mauvais.
 
Præsta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi aussi, Unique égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
qui règne pour tous les siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 1 Virgam poténtiæ suæ emíttet Dóminus ex Sion, et regnábit in ætérnum, allelúia.Ant. 1 Face au Seigneur, la terre tremble, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 109 (110)
Psaume 109 (110)
Messias rex et sacerdos
Le messie, roi et prêtre
Oportet illum regnare, donec ponat omnes inimicos sub pedibus eius (1 Cor 15, 25).
Il faut qu'Il règne, après avoir mis tous Ses ennemis sous Ses pieds (1 Cor 15, 25).
Dixit Dóminus Dómino meo: * «Sede a dextris meis,Le Seigneur a dit à mon Seigneur : * « Assieds-Toi à Ma droite,
donec ponam inimícos tuos * scabéllum pedum tuórum».en attendant que Je fasse de Tes ennemis l'escabeau de Tes pieds ».
Virgam poténtiæ tuæ emíttet Dóminus ex Sion: * domináre in médio inimicórum tuórum.Le Seigneur fera sortir de Sion le sceptre de Ta puissance : * domine au milieu de Tes ennemis.
Tecum principátus in die virtútis tuæ, † in splendóribus sanctis, * ex útero ante lucíferum génui te.Avec Toi est le principe au jour de Ta puissance, † dans les splendeurs des saints : * c'est de Mon sein qu'avant que l'aurore [existât] je T'ai engendré.
Iurávit Dóminus et non pænitébit eum: * «Tu es sacérdos in ætérnum secúndum órdinem Melchísedech».Le Seigneur a juré et Il ne S'en repentira point : * Tu es prêtre pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédech.
Dóminus a dextris tuis, * conquassábit in die iræ suæ reges.Le Seigneur est à Ta droite : * Il a brisé des rois au jour de Sa colère.
[Iudicábit in natiónibus: cumulántur cadávera, * conquassábit cápita in terra spatiósa.][Il exercera Ses jugements parmi les nations, en accumulant les cadavres, * Il écrasera sur la terre les têtes d'un grand nombre.]
De torrénte in via bibet, * proptérea exaltábit caput.Il boira du torrent dans le chemin : * c'est pour cela qu'Il lèvera la tête.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Virgam poténtiæ suæ emíttet Dóminus ex Sion, et regnábit in ætérnum, allelúia.Ant. Face au Seigneur, la terre tremble, alléluia.
éditer éditer
Ant. 2 A fácie Dómini mota est terra, allelúia.Ant. 2 Devant la face du Seigneur, la terre tremble, alléluia.
éditer éditer
Psalmus 113 A (114)
Psaume 113 A (114)
Israel ex ægypto liberatur
Israël est libéré d'Egypte
Cognoscite etiam vos exiisse ab ægypto, qui huic sæculo renuntiastis (S. Augustinus).
Sachez que vous êtes aussi sortis d'Egypte, vous qui avez renoncé à ce monde (S. Augustin).
In éxitu Israel de ægypto, * domus Iacob de pópulo bárbaro,Quand Israël sortit d'Egypte, et la maison de Jacob du milieu d'un peuple barbare,
factus est Iuda sanctuárium eius, * Israel potéstas eius.La Judée devint son sanctuaire, Israël son domaine.
Mare vidit et fugit, * Iordánis convérsus est retrórsum;La mer le vit et s'enfuit, le Jourdain remonta vers sa source.
montes saltavérunt ut aríetes, * et colles sicut agni óvium.Les montagnes bondirent comme des béliers, les collines comme des agneaux.
Quid est tibi, mare, quod fugísti? * Et tu, Iordánis, quia convérsus es retrórsum?Qu'avais-tu, mer à t'enfuir ? Et toi, Jourdain, à remonter vers ta source ?
Montes, quod saltástis sicut aríetes, * et colles, sicut agni óvium?Et vous, montagnes, à bondir comme des béliers ? Et vous collines, comme des agneaux ?
A fácie Dómini contremísce, terra, * a fácie Dei Iacob,La terre a tremblé à l'aspect du Seigneur, à l'aspect du Dieu de Jacob.
qui convértit petram in stagna aquárum * et sílicem in fontes aquárum.Qui change le rocher en étang et fait du roc une source
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. A fácie Dómini mota est terra, allelúia.Ant. Devant la face du Seigneur, la terre tremble, alléluia.
éditer éditer
Ant. 3 Regnávit Dóminus Deus noster omnípotens, allelúia.Ant. 3 Il règne le Seigneur notre Dieu tout puissant, alléluia.
éditer éditer
Canticum (Cf. Ap 19,1-2. 5-7) NT 12
Cantique (Cf. Ap 19,1-2. 5-7) NT 12
De nuptiis Agni
Les noces de l’Agneau
Allelúia.Alléluia.
Salus et glória et virtus Deo nostro, * (R/. Allelúia.)Le salut, la gloire et la force à notre Dieu (R/. Alléluia.)
quia vera et iusta iudícia eius.Car Son jugement est vrai et juste.
R/. Allelúia.R/. Alléluia.
Allelúia.Alléluia.
Laudem dícite Deo nostro, omnes servi eius *Chantez la louange à notre Dieu, tous ceux qui Le servent *
(R/. Allelúia.)(R/. Alléluia.)
et qui timétis eum, pusílli et magni!Et tous ceux qui Le craignent, petits et grands!
R/. Allelúia.R/. Alléluia.
Alléluia.Alléluia.
Quóniam regnávit Dóminus, Deus noster omnípotens. *Car Il règne le Seigneur notre Dieu tout puissant. *
(R/. Allelúia.)(R/. Alléluia.)
Gaudeámus et exsultémus et demus glóriam ei.Réjouissons-nous et exultons et rendons-lui la gloire.
R/. Allelúia.R/. Alléluia.
Allelúia.Alléluia.
Quia venérunt núptiæ Agni, *Car elles sont venues, les noces de l’Agneau, *
(R/. Allelúia.)(R/. Alléluia.)
et uxor eius præparávit se.Et Son épouse s’est préparée pour Lui.
R/. Allelúia.R/. Allelúia.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Regnávit Dóminus Deus noster omnípotens, allelúia.Ant. Il règne le Seigneur notre Dieu tout puissant, alléluia.
éditer éditer
Lectio brevis (2 Cor 1, 3-4)
Lecture brève (2 Cor 1, 3-4)
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iesu Christi, Pater misericordiárum et Deus totíus consolatiónis, qui consolátur nos in omni tribulatióne nostra, ut possímus et ipsi consolári eos, qui in omni pressúra sunt, per exhortatiónem, qua exhortámur et ipsi a Deo.Béni soit Dieu, qui est aussi le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos tribulations, afin que nous puissions, nous aussi, par l'encouragement que nous recevons nous-mêmes de Dieu, consoler ceux qui sont pressés par toutes sortes de maux.
Responsorium Breve
Répons bref
éditer éditer
R/. Benedíctus es, Dómine,  * In firmaménto cæli. Benedíctus. V/. Et laudábilis et gloriósus in sæcula.  * In firmaménto cæli. Glória Patri. Benedíctus.R/. Tu es béni, Seigneur, * au firmament du ciel. Tu es béni. V/. Louange et grande exaltation dans les siècles. Au firmament du ciel. Gloire au Père. Tu es béni.
éditer éditer
Ant. Illi hómines, cum vidíssent, quod fécerat Iesus signum, dicébant: Hic est vere prophéta, qui venit in mundum! Ant. Ces hommes ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde.
éditer éditer
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Illi hómines, cum vidíssent, quod fécerat Iesus signum, dicébant: Hic est vere prophéta, qui venit in mundum! Ant. Ces hommes ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde.
Preces
Prières litaniques.
éditer éditer
Christum Dóminum, diem et solem nostrum, qui illúminat omnem hóminem, et qui nescit occásum, laudémus clamántes: Louons le Christ, notre jour et notre soleil, qui illumine tout homme et qui ne connait pas de déclin, en proclamant:
O Dómine, vita et salus nostra! O Seigneur, notre vie et notre salut!
Primítias huius diéi, síderum Creátor, a tua pietáte gratánter suscípimus. Nous recevons avec joie les prémices de ce jour de Ta bonté, Créateur des astres.
Resurrectiónem tuam commemorámus. nous faisons mémoire de Ta Résurrection
Spíritus tuus bonus hódie nos tuum fácere dóceat beneplácitum, Que Ton Esprit nous enseigne aujourd'hui à faire ce qui Te plait,
et tua Sapiéntia dedúcat nos semper. et que Ta Sagesse nous conduise toujours
Magno cum gáudio coetui dominicáli da nobis interésse, Donne nous de nous tenir avec une grande joie par l'assemblée dominicale
in circúitu mensæ verbi et córporis tui. autour de la table de la parole et de Ton corps.
Grátias agunt tibi ánimæ nostræ, Nos âmes Te rendent grâce
pro innúmeris benefíciis tuis. pour Tes innombrables bienfaits.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta éditer
Collecte éditer
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
éditer éditer
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
éditer éditer
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Complies du dimanche 29 juillet 2018 - XVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVII per annum XVIIème dimanche dans l'année
Ad Completorium
Aux Complies
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


éditer éditer
Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum,
Avant que le jour ne s'éteigne,
rerum creátor, póscimus,
nous Te prions, Créateur de toute chose,
ut sólita cleméntia
dans Ta bonté de toujours,
sis præsul ad custódiam.
veille sur nous, garde-nous.
  
Te corda nostra sómnient,
Que nos cœurs rêvent de Toi,
te per sopórem séntiant,
qu'ils songent à Toi pendant le sommeil,
tuámque semper glóriam
qu'ils chantent encore Ta gloire
vicína luce cóncinant.
à l'approche de la lumière.
  
Vitam salúbrem tríbue,
Accorde-nous une vie saine,
nostrum calórem réfice
réchauffe-nous intérieurement,
tætram noctis calíginem
que Ta clarté illumine
tua collústret cláritas.
les tristes ténèbres de la nuit.
  
Præsta, Pater omnípotens,
Exauce-nous, Père tout-puissant,
per Iesum Christum Dóminum,
par Jésus-Christ le Seigneur,
qui tecum in perpétuum
qui avec Toi et le Saint-Esprit
regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
règne éternellement. Amen.
éditer éditer
Ant. 1 Alis suis obumbrábit tibi; non timébis a timóre noctúrno.Ant. 1 Ses ailes te couvriront d'ombre ; tu ne craindras pas la frayeur nocturne.
éditer éditer
Psalmus 90 (91)
Psaume 90 (91)
In protectione Altissimi
Sous la protection du Très Haut
Ecce dedi vobis potestatem calcandi supra serpentes et scorpiones (Lc 10, 19).
Voici que je vous donne le pouvoir de piétiner serpents et scorpions (Lc 10, 19).
Qui hábitat in protectióne Altíssimi, * sub umbra Omnipoténtis commorábitur.Celui qui habite sous l'assistance du Très-Haut demeurera sous la protection du Dieu du Ciel.
Dicet Dómino: † «Refúgium meum et fortitúdo mea, * Deus meus, sperábo in eum».Il dira au Seigneur: mon défenseur et mon refuge. Il est mon Dieu; j'espérerai en Lui.
Quóniam ipse liberábit te de láqueo venántium * et a verbo malígno.Car c'est Lui qui t'a délivré du piège du chasseur, et de la parole âpre et piquante.
Alis suis obumbrábit tibi, et sub pennas eius confúgies; * scutum et loríca véritas eius.Il te mettra à l'ombre sous Ses épaules, et sous Ses ailes tu seras plein d'espoir. Sa vérité t'environnera comme un bouclier
Non timébis a timóre noctúrno, a sagítta volánte in die, † a peste perambulánte in ténebris, * ab extermínio vastánte in merídie.Tu ne craindras pas les frayeurs de la nuit, ni la flèche qui vole pendant le jour, ni les maux qui s'avancent dans les ténèbres, ni les attaques du démon de midi.
Cadent a látere tuo mille † et decem mília a dextris tuis; * ad te autem non appropinquábit.Mille tomberont à ton côté, et dix mille à ta droite; mais la mort n'approchera pas de toi.
Verúmtamen óculis tuis considerábis, * et retributiónem peccatórum vidébis.Et même tu contempleras de tes yeux, et tu verras le châtiment des pécheurs.
Quóniam tu es, Dómine, refúgium meum. * Altíssimum posuísti habitáculum tuum.Car tu as dit: Tu es, Seigneur, mon espérance. Tu as fait du Très-Haut ton refuge.
Non accédet ad te malum, * et flagéllum non appropinquábit tabernáculo tuo,Le mal ne viendra pas jusqu'à toi, et les fléaux ne s'approcheront pas de ta tente.
quóniam ángelis suis mandábit de te, * ut custódiant te in ómnibus viis tuis.Car Il a commandé pour toi à Ses Anges de te garder dans toutes tes voies.
In mánibus portábunt te, * ne forte offéndas ad lápidem pedem tuum.Ils te porteront dans leurs mains, de peur que tu heurtes le pied contre la pierre.
Super áspidem et basilíscum ambulábis * et conculcábis leónem et dracónem.Tu marcheras sur l'aspic et sur le basilic, et tu fouleras aux pieds le lion et le dragon.
Quóniam mihi adhæsit, liberábo eum; * suscípiam eum, quóniam cognóvit nomen meum.Parce qu'il a espéré en Moi, Je le délivrerai; Je le protégerai, parce qu'il a connu Mon Nom. *
Clamábit ad me, et ego exáudiam eum; † cum ipso sum in tribulatióne, * erípiam eum et glorificábo eum.Il criera vers Moi, et Je l'exaucerai; Je suis avec lui dans la tribulation; Je le sauverai et Je le glorifierai.
Longitúdine diérum replébo eum * et osténdam illi salutáre meum.Je le comblerai de jours, et Je lui ferai voir Mon salut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Alis suis obumbrábit tibi; non timébis a timóre noctúrno.Ant. Ses ailes te couvriront d'ombre ; tu ne craindras pas la frayeur nocturne.
éditer éditer
Lectio brevis (Ap 22, 4-5)
Lecture brève (Ap 22, 4-5)
Vidébunt fáciem Dómini, et nomen eius in fróntibus eórum. Et nox ultra non erit, et non egent lúmine lucérnæ neque lúmine solis, quóniam Dóminus Deus illuminábit super illos, et regnábunt in sæcula sæculórum.Ils verront Sa face, et Son nom sera sur leurs fronts. Il n'y aura plus de nuit, et ils n'auront besoin ni de la lumière de la lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera; et ils régneront aux siècles des siècles.
Responsorium Breve
Répons bref
éditer éditer
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
éditer éditer
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
éditer éditer
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
éditer éditer
Vox nostra te, Dómine, humíliter deprecétur, † ut, domínicae resurrectiónis hac die mystério celebráto, * in pace tua secúri a malis ómnibus quiescámus, et in tua resurgámus laude gaudéntes . Per Christum Dóminum nostrum.Notre voix Te supplie humblement, Seigneur, afin qu'ayant aujourd'hui célébré le mystère de la résurrection du Seigneur nous reposions dans Ta paix à l'abri de tout mal, et que nous nous relevions joyeux pour Te louer. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
éditer éditer
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,

vita, dulcédo et spes nostra, salve.
vie, douceur et notre espérance, salut !

Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ.
Enfants d'Ève exilés, nous crions vers vous.

Ad te suspirámus, geméntes et flentes
Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs

in hac lacrimárum valle.
de cette vallée de larmes.

Eia ergo, advocáta nostra,
O vous notre avocate,

illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte.
tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.

Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui,
Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,

nobis post hoc exsílium osténde.
Montrez-Le nous à l'issue de cet exil.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.
O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Extrait quotidien de la Règle de Notre Bienheureux Père Saint Benoît, et son commentaire par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes :
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de patienter.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Ordo liturgique du dimanche 29 juillet 2018 au mardi 28 août 2018

dimanche 29 juillet 2018
Dominica - Hebdomada XVII per annum

Dominica XVII per annum.

Ste Marthe
Sœur de Lazare, elle servit le Christ. Selon une légende, elle aurait combattu la Tarasque et serait morte à Tarascon - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 30 juillet 2018
Feria II - Hebdomada XVII per annum

FERIE ou S. Petri Chrysologi, episcopi et Ecclesiae doctoris, memoria ad libitum.
St Pierre Chrysologue, évêque et docteur de l'Église
Il reçut le surnom de "Parole d'or". Évêque de Ravenne, grand prédicateur, mort en 451, il est docteur de l’Église - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 31 juillet 2018
Feria III - Hebdomada XVII per annum

S. Ignatii de Loyola, presbyteri, Memoria.

St Ignace de Loyola, prêtre
Prêtre, fondateur de la Compagnie de Jésus. À sa mort, en 1556, son ordre comptait plus d'un millier de jésuites - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 1 août 2018
Feria IV - Hebdomada XVII per annum

S. Alfonsi Mariae de Liguori, episcopi et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Alphonse-Marie de Liguori, évêque et docteur de l'Église
Évêque, fondateur des prêtres appelés rédemptoristes, guide spirituel, moraliste, docteur de l’Église (†1787) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 2 août 2018
Feria V - Hebdomada XVII per annum

FERIE ou S. Petri Iuliani Eymard, presbyteri, memoria ad libitum.
St Eusèbe de Verceil, évêque
Évêque, il lutta contre l'arianisme. Exilé, il mourut martyr des suites des mauvais traitements subis (†371) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 3 août 2018
Feria VI - Hebdomada XVII per annum

FERIE
Ste Lydie
Disciple de St Paul, 1ère Européenne chrétienne - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 4 août 2018
Sabbato - Hebdomada XVII per annum

S. Ioannis Mariae Vianney, presbyteri, Memoria.

St Jean-Marie Vianney, prêtre
Curé d’Ars, saint prédicateur et confesseur (†1859) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 5 août 2018
Dominica - Hebdomada XVIII per annum

Dominica XVIII per annum.

Dédicace de la Basilique Sainte-Marie.
Cette basilique romaine est la première église dédiée à Marie en Occident, sa construction remonte à 360 environs - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 6 août 2018
Feria II - Hebdomada XVIII per annum

IN TRANSFIGURATIONE DOMINI, Festum.

Transfiguration du Seigneur
Sur le mont Thabor, le Christ apparut en gloire à trois apôtres - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 7 août 2018
Feria III - Hebdomada XVIII per annum

FERIE ou S. Caietani, presbyteri, memoria ad libitum.
St Sixte II, pape, et ses compagnons, martyrs
St Sixte II, pape et ses compagnons, martyrs lors d'une célébration dans le cimetiière de Callliste en 258 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 8 août 2018
Feria IV - Hebdomada XVIII per annum

S. Dominici, presbyteri, Memoria.

St Dominique, prêtre
Prêtre, fondateur de l'Ordre des frères prêcheurs ou Dominicains, pour lutter contre l'hérésie albigeoise (†1221) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 9 août 2018
Feria V - Hebdomada XVIII per annum

S. Teresiae Benedictae a Cruce, virginis et martyris, patronae Europae, Festum.

Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix, vierge et martyre.
Édith Stein. Juive convertie puis carmélite, elle mourut martyre au camp d'Auschwitz en 1942 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 10 août 2018
Feria VI - Hebdomada XVIII per annum

S. Laurentii, diaconi et martyris, Festum.

St Laurent, diacre et martyr
Diacre du pape Sixte II, martyr à Rome en 258 - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 11 août 2018
Sabbato - Hebdomada XVIII per annum

S. Clarae, virginis, Memoria.

Ste Claire, vierge
Disciple de St François, elle choisit comme lui la pauvreté. Fondatrice de l'Ordre dit des Clarisses (†1253) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 12 août 2018
Dominica - Hebdomada XIX per annum

Dominica XIX per annum.

Ste Jeanne-Françoise de Chantal, religieuse
Veuve, disciple de St François de Sales, première supérieure des Visitandines (†1641) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 13 août 2018
Feria II - Hebdomada XIX per annum

FERIE ou Ss. Pontiani, papae, et Hippolyti, presbyteri, martyrum, memoria ad libitum.
Sts Pontien, pape, et Hippolyte, prêtre, martyrs
Opposés, la persécution les réunit. Le pape et le théologien moururent martyrs en Sardaigne en 235 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 14 août 2018
Feria III - Hebdomada XIX per annum

S. Maximiliani Mariae Kolbe, presbyteri et martyris, Memoria.

St Maximilien-Marie Kolbe, prêtre et martyr
Prêtre franciscain, "homme de l'Immaculée Conception ", il donna sa vie à Auschwitz en 1941 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 15 août 2018
Feria IV - Hebdomada XIX per annum

IN ASSUMPTIONE B. MARIAE VIRGINIS, Sollemnitas.

ASSOMPTION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
Marie entra corps et âme dans le paradis - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 16 août 2018
Feria V - Hebdomada XIX per annum

FERIE ou S. Stephani Hungariae, memoria ad libitum.
St Étienne de Hongrie
Roi de Hongrie, couronné à Noël de l'an 1000, aidé par son épouse Gisèle, il évangélisa son peuple (†1038) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 17 août 2018
Feria VI - Hebdomada XIX per annum

FERIE
Ste Jeanne Delanoue
Religieuse, fondatrice d'un Ordre au service de ceux qui souffrent (†1736) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 18 août 2018
Sabbato - Hebdomada XIX per annum

FERIE
Ste Hélène
Mère de Constantin (†328) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 19 août 2018
Dominica - Hebdomada XX per annum

Dominica XX per annum.

St Jean Eudes, prêtre
Prêtre de l'Oratoire, fondateur de la congrégation dite des pères eudistes, promoteur du culte du Sacré-Cœur (†1680) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 20 août 2018
Feria II - Hebdomada XX per annum

S. Bernardi, abbatis et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Bernard, abbé et docteur de l'Église
Abbé cistercien de Clairvaux, donna à son Ordre une nouvelle impulsion. Docteur de l'Église, dit marial (†1153) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 21 août 2018
Feria III - Hebdomada XX per annum

S. Pii X, papae, Memoria.

St Pie X, pape
Pape, doux et pieux, il dut condamner les erreurs dites modernes. Il invita les chrétiens à communier plus souvent (†1914) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 22 août 2018
Feria IV - Hebdomada XX per annum

B. Mariae Virginis Reginae, Memoria.

Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Mémoire instituée par le pape Pie XII en 1954, elle rappelle que Marie participe à un titre tout spécial à la royauté du Christ. - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 23 août 2018
Feria V - Hebdomada XX per annum

FERIE ou S. Rosae de Lima, virginis, memoria ad libitum.
Ste Rose de Lima
Tertiaire dominicaine, offrit sa vie pour la conversion des Indiens (†1617) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 24 août 2018
Feria VI - Hebdomada XX per annum

S. Bartholomaei, apostoli, Festum.

St Barthélemy, apôtre
Apôtre, souvent confondu avec Nathanaël, serait mort martyr, écorché vif - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 25 août 2018
Sabbato - Hebdomada XX per annum

FERIE ou S. Ioseph de Calasanz, presbyteri, memoria ad libitum.
St Louis
Roi de France, il vécut l'idéal franciscain, est mort en Croisade devant Tunis (†1270) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 26 août 2018
Dominica - Hebdomada XXI per annum

Dominica XXI per annum.

St Césaire d'Arles, évêque
Evêque, père de l'Eglise, il défendit ses fidèles face aux babares (+ 1543) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 27 août 2018
Feria II - Hebdomada XXI per annum

S. Monicae, Memoria.

Ste Monique
Mère de St Augustin, par ses prières et sa patience a converti sa famille (†387) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 28 août 2018
Feria III - Hebdomada XXI per annum

S. Augustini, episcopi et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Augustin, évêque et docteur de l'Église
Évêque d'Hippone, théologien de la grâce, docteur de l'Église (†430) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière