Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Martyrologe du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Martyrologe
Le 15 septembre
1. Mémoire de Notre-Dame des Douleurs, la Vierge Marie, qui, debout au pied de la Croix de Jésus, a été associée très intimement et dans la foi à la passion salutaire de son fils.
2. À Rome, saint Nicomède, martyr, dont le pape Boniface V honora le corps, déposé au cimetière de la voie Nomentane, en élevant par-dessus une basilique sépulcrale.
3. À Tournus sur le territoire de Chalon-sur-Saône, saint Valérien, martyr.
4. À Tomi en Scythie, au début du IVe siècle, les saints martyrs Straton, Valère, Macrobe et Gordien, qui furent exécutés, dit-on, sous l’empereur Licinius.
5. Sur les bords du Danube, vers 370, saint Nicétas le Goth, martyr, qui, en raison de sa foi catholique, fut brûlé vif sur l’ordre du roi arien Athanaric.
6. À Lyon, au IVe siècle, saint Alpin, évêque, qui succéda à saint Just, lorsque celui-ci décida de vivre en ermite.
7. À Toul, au VIe siècle, saint Epvre, évêque.
8. Au monastère de Jumièges, près de Rouen, au VIIe siècle, saint Achard, abbé, mis à la tête de cette abbaye par saint Philibert dont il était disciple.
9. À Cordoue en Andalousie, en 852, les saints martyrs Émile, diacre, et Jérémie. Après avoir longtemps langui en prison, pendant la persécution des Maures, ils eurent enfin le cou tranché pour le Christ, et consommèrent ainsi leur martyre.
10*. À Bargone en Émilie, l’an 1386, le bienheureux Roland de Médicis, anachorète, qui vécut dans des lieux sauvages et inhabités des Alpes, dans la plus austère solitude, conversant avec Dieu.
11. À Gênes en Ligurie, en 1510, sainte Catherie Fieschi, veuve, remarquable par son mépris du monde, ses jeûnes répétés, son amour de Dieu et sa charité envers les pauvres et les malades.
12*. À Hirado au Japon, en 1622, le bienheureux Camille Costanzo, prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr. Sur l’ordre du chef suprême Hidetada, il fut brûlé vif, et jusque sur le bûcher ne cessa de prêcher le Christ.
13*. À San Francisco Cajonos au Mexique, en 1700, les bienheureux Jean-Baptiste et Hyacinthe des Anges, catéchistes et martyrs. Refusant d’adorer les idoles ils succombèrent à des coups violents, participant ainsi à la passion du Christ.
14*. À Vienne en Autriche, l’an 1929, le bienheureux Antoine-Marie Schwartz, prêtre. Pour le soin pastoral des apprentis et des jeunes ouvriers, mais aussi pour la défense de leurs droits, il fonda la Congrégation de Saint-Joseph de Calasanz pour les ouvriers chrétiens.
15*. À Llosa de Ranes, dans le pays de Valence en Espagne, l’an 1936, le bienheureux Pascal Penades Jornet, prêtre et martyr, victime de la persécution déchaînée au cours de la guerre civile.
16*. Au camp de concentration de Dachau en Bavière, l’an 1942, le bienheureux Ladislas Miegon, prêtre de Sandomierz et martyr. Aumônier militaire, quand la Pologne fut soumise au régime nazi, il fut déporté en Allemagne et succomba aux mauvais traitements subis.
17*. À Naples, en 1952, le bienheureux Paul Manna, prêtre. Membre de l’Institut pontifical ; pour les Missions étrangères, il dut quitter pour raison de santé son activité missionnaire en Birmanie, s’occupa avec zèle de l’œuvre d’évangélisation et favorisa la prédication de la parole de Dieu et l’unité des chrétiens.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Invitatoire du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
INV_Salvatorem_mundi_qui_passioni_suae_Matrem...
éditer éditer
Ant. Ant.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Vigiles (OSB) du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
éditer éditer
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
Lectio Lecture
Incipit Epístula beáti Iudæ apóstoli De la lettre de saint Jude
Iudas Iesu Christi servus, frater autem Iacóbi, his qui sunt vocáti, in Deo Patre dilécti et Christo Iesu conserváti: misericórdia vobis et pax et cáritas adimpleátur. Caríssimi, omnem sollicitúdinem fáciens scribéndi vobis de commúni nostra salúte necésse hábui scríbere vóbis, déprecans certáre pro semel trádita sanctis fide. Subintroiérunt enim quidam hómines, qui olim præscrípti sunt in hoc iudícium, ímpii, Dei nostri grátiam transferéntes in luxúriam et solum Dominatórem et Dóminum nostrum Iesum Christum negántes. Commonére autem vos volo, sciéntes vos ómnia, quóniam Dóminus semel pópulum de terra Ægýpti salvans, secúndo eos, qui non credidérunt, pérdidit; ángelos vero, qui non servavérunt suum principátum, sed dereliquérunt suum domicílium, in iudícium magni diéi vínculis ætérnis sub calígine reservávit. Sicut Sódoma et Gomórra et finítimæ civitátes, símili modo exfornicátæ et abeúntes post carnem álteram, factæ sunt exémplum, ignis ætérni pœnam sustinéntes. Jude, serviteur de Jésus-Christ, frère de Jacques, aux appelés, aimés de Dieu le Père et gardés pour Jésus-Christ. À vous miséricorde et paix et charité en abondance. Très chers, j'avais un grand désir de vous écrire au sujet de notre salut commun, et j'ai été contraint de le faire, afin de vous exhorter à combattre pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes. Car il s'est glissé parmi vous certains hommes qui depuis longtemps ont été marqués d'avance pour cette sentence: ces impies travestissent en débauche la grâce de notre Dieu et renient notre seul Maître et Seigneur Jésus-Christ. Je veux vous rappeler, à vous qui connaissez tout cela une fois pour toutes, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple de la terre d'Égypte, a fait périr ensuite les incrédules. Quant aux anges, qui n'ont pas conservé leur primauté, mais ont quitté leur propre demeure, c'est pour le jugement du grand Jour qu'il les a gardés dans des liens éternels, au fond des ténèbres. Ainsi Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente, sont-elles proposées en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.
Simíliter vero et hi somniántes carnem quidem máculant, dominatiónem autem spernunt, glórias autem blasphémant. Hi sunt in ágapis vestris máculæ convivántes sine timóre, semetípsos pascéntes, nubes sine aqua, quæ a véntis circumferúntur, árbores autumnáles infructuósæ bis mórtuæ, eradicátæ, flúctus féri máris despumántes suas confusiónes, sídera errántia, quibus procélla tenebrárum in ætérnum serváta est. Pourtant, ceux-là aussi, en délire, souillent la chair, méprisent la Seigneurie, blasphèment les Gloires. Ce sont eux les écueils de vos agapes. Ils font bonne chère sans vergogne, ils se repaissent: nuées sans eau que les vents emportent, arbres de fin de saison, sans fruits, deux fois morts, déracinés, houle sauvage de la mer écumant sa propre honte, astres errants auxquels les ténèbres épaisses sont gardées pour l'éternité.
Vos autem, caríssimi, mémores estóte verbórum, quæ prædícta sunt ab apóstolis Dómini nostri Iesu Christi, quóniam dicébant vobis: "In novíssimo témpore vénient illusóres, secúndum suas concupiscéntias ambulántes impietátum". Hi sunt qui ségregant, animáles, Spíritum non habéntes. Vos autem, caríssimi, superædificántes vosmetípsos sanctíssimæ vestræ fídei, in Spíritu Sancto orántes, ipsos vos in dilectióne Dei serváte, exspectántes misericórdiam Dómini nostri Iesu Christi in vitam ætérnam. Et his quidem miserémini disputántibus, illos vero salváte de igne, rapiéntes, áliis autem miserémini in timóre, odiéntes et eam, quæ carnális est, maculátam túnicam. Mais vous, très chers, rappelez-vous ce qui a été prédit par les apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ. Ils vous disaient: " À la fin du temps, il y aura des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies. " Ce sont eux qui créent des divisions, ces animaux, ces êtres " psychiques " qui n'ont pas d'esprit. Mais vous, très chers, vous édifiant sur votre foi très sainte, priant dans l'Esprit Saint, gardez-vous dans la charité de Dieu, prêts à recevoir la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle. Les uns, ceux qui hésitent, cherchez à les convaincre; les autres, sauvez-les en les arrachant au feu; les autres enfin, portez-leur une pitié craintive, en haïssant jusqu'à la tunique contaminée par leur chair.
Ei qui potest vos conserváre sine peccáto et constitúere ante conspéctum glóriæ suæ immaculátos in exsultatióne, soli Deo salvatóri nostro per Iesum Christum Dóminum nostrum glória, magnificéntia, impérium et potéstas ante omne sæculum et nunc et in ómnia sæcula. Amen. À celui qui peut vous garder de la chute et vous présenter devant sa gloire, sans reproche, dans l'allégresse, à l'unique Dieu, notre Sauveur par Jésus-Christ notre Seigneur, gloire, majesté, force et puissance avant tout temps, maintenant et dans tous les temps! Amen.
R/. Salvos nos fac, Dómine Deus noster, et cóngrega nos de natiónibus, * Ut confiteámur nómini tuo et gloriémur in laude tua. V/. Meménto nostri, Dómine, in beneplácito pópuli tui; vísita nos in salutári tuo: * Ut confiteámur. V/. Glória Patri. * Ut confiteámur. R/. Sauve-nous, Seigneur notre Dieu; rassemble-nous du milieu des païens: * Que nous rendions grâce à ton nom, fiers de chanter ta louange! V/. Souviens-toi de nous, Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple; toi qui le sauves, visite-nous: * Que nous rendions grâce. V/. Gloire au Père. * Que nous rendions grâce.
éditer éditer
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Lectio Lecture
Ex Sermónibus sancti Bernárdi abbátis (Sermo in Dom. infra Oct. Assumpt., 14-15: EC, 273-274) Sermon de saint Bernard
Martýrium Vírginis tam in Symeónis prophetía quam in ipsa domínicæ passiónis história commendátur. Pósitus est hic, ait sanctus senex de párvulo Iesu, in signum cui contradicétur, et tuam ipsíus ánimam - ad Maríam autem dicébat - pertránsibit gládius. Vere tuam, o beáta mater, ánimam gládius pertransívit. Alíoquin non nisi eam pertránsiens, carnem Fílii penetráret. Et quidem posteáquam emísit spíritum tuus ille Iesus, ipsíus plane non attígit ánimam crudélis láncea, quæ ipsíus, nec mórtuo parcens, cui nocére non posset, apéruit latus, sed tuam útique ánimam pertransívit. Tuam pertransívit vis dolóris, ut plus quam mártyrem non immérito prædicémus, in qua nimírum corpóreæ sensum passiónis excésserit compassiónis afféctus. Le martyre de la Vierge se fait connaître à nous aussi bien dans la prophétie de Syméon que dans le récit de la passion du Seigneur. De l'enfant Jésus, le saint vieillard disait en effet: Il sera un signe de contradiction; et toi-même, disait-il à Marie, un glaive transpercera ton âme. Oui, mère bienheureuse, un glaive a vraiment transpercé ton âme. Car il n'aurait pu, sans traverser ton âme, pénétrer jusque dans la chair de ton Fils. De fait, ce Jésus, qui est tien, après avoir remis son esprit, ne fut pas atteint dans son âme par la lance cruelle. Cette lance, qui n'épargnait pas un mort, - elle ne pouvait d'ailleurs plus lui faire aucun mal -, lui ouvrit le côté; mais en réalité, c'est ton âme qu'elle transperça. C'est ton âme que la force de la douleur a transpercée, aussi pouvons-nous très justement te proclamer plus que martyre, puisqu'en toi l'élan de la compassion aura été encore plus intense que la souffrance physique endurée dans la passion du martyre.
An non tibi plus quam gládius fuit sermo ille, révera pertránsiens ánimam et pertíngens usque ad divisiónem ánimæ et spíritus: Múlier, ecce fílius tuus? O commutatiónem! Ioánnes tibi pro Iesu tráditur, servus pro Dómino, discípulus pro Magístro, fílius Zebedi pro Fílio Dei, homo purus pro Deo vero! Quómodo non tuam affectuosíssimam ánimam pertránsiret hæc audítio, quando et nostra, licet sáxea, licet férrea péctora sola recordátio scindit? Non mirémini, fratres, quod María martyr in ánima fuísse dicátur. Pour toi, Marie, ne fut-elle pas plus aiguë qu'un glaive cette parole qui, réellement, a traversé ton âme pour atteindre jusqu'à la jonction de l'âme et de l'esprit: Femme, voici ton fils? Quel invraisemblable échange! Jean t'est confié à la place de Jésus, le serviteur à la place du Seigneur, le disciple au lieu du Maître, le fils de Zébédée au lieu du Fils de Dieu, un simple homme en lieu et place du Dieu véritable! À entendre cette parole, comment ton âme, saisie à ce point par l'élan de l'affection, ne se sentirait-elle pas transpercée, alors qu'à ce seul souvenir, nos cœurs, qui sont pourtant de roche et de fer, se brisent? Non, ne vous étonnez pas, frères, qu'on puisse dire de Marie qu'elle fut martyre dans son âme.
Sed forte quis dicat: "Numquid non eum præscíerat moritúrum?" Et indubitánter. "Numquid non sperábat contínuo resurrectúrum?" Et fidénter. "Super hæc dóluit crucifíxum?" Et veheménter. Alíoquin quisnam tu, frater, aut unde tibi hæc sapiéntia, ut miréris plus Maríam compatiéntem quam Maríæ fílium patiéntem? Ille étiam córpore mori pótuit, ista commóri corde non pótuit? Fecit illud cáritas, qua maiórem nemo hábuit; fecit et hoc cáritas, cui post illam símilis áltera non fuit. Mais on objectera peut-être: " N'avait-elle pas su d'avance qu'il allait mourir? " Oui, sans nul doute. " N'avait-elle pas alors l'espérance qu'il ressusciterait aussitôt? " Oui, dans la certitude de la foi. " Malgré cela, elle a souffert de sa crucifixion? " Oui, avec violence. En fin de compte, qui es-tu, frère, et où puises-tu ta sagesse, pour t'étonner davantage de la compassion de Marie que de la passion du fils de Marie? Il aurait pu connaître la mort du corps, et elle n'aurait pas pu connaître avec lui la mort du cœur? La mort du corps fut chez lui l'œuvre de la charité, une charité dont il n'est pas de plus grande. La mort du cœur aussi fut en elle l'œuvre de la charité, une charité qui, après celle de son Fils, ne connaît pas d'égale.
R/. Vadis propitiátor ad immolándum pro ómnibus. Non tibi occúrrit Petrus, qui dicébat: Pro te móriar. Réliquit te Thomas, qui clamábat dicens: Omnes cum eo moriámur. Sed nullus ex ipsis, nisi solus ducéris, * Qui castam me conservásti, fílius et Deus meus. V/. Veníte et vidéte Deum et hóminem pendéntem in cruce. * Qui castam. V/. Glória Patri. * Qui castam. R/. Tu t'en vas, victime propitiatoire, tu t'en vas à l'immolation pour tous les hommes! Et Pierre, ne va-t-il pas te rejoindre? lui qui disait: Je donnerais ma vie pour toi! Et Thomas, qui criait: Allons tous et mourons avec lui! voilà qu'il t'abandonne? Alors, aucun d'entre eux? Et tu es seul, seul à te laisser conduire, * Ô toi qui me gardes fidèle, ô mon fils et mon Dieu! V/. Venez voir le Dieu-homme suspendu à la croix! * Ô toi. V/. Gloire au Père. * Ô toi.
Ad Vigilias, in secundo nocturno (ubi una tantum lectio longior legitur) Vigiles, deuxième nocturne (si une seule lecture longue est lue)
Lam 1, 2 Lm 1, 2
Plorans plorat in nocte, et lácrimæ eius in maxíllis eius; non est qui consolétur eam ex ómnibus caris eius. Elle pleure et pleure dans la nuit, des larmes sur les joues; personne qui la console parmi tous ceux qui l'aimaient.
V/. Fascículus myrrhæ diléctus meus mihi. R/. Inter úbera mea commorábitur. V/. Mon bien-aimé est un sachet de myrrhe, R/. Il reposera sur mon cœur.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Evangile commenté du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
Evangelium Evangile
éditer éditer
Io (19,25-27) Jn (19,25-27)
Stabant iúxta crucem Iésu mater eíus et soror matris eíus, María Cléopae, et María Magdaléne. Cum vidísset ergo Iésus matrem et discípulum stantem, quem diligébat, dicit matri: “Múlier, ecce fílius tuus.” Deínde dicit discípulo: “Ecce mater tua.” Et ex illa hora accépit eam discípulus in sua. Près de la croix de Jésus se tenaient Sa Mère, et la soeur de Sa Mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie-Madeleine. Ayant donc vu Sa Mère, et, auprès d'elle, le disciple qu'Il aimait, Jésus dit à Sa Mère: Femme, voilà Votre fils. Puis Il dit au disciple: Voilà ta Mère. Et, à partir de cette heure, le disciple la prit chez lui.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.

Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes
Quelques femmes courageuses, qui avaient suivi le Seigneur depuis la Galilée, et qui pourvoyaient à ses besoins et à ceux du collège apostolique, se tenaient debout, près de la croix. On traduit ordinairement comme si elles eussent été trois ; et on lit : « Marie de Cléophas, la sœur de sa Mère. » Peut-être le texte implique-t-il qu'elles étaient réellement quatre : Mater ejus, et soror matris ejus ; Maria Cleophae, et Maria Magdalene. La sœur, ou plutôt la belle-sœur de Notre-Dame serait Salomé, mère de Jean et de Jacques le Majeur, épouse de Zébédée (cf. Mc,xv, 40; Mt., XXVII, 56). Zébédée pourrait être un frère, ou Salomé une sœur de saint Joseph. Marie de Cléophas est la mère de Jacques le Mineur, l'épouse de Cléophas ou Alphée (c'est le même nom), que l'historien Hégésippe (dans Eusèbe) présente comme, frère de saint Joseph. Marie-Madeleine nous est connue (Lc,viii, 2).
Enfin, la Sainte Vierge. Au sens naturel et humain, il y avait une personne au monde à qui l'on devait, semble-t-il, épargner le spectacle du Calvaire. Une femme, une vierge, une sainte, une mère : tous ces titres ne devaient-ils pas se réunir pour la tenir éloignée ? Dieu veilla pourtant à ce qu'elle fût au pied de la croix. Il avait obtenu son consentement pour la préparation de la Victime ; il voulut obtenir son acquiescement pour la consommation du Sacrifice. Sa présence ménageait au Seigneur l'occasion d'un dépouillement suprême et lui permettait d'entrer dans la solitude absolue. Délaissé de son Père à cause de l'humanité pécheresse, il allait donner sa Mère à cette humanité régénérée dans son sang et l'instituer Mère de son Église.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Laudes du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Eia, mater, fons amóris,
O mère, source de tendresse,
me sentíre vim dolóris
fais-moi sentir grande tristesse,
fac, ut tecum lúgeam.
pour que je pleure avec toi.
  
Fac ut árdeat cor meum
Fais que mon âme soit de feu,
in amándo Christum Deum,
dans l'amour du Seigneur mon Dieu :
ut sibi compláceam.
que je lui plaise avec toi.
  
Sancta mater, istud agas,
Mère sainte, daigne imprimer
Crucifíxi fige plagas
les plaies de Jésus crucifié
cordi meo válide.
en mon coeur très fortement.
  
Tui Nati vulneráti,
Pour moi, ton Fils voulut mourir;
tam dignáti pro me pati
aussi donne-moi de souffrir
poenas mecum dívide.
une part de ses tourments.
  
Fac me vere tecum flere,
Pleurer en toute vérité,
Crucifíxo condolére,
comme toi près du crucifié,
donec ego víxero.
au long de mon existence.
  
Iuxta crucem tecum stare
Je désire auprès de la croix
ac me tibi sociáre
me tenir debout avec toi,
in planctu desídero.
dans ta plainte et ta souffrance.
  
Quando corpus moriétur,
A l'heure où mon corps va mourir,
fac ut ánimæ donétur
à mon âme, fais obtenir
paradísi glória. Amen.
la gloire du paradis.
AN_Adhaesit_anima_mea_post_te_me...
éditer éditer
Ant. 1 Ant. 1
éditer éditer
Psalmus 62 (63)
Psaume 62 (63)
Anima Dominum sitiens
Mon âme a soif du Seigneur
Ad Deum vigilat, qui opera noctis reicit.
Il veille pour Dieu, celui qui s'écarte des œuvres ténébreuses.
Deus, Deus meus es tu, * ad te de luce vígilo.O Dieu, Tu es mon Dieu, je Te cherche dès l'aurore.
Sitívit in te ánima mea, * te desiderávit caro mea.Mon âme a soif de Toi, ma chair languit après Toi.
In terra desérta et árida et inaquósa, † sic in sancto appárui tibi, * ut vidérem virtútem tuam et glóriam tuam.Dans une terre aride, desséchée et sans eau, c'est ainsi que je Te contemplais dans le sanctuaire, pour voir Ta puissance et Ta gloire.
Quóniam mélior est misericórdia tua super vitas, * lábia mea laudábunt te.Car Ta grâce est meilleure que la vie : que mes lèvres Te louent.
Sic benedícam te in vita mea * et in nómine tuo levábo manus meas.Ainsi Te bénirai-je toute ma vie, en Ton nom j'élèverai mes mains.
Sicut ádipe et pinguédine repleátur ánima mea, * et lábiis exsultatiónis laudábit os meum.Mon âme est rassasiée, comme de moelle et de graisse; et, la joie sur les lèvres, ma bouche Te loue.
Cum memor ero tui super stratum meum, * in matutínis meditábor de te,Quand je pense à Toi sur ma couche, je médite sur Toi pendant les veilles de la nuit,
quia fuísti adiútor meus, * et in velaménto alárum tuárum exsultábo.car Tu es mon secours, et j'exulte à l'ombre de Tes ailes.
Adhæsit ánima mea post te, * me suscépit déxtera tua.Mon âme est attachée à Toi, Ta droite me soutient.
[Ipsi vero in ruínam quaesiérunt ánimam meam, * introíbunt in inferióra terrae,[Mais eux, cherchent à m'ôter la vie : ils iront dans les profondeurs de la terre.
tradéntur in potestátem gládii, * partes vúlpium erunt.On les livrera au glaive, ils seront la proie des chacals.
Rex vero laetábitur in Deo; † gloriabúntur omnes, qui iúrant in eo, * quia obstrúctum est os loquéntium iníqua.]Et le roi se réjouira en Dieu; quiconque jure par lui se glorifiera, car la bouche des menteurs sera fermée.]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
AN_Adhaesit_anima_mea_post_te_me...
éditer éditer
Ant. Ant.
éditer éditer
Ant. 2 Communicántes Christi passiónibus, gaudeámus.Ant. 2 En communiant à la passion du Christ, soyons dans la joie.
éditer éditer
Canticum Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Cantique Dan 3, 57-88. 56 AT 41
Omnis creatura laudet Dominum
Que toute créature loue le Seigneur
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius (Ap 19, 5).
Que soit chantée la louange du Seigneur, par tous ceux qui Le servent (Ap 19, 5).
Benedícite, ómnia ópera Dómini, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, cæli, Dómino, * benedícite, ángeli Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les cieux, vous, les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur.
Benedícite, aquæ omnes, quæ super cælos sunt, Dómino, * benedícat omnis virtus Dómino.Toutes les eaux qui êtes au-dessus des cieux, bénissez le Seigneur; que toute puissance bénisse le Seigneur.
Benedícite, sol et luna, Dómino, * benedícite, stellæ cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, soleil et lune, et vous, les astres du ciel bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnis imber et ros, Dómino, * benedícite, omnes venti, Dómino.Bénissez le Seigneur, pluies et rosées, et tous les vents, bénissez le Seigneur.
Benedícite, ignis et æstus, Dómino, * benedícite, frigus et æstus, Dómino.Bénissez le Seigneur, feu et chaleur, bénissez le Seigneur, fraîcheur et froid,
Benedícite, rores et pruína, Dómino, * benedícite, gelu et frigus, Dómino.Bénissez le Seigneur, givre et rosée, bénissez le Seigneur, gel et froid
Benedícite, glácies et nives, Dómino, * benedícite, noctes et dies, Dómino.Bénissez le Seigneur, glace et neige, bénissez le Seigneur, nuits et jours,
Benedícite, lux et ténebræ, Dómino, * benedícite, fúlgura et nubes, Dómino.Bénissez le Seigneur, lumière et ténèbres, bénissez le Seigneur, éclairs et nuées
Benedícat terra Dóminum, * laudet et superexáltet eum in sæcula.Que la terre bénisse le Seigneur, à Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, montes et colles, Dómino, * benedícite, univérsa germinántia in terra, Dómino.Bénissez le Seigneur montagnes et collines, plantes de la terre, bénissez le Seigneur,
Benedícite, mária et flúmina, Dómino, * benedícite, fontes, Dómino.Bénissez le Seigneur mers et fleuves, sources et fontaines bénissez le Seigneur
Benedícite, cete et ómnia quæ movéntur in aquis, Dómino, * benedícite, omnes vólucres cæli, Dómino.Bénissez le Seigneur, baleines et bêtes de la mer, et vous tous, les oiseaux dans le ciel, bénissez le Seigneur,
Benedícite, omnes béstiæ et pécora, Dómino, * benedícite, fílii hóminum, Dómino.Bénissez le Seigneur, fauves et troupeaux, enfants des hommes bénissez le Seigneur.
Bénedic, Israel, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Qu'Israël bénisse le Seigneur. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedícite, sacerdótes Dómini, Dómino, * benedícite, servi Dómini, Dómino.Bénissez le Seigneur, vous, les prêtres, et ceux qui servent le Seigneur, bénissez le Seigneur!
Benedícite, spíritus et ánimæ iustórum, Dómino, * benedícite, sancti et húmiles corde, Dómino.Bénissez le Seigneur, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur saints et humbles de cœur,
Benedícite, Ananía, Azaría, Mísael, Dómino, * laudáte et superexaltáte eum in sæcula.Bénissez le Seigneur Ananias, Azarias et Misaël, A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedicámus Patrem et Fílium cum Sancto Spíritu; * laudémus et superexaltémus eum in sæcula.Bénissons le Père, et, le Fils avec l'Esprit Saint. A Lui, louange et grande exaltation dans les siècles !
Benedíctus es in firmaménto cæli * et laudábilis et gloriósus in sæcula.Béni sois-Tu, au firmament du ciel : louanges et gloire dans les siècles !
éditer éditer
Ant. Communicántes Christi passiónibus, gaudeámus.Ant. En communiant à la passion du Christ, soyons dans la joie.
éditer éditer
Ant. 3 Complácuit Deus per sánguinem Christi reconciliáre ómnia in ipsum.Ant. 3
éditer éditer
Psalmus 149
Psaume 149
Exsultatio sanctorum
L'exultation des saints
Filii Ecclesiae, filii novi populi exsultent in rege suo: in Christo (Hesychius).
Les fils de l'Eglise, les fils du nouveau peuple exultent en leur roi : dans le Christ (Hesychius).
Cantáte Dómino cánticum novum; * laus eius in ecclésia sanctórum.Chantez au Seigneur un cantique nouveau ; qu'Il soit loué dans l'assemblée des saints.
Lætétur Israel in eo, qui fecit eum, * et fílii Sion exsúltent in rege suo.Qu'Israël se réjouisse en Celui qui l'a créé ; que les Fils de Sion soient transportés pour leur Roi.
Laudent nomen eius in choro, * in tympano et cíthara psallant ei,Qu'ils célèbrent Son Nom de concert ; qu'ils le chantent sur les tambourins et les cithares.
quia beneplácitum est Dómino in pópulo suo, * et honorábit mansuétos in salúte.Car le Seigneur se complaît en Son peuple ; Il a sauvé et glorifié les paisibles.
Iúbilent sancti in glória, * læténtur in cubílibus suis.Les saints tressaillent dans la gloire, ils se réjouissent dans leur repos.
Exaltatiónes Dei in gútture eórum * et gládii ancípites in mánibus eórum,La louange de Dieu est sur leurs lèvres, des glaives à deux tranchants sont dans leurs mains.
ad faciéndam vindíctam in natiónibus, * castigatiónes in pópulis,Pour tirer vengeance des nations, pour châtier les peuples.
ad alligándos reges eórum in compédibus * et nóbiles eórum in mánicis férreis,Pour charger de chaînes les pieds de leurs rois, pour mettre aux grands les menottes.
ad faciéndum in eis iudícium conscríptum: * glória hæc est ómnibus sanctis eius.Pour accomplir sur eux la sentence écrite. C'est la gloire qu'Il réserve à tous Ses saints.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Complácuit Deus per sánguinem Christi reconciliáre ómnia in ipsum.Ant.
éditer éditer
Lectio brevis Col 1, 24-25
Lecture brève Col 1, 24-26
Nunc gáudeo in passiónibus pro vobis et adímpleo ea, quæ desunt passiónum Christi, in carne mea pro córpore eius, quod est ecclésia, cuius factus sum ego miníster secúndum dispensatiónem Dei, quæ data est mihi in vos, ut ímpleam verbum Dei.Maintenant je me réjouis dans mes souffrances pour vous, et ce qui manque aux souffrances du Christ, je le complète dans ma chair pour son corps, qui est l’Eglise, dont je suis devenu le ministre, selon la charge que Dieu m’a donnée relativement à vous, pour que j’annonce pleinement la parole de Dieu.
Responsorium Breve
Répons bref
éditer éditer
R/. Per te salútem hauriámus,* Virgo María. Per te. V/. Ex vulnéribus Christi.* Virgo María. Glória Patri. Per te.R/. Par vous, nous recevons le salut,* Vierge Marie. Par vous.
V/. Des plaies du Christ* Vierge Marie. Gloire au Père. Par vous.
éditer éditer
Ant. Gaude, pérdolens Mater, quæ post tantos agónes glória cælésti redimíta ássides Nato, universórum regína.Ant. Réjouissez-vous, Mère des douleurs : que par tant de souffrances, la gloire des cieux paraît avec votre Fils, reine de l'univers.
éditer éditer
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Gaude, pérdolens Mater, quæ post tantos agónes glória cælésti redimíta ássides Nato, universórum regína.Ant. Réjouissez-vous, Mère des douleurs : que par tant de souffrances, la gloire des cieux paraît avec votre Fils, reine de l'univers.
Preces
Prières litaniques.
éditer éditer
Salvatórem nostrum celebrántes, qui ex María Vírgine nasci dignátus est, exorémus dicéntes:
Intercédat pro nobis mater tua, Dómine.
O sol iustítiæ, quem immaculáta Virgo ut lucens auróra præcéssit,
tríbue ut in lúmine visitatiónis tuæ semper ambulémus.
Verbum ætérnum, quod Maríam habitatiónis tuæ arcam incorruptíbilem elegísti,
líbera nos a corruptióne peccáti.
Salvátor noster, qui iuxta crucem matrem tuam habuísti,
præsta ut, ipsa intercedénte, communicántes tuis passiónibus gaudeámus.
Benigníssime Iesu, qui pendens in cruce, Maríam Ioánni matrem dedísti,
da nobis ita vívere ut eius fílii agnoscámur.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta éditer
Collecte éditer
Deus, qui Fílio tuo in cruce exaltáto compatiéntem Matrem astáre voluísti, da Ecclésiæ tuæ, ut, Christi passiónis cum ipsa consors effécta, eiúsdem resurrectiónis párticeps esse mereátur. Qui tecum. Dieu, qui, à côté de Ton Fils, élevé sur la croix, a voulu présenter Sa Mère Douloureuse: donne à Ton Église, associée à elle dans la Passion du Christ, d'être participante à Sa résurrection.
éditer éditer
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
éditer éditer
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Office de tierce du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
Ad Tertiam
Ad Tertiam
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus,
Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio,
uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri
descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori.
et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor
Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent,
que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas,
Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos.
que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem,
Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium,
fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum
et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen.
l'unique Esprit de l'Un et l’'Autre.
éditer éditer
Ant. 1 Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. 1 Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Psalmus 118 (119), 121-128
Psaume 118 (119), 121-128
XVI (Ain)
XVI (Ain)
Feci iudícium et iustítiam; * non tradas me calumniántibus me.J'ai accompli le droit et la justice; * ne me livre pas à ceux qui me calomnient.
Sponde pro servo tuo in bonum; * non calumniéntur me supérbi.Prends Ton serviteur sous Ta garde pour son bien; * que les superbes cessent de me calomnier.
Oculi mei defecérunt in desidério salutáris tui * et elóquii iustítiæ tuæ.Mes yeux languissent dans l'attente de Ton salut, * et après les promesses de Ta justice.
Fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam * et iustificatiónes tuas doce me.Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde, * et enseigne-moi Tes préceptes.
Servus tuus sum ego; * da mihi intelléctum, ut sciam testimónia tua.Je suis Ton serviteur; * donne-moi l'intelligence, afin que je connaisse Tes témoignages.
Tempus faciéndi Dómino * dissipavérunt legem tuam.Il est temps que Tu agisses, Seigneur; * ils ont renversé Ta loi.
Ideo diléxi præcépta tua * super aurum et obryzum.C'est pourquoi j'ai aimé Tes commandements * plus que l'or et la topaze.
Proptérea ad ómnia mandáta tua dirigébar, * omnem viam mendácii ódio hábui.C'est pourquoi je me suis conformé à tous Tes commandements; * j'ai haï toute voie injuste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Ant. 2 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 2 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 33 (34)
Psaume 33 (34)
Dominus iustorum salus
Le Seigneur est le salut des justes
Gustastis quoniam dulcis Dominus (1 Petr 2, 3).
Goûtez comme est doux le Seigneur (1 Petr 2, 3).
I
I
Benedícam Dóminum in omni témpore, * semper laus eius in ore meo.Je veux bénir le Seigneur en tout temps; Sa louange sera toujours dans ma bouche.
In Dómino gloriábitur ánima mea, * áudiant mansuéti et læténtur.Dans le Seigneur mon âme se glorifiera : que les doux entendent et se réjouissent
Magnificáte Dóminum mecum, * et exaltémus nomen eius in idípsum.Exaltez avec moi le Seigneur, ensemble célébrons Son nom !
Exquisívi Dóminum, et exaudívit me * et ex ómnibus terróribus meis erípuit me.J'ai cherché le Seigneur, et Il m'a exaucé, et Il m'a délivré de toutes mes frayeurs.
Respícite ad eum, et illuminámini * et fácies vestræ non confundéntur.Quand on regarde vers Lui, on est rayonnant de Joie, et le visage ne se couvre pas de honte.
Iste pauper clamávit, † et Dóminus exaudívit eum * et de ómnibus tribulatiónibus eius salvávit eum.Ce pauvre a crié, et le Seigneur l'a entendu, et Il l'a sauvé de toutes ses angoisses.
Vallábit ángelus Dómini in circúitu timéntes eum * et erípiet eos.L'ange du Seigneur campe autour de ceux qui le craignent, et Il les sauve.
Gustáte et vidéte quóniam suávis est Dóminus; * beátus vir, qui sperat in eo.Goûtez et voyez combien le Seigneur est bon ! Heureux l'homme qui met en Lui son refuge !
Timéte Dóminum, sancti eius, * quóniam non est inópia timéntibus eum.Craignez le Seigneur, vous Ses saints, car Il n'y a point d'indigence pour ceux qui Le craignent.
Dívites eguérunt et esuriérunt, * inquiréntes autem Dóminum non defícient omni bono.Les riches ont été dans la disette et la faim, mais ceux qui cherchent le Seigneur ne manquent à aucun bien.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Ant. 3 Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. 3 Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
II
II
Veníte, fílii, audíte me: * timórem Dómini docébo vos.Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur.
Quis est homo, qui vult vitam, * díligit dies, ut vídeat bonum?Quel est l'homme qui aime la vie, qui désire de longs jours pour jouir du bonheur ?
Próhibe línguam tuam a malo, * et lábia tua ne loquátur dolum.Préserve ta langue du mal, et tes lèvres des paroles trompeuses;
Divérte a malo et fac bonum, * inquíre pacem et perséquere eam.éloigne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix, et poursuis-la.
Oculi Dómini super iustos, * et aures eius in clamórem eórum.Les yeux du Seigneur sont sur les justes; et Ses oreilles sont attentives à leurs cris.
Vultus autem Dómini super faciéntes mala, * ut perdat de terra memóriam eórum.La face du Seigneur est contre ceux qui font le mal; pour retrancher de la terre leur souvenir.
Clamavérunt, et Dóminus exaudívit * et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.Les justes crient, et le Seigneur les entend, et Il les délivre de toutes leurs angoisses.
Iuxta est Dóminus iis, qui contríto sunt corde, * et confráctos spíritu salvábit.Le Seigneur est près de ceux qui ont le cœur brisé, Il sauve ceux dont l'esprit est abattu.
Multæ tribulatiónes iustórum, * et de ómnibus his liberábit eos Dóminus.Nombreux sont les malheurs du juste, mais de tous le Seigneur le délivre.
Custódit ómnia ossa eórum, * unum ex his non conterétur.II garde tous ses os, aucun d'eux ne sera brisé.
Interfíciet peccatórem malítia, * et, qui odérunt iustum, puniéntur.Le mal tue le méchant, et les ennemis du juste sont châtiés.
Rédimet Dóminus ánimas servórum suórum, * et non puniéntur omnes, qui sperant in eo.le Seigneur délivre l'âme de Ses serviteurs, et tous ceux qui se réfugient en Lui ne sont pas châtiés.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
Lectio brevis (1 Sam 15, 22)
Lecture brève (1 Sam 15, 22)
Numquid vult Dóminus holocáusta aut víctimas et non pótius ut oboediátur voci Dómini? Mélior est enim oboediéntia quam víctimæ et auscultáre magis quam offérre ádipem aríetum.Le Seigneur demande-t-Il des holocaustes et des victimes, et ne veut-Il pas plutôt que l'on obéisse à Sa voix? Car l'obéissance est meilleure que les victimes, et il vaut mieux écouter Sa voix, que de Lui offrir la graisse des béliers.
éditer éditer
V/. Sacrifícium laudis honorificábit me. V/. Le sacrifice de louange est celui qui M'honorera, R/. là est la voie par laquelle Je montrerai à l'homme le salut de Dieu.

R/. Et qui immaculátus est in via, osténdam illi salutáre Dei.
Orémus. Prions.
éditer éditer
Dómine Deus, Pater omnípotens, nobis maiestáti tuæ subiéctis Sancti Spíritus lumen infúnde, ut ab omni hoste secúri, in tua iúgiter laude lætémur. Per Christum Dóminum nostrum.Seigneur Dieu, Père tout-puissant, remplis-nous, les serviteurs de Ta majesté, de la lumière de l'Esprit Saint; pour que, sans rien craindre de tout adversaire, nous mettions notre joie à Te louer continuellement. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
éditer éditer
Ant. 1 Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. 1 Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 2 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 2 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 3 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 3 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Messe du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire


éditer éditer
Introitus Introït
Ioann. 19, 25
STABANT iuxta Crucem Iesu mater eius, et soror matris eius María Cléophae, et Salóme, et María Magdaléne. Ibid., 26-27 Múlier, ecce fílius tuus: dixit Iesus ; ad discípulum autem: Ecce mater tua. V/. Glória Patri. Près de la croix de Jésus se tenaient Sa Mère, et la sœur de Sa Mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie-Madeleine. Ps. Femme, voilà votre fils. Puis Il dit au disciple: Voilà ta Mère.
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Deus, qui Fílio tuo in cruce exaltáto compatiéntem Matrem astáre voluísti, da Ecclésiæ tuæ, ut, Christi passiónis cum ipsa consors effécta, eiúsdem resurrectiónis párticeps esse mereátur. Qui tecum. Dieu, qui, à côté de Ton Fils, élevé sur la croix, a voulu présenter Sa Mère Douloureuse: donne à Ton Église, associée à elle dans la Passion du Christ, d'être participante à Sa résurrection.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Ad Hebraeos (5,7-9)
Christus in diébus carnis suae, preces supplicationésque ad eum, qui possit salvum illum a morte fácere, cum clamóre válido et lácrimis ófferens et exaudítus pro sua reveréntia, et quidem cum esset Fílius, dídicit ex his, quae passus est, oboediéntiam; et, consummátus, factus est ómnibus oboediéntibus sibi auctor salútis aetérnae. Le Christ, Durant les jours de Sa chair, ayant offert des prières et des supplications, avec un grand cri et avec des larmes, à Celui qui voulait Le préserver de la mort, Il a été exaucé, à cause de Son (humble) respect. Et, quoiqu'il fût le Fils de Dieu, Il a appris l'obéissance, par ce qu'Il a souffert ; et ayant été élevé à la perfection (par Sa consommation), Il est devenu, pour tous ceux qui Lui obéissent, la cause du salut éternel.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
R/. Deus, vitam meam nuntiávi tibi: pósui lácrimas meas in conspéctu tuo. V/. Miserére mihi Dómine, quóniam conculcávit me homo: tota die bellans tribulávit me. R/. Dieu, je T'ai exposé toute ma vie ; Tu as mis mes larmes devant Toi V/. Aie pitié de moi, Seigneur, car l’homme (un) m’a foulé aux pieds ; m’attaquant tout le jour, il m’a tourmenté.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
R/. Allelúia. V/. Stabat sancta María, caeli Regína, et mundi Dómina, iuxta Crucem Dómini nostri Iesu Christi dolorósa R/. Alléluia. V/. Sante Marie, la reine du ciel, et maîtresse du monde, se tenait debout, près de la croix douloureuse de notre Seigneur Jésus-Christ.
éditer éditer
Sequentia Sequentia
STABAT Mater dolorósa iuxta Crucem lacrimósa, Dum pendébat Fílius. lle était debout, la Mère, malgré sa douleur, En larmes, près de la croix , Où son Fils était suspendu.
Cuius ánimam geméntem Contristátam et doléntem, Pertransívit gládius. Son âme gémissante, Contristée et dolente, Un glaive la transperça.
O quam tristis et afflícta Fuit illa benedícta Mater Unigéniti ! Qu'elle était triste, anéantie, La femme entre toutes bénie, La Mère du Fils de Dieu !
Quae maerébat, et dolébat, Pia Mater, dum vidébat Nati poenas íncliti. Dans le chagrin qui la poignait, Cette tendre Mère pleurait Son Fils mourant sous ses yeux.
Quis est homo, qui non fleret, Matrem Christi si vidéret In tanto supplício ? Quel homme sans verser de pleurs Verrait la Mère du Seigneur Endurer si grand supplice ?
Quis non posset contristári, Christi Matrem contemplári Doléntem cum Fílio ? Qui pourrait dans l'indifférence Contempler en cette souffrance La Mère auprès de son Fils ?
Pro peccátis suae gentis Vidit Iesum in torméntis, Et flagéllis súbditum. Pour toutes les fautes humaines, Elle vit Jésus dans la peine Et sous les fouets meurtri.
Vidit suum dulcem natum Moriéndo desolátum, Dum emísit spíritum. Elle vit l'Enfant bien-aimé Mourant seul, abandonné, Et soudain rendre l'esprit.
Eia Mater, fons amóris, Me sentíre vim dolóris Fac, ut tecum lúgeam. Ô Mère, source de tendresse, Fais-moi sentir grande tristesse Pour que je pleure avec toi.
Fac, ut árdeat cor meum In amándo Christum Deum, Ut sibi compláceam. Fais que mon âme soit de feu Dans l'amour du Seigneur mon Dieu : Que je Lui plaise avec toi.
Sancta Mater, istud agas, Crucifíxi fige plagas Cordi meo válide. Mère sainte, daigne imprimer Les plaies de Jésus crucifié En mon cœur très fortement.
Tui nati vulneráti, Tam dignáti pro me pati,Poenas mecum dívide. Pour moi, ton Fils voulut mourir, Aussi donne-moi de souffrir Une part de Ses tourments.
Fac me tecum pie flere, Crucifíxo condolére, Donec ego víxero. Donne-moi de pleurer en toute vérité, Comme toi près du Crucifié, Tant que je vivrai !
Iuxta Crucem tecum stare, Et me tibi sociáre In planctu desídero. Je désire auprès de la croix Me tenir, debout avec toi, Dans ta plainte et ta souffrance.
Virgo vírginum praeclára, Mihi iam non sis amára: Fac me tecum plángere. Vierge des vierges, toute pure, Ne sois pas envers moi trop dure, Fais que je pleure avec toi.
Fac, ut portem Christi mortem, Passiónis fac consórtem, Et plagas recólere. Du Christ fais-moi porter la mort, Revivre le douloureux sort Et les plaies, au fond de moi.
Fac me plagis vulnerári, Fac me Cruce inebriári, Et cruóre Fílii. Fais que Ses propres plaies me blessent, Que la croix me donne l'ivresse Du Sang versé par ton Fils.
Flammis ne urar succénsus, Per te, Virgo, sim defénsus In die iudícii. Je crains les flammes éternelles; Ô Vierge, assure ma tutelle À l'heure de la justice.
Christe, cum sit hinc exíre, Da per Matrem me veníre Ad palmam victóriae. Ô Christ, à l'heure de partir, Puisse ta Mère me conduire À la palme des vainqueurs.
Quando corpus moriétur, Fac, ut ánimae donétur Paradísi glória. À l'heure où mon corps va mourir, À mon âme, fais obtenir La gloire du paradis.
Amen. Allelúia. Amen. Alléluia.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Io (19,25-27) Jn (19,25-27)
Stabant iúxta crucem Iésu mater eíus et soror matris eíus, María Cléopae, et María Magdaléne. Cum vidísset ergo Iésus matrem et discípulum stantem, quem diligébat, dicit matri: “Múlier, ecce fílius tuus.” Deínde dicit discípulo: “Ecce mater tua.” Et ex illa hora accépit eam discípulus in sua. Près de la croix de Jésus se tenaient Sa Mère, et la soeur de Sa Mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie-Madeleine. Ayant donc vu Sa Mère, et, auprès d'elle, le disciple qu'Il aimait, Jésus dit à Sa Mère: Femme, voilà Votre fils. Puis Il dit au disciple: Voilà ta Mère. Et, à partir de cette heure, le disciple la prit chez lui.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Ier. 18, 20
Recordáre, Virgo Mater Dei, dum stéteris in conspéctu Dómini, ut loquáris pro nobis bona, et ut avértat indignatiónem suam a nobis. (T.P. Alléluia.) Souvenez-vous, ô Vierge Mère de Dieu, vous qui vous tenez devant le Seigneur, d’intercéder pour nous, et de Lui faire détourner de nous Son indignation. (T.P. Alléluia.)
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Súscipe, miséricors Deus, ad tui nóminis laudem preces hostiásque in veneratióne beátæ Maríæ Vírginis exhíbitas, quam, stantem iuxta crucem Iesu, cleménter nobis Matrem piíssimam providísti. Per Christum.Reçois, Dieu miséricordieux, pour la louange de Ton nom, les prières et les victimes, comme une dévotion à la Bienheureuse Vierge Marie, elle qui nous a été montrée, debout, près de la croix de Jésus, comme notre clémente et très bonne mère.
éditer éditer
PRÆFATIO II DE BEATA MARIA VIRGINE PRÆFATIO II DE BEATA MARIA VIRGINE
Ecclesia, verbis Mariæ, laudes Deo persolvit
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, in ómnium Sanctórum provéctu te mirábilem confitéri, et potíssimum, beátæ Vírginis Maríæ memóriam recoléntes, cleméntiam tuam ipsíus grato magnificáre præcónio. Vere namque in omnes terræ fines magna fecísti, ac tuam in saécula prorogásti misericórdiæ largitátem, cum, ancíllæ tuæ humilitátem aspíciens, per eam dedísti humánæ salútis auctórem, Fílium tuum, Iesum Christum, Dóminum nostrum. Per quem maiestátem tuam adórat exércitus Angelórum, ante conspéctum tuum in æternitáte lætántium. Cum quibus et nostras voces ut admítti iúbeas, deprecámur, sócia exsultatióne dicéntes:
éditer éditer
Communio Communion
Ps. 24, 22
Rédime me, Deus Israël, ex ómnibus angústiis meis. Délivre-moi, ö Dieu, de toutes mes angoisses.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Sumptis, Dómine, sacraméntis redemptiónis ætérnæ, súpplices deprecámur, ut, compassiónem beátæ Maríæ Vírginis recoléntes, ea in nobis pro Ecclésia adimpleámus, quæ desunt Christi passiónum. Qui vivit et regnat in saécula sæculórum. Ayant reçu, Seigneur, les sacrements de la rédemption éternelle, nous Te supplions, que par la compassion de la bienheureuse Vierge Marie, elle nous aide à accomplir en nous, pour la sainte Église, ce qui manque à la passion du Christ.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Lc 2, 34-35
Dixit Símeon ad Maríam: Ecce, pósitus est hic in ruínam et in resurrectiónem multórum in Israel, et in signum cui contradicétur; et tuam ipsíus ánimam pertransíbit gládius. Syméon dit à Marie : Voici que cet enfant est établi pour la ruine et pour la résurrection d’un grand nombre en Israël, et comme un signe qui excitera la contradiction, et, à vous-même, un glaive vous percera l’âme.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/PR_BEATAE_MARIAE_VIRGINIS_PERDOLENTIS.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/PR_BEATAE_MARIAE_VIRGINIS_PERDOLENTIS.xml éditer
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/AL_L_BEATAE_MARIAE_VIRGINIS_PERDOLENTIS.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/AL_L_BEATAE_MARIAE_VIRGINIS_PERDOLENTIS.xml éditer
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. 1 Petr 4, 13
Communicántes Christi passiónibus, gaudéte, ut et in revelatióne glóriæ eius gaudeátis exsultántes. En communiant aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin que lorsque sera révélée Sa gloire, vous exultiez de joie.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Office de sexte du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
Ad Sextam
Ad Sextam
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Rector potens, verax Deus,
Maître puissant, Dieu Vérité,
qui témperas rerum vices,
Tu règles la marche du temps,
splendóre mane ínstruis
Tu formes l'aube en sa clarté,
et ígnibus merídiem.
au midi Tu donnes ses flammes.
  
Exstíngue flammas lítium,
Éteins le feu des dissensions,
aufer calórem nóxium,
calme la fièvre du péché,
confer salútem córporum
apporte à nos corps la santé
verámque pacem córdium.
à nos cœurs, la paix véritable.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
éditer éditer
Ant. 1 Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. 1 Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Psalmus 118 (119), 121-128
Psaume 118 (119), 121-128
XVI (Ain)
XVI (Ain)
Feci iudícium et iustítiam; * non tradas me calumniántibus me.J'ai accompli le droit et la justice; * ne me livre pas à ceux qui me calomnient.
Sponde pro servo tuo in bonum; * non calumniéntur me supérbi.Prends Ton serviteur sous Ta garde pour son bien; * que les superbes cessent de me calomnier.
Oculi mei defecérunt in desidério salutáris tui * et elóquii iustítiæ tuæ.Mes yeux languissent dans l'attente de Ton salut, * et après les promesses de Ta justice.
Fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam * et iustificatiónes tuas doce me.Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde, * et enseigne-moi Tes préceptes.
Servus tuus sum ego; * da mihi intelléctum, ut sciam testimónia tua.Je suis Ton serviteur; * donne-moi l'intelligence, afin que je connaisse Tes témoignages.
Tempus faciéndi Dómino * dissipavérunt legem tuam.Il est temps que Tu agisses, Seigneur; * ils ont renversé Ta loi.
Ideo diléxi præcépta tua * super aurum et obryzum.C'est pourquoi j'ai aimé Tes commandements * plus que l'or et la topaze.
Proptérea ad ómnia mandáta tua dirigébar, * omnem viam mendácii ódio hábui.C'est pourquoi je me suis conformé à tous Tes commandements; * j'ai haï toute voie injuste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Ant. 2 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 2 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 33 (34)
Psaume 33 (34)
Dominus iustorum salus
Le Seigneur est le salut des justes
Gustastis quoniam dulcis Dominus (1 Petr 2, 3).
Goûtez comme est doux le Seigneur (1 Petr 2, 3).
I
I
Benedícam Dóminum in omni témpore, * semper laus eius in ore meo.Je veux bénir le Seigneur en tout temps; Sa louange sera toujours dans ma bouche.
In Dómino gloriábitur ánima mea, * áudiant mansuéti et læténtur.Dans le Seigneur mon âme se glorifiera : que les doux entendent et se réjouissent
Magnificáte Dóminum mecum, * et exaltémus nomen eius in idípsum.Exaltez avec moi le Seigneur, ensemble célébrons Son nom !
Exquisívi Dóminum, et exaudívit me * et ex ómnibus terróribus meis erípuit me.J'ai cherché le Seigneur, et Il m'a exaucé, et Il m'a délivré de toutes mes frayeurs.
Respícite ad eum, et illuminámini * et fácies vestræ non confundéntur.Quand on regarde vers Lui, on est rayonnant de Joie, et le visage ne se couvre pas de honte.
Iste pauper clamávit, † et Dóminus exaudívit eum * et de ómnibus tribulatiónibus eius salvávit eum.Ce pauvre a crié, et le Seigneur l'a entendu, et Il l'a sauvé de toutes ses angoisses.
Vallábit ángelus Dómini in circúitu timéntes eum * et erípiet eos.L'ange du Seigneur campe autour de ceux qui le craignent, et Il les sauve.
Gustáte et vidéte quóniam suávis est Dóminus; * beátus vir, qui sperat in eo.Goûtez et voyez combien le Seigneur est bon ! Heureux l'homme qui met en Lui son refuge !
Timéte Dóminum, sancti eius, * quóniam non est inópia timéntibus eum.Craignez le Seigneur, vous Ses saints, car Il n'y a point d'indigence pour ceux qui Le craignent.
Dívites eguérunt et esuriérunt, * inquiréntes autem Dóminum non defícient omni bono.Les riches ont été dans la disette et la faim, mais ceux qui cherchent le Seigneur ne manquent à aucun bien.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Ant. 3 Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. 3 Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
II
II
Veníte, fílii, audíte me: * timórem Dómini docébo vos.Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur.
Quis est homo, qui vult vitam, * díligit dies, ut vídeat bonum?Quel est l'homme qui aime la vie, qui désire de longs jours pour jouir du bonheur ?
Próhibe línguam tuam a malo, * et lábia tua ne loquátur dolum.Préserve ta langue du mal, et tes lèvres des paroles trompeuses;
Divérte a malo et fac bonum, * inquíre pacem et perséquere eam.éloigne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix, et poursuis-la.
Oculi Dómini super iustos, * et aures eius in clamórem eórum.Les yeux du Seigneur sont sur les justes; et Ses oreilles sont attentives à leurs cris.
Vultus autem Dómini super faciéntes mala, * ut perdat de terra memóriam eórum.La face du Seigneur est contre ceux qui font le mal; pour retrancher de la terre leur souvenir.
Clamavérunt, et Dóminus exaudívit * et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.Les justes crient, et le Seigneur les entend, et Il les délivre de toutes leurs angoisses.
Iuxta est Dóminus iis, qui contríto sunt corde, * et confráctos spíritu salvábit.Le Seigneur est près de ceux qui ont le cœur brisé, Il sauve ceux dont l'esprit est abattu.
Multæ tribulatiónes iustórum, * et de ómnibus his liberábit eos Dóminus.Nombreux sont les malheurs du juste, mais de tous le Seigneur le délivre.
Custódit ómnia ossa eórum, * unum ex his non conterétur.II garde tous ses os, aucun d'eux ne sera brisé.
Interfíciet peccatórem malítia, * et, qui odérunt iustum, puniéntur.Le mal tue le méchant, et les ennemis du juste sont châtiés.
Rédimet Dóminus ánimas servórum suórum, * et non puniéntur omnes, qui sperant in eo.le Seigneur délivre l'âme de Ses serviteurs, et tous ceux qui se réfugient en Lui ne sont pas châtiés.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
Lectio brevis (Gal 5, 26; 6, 2)
Lecture brève (Gal 5, 26; 6, 2)
Non efficiámur inánis glóriæ cúpidi, ínvicem provocántes, ínvicem invidéntes. Alter alteríus ónera portáte et sic adimplébitis legem Christi.Ne devenons pas avides d'une vaine gloire, nous provoquant les uns les autres, et nous portant mutuellement envie. Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi du Christ.
éditer éditer
V/. Ecce quam bonum et quam iucúndum habitáre fratres in unum. V/. Ah! qu'il est bon et agréable pour des frères d'habiter ensemble!

R/. Illic mandávit Dóminus benedictiónem.

R/. C'est là que le Seigneur a envoyé Sa bénédiction.
Orémus. Prions.
éditer éditer
Concéde nobis, Dómine, lux ardens caritátis ætérnæ, ut tua semper caritáte fervéntes, te super ómnia et fratres propter te uno diligámus amóre. Per Christum Dóminum nostrum.Seigneur, foyer brûlant de charité, accorde-nous une telle ferveur que nous soyons capables de T'aimer plus que tout et d'aimer nos frères à cause de Toi. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
éditer éditer
Ant. 1 Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. 1 Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 2 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 2 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 3 Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. 3 Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Office de none du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
B. Mariae Virginis Perdolentis Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
Memoria Mémoire
Ad Nonam
Ad Nonam
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Rerum, Deus, tenax vigor,
Dieu fort, soutien de l'univers,
immótus in te pérmanens,
qui est en Toi sans changement,
lucis diúrnae témpora
Tu fixes dans leur succession
succéssibus detérminans,
les temps que le soleil mesure.
  
Largíre clarum véspere,
Donne-nous un soir lumineux
quo vita numquam décidat,
où la vie ne décline pas,
sed praémium mortis sacrae
où, pour le fruit de la Sainte Mort,
perénnis instet glória.
resplendira toujours la gloire.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
éditer éditer
Ant. 1 Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. 1 Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Psalmus 118 (119), 121-128
Psaume 118 (119), 121-128
XVI (Ain)
XVI (Ain)
Feci iudícium et iustítiam; * non tradas me calumniántibus me.J'ai accompli le droit et la justice; * ne me livre pas à ceux qui me calomnient.
Sponde pro servo tuo in bonum; * non calumniéntur me supérbi.Prends Ton serviteur sous Ta garde pour son bien; * que les superbes cessent de me calomnier.
Oculi mei defecérunt in desidério salutáris tui * et elóquii iustítiæ tuæ.Mes yeux languissent dans l'attente de Ton salut, * et après les promesses de Ta justice.
Fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam * et iustificatiónes tuas doce me.Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde, * et enseigne-moi Tes préceptes.
Servus tuus sum ego; * da mihi intelléctum, ut sciam testimónia tua.Je suis Ton serviteur; * donne-moi l'intelligence, afin que je connaisse Tes témoignages.
Tempus faciéndi Dómino * dissipavérunt legem tuam.Il est temps que Tu agisses, Seigneur; * ils ont renversé Ta loi.
Ideo diléxi præcépta tua * super aurum et obryzum.C'est pourquoi j'ai aimé Tes commandements * plus que l'or et la topaze.
Proptérea ad ómnia mandáta tua dirigébar, * omnem viam mendácii ódio hábui.C'est pourquoi je me suis conformé à tous Tes commandements; * j'ai haï toute voie injuste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Ant. 2 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 2 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 33 (34)
Psaume 33 (34)
Dominus iustorum salus
Le Seigneur est le salut des justes
Gustastis quoniam dulcis Dominus (1 Petr 2, 3).
Goûtez comme est doux le Seigneur (1 Petr 2, 3).
I
I
Benedícam Dóminum in omni témpore, * semper laus eius in ore meo.Je veux bénir le Seigneur en tout temps; Sa louange sera toujours dans ma bouche.
In Dómino gloriábitur ánima mea, * áudiant mansuéti et læténtur.Dans le Seigneur mon âme se glorifiera : que les doux entendent et se réjouissent
Magnificáte Dóminum mecum, * et exaltémus nomen eius in idípsum.Exaltez avec moi le Seigneur, ensemble célébrons Son nom !
Exquisívi Dóminum, et exaudívit me * et ex ómnibus terróribus meis erípuit me.J'ai cherché le Seigneur, et Il m'a exaucé, et Il m'a délivré de toutes mes frayeurs.
Respícite ad eum, et illuminámini * et fácies vestræ non confundéntur.Quand on regarde vers Lui, on est rayonnant de Joie, et le visage ne se couvre pas de honte.
Iste pauper clamávit, † et Dóminus exaudívit eum * et de ómnibus tribulatiónibus eius salvávit eum.Ce pauvre a crié, et le Seigneur l'a entendu, et Il l'a sauvé de toutes ses angoisses.
Vallábit ángelus Dómini in circúitu timéntes eum * et erípiet eos.L'ange du Seigneur campe autour de ceux qui le craignent, et Il les sauve.
Gustáte et vidéte quóniam suávis est Dóminus; * beátus vir, qui sperat in eo.Goûtez et voyez combien le Seigneur est bon ! Heureux l'homme qui met en Lui son refuge !
Timéte Dóminum, sancti eius, * quóniam non est inópia timéntibus eum.Craignez le Seigneur, vous Ses saints, car Il n'y a point d'indigence pour ceux qui Le craignent.
Dívites eguérunt et esuriérunt, * inquiréntes autem Dóminum non defícient omni bono.Les riches ont été dans la disette et la faim, mais ceux qui cherchent le Seigneur ne manquent à aucun bien.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Ant. 3 Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. 3 Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
II
II
Veníte, fílii, audíte me: * timórem Dómini docébo vos.Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur.
Quis est homo, qui vult vitam, * díligit dies, ut vídeat bonum?Quel est l'homme qui aime la vie, qui désire de longs jours pour jouir du bonheur ?
Próhibe línguam tuam a malo, * et lábia tua ne loquátur dolum.Préserve ta langue du mal, et tes lèvres des paroles trompeuses;
Divérte a malo et fac bonum, * inquíre pacem et perséquere eam.éloigne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix, et poursuis-la.
Oculi Dómini super iustos, * et aures eius in clamórem eórum.Les yeux du Seigneur sont sur les justes; et Ses oreilles sont attentives à leurs cris.
Vultus autem Dómini super faciéntes mala, * ut perdat de terra memóriam eórum.La face du Seigneur est contre ceux qui font le mal; pour retrancher de la terre leur souvenir.
Clamavérunt, et Dóminus exaudívit * et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.Les justes crient, et le Seigneur les entend, et Il les délivre de toutes leurs angoisses.
Iuxta est Dóminus iis, qui contríto sunt corde, * et confráctos spíritu salvábit.Le Seigneur est près de ceux qui ont le cœur brisé, Il sauve ceux dont l'esprit est abattu.
Multæ tribulatiónes iustórum, * et de ómnibus his liberábit eos Dóminus.Nombreux sont les malheurs du juste, mais de tous le Seigneur le délivre.
Custódit ómnia ossa eórum, * unum ex his non conterétur.II garde tous ses os, aucun d'eux ne sera brisé.
Interfíciet peccatórem malítia, * et, qui odérunt iustum, puniéntur.Le mal tue le méchant, et les ennemis du juste sont châtiés.
Rédimet Dóminus ánimas servórum suórum, * et non puniéntur omnes, qui sperant in eo.le Seigneur délivre l'âme de Ses serviteurs, et tous ceux qui se réfugient en Lui ne sont pas châtiés.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
Lectio brevis (Mic 6, 8)
Lecture brève (Mic 6, 8)
Indicátum est tibi, o homo, quid sit bonum et quid Dóminus quærat a te: útique fácere iudícium et dilígere caritátem et sollícitum ambuláre cum Deo tuo.Je t'indiquerai, ô homme, ce qui est bon et ce que le Seigneur demande de toi; c'est de pratiquer la justice, d'aimer la miséricorde, et de marcher avec crainte devant ton Dieu.
éditer éditer
V/. In via testimoniórum tuórum, Dómine, delectátus sum. V/. Je méditerai sur Tes ordonnances. R/. Je n'oublierai point Ta parole.

R/. Non oblivíscar sermónem tuum.

Orémus. Prions.
éditer éditer
Exáudi nos, Dómine, et præsta pacem, quam pétimus, consummátam, ut cunctis diébus vitæ nostræ tibi cum iucunditáte vacántes, beáta María Vírgine intercedénte, ad te secúri perveníre mereámur. Per Christum Dóminum nostrum.Exauce-nous, Seigneur, donne-nous la paix parfaite que nous demandons, pour que passant tous les jours de notre vie avec agrément, par l'intercession de la bienheureuse Vierge Marie, nous méritions de parvenir jusqu'à Toi dans la paix. Par le Christ notre Seigneur.
éditer éditer
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
éditer éditer
Ant. 1 Súscipe, Dómine, servum tuum in bonum.Ant. 1 Accueille, Seigneur, Ton serviteur dans Ta bonté.
éditer éditer
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 2 Respícite ad Dóminum, et illuminámini.Ant. 2 Revenez vers le Seigneur, Il vous illuminera.
éditer éditer
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. 3 Iuxta est Dóminus his, qui contríto sunt corde.Ant. 3 Le Seigneur est aux côté de celui qui a le coeur contrit.
éditer éditer
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c'est à dire : de Son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Vêpres du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Dominica XXIV per annum XXIVème dimanche dans l'année
Ad I Vesperas
Aux Ières Vêpres
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Hymnus
Hymne
Rerum, Deus, fons ómnium,
O Dieu, source de toute choses,
qui, rebus actis ómnibus,
Par l'acte de Ta création,
totíus orbis ámbitum
Tu as comblé tout l'univers
censu replésti múnerum,
De la richesse de Tes dons ;
  
Ac, mole tanta cóndita,
Au terme d'un si grand ouvrage,
tandem quiétem díceris
Tu as voulu Te reposer
sumpsísse, dans labóribus
Afin d'instaurer le repos
ut nos levémur grátius:
Parmi nos tâches d'ici bas
  
Concéde nunc mortálibus
Accorde maintenant aux hommes
deflére vitæ crímina,
De pleurer sur toutes leurs fautes,
instáre iam virtútibus
De s'attacher à la vertu
et munerári prósperis,
Et d'être heureux de Tes bienfaits.
  
Ut cum treméndi iúdicis
Ainsi lors de l'ultime angoisse
horror suprémus coeperit,
Devant le juge redoutable,
lætémur omnes ínvicem
Nous goûterons la même joie,
pacis repléti múnere.
comblés par le don de ta paix.
  
Præsta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
Et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
Avec l'Esprit Consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
Régnant pour les siècles des siècles.
éditer éditer
Ant. 1 Rogáte quæ ad pacem sunt Ierúsalem.Ant. 1 Demandez la paix pour ceux qui sont à Jérusalem.
éditer éditer
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Rogáte quæ ad pacem sunt Ierúsalem.Ant. Demandez la paix pour ceux qui sont à Jérusalem.
éditer éditer
Ant. 2 A custódia matutína usque ad noctem, sperávit ánima mea in Dómino.Ant. 2 Dès le premier matin jusqu'’au soir, mon âme a espéré dans le Seigneur.
éditer éditer
Psalmus 129 (130)
Psaume 129 (130)
De profundis clamavi
Du fond des abîmes, je crie
Ipse salvum faciet populum suum a peccatis eorum (Mt 1, 21).
Voici qu'Il libérera Son peuple de ses péchés (Mt 1,21)
De profúndis clamávi ad te, Dómine; * Dómine, exáudi vocem meam.Du fond des abîmes je crie vers Toi, Seigneur; . Seigneur, exauce ma voix.
Fiant aures tuæ intendéntes * in vocem deprecatiónis meæ.Que Tes oreilles soient attentives * à la voix de ma supplication.
Si iniquitátes observáveris, Dómine, * Dómine, quis sustinébit?Si Tu examines nos iniquités, Seigneur, * Seigneur, qui subsistera devant Toi ?
Quia apud te propitiátio est, * ut timeámus te.Mais auprès de Toi est la miséricorde, * et à cause de Ta loi j'ai espéré en Toi.
Sustínui te, Dómine, * sustínuit ánima mea in verbo eius;Mon âme s'est soutenue par Sa parole;
sperávit ánima mea in Dómino * magis quam custódes auróram.Mon âme a espéré au Seigneur. Depuis la veille du matin
Magis quam custódes auróram * speret Israel in Dómino,jusqu'à la nuit, * qu'Israël espère au Seigneur;
quia apud Dóminum misericórdia, * et copiósa apud eum redémptio.car auprès du Seigneur est la miséricorde, * et on trouve en Lui une rédemption abondante.
Et ipse rédimet Israel * ex ómnibus iniquitátibus eíus.Il rachètera Lui-même Israël * de toutes ses iniquités.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. A custódia matutína usque ad noctem, sperávit ánima mea in Dómino.Ant. Dès le premier matin jusqu'’au soir, mon âme a espéré dans le Seigneur.
éditer éditer
Ant. 3 In nómine Iesu omne genu flectátur in cælo et in terra, allelúia.Ant. 3 Qu'’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel et sur la terre, alléluia.
éditer éditer
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5
Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis.Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórumafin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. In nómine Iesu omne genu flectátur in cælo et in terra, allelúia.Ant. Qu'’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel et sur la terre, alléluia.
éditer éditer
Lectio brevis (2 Petr 1, 19-21)
Lecture brève (2 Petr 1, 19-21)
Habémus firmiórem prophéticum sermónem, cui bene fácitis attendéntes quasi lucérnæ lucénti in caliginóso loco, donec dies illucéscat et lúcifer oriátur in córdibus vestris, hoc primum intellegéntes quod omnis prophetía Scriptúræ própria interpretatióne non fit; non enim voluntáte humána proláta est prophetía aliquándo, sed a Spíritu Sancto ducti locúti sunt a Deo hómines.Ainsi a été confirmée pour nous l'Ecriture prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à poindre et que l'étoile du matin se lève dans vos coeurs. Mais sachez avant tout qu'aucune prophétie de l'Ecriture ne procède d'une interprétation propre, car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par l'Esprit-Saint que les saints hommes de Dieu ont parlé.
Responsorium Breve
Répons bref
éditer éditer
R/. A solis ortu usque ad occásum, * Laudábile nomen Dómini. A solis.
V/. Super cælos glória eius. * Laudábile nomen Dómini. Glória Patri. A solis.
R/. Du levant au couchant du soleil, que soit loué le Nom du Seigneur.
V/. Sa gloire est dans les cieux. Que soit loué. Gloire au Père.
éditer éditer
Ant. Vos quem me esse dícitis? Respóndens Petrus ait Iesu: Tu es Christus, allelúia. Ant. Et vous, qui dites-vous que je suis? Pierre, prenant la parole, dit à Jésus. Tu es le Christ, alléluia.
éditer éditer
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Vos quem me esse dícitis? Respóndens Petrus ait Iesu: Tu es Christus, allelúia. Ant. Et vous, qui dites-vous que je suis? Pierre, prenant la parole, dit à Jésus. Tu es le Christ, alléluia.
Preces
Prières litaniques.
éditer éditer
Deum Patrem omnipoténtem magnis láudibus extollámus, qui Maríam matrem Fílii sui ab ómnibus generatiónibus celebrári vóluit, et ab eo súpplices petámus:
Plena grátia intercédat pro nobis.
Vel:Plenam grátia intuére, et exáudi nos.
Deus, mirabílium patrátor, qui immaculátam Vírginem Maríam córpore et ánima cæléstis glóriæ Christi fecísti consórtem,
filiórum tuórum corda ad eándem glóriam dírige.
Qui Maríam dedísti nobis matrem, ipsa intercedénte, concéde medélam lánguidis, solámen mæréntibus, véniam peccatóribus,
et ómnibus salútem et pacem.
Qui Maríam plenam grátia fecísti,
lætam grátiæ tuæ cópiam ómnibus concéde.
Ecclésia tua sit cor unum et ánima una in caritáte,
et fidéles persevérent unánimes in oratióne cum María, matre Iesu.
Qui Maríam cæli coronásti regínam,
fac ut defúncti in regno tuo cum sanctórum ágmine gáudeant in ætérnum.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta éditer
Collecte éditer
Réspice nos, rerum ómnium Deus creátor et rector, et, ut tuæ propitiatiónis sentiámus efféctum, toto nos tríbue tibi corde servíre. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Tourne-Toi vers nous, Dieu créateur et souverain de toutes choses, et accorde-nous de Te servir avec un cœur sans partage, de façon à pouvoir expérimenter concrètement Ton pardon. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
éditer éditer
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
éditer éditer
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Complies du samedi 15 septembre 2018 - Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Dominica XXIV per annum XXIVème dimanche dans l'année
Ad Completorium
Aux Complies
éditer éditer
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
éditer éditer
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


éditer éditer
Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum,
Avant que le jour ne s'éteigne,
rerum creátor, póscimus,
nous Te prions, Créateur de toute chose,
ut sólita cleméntia
dans Ta bonté de toujours,
sis præsul ad custódiam.
veille sur nous, garde-nous.
  
Te corda nostra sómnient,
Que nos cœurs rêvent de Toi,
te per sopórem séntiant,
qu'ils songent à Toi pendant le sommeil,
tuámque semper glóriam
qu'ils chantent encore Ta gloire
vicína luce cóncinant.
à l'approche de la lumière.
  
Vitam salúbrem tríbue,
Accorde-nous une vie saine,
nostrum calórem réfice
réchauffe-nous intérieurement,
tætram noctis calíginem
que Ta clarté illumine
tua collústret cláritas.
les tristes ténèbres de la nuit.
  
Præsta, Pater omnípotens,
Exauce-nous, Père tout-puissant,
per Iesum Christum Dóminum,
par Jésus-Christ le Seigneur,
qui tecum in perpétuum
qui avec Toi et le Saint-Esprit
regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
règne éternellement. Amen.
éditer éditer
Ant. 1 Miserére mei, Dómine, et exáudi oratiónem meam.Ant. 1 Aie pitié de moi, Seigneur, et exauce ma prière.
éditer éditer
Psalmus 4
Psaume 4
Gratiarum actio
Action de grâce.
Admirabilem fecit Dominus, quem suscitavit a mortuis (S. Augustinus).
Le Seigneur nous fait admirer Celui qu’'Il a ressuscité des morts.
Cum invocárem, exaudívit me Deus iustítiae meæ. * In tribulatióne dilatásti mihi;Lorsque je L'ai invoqué, le Dieu de ma justice m'a exaucé. Tu m'as mis au large dans la tribulation.
miserére mei * et exáudi oratiónem meam.Aie pitié de moi, et exauce ma prière.
Fílii hóminum, úsquequo gravi corde? * Ut quid dilígitis vanitátem et quæritis mendácium?Enfants des hommes, jusques à quand aurez-vous le coeur appesanti ? Pourquoi aimez-vous la vanité, et cherchez-vous le mensonge?
Et scitóte quóniam mirificávit Dóminus sanctum suum; * Dóminus exáudiet, cum clamávero ad eum.Sachez donc que le Seigneur a merveilleusement glorifié Son Saint ; le Seigneur m'exaucera quand j'aurai crié vers Lui.
Irascímini et nolíte peccáre; † loquímini in córdibus vestris, * in cubílibus vestris et conquiéscite.Irritez-vous, mais ne péchez point ; ce que vous dites contre moi au fond de vos coeurs, répétez-le avec componction sur vos couches.
Sacrificáte sacrifícium iustítiæ * et speráte in Dómino.Offrez un sacrifice de justice, et espérez dans le Seigneur.
Multi dicunt: «Quis osténdit nobis bona?». * Leva in signum super nos lumen vultus tui, Dómine!Beaucoup disent: « qui nous fera voir le bonheur?». La lumière de Ton visage est gravée sur nous, Seigneur.
Maiórem dedísti lætítiam in corde meo, * quam cum multiplicántur fruméntum et vinum eórum.Tu as mis la joie dans mon cœoeur, ils se sont multipliés par l'abondance de leur froment et de leur vin.
In pace in idípsum dórmiam et requiéscam, * quóniam tu, Dómine, singuláriter in spe constituísti me.Et moi je dormirai et me reposerai en paix, parce que Toi, Seigneur, m'as affermi dans une espérance singulière.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Miserére mei, Dómine, et exáudi oratiónem meam.Ant. Aie pitié de moi, Seigneur, et exauce ma prière.
éditer éditer
Ant. 2 In noctibus benedicite Dominum.Ant. 2 Lors des nuits, bénissez le Seigneur.
éditer éditer
Psalmus 133 (134)
Psaume 133
Vespertina oratio in templo
Prière vespérale dans le temple.
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius et qui timetis eum, pusilli et magni! (Ap 19, 5).
Louez notre Dieu, vous tous Ses serviteurs, vous qui Le craignez, petits et grands.
Ecce benedícite Dóminum, omnes servi Dómini, * qui statis in domo Dómini per noctes.Maintenant donc bénissez le Seigneur, vous tous, les serviteurs du Seigneur, qui demeurez dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu.
Extóllite manus vestras ad sanctuárium * et benedícite Dóminum.Pendant les nuits levez vos mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur.
Benedícat te Dóminus ex Sion, * qui fecit cælum et terram.Que le Seigneur te bénisse de Sion, * Lui qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. In noctibus benedicite Dominum.Ant. Lors des nuits, bénissez le Seigneur.
éditer éditer
Lectio brevis (Deut 6, 4-7)
Lecture brève (Deut 6, 4-7)
Audi Israel: Dóminus Deus noster Dóminus unus est. Díliges Dóminum Deum tuum ex toto corde tuo et ex tota ánima tua et ex tota fortitúdine tua. Erúntque verba hæc, quæ ego præcípio tibi hódie, in corde tuo, et inculcábis ea fíliis tuis et loquéris ea sedens in domo tua et ámbulans in itínere, decúmbens atque consúrgens.Ecoute, Israël: le Seigneur, notre Dieu, est seul le Seigneur. Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. Et ces commandements que Je te donne aujourd'hui, seront dans ton coeur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
Responsorium Breve
Répons bref
éditer éditer
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
éditer éditer
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
éditer éditer
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
éditer éditer
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
éditer éditer
Vísita nos, quaésumus, Dómine, hac nocte praesénti, ut, dilúculo tua virtúte surgéntes, de resurrectióne Christi tui gaudére valeámus. Qui vivit.Visite-nous, nous T'en supplions, Seigneur, durant cette nuit, afin que, lorsque au point du jour, nous nous lèverons avec Ta force, nous pourrons nous réjouir joie la résurrection de Ton Christ. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.
éditer éditer
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
éditer éditer
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Salve, Regína, mater misericórdiæ; Salut, ô Reine, mère de la miséricorde,

vita, dulcédo et spes nostra, salve.
vie, douceur et notre espérance, salut !

Ad te clamámus, éxsules fílii Evæ.
Enfants d'Ève exilés, nous crions vers vous.

Ad te suspirámus, geméntes et flentes
Vers vous, nous soupirons parmi les cris et les pleurs

in hac lacrimárum valle.
de cette vallée de larmes.

Eia ergo, advocáta nostra,
O vous notre avocate,

illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte.
tournez vers nous votre regard plein de miséricorde.

Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui,
Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles,

nobis post hoc exsílium osténde.
Montrez-Le nous à l'issue de cet exil.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.
O clémente, ô bonne, ô douce vierge Marie.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Extrait quotidien de la Règle de Notre Bienheureux Père Saint Benoît, et son commentaire par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes :
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de patienter.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo

Ordo liturgique du samedi 15 septembre 2018 au lundi 15 octobre 2018

samedi 15 septembre 2018
Sabbato - Hebdomada XXIII per annum

B. Mariae Virginis Perdolentis, Memoria.

Bienheureuse Marie Vierge des Douleurs
L'Église honore les sept douleurs de Marie et rappelle que la Ste Vierge donna, au Christ sur la croix, le consentement de son amour - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 16 septembre 2018
Dominica - Hebdomada XXIV per annum

Dominica XXIV per annum.

St Corneille, pape et St Cyprien, évêque, martyrs
L'Église réunit en une seule mémoire, le pape et l'évêque de Carthage tous les deux martyrs vers 250 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 17 septembre 2018
Feria II - Hebdomada XXIV per annum

FERIE ou S. Roberti Bellarmino, episcopi et Ecclesiae doctoris, memoria ad libitum.
St Robert Bellarmin, évêque et docteur de l'Église
Jésuite, archevêque de Capoue, auteur d'un catéchisme, docteur de l’Église (†1621) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 18 septembre 2018
Feria III - Hebdomada XXIV per annum

FERIE
St Joseph de Cupertino
Prêtre franciscain, il reçut de nombreuses grâces, dont la lévitation. Il dut se cacher pour vivre humblement (†1663) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 19 septembre 2018
Feria IV - Hebdomada XXIV per annum

FERIE ou S. Ianuarii, episcopi et martyris, memoria ad libitum.
St Janvier, évêque et martyr
Évêque de Bénévent, mort martyr en 304, il est le protecteur de la ville de Naples qui détient une relique de son sang - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 20 septembre 2018
Feria V - Hebdomada XXIV per annum

Ss. Andreae Kim Tae-gon et Pauli Chong Ha-sang et sociorum, martyrum, Memoria.

Sts André Kim Taegon, prêtre, Pauli Chong Ha-sang et leurs compagnons martyrs
Et ses 102 compagnons martyrs en Corée pendant tout le XIXème siècle. André est le premier prêtre de ce pays mort martyr (†1814) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 21 septembre 2018
Feria VI - Hebdomada XXIV per annum

S. Matthaei, apostoli et evangelistae, Festum.

St Matthieu, apôtre et évangéliste
Évangéliste, publicain, il fut choisi par le Christ. Serait mort martyr en Éthiopie - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 22 septembre 2018
Sabbato - Hebdomada XXIV per annum

FERIE
St Maurice et ses compagnons martyrs
Martyr en 303, car il refusait de tuer des chrétiens - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 23 septembre 2018
Dominica - Hebdomada XXV per annum

Dominica XXV per annum.

St Pio de Pietrelcina, prêtre
François Forgione, prêtre capucin, partagea la souffrance de la Croix. Guide spirituel, son rayonnement reste intense (†1968) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 24 septembre 2018
Feria II - Hebdomada XXV per annum

FERIE
Bx Antoine Martin Slomyek
Évêque slovène, il œuvra pour l'œcuménisme et la reconnaissance de la culture de son pays (†1862) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 25 septembre 2018
Feria III - Hebdomada XXV per annum

FERIE
St Serge de Radonèje
Fondateur du monastère de la Trinité, centre spirituel de la Russie (†1392) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 26 septembre 2018
Feria IV - Hebdomada XXV per annum

FERIE ou Ss. Cosmae et Damiani, martyrum, memoria ad libitum.
Sts Côme et Damien, martyrs
Les deux frères d'origine syriaque étaient médecins et soignaient gratuitement les pauvres, ils moururent martyrs vers 300 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 27 septembre 2018
Feria V - Hebdomada XXV per annum

S. Vincentii de Paul, presbyteri, Memoria.

St Vincent de Paul, prêtre
Prêtre, apôtre de la charité, fondateur des Lazaristes. Tout en restant doux et humble, proche des pauvres, son action fut considérable. (†1660) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 28 septembre 2018
Feria VI - Hebdomada XXV per annum

FERIE ou S. Laurentii Ruiz et sociorum, martyrum, memoria ad libitum.
St Venceslas, martyr
Duc de Bohême et martyr, assassiné par son frère Boleslas (†929) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 29 septembre 2018
Sabbato - Hebdomada XXV per annum

Ss. Michaelis, Gabrielis et Raphaelis, archangelorum, Festum.

St Michel, St Gabriel et St Raphaël, archanges
Saints archanges L'Église a réuni en une seule mémoire trois archanges. Ils représentent tous les anges adorant Dieu et protégeant les hommes - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 30 septembre 2018
Dominica - Hebdomada XXVI per annum

Dominica XXVI per annum.

St Jérôme, prêtre et docteur de l'Église
Prêtre, auteur de la Vulgate, docteur de l'Église, mort à Bethléem en 420 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 1 octobre 2018
Feria II - Hebdomada XXVI per annum

S. Teresiae a Iesu Infante, virginis et Ecclesiae doctoris, Memoria.

Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, vierge et docteur de l'Église
Patronne secondaire de la France. Carmélite, Docteur de l’Église. Elle fit découvrir au monde la "petite voie " d'abandon à Dieu (†1897) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 2 octobre 2018
Feria III - Hebdomada XXVI per annum

Ss. Angelorum Custodum, Memoria.

Saints Anges Gardiens
Mémoire inscrite au calendrier depuis 1608, elle prolonge la fête des Sts Archanges et souligne l'admirable providence divine - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 3 octobre 2018
Feria IV - Hebdomada XXVI per annum

FERIE
Bx Ambrosio Francisco Ferro
Et ses fidèles massacrés par une troupe de Hollandais calvinistes en 1645. Ils ont le titre de protomartyrs du Brésil - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 4 octobre 2018
Feria V - Hebdomada XXVI per annum

S. Francisci Assisiensis, Memoria.

St François d’Assise
Fondateur de la famille franciscaine (les frères mineurs), il vécut et aima la pauvreté comme voie vers la sainteté (†1226) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 5 octobre 2018
Feria VI - Hebdomada XXVI per annum

FERIE
Ste Faustine Kowalska, religieuse
À Cracovie, en 1938, le Seigneur lui donna mission d’écrire tout ce qu’Il lui faisait connaître de sa miséricorde - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 6 octobre 2018
Sabbato - Hebdomada XXVI per annum

FERIE ou S. Brunonis, presbyteri, memoria ad libitum.
St Bruno, prêtre
Prêtre et professeur à Reims, il quitta tout à 52 ans et fonda la Grande Chartreuse, l'Ordre des Chartreux (†1101) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 7 octobre 2018
Dominica - Hebdomada XXVII per annum

Dominica XXVII per annum.

Bienheureuse Marie, Vierge du Rosaire
Anniversaire de la victoire de Lépante en 1571 contre les Turcs. Pie V institua alors la prière mariale du rosaire - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 8 octobre 2018
Feria II - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
Ste Pélagie, martyre
Martyre d'Antioche au IVe siècle, pour garder sa pureté, elle préféra la mort - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 9 octobre 2018
Feria III - Hebdomada XXVII per annum

FERIE ou S. Ioannis Leonardi, presbyteri, memoria ad libitum.
St Denis, évêque, et ses compagnons, martyrs
Il fut décapité avec deux compagnons sur la colline de Montmartre vers 250 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 10 octobre 2018
Feria IV - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
Bx Daniel Comboni
Évêque de Khartoum, il consacra l'Afrique à la Vierge Marie, fonda deux instituts missionnaires. Mort de fatigue en 1881 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 11 octobre 2018
Feria V - Hebdomada XXVII per annum

FERIE ou S. Ioannis XXIII, papae, memoria ad libitum.
Bx Jean XXIII, pape
Joseph Roncalli fut élu pape en 1958. L'initiateur du Concile Vatican II a donné à l'Église un souffle nouveau (†1963) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 12 octobre 2018
Feria VI - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
St Séraphin d'Ascoli, frère
Frère capucin, illettré, il commentait merveilleusement bien l'Évangile (†1604) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 13 octobre 2018
Sabbato - Hebdomada XXVII per annum

FERIE
St Théophile d'Antioche, évêque
Évêque, homme cultivé, écrivain apologiste, il défendit, face à la culture païenne, la doctrine chrétienne († vers 180) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 3
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 14 octobre 2018
Dominica - Hebdomada XXVIII per annum

Dominica XXVIII per annum.

St Callliste 1er, pape et martyr
Pape, alors qu'il était diacre, il eut la charge des catacombes qui portent aujourd'hui son nom. Il mourut martyr en 222 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 15 octobre 2018
Feria II - Hebdomada XXVIII per annum

S. Teresiae a Iesu, virginis et Ecclesiae doctoris, Memoria.

Ste Thérèse d’Avila, vierge et docteur de l'Église
Religieuse, elle réforma l'Ordre du Carmel. Docteur de l’Église, elle propose un chemin vers la sainteté par l'oraison (†1582) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière