Martyrologe du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Martyrologe
Le 3 décembre
1. Mémoire de saint François Xavier, prêtre de la Compagnie de Jésus, évangélisateur des Indes. Né en Navarre, il fut à Paris l’un des premiers compagnons de saint Ignace. Poussé par l’ardeur de répandre l’Évangile, il se dépensa sans compter pour annoncer le Christ à des peuples innombrables en Inde, dans les Molusques et d’autres îles, et de là au Japon, convertissant beaucoup à la foi. Enfin, consumé par la maladie et les travaux, il mourut sur l’île de Sancian, aux portes de la Chine, en 1552.
2. Commémoraison de saint Sophrone, prophète, qui, vers 630 avant le Christ, aux jours de Josias, roi de Juda, annonça la ruine des impies au jour de la colère du Seigneur et réconforta les pauvres dans l’espérance du salut.
3. À Tanger en Maurétanie, au IIIe ou IVe siècle, saint Cassien, martyr.
4. À Dorchester en Angleterre, vers 650, saint Birin, évêque. Envoyé par le pape Honorius Ier dans l’intérieur de la Grande Bretagne, il établit son siège à Dorchester et se dépensa sans compter pour répandre l’annonce du salut au peuple des Saxons de l’ouest.
5. À Coire en Suisse, peut-être au VIIe siècle, saint Lucius, ermite.
6*. À Londres, en 1678, le bienheureux Édouard Coleman, martyr. Fils d’un ministre anglican, il embrassa la foi catholique et fut accusé faussement d’un prétendu complot contre le roi Charles II. Condamné à mort, il fut pendu au gibet de Tyburn et éventré alors qu’il vivait encore.
7*. À Trente en Vénétie, l’an 1860, le bienheureux Jean-Népomucène de Tschiderer, évêque. Il gouverna son Église avec une ardeur de foi tout évangélique et avec douceur et, à une période d’affliction, il donna un admirable témoignage d’amour pour son peuple.

Invitatoire du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum, pastórum príncipem, veníte, adorémus.Ant. Le Christ, prince des pasteurs, venez adorons.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Vigiles (OSB) du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire
In primo nocturno, anno I Premier nocturne, année I
De libro Isaíæ prophétæ Du livre d'Isaïe
Lectio I Lecture I
Factum est in diébus Achaz fílii Ióatham fílii Ozíæ, regis Iudæ, ascéndit Rasin rex Sýriæ et Phácee fílius Romelíæ rex Israel in Ierúsalem ad præliándum contra eam; et non potuérunt debelláre eam. Et nuntiavérunt dómui David dicéntes: " Requiévit Sýria super Ephraim ". Et commótum est cor eius et cor pópuli eius, sicut movéntur ligna silvárum a fácie venti. Et dixit Dóminus ad Isaíam: "Egrédere in occúrsum Achaz, tu et Seariásub fílius tuus, ad extrémum aquædúctus piscínæ superióris in viam agri fullónis; et dices ad eum: Vide, ut síleas; noli timére, et cor tuum ne formídet a duábus caudis titiónum fumigántium istórum, ob ardórem iræ Rasin et Sýriæ et fílii Romelíæ, eo quod consílium malum iníerit contra te Sýria, Ephraim et fílius Romelíæ dicéntes: "Ascendámus ad Iudam et terrórem iniciámus ei et avellámus eum ad nos et ponámus regem in médio eius fílium Tábeel" ". Au temps d'Achaz, fils de Yotam, fils d'Ozias, roi de Juda, Raçôn, roi d'Aram, monta avec Péqah, fils de Remalyahu, roi d'Israël, vers Jérusalem pour porter l'attaque contre elle, mais il ne put l'attaquer. On annonça à la maison de David: « Aram a fait halte sur le territoire d'Ephraïm. » Alors son cœur et le cœur de son peuple se mirent à chanceler comme chancellent les arbres de la forêt sous le vent. Et le Seigneur dit à Isaïe: « Sors au-devant d'Achaz, toi et Shéar-Yashub ton fils, vers l'extrémité du canal de la piscine supérieure, vers le chemin du champ du Foulon. Tu lui diras: Prends garde et calme-toi. Ne crains pas et que ton cœur ne défaille pas devant ces deux bouts de tisons fumants, à cause de l'ardente colère de Raçôn, d'Aram et du fils de Remalyahu, parce qu'Aram, Ephraïm et le fils de Remalyahu ont tramé contre toi un mauvais coup en disant: "Montons contre Juda, détruisons-le, brisons-le pour le ramener vers nous, et nous y établirons comme roi le fils de Tabeel". »
R/. Missus est Gábriel angelus ad Maríam Vírginem desponsátam Ioseph, núntians ei verbum; et expavéscit Virgo de lúmine: Ne tímeas, María, invenísti grátiam apud Dóminum. * Ecce concípies et páries et vocábitur Altíssimi Fílius. V/. Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum. * Ecce. R/. L'ange Gabriel fut envoyé à Marie, la vierge accordée en mariage à Joseph, pour lui annoncer un message de Dieu; et la vierge fut saisie d'effroi devant la lumière: Ne crains pas, Marie, tu as trouvé grâce auprès du Seigneur: * Voici que tu vas concevoir et enfanter un Fils. On l'appellera le Fils du Très-Haut. V/. Réjouis-toi, Marie, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. * Voici.
Lectio II Lecture II
Hæc dicit Dóminus Deus: " Non stabit et non erit! Caput enim Sýriæ Damáscus, et caput Damásci Rasin; et adhuc sexagínta et quinque anni, et désinet Ephraim esse pópulus; et caput Ephraim Samaría, et caput Samaríæ fílius Romelíæ. Si non credidéritis, non permanébitis. " Ainsi parle le Seigneur Dieu: « Cela ne tiendra pas, cela ne sera pas; car la tête d'Aram c'est Damas, et la tête de Damas c'est Raçôn; encore soixante-cinq ans, et Ephraïm cessera d'être un peuple. La tête d'Ephraïm c'est Samarie, et la tête de Samarie c'est le fils de Remalyahu. Si vous ne croyez pas, vous ne vous maintiendrez pas. »
R/. Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum. * Spíritus Sanctus supervéniet in te et virtus Altíssimi obumbrábit tibi; quod enim ex te nascétur Sanctum, vocábitur Fílius Dei. V/. Quómodo fiet istud, quóniam virum non cognósco? Et respóndens Angelus, dixit ei. * Spíritus Sanctus. R/. Réjouis-toi, Marie, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. * L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c'est pourquoi celui qui naîtra de toi sera saint, il sera appelé: Fils de Dieu. V/. Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge? Et l'ange lui répondit: * L'Esprit Saint.
Lectio III Lecture III
Et adiécit Dóminus loqui ad Achaz dicens: " Pete tibi signum a Dómino Deo tuo in profúndum inférni sive in excélsum supra. " Et dixit Achaz: " Non petam et non tentábo Dóminum. " Et dixit: " Audíte ergo, domus David; numquid parum vobis est moléstos esse homínibus, quia molésti estis et Deo meo? Propter hoc dabit Dóminus ipse vobis signum. Ecce, virgo concípiet et páriet fílium et vocábit nomen eius Emmánuel; butýrum et mel cómedet, ut ipse sciat reprobáre malum et elígere bonum. Quia ántequam sciat puer reprobáre malum et elígere bonum, desolábitur terra, cuius tu formídas duos reges; addúcet Dóminus super te et super pópulum tuum et super domum patris tui dies qui non venérunt a diébus separatiónis Ephraim a Iuda, regem Assyriórum." Le Seigneur parla encore à Achaz en disant: « Demande un signe au Seigneur ton Dieu, au fond, dans le shéol, ou vers les hauteurs, au-dessus. » Et Achaz dit: « Je ne demanderai rien, je ne tenterai pas le Seigneur. » Il dit alors: « Écoutez donc, maison de David! Est-ce trop peu pour vous de lasser les hommes, que vous lassiez aussi mon Dieu? C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe: Voici, la jeune femme est enceinte, elle va enfanter un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. Il mangera du lait caillé et du miel jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien. Car avant que l'enfant sache rejeter le mal et choisir le bien elle sera abandonnée, la terre dont les deux rois te jettent dans l'épouvante. Le Seigneur fera venir sur toi, sur ton peuple et sur la maison de ton père des jours tels qu'il n'en est pas venu depuis la séparation d'Ephraïm et de Juda (le roi d'Assur). »
R/. Salvatórem exspectámus Dóminum Iesum Christum, * Qui reformábit corpus humilitátis nostræ configurátum córpori claritátis suæ. V/. Præoccupémus fáciem eius in confessióne, et in psalmis iubilémus ei. * Qui reformábit. V/. Glória Patri. * Qui reformábit. R/. Nous attendons pour Sauveur le Seigneur Jésus- Christ, * Il va transfigurer notre corps de misère pour le rendre semblable à son corps de gloire. V/. Allons jusqu'à lui en rendant grâces, par nos hymnes de fête acclamons-le. * Il va. V/. Gloire au Père. * Il va.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Ex Libro Cur Deus homo sancti Ansélmi epíscopi (Lib. 2, c. 8: SC 91, 368-370) Livre de saint Anselme Cur Deus homo
Lectio I Lecture I
Restat quærere unde et quómodo assúmet Deus humánam natúram. Aut enim assúmet eam de Adam, aut fáciet novum hóminem, quemádmodum fecit Adam de nullo álio hómine. Sed si novum hóminem facit non ex Adæ génere, non pertinébit ad genus humánum quod natum est de Adam. Quare non debébit satisfácere pro eo, quia non erit de illo. Sicut enim rectum est, ut pro culpa hóminis homo satisfáciat, ita necésse est ut satisfáciens idem sit qui peccátor aut eiúsdem géneris. Aliter namque nec Adam nec genus eius satisfáciet pro se. Ergo sicut de Adam et Eva peccátum in omnes hómines propagátum est, ita nullus nisi vel ipsi vel qui de illis náscitur, pro peccáto hóminum satisfácere debet. Quóniam ergo illi néqueunt, necésse est ut de illis sit qui hoc fáciet. Il reste à chercher maintenant d'où et comment Dieu assumera une nature humaine. Ou bien il la prendra d'Adam, ou bien il créera un homme nouveau à la manière dont il a créé Adam, sans recourir à aucun autre être humain. Mais s'il crée un homme nouveau qui ne soit pas de la race d'Adam, cet homme n'appartiendra pas au genre humain qui est né d'Adam et, par conséquent ne devra pas satisfaire pour lui, parce qu'il ne sera pas issu de lui. Car, s'il est juste que l'homme satisfasse pour la faute de l'homme, il est également nécessaire que celui qui satisfait soit le même que le pécheur ou de la même race que lui. Autrement, en effet, ni Adam ni sa race ne satisferaient pour eux-mêmes. En conséquence, de même qu'Adam et Eve sont à l'origine du péché qui s'est propagé dans tous les hommes, pareillement nul autre qu'eux-mêmes ou quelqu'un de leur descendance ne doit satisfaire pour le péché des hommes. Et puisqu'ils ne le peuvent pas eux-mêmes, il est nécessaire que celui qui accomplira cette satisfaction appartienne à leur descendance.
R/. Aspiciébam in visu noctis, et ecce in núbibus cæli Fílius hóminis veniébat; et datum est ei regnum et honor. * Et omnis pópulus, tribus et linguæ sérvient ei. V/. Potéstas eius, potéstas ætérna, quæ non auferétur: et regnum eius, quod non corrumpétur. * Et omnis. R/. Je regardais au cours des visions de la nuit, et voici: sur les nuées du ciel, s'avançait comme un fils d'homme; il lui fut remis le règne et l'honneur. * Tous les peuples, tribus et langues viendront le servir. V/. Sa puissance est une puissance éternelle, qui ne passera pas, et son règne, un règne qui ne sera pas détruit. * Tous les peuples.
Lectio II Lecture II
Amplius. Sicut Adam et totum genus eius per se stetísset sine sustentatióne altérius creatúræ, si non peccásset: ita opórtet ut, si idem genus resúrgit post casum, per se resúrgat et relevétur. Nam per quemcúmque in statum suum restituátur: per illum útique stabit, per quem statum suum recuperábit. Deus étiam quando humánam natúram prímitus fecit in solo Adam, nec féminam, ut de utróque sexu multiplicaréntur hómines, fácere vóluit nisi de ipso, apérte monstrávit se non nisi de Adam voluísse fácere, quod de natúra humána factúrus erat. Ce n'est pas tout. De même qu'Adam avec la totalité de sa race serait resté ferme dans la justice, par lui-même et sans l'aide d'une autre créature, s'il n'avait pas péché, pareillement, si cette même race se redresse après sa chute, c'est par elle-même qu'elle doit se redresser et se relever. Car, quelle que soit la personne qui la restaure dans son état de justice, c'est certainement par cette même personne qui lui permettra de retrouver cet état, que la race d'Adam pourra s'y maintenir. De plus, quand, au commencement, Dieu créa la nature humaine par la seule création d'Adam et ne voulut pas créer la femme, qui devait rendre possible la multiplication des hommes à partir de l'un et l'autre sexe, autrement qu'à partir d'Adam lui-même, il montra de manière évidente sa volonté d'accomplir à partir d'Adam seul tout ce qu'il se proposait d'accomplir dans la nature humaine.
R/. Obsecro, Dómine, mitte quem missúrus es: vide afflictiónem pópuli tui; * Sicut locútus es, veni, et líbera nos. V/. A solis ortu et occásu, ab aquilóne et mari. * Sicut. R/. Seigneur, nous t'en supplions, envoie celui que tu dois envoyer: regarde l'affliction de ton peuple; * Viens nous délivrer selon ta parole! V/. Du nord et du midi, du levant et du couchant, * Viens.
Lectio III Lecture III
Quaprópter si genus Adæ per áliquem relevátur hóminem qui non sit de eódem génere: non in illam dignitátem, quam habitúrum erat, si non peccásset Adam, et ídeo non íntegre restaurábitur et Dei propósitum defícere vidébitur; quæ duo inconveniéntia sunt. Ergo necésse est ut de Adam assumátur homo, per quem restaurándum est genus Adæ. C'est pourquoi si la race d'Adam est relevée par un homme qui ne soit pas issu de cette même race, elle ne sera pas restaurée dans cette dignité qui aurait dû être la sienne si Adam n'avait pas péché, et, par suite, elle ne sera pas intégralement restaurée et le dessein de Dieu semblera échouer: deux choses qui ne conviennent pas. Il est donc nécessaire que soit pris dans la descendance d'Adam l'homme qui doit restaurer la race d'Adam.
R/. Ecce virgo concípiet et páriet fílium, dicit Dóminus: * Et vocábitur nomen eius Admirábilis, Deus, Fortis. V/. Tóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles, et introíbit Deus. * Et vocábitur. V/. Glória Patri. * Et vocábitur. R/. Voici: une vierge va concevoir et enfanter un fils, déclare le Seigneur, * On l'appellera: Admirable, Dieu, Fort. V/. Princes, élevez vos portes, levez-vous, portes éternelles, et Dieu fera son entrée. * On l'appellera. V/. Gloire au Père. * On l'appellera.

Laudes du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Inclitus rector pater atque prudens,
Pasteur illustre et père prudent
cuius insígnem cólimus triúmphum,
dont nous célébrons le grand triomphe
iste conféssor sine fine lætus
ce confesseur règne à jamais
regnat in astris.
dans la joie des cieux
  
Qui Petri summa cáthedra resídens,
Assis sur la chaire suprême de Pierre
præsul imménsi gregis et magíster,
pasteur et docteur d'un immense troupeau
regna per claves Dómini poténter
par le pouvoir des clefs du Seigneur
cælica pandit.
il a ouvert le royaume des cieux
  
  
Qui sacerdótis, ducis ac magístri
Il a assumé la charge sainte de prêtre
munus insúmpsit pópulis sacrátum,
de chef et de docteur en faveur de son peuple
præsul et vitæ sápiens parávit
pasteur avisé, il lui a procuré les dons
dona beátæ.
de la vie bienheureuse
  
  
Ipse dux clarus fuit et magíster,
Il fut un chef et un docteur illustre
éxhibens sacræ documénta vitæ
qui prodigua l'enseignement d'une vie sainte
ac Deo semper sátagens placére
avec le souci de plaire à Dieu
péctore mundo.
sans cesse par un coeur pur.
  
Nunc eum nisu rogitémus omnes,
A présent, supplions-le tous avec ardeur
ábluat nostrum pius ut reátum,
que sa bonté nous purifie de nos fautes
et sua ducat prece nos ad alta
et que sa prière nous conduise
cúlmina cæli.
au plus haut des cieux
  
Sit Deo soli decus et potéstas,
A Dieu seul gloire et puissance,
laus in excélsis, honor ac perénnis,
louange dans les cieux et honneur éternel
qui suis totum móderans gubérnat
Lui qui, par ses lois, règle et gouverne
légibus orbem. Amen.
l'univers entier. Amen.
Ant. 1 Ad te orábo, Dómine, mane exáudies vocem meam.Ant. 1 Vers Toi je prie, Seigneur, exauce ma demande au matin.
Psalmus 5
Psaume 5
Oratio matutina ad implorandum auxilium
Prière matinale pour implorer de l'aide
Verbo inhabitante, æternaliter exsultabunt qui eum intra se receperunt.
Ils se réjouiront sans fin, ceux chez qui habite le Verbe.
Verba mea áuribus pércipe, Dómine; * intéllege gémitum meum.Prête l'oreille à mes paroles, Seigneur, entends mes soupirs;
Inténde voci clamóris mei, * rex meus et Deus meus.sois attentif à mes cris, ô mon Roi et mon Dieu ;
Quóniam ad te orábo, Dómine, † mane exáudies vocem meam; * mane astábo tibi et exspectábo.car c'est à Toi que j'adresse ma prière, Seigneur, dès le matin, Tu entends ma voix ; dès le matin, je T'offre mes vœux et j'attends.
Quóniam non Deus volens iniquitátem tu es; † neque habitábit iuxta te malígnus, * neque permanébunt iniústi ante óculos tuos.Car Tu n'es pas un Dieu qui prenne plaisir au mal ; avec toi le méchant ne saurait habiter. Les insensés ne subsistent pas devant Tes yeux ;
Odísti omnes, qui operántur iniquitátem, perdes omnes, qui loquúntur mendácium; * virum sánguinum et dolósum abominábitur Dóminus.Tu hais tous les artisans d'iniquité. Tu fais périr les menteurs ; Le Seigneur abhorre l'homme de sang et de fraude.
Ego autem in multitúdine misericórdiæ tuæ † introíbo in domum tuam; * adorábo ad templum sanctum tuum in timóre tuo.Pour moi, par Ta grande miséricorde, j'irai dans Ta maison ; je me prosternerai, dans Ta crainte, devant Ton saint temple.
Dómine, deduc me in iustítia tua propter inimícos meos, * dírige in conspéctu meo viam tuam.Seigneur, conduis-moi, dans Ta justice, à cause de mes ennemis aplanis Ta voie sous mes pas.
Quóniam non est in ore eórum véritas, * cor eórum fóvea;Car il n'y a point de sincérité dans leur bouche ; leur cœur n'est que malice ;
sepúlcrum patens est guttur eórum, * mólliunt línguas suas.leur gosier est un sépulcre ouvert, leur langue se fait caressante.
[Iúdica illos, Deus; décidant a cogitatiónibus suis; † secúndum multitúdinem impietátum eórum expélle eos, * quóniam irritavérunt te, Dómine.][Châtie-les, ô Dieu. Qu'ils échouent dans leurs desseins · A cause de leurs crimes sans nombre, précipite-les; car ils sont en révolte contre Toi. ]
Et omnes, qui sperant in te, læténtur, * in ætérnum exsúltent.Alors se réjouiront tous ceux qui se confient en Toi; ils seront dans une perpétuelle allégresse,
Obumbrábis eis, et gloriabúntur in te, * qui díligunt nomen tuum;et Tu les protégeras ; ils se livreront à de joyeux transports, ceux qui aiment Ton nom.
quóniam tu benedíces iusto, Dómine, * quasi scuto, bona voluntáte coronábis eum.Car Tu bénis le juste, le Seigneur ; Tu l'entoures de bienveillance comme d'un bouclier.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ad te orábo, Dómine, mane exáudies vocem meam.Ant. Vers Toi je prie, Seigneur, exauce ma demande au matin.
Ant. 2 Laudámus nomen tuum ínclitum, Deus noster.Ant. 2 Nous louons Ton nom glorieux, notre Dieu.
Canticum (1 Chr 29, 10-13)
Cant. de David (1 Ch 29, 10-13) AT 4
Soli Deo honor et gloria AT 4
A Dieu seul, honneur et gloire.
Benedictus Deus et Pater Domini nostri Iesu Christi (Eph 1, 3).
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ (Ep 1, 3)
Benedíctus es, Dómine Deus Israel patris nostri, * ab ætérno in ætérnum.Béni sois-Tu, d'éternité en éternité, Seigneur, Dieu de notre père d'Israël !
Tua est, Dómine, magnificéntia et poténtia, * glória, splendor atque maiéstas. A Toi, Seigneur, la grandeur, la puissance, la magnificence, la splendeur et la gloire,
Cuncta enim, quæ in cælo sunt et in terra, tua sunt, * tuum, Dómine, regnum, et tu eleváris ut caput super ómnia.car tout, au ciel et sur la terre, T’appartient; à Toi, Seigneur, la royauté; à Toi de T’élever souverainement au-dessus de tout.
De te sunt divítiæ et glória, * tu domináris ómnium. De Toi dérivent la richesse et la gloire; Tu domines sur tout ;
In manu tua virtus et poténtia, * in manu tua est magnificáre et firmáre ómnia.dans Ta main est la force et la puissance, et à Ta main il appartient de donner à toutes choses grandeur et solidité.
Nunc ígitur, Deus noster, confitémur tibi * et laudámus nomen tuum ínclitum.Maintenant donc, notre Dieu, nous Te louons et nous célébrons Ton nom glorieux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Laudámus nomen tuum ínclitum, Deus noster.Ant. Nous louons Ton nom glorieux, notre Dieu.
Ant. 3 Adoráte Dóminum in aula sancta eius.Ant. 3 Adorez le Seigneur dans Son saint temple.
Psalmus 28 (29)
Psaume 28 (29)
Verbi Domini præconium
Supplication de la Parole de Dieu
Ecce vox de cælis dicens: «Hic est Filius meus dilectus» (Mt 3, 17).
Voici qu'’une voix venue du ciel dit : « celui-ci est mon Fils bien aimé » (Mt 3, 17).
Afférte Dómino, fílii Dei, * afférte Dómino glóriam et poténtiam,Apportez au Seigneur, fils de Dieu, donnez au Seigneur gloire et puissance !
afférte Dómino glóriam nóminis eius, * adoráte Dóminum in splendóre sancto.Apportez au Seigneur la gloire de son nom ! Adorez le Seigneur dans sa sainte splendeur.
Vox Dómini super aquas; † Deus maiestátis intónuit, * Dóminus super aquas multas.La voix du Seigneur gronde au-dessus des eaux, le Dieu de la gloire tonne,  le Seigneur est sur les eaux abondantes.
Vox Dómini in virtúte, * vox Dómini in magnificéntia.La voix du Seigneur est puissante,  la voix du Seigneur est majestueuse.
Vox Dómini confringéntis cedros; * et confrínget Dóminus cedros Líbani.La voix du Seigneur brise les cèdres,  le Seigneur brise les cèdres du Liban ;
Et saltáre fáciet, tamquam vítulum, Líbanum, * et Sárion, quemádmodum fílium unicórnium.Il les fait bondir comme un jeune taureau, le Liban et le Sirion comme le petit du buffle.
Vox Dómini intercidéntis flammam ignis, † vox Dómini concutiéntis desértum, * et concútiet Dóminus desértum Cades.La voix du Seigneur fait jaillir des flammes de feu, la voix du Seigneur ébranle le désert, le Seigneur ébranle le désert de Cadès.
Vox Dómini properántis partum cervárum, † et denudábit condénsa; * et in templo eius omnes dicent glóriam.La voix du Seigneur fait enfanter les biches, elle dépouille les forêts de leur feuillage, et dans son temple tout dit : « Gloire ! »
Dóminus super dilúvium hábitat, * et sedébit Dóminus rex in ætérnum.le Seigneur, au déluge, est assis sur son trône, le Seigneur siège sur son trône, roi pour l'éternité.
Dóminus virtútem pópulo suo dabit, * Dóminus benedícet pópulo suo in pace.le Seigneur donnera la force à son peuple ; le Seigneur bénira son peuple en lui donnant la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Adoráte Dóminum in aula sancta eius.Ant. Adorez le Seigneur dans Son saint temple.
Lectio brevis (Hebr 13, 7-9a)
Lecture brève (Hebr 13, 7-9a)
Mementóte præpositórum vestrórum, qui vobis locúti sunt verbum Dei, quorum intuéntes éxitum conversatiónis imitámini fidem. Iesus Christus heri et hódie idem, et in sæcula! Doctrínis váriis et peregrínis nolíte abdúci. Souvenez-vous de ceux qui vous conduisent, qui vous ont annoncé la parole de Dieu; et considérant qu'elle a été l'issue de leur vie, imitez, leur foi. Jésus-Christ est le même hier et aujourd'hui, Il le sera éternellement. Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Super te, Ierúsalem, * Constítui custódes. Super te.
V/. Die ac nocte non tacébunt prædicáre nomen Dómini. * Constítui custódes. Glória Patri. Super te.
R/. Sur toi, Jérusalem, * j'ai placé des sentinelles. Sur toi. V/. Jamais ni le jour ni la nuit, elles ne cesseront de prêcher le Nom du Seigneur. * J'ai placé des sentinelles. Gloire au Père. Sur toi.
Ant. Non vos estis qui loquímini, sed Spíritus Patris vestri, qui lóquitur in vobis.Ant. Ce n'est pas vous qui parlez, mais l'Esprit de votre Père qui parle en vous.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Non vos estis qui loquímini, sed Spíritus Patris vestri, qui lóquitur in vobis.Ant. Ce n'est pas vous qui parlez, mais l'Esprit de votre Père qui parle en vous.
Preces
Prières litaniques.
Christum magnificémus, plenum grátia et Spíritu Sancto, et fidénter eum implorémus: Magnifions le Christ, plein de grâce de l'Esprit Saint, et implorons Le avec confiance:
Spíritum tuum da nobis, Dómine. Donne nous Ton esprit, Seigneur
Concéde nobis diem istum iucúndum, pacíficum et sine mácula, Accorde nous une journée agréable, paisible et sans péché,
ut, ad vésperam perdúcti, cum gáudio et mundo corde te collaudáre valeámus. pour que, le soir venu, nous puissions Te louer avec un coeur pur et dans la joie.
Sit hódie splendor tuus super nos, Que Ta gloire soit sur nous aujourd'hui,
et opus mánuum nostrárum dírige. -et dirige les oeuvres de nos mains.
Osténde fáciem tuam super nos ad bonum in pace, Fais briller sur nous Ta Face pour le bien dans la paix
ut hódie manu tua válida contegámur. pour que nous soyons aujourd'hui protégés par Ta main puissante.
Réspice propítius omnes, qui oratiónibus nostris confídunt, Regarde avec bienveillance ceux qui se confient à nos prières,
eos adímple bonis ánimæ et córporis univérsis. accorde leur des âmes bonnes et des corps en bonne santé.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui beáti Francísci prædicatióne multos tibi pópulos acquisísti, da ut fidélium ánimi eódem fídei zelo férveant, et ubérrima ubíque prole Ecclésia sancta lætétur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, qui T'es acquis de nombreux peuples par la prédication du bienheureux François ; anime l'esprit des fidèles du même zèle pour la foi, et réjouis la sainte Eglise en lui donnant partout dans le monde beaucoup d'enfants. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Office de tierce du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus,
Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio,
uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri
descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori.
et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor
Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent,
que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas,
Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos.
que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem,
Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium,
fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum
et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen.
l'unique Esprit de l'Un et l’'Autre.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 18 B (19 B)
Psaume 18 B (19 B)
Laus Deo, legis Domino
Louange à Dieu, loi au Seigneur
Estote vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est (Mt 5, 48).
Soyez parfaits, comme votre Père du ciel est parfait (Mt 5, 48).
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis.La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sæculum sæculi, * iudícia Dómini vera, iusta ómnia simul,La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum * et dulcióra super mel et favum stillántem.Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Etenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa.Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? † Ab occúltis munda me, * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei.Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
I
I
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat † et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórumLève-Toi, Seigneur, dans ta colère, porte-Toi contre les fureurs de mes adversaires
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.réveille-Toi pour me secourir, Toi qui ordonnes un jugement.
Et synagóga populórum circúmdabit te, † et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; † et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
II
II
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.Mon bouclier est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Lectio brevis (Cf Is 10, 20-21)
Lecture brève (Cf Is 10, 20-21)
Et erit in die illa: resíduum Israel et qui effúgerint de domo Iacob inniténtur super Dóminum Sanctum Israel in veritáte. Relíquiæ reverténtur reliquiæ Iacob ad Deum fortem.Et il arrivera en ce jour-là ; Le reste d'Israël et les réchappés de la maison de Jacob s'appuieront sur le Seigneur, le Saint d'Israël, avec fidélité. Un reste reviendra, un reste de Jacob, vers le Dieu fort.
V/. Timébunt gentes nomen tuum, Dómine.
R/. Et omnes reges terræ glóriam tuam.
V/. Les nations craindront Ton nom Seigneur.
R/. Et tous les rois Ta gloire.
Orémus. Prions.
Deus, Pater óptime, qui labórem homínibus ita dedísti, ut mútua semper arte ad altióra profícerent, præsta, quæsumus, sic nos iúgiter operári, ut filiórum in te spíritu et fratérna in omnes caritáte vivámus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu, Père très bon, Toi qui as confié la terre aux hommes pour qu'ils la gardent et la travaillent, pour qu'ils puissent progresser en s'entraidant, donne-nous de mener nos travaux avec un esprit filial envers Toi et un esprit fraternel envers tous. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 3 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Messe du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire


Introitus Introït
Ps. 118, 46-47
LOQUÉBAR de testimóniis tuis in conspéctu regum, et non confundébar: et meditábar in mandátis tuis, quae diléxi nimis. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. ibid., 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. V/. Glória Patri. Je parlais de Tes préceptes devant les rois, et je n’en avais pas de confusion. Et je méditais sur Tes commandements, car je les aime. (T.P. Alléluia, alléluia.) Ps. Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie ; qui marchent dans la loi du Seigneur. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui beáti Francísci prædicatióne multos tibi pópulos acquisísti, da ut fidélium ánimi eódem fídei zelo férveant, et ubérrima ubíque prole Ecclésia sancta lætétur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, qui T'es acquis de nombreux peuples par la prédication du bienheureux François ; anime l'esprit des fidèles du même zèle pour la foi, et réjouis la sainte Eglise en lui donnant partout dans le monde beaucoup d'enfants. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Ad Corinthios I (9,16-19.22-23) 1 Cor (9,16-19.22-23)
Fratres: Si evangelizávero, non est mihi glória; necéssitas enim mihi incúmbit. Vae enim mihi est, si non evangelizávero! Si enim volens hoc ago, mercédem hábeo; si autem ínvitus, dispensátio mihi crédita est. Quae est ergo merces mea? Ut evangélium prǽdicans sine sumptu ponam evangélium, ut non abútar potestáte mea in evangélio. Nam cum liber essem ex ómnibus, ómnium me servum feci, ut plures lucri fácerem. Factus sum infírmis infírmus, ut infírmos lucri fácerem; ómnibus ómnia factus sum, ut áliquos útique fácerem salvos. Ómnia autem fácio propter evangélium, ut compárticeps eíus effíciar. Frères : si j'annonce l’Évangile, ce n'est pas une gloire pour moi, puisque la nécessité m'en est imposée; et malheur à moi, si je n'annonce pas l’Évangile! Si je le fais de bon coeur, j'ai une récompense; mais si je le fais malgré moi, je dispense seulement ce qui m'a été confié. Quelle est donc ma récompense? C'est que, prêchant l’Évangile, je le prêche gratuitement, sans abuser du pouvoir que j'ai dans la prédication de l’Évangile. Car bien que libre à l'égard de tous, je me suis fait le serviteur de tous, pour en gagner un plus grand nombre. Je me suis rendu faible avec les faibles, pour gagner les faibles; je me suis fait tout à tous, pour les sauver tous. Je fais tout à cause de l´Évangile, afin d'en avoir ma part.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 91, 13 et 14
R/. Iustus ut palma florébit: sicut cedrus Líbani multiplicábitur in domo Dómini. V/. Ibid., 3 Ad annuntiándum mane misericórdiam tuam, et veritátem tuam per noctem. R/. Le juste fleurira comme le palmier et il se multipliera comme le cèdre du Liban dans la maison du Seigneur. V/. Pour annoncer le matin Ta miséricorde et Ta vérité durant la nuit.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 148, 2
R/. Allelúia. V/. Laudáte Dóminum, omnes Angeli eius: laudáte eum, omnes virtútes eius. R/. Alléluia. V/. Louez le Seigneur, tous, vous Ses anges : louez-Le, toutes Ses puissances.
Evangelium Evangile
Marcus (16,15-20) Marc (16,15-20)
In illo tempore: Apparens Iesus undecim dixit eis: “Eúntes in mundum univérsum praedicáte evangélium omni creatúrae. Qui credíderit et baptizátus fúerit, salvus erit; qui vero non credíderit, condemnábitur. Signa autem eos, qui credíderint, haec sequéntur: in nómine meo daemónia eícient, linguis loquéntur novis, serpéntes tollent, et, si mortíferum quid bíberint, non eos nocébit, super aegrótos manus impónent, et bene habébunt.” Et Dóminus quidem Iésus, postquam locútus est eis, assúmptus est in caelum et sedit a dextris Dei. Illi autem profécti praedicavérunt ubíque, Dómino cooperánte et sermónem confirmánte, sequéntibus signis. En ce temps là : Apparaissant aux onze, Jésus leur dit: Allez dans le monde entier, et prêchez l’Évangile à toute créature. Celui qui croira et qui sera baptisé, sera sauvé; mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en Mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront les serpents, et s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains sur les malades, et ils seront guéris. Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut élevé dans le Ciel, et Il est assis à la droite de Dieu. Et eux, étant partis, prêchèrent partout, le Seigneur coopérant avec eux, et confirmant leur parole par les miracles dont elle était accompagnée.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 88, 25
Véritas mea, et misericórdia mea cum ipso: et in nómine meo exaltábitur cornu eius. Ma vérité et Ma miséricorde seront avec lui : et par Mon nom s’élèvera sa puissance.
Communio Communion
Mc.16,17.18
Signa eos qui in me credunt, haec sequéntur: daemónia eícient: super aegrosmanus impónent, et bene habébunt. (T.P. Allelúia). Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : ils chasseront les démons; ils imposeront les mains aux malades et ils seront guéris. (T.P. Alléluia)

Modifications aux messes lues :

Office de sexte du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Rector potens, verax Deus,
Maître puissant, Dieu Vérité,
qui témperas rerum vices,
Tu règles la marche du temps,
splendóre mane ínstruis
Tu formes l’'aube en sa clarté,
et ígnibus merídiem.
au midi Tu donnes ses flammes.
  
Exstíngue flammas lítium,
Éteins le feu des dissensions,
aufer calórem nóxium,
calme la fièvre du péché,
confer salútem córporum
apporte à nos corps la santé
verámque pacem córdium.
à nos cœurs, la paix véritable.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l’'Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 18 B (19 B)
Psaume 18 B (19 B)
Laus Deo, legis Domino
Louange à Dieu, loi au Seigneur
Estote vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est (Mt 5, 48).
Soyez parfaits, comme votre Père du ciel est parfait (Mt 5, 48).
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis.La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sæculum sæculi, * iudícia Dómini vera, iusta ómnia simul,La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum * et dulcióra super mel et favum stillántem.Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Etenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa.Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? † Ab occúltis munda me, * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei.Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
I
I
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat † et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórumLève-Toi, Seigneur, dans ta colère, porte-Toi contre les fureurs de mes adversaires
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.réveille-Toi pour me secourir, Toi qui ordonnes un jugement.
Et synagóga populórum circúmdabit te, † et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; † et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
II
II
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.Mon bouclier est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Lectio brevis (Cf. Is 10, 24. 27)
Lecture brève (Cf. Is 10, 24. 27)
Hæc dicit Dóminus Deus exercítuum: Noli timére, pópulus meus habitátor Sion. In die illa auferétur onus de úmero tuo et iugum de collo tuo.Voici ce que dit le Seigneur des armées : "Ne crains rien, ô mon peuple, qui habite Sion. En ce jour-là: Le fardeau d'Assur sera ôté de ton épaule; et son joug de dessus ton cou.
V/. Meménto nostri, Dómine, in beneplácito pópuli tui.
R/. Vísita nos in salutári tuo.
V/. Souviens-Toi de nous, Seigneur, dans Tes largesses pour Ton peuples.
R/. Visite-nous dans Ton Salut.
Orémus. Prions.
Deus, qui messis ac víneæ dóminus es et custos, quique offícia tríbuis et iusta stipéndia meritórum, fac nos diéi pondus ita portáre, ut nihil umquam de tuis plácitis conquerámur. Per Christum Dóminum nostrum.Maître de la vigne et de la moisson, Toi qui répartis les tâches et donnes le vrai salaire, aide-nous à porter le poids du jour sans murmurer contre Ta volonté. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Office de none du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. Francisci Xavier, presbyteri St François-Xavier, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Rerum, Deus, tenax vigor,
Dieu fort, soutien de l'’univers,
immótus in te pérmanens,
qui est en Toi sans changement,
lucis diúrnae témpora
Tu fixes dans leur succession
succéssibus detérminans,
les temps que le soleil mesure.
  
Largíre clarum véspere,
Donne-nous un soir lumineux
quo vita numquam décidat,
où la vie ne décline pas,
sed praémium mortis sacrae
où, pour le fruit de la Sainte Mort,
perénnis instet glória.
resplendira toujours la gloire.
  
Praesta, Pater piíssime,
Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice,
et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito
avec l'’Esprit consolateur,
regnans per omne sæculum. Amen.
régnant pour les siècles des siècles.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 18 B (19 B)
Psaume 18 B (19 B)
Laus Deo, legis Domino
Louange à Dieu, loi au Seigneur
Estote vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est (Mt 5, 48).
Soyez parfaits, comme votre Père du ciel est parfait (Mt 5, 48).
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis.La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sæculum sæculi, * iudícia Dómini vera, iusta ómnia simul,La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum * et dulcióra super mel et favum stillántem.Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Etenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa.Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? † Ab occúltis munda me, * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei.Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
I
I
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat † et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórumLève-Toi, Seigneur, dans ta colère, porte-Toi contre les fureurs de mes adversaires
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.réveille-Toi pour me secourir, Toi qui ordonnes un jugement.
Et synagóga populórum circúmdabit te, † et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; † et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
II
II
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.Mon bouclier est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Lectio brevis (Cf. Is 13, 22-14, 1)
Lecture brève (Cf. Is 13, 22-14, 1)
Prope est ut véniat tempus eius, et dies eius non elongabúntur. Miserébitur enim Dóminus Iacob, et Israel salvábitur.Son temps est proche, et ses jours ne seront pas prolongés. Car le Seigneur aura pitié de Jacob, et il choisira encore Israël 
V/. Veni, Dómine, et noli tardáre.
R/. Reláxa facínora plebi tuæ.
V/. Viens Seigneur, ne tarde pas. R/. Efface les délits de Ton peuple.
Orémus. Prions.
Deus, qui nos ádvocas illa hora, qua ad templum ascendébant Apóstoli, præsta, ut orátio, quam in nómine Iesu sincéra tibi mente persólvimus, ómnibus nomen illud invocántibus salútem eius váleat impetráre. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu qui nous invites en cette heure à nous réunir près de Toi comme les Apôtres qui montaient au Temple, nous Te demandons que notre prière faite au nom de Jésus appelle Ton salut sur tous ceux qui invoquent Son nom. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c’est à dire : de son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Vêpres du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. FRANCISCI XAVIER, PRESBYTERI S. FRANCISCI XAVIER, PRESBYTERI
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
(Pro uno pastore:)
(Pour un pasteur:)
Vir celse, forma fúlgida
Homme éminent, modèle éclatant de vertu,
virtútis, hymnum súscipe,
reçois cette hymne :
qui iure dum te prædicat,
en te louant comme tu le mérites,
Dei canit magnália.
elle chante les merveilles de Dieu.
Qui sempitérnus Póntifex
Le Pontife éternel a relié
stirpem Deo mortálium
la race humaine à Dieu,
revínxit, atque réddidit
et nous rendu la paix
paci novo nos foedere,
par une alliance nouvelle
Te fecit ipse próvidus
Il a fait de toi, dans sa providence,
sui minístrum múneris,
le ministre de ses dons,
Patri datúrum glóriam
pour que tu rendes gloire au Père,
eiúsque vitam plébibus.
et donnes la vie à son peuple.
(Pro papa:)
(Pour un pape)
Tu Petri ovíle cælitus
Tu gouvernais le bercail de Pierre
sumptis regébas clávibus,
avec les clefs reçues du ciel ;
gregémque verbo grátiæ,
tu réconfortais le troupeau par ta parole de grâce et
puris fovébas áctibus.
ta vie sans reproche.
(Pro episcopo:)
(Pour un évêque :)
Virtúte factus dítior
Riche de la puissance de  
te consecrántis Spíritus,
l'Esprit qui t'a consacré, bon
præsul, salútis pínguia
pasteur, tu lui as offert les gras
tu tradidísti pábula.
pâturages du salut.
(Pro presbytero:)
(Pour un prêtre :)
Regális huius cúlminis
Au sommet de cette dignité
adéptus altitúdinem,
royale, tu as été,
verbo fuísti et móribus
par ta parole et ta vie,
doctor, sacérdos, hóstia.
docteur, prêtre et victime.
Locátus in cæléstibus,
Établi dans les cieux,
sanctæ meménto Ecclésiæ,
souviens-toi de la sainte Église,
oves ut omnes páscua
afin les brebis recherchent
Christi petant felícia.
les bienheureuses prairies du Christ.
Sit Trinitáti glória,
Gloire à la Trinité,
quæ sancti honóris múnia
Qui te couronne de joies méritées,
tibi minístro sédulo
fidèle serviteur,
dignis corónat gáudiis. Amen.
pour ton saint ministère.
Ant. 1 Oculi Dómini in páuperem respíciunt.Ant. 1 Les yeux du Seigneur Se tournent vers les pauvres.
Psalmus 10 (11)
Psaume 10 (11)
Dominus fiducia iusti
Le Seigneur, confiance des justes
Beati, qui esuriunt et sitiunt iustitiam, quoniam ipsi saturabuntur (Mt 5, 6).
Heureux les affamés et les assoifés de justice, car ils seront rassasiés (Mt 5, 6).
In Dómino confído, quómodo dícitis ánimæ meæ: * «Tránsmigra in montem sicut passer?Je me confie dans le Seigneur : comment dites-vous à mon âme : * Émigre sur la montagne comme un passereau ?
Quóniam ecce peccatóres intendérunt arcum, † paravérunt sagíttas suas super nervum, * ut sagíttent in obscúro rectos corde.Parce que voilà que les pécheurs ont tendu un arc ; ils ont préparé leurs flèches dans un carquois, * pour percer dans les ténèbres les [hommes] droits de coeur.
Quando fundaménta evertúntur, * iustus quid fáciat?».Parce que ce que Tu avais établi, ils l'ont détruit ; * mais le juste, qu'a-t-il fait ?
Dóminus in templo sancto suo, * Dóminus, in cælo sedes eius.Le Seigneur est dans Son saint temple ; * le Seigneur, Son trône est dans le ciel.
Oculi eius in páuperem respíciunt, * pálpebræ eius intérrogant fílios hóminum.Ses yeux observent le pauvre : * Ses paupières interrogent les enfants des hommes.
Dóminus intérrogat iustum et ímpium; * qui autem díligit iniquitátem, odit ánima eius.Le Seigneur interroge le juste et l'impie; * mais celui qui aime l'iniquité hait son âme.
Pluet super peccatóres carbónes; * ignis et sulphur et spíritus procellárum pars cálicis eórum.Il fera pleuvoir sur les pécheurs des pièges ; * le feu, le soufre et le vent des tempêtes sont la part de leur calice.
Quóniam iustus Dóminus et iustítias diléxit, * recti vidébunt vultum eius.Car le Seigneur est juste et Il aime la justice : * Son visage a vu l'équité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Oculi Dómini in páuperem respíciunt.Ant. Les yeux du Seigneur Se tournent vers les pauvres.
Ant. 2 Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. (T. P. allelúia).Ant. 2 Heureux les coeœurs purs, car ils verront Dieu. (T.P. alléluia)
Psalmus 14 (15)
Psaume 14 (15)
Quis dignus coram Domino?
Qui est digne auprès du Seigneur ?
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant (Hebr 12, 22).
Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * Quis requiéscet in monte sancto tuo?Seigneur, qui habitera dans Ta tente? Qui demeurera sur Ta montagne sainte?
Qui ingréditur sine mácula et operátur iustítiam, * qui lóquitur veritátem in corde suo,Celui qui marche dans l'innocence, qui pratique la justice, et qui dit la vérité dans son coeur.
qui non egit dolum in língua sua, † nec fecit próximo suo malum * et oppróbrium non íntulit próximo suo.Il ne calomnie point avec sa langue, il ne fait point de mal à son frère, et ne jette point l'opprobre sur son prochain.
Ad níhilum reputátus est in conspéctu eius malígnus, * timéntes autem Dóminum gloríficat.A ses yeux le réprouvé est digne de honte, mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
Qui iurávit in detriméntum suum et non mutat, † qui pecúniam suam non dedit ad usúram * et múnera super innocéntem non accépit.S'il a fait un serment à son préjudice, il n'y change rien, il ne prête point son argent à usure, et il n'accepte pas de présent contre l'innocent :
Qui facit hæc, * non movébitur in ætérnum.Celui qui se conduit ainsi ne chancellera jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. (T. P. allelúia).Ant. Heureux les coeœurs purs, car ils verront Dieu. (T.P. alléluia)
Ant. 3 In Fílio suo elégit nos Deus in adoptiónem filiórum.Ant. 3 En Son Fils, Dieu nous a choisis comme fils adoptifs.
Canticum (Eph 1, 3-10) NT 4
Cantique (Eph 1, 3-10) NT 4
De Deo salvatore
Au Dieu sauveur
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iesu Christi, * qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in cæléstibus in Christo,Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les cieux,
sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, † ut essémus sancti et immaculáti * in conspéctu eius in caritáte,c'est en Lui qu'il nous a choisis dès avant la création du monde, pour que nous soyons saints et immaculés devant Lui dans la charité,
qui prædestinávit nos in adoptiónem filiórum † per Iesum Christum in ipsum, * secúndum beneplácitum voluntátis suæ,nous ayant, dans Son amour, prédestinés à être Ses fils adoptifs par Jésus-Christ, selon Sa libre volonté,
in laudem glóriæ grátiæ suæ, * in qua gratificávit nos in Dilécto,en faisant ainsi éclater la gloire de Sa grâce, par laquelle Il nous a rendus agréables à Ses yeux en Son [Fils] bien-aimé.
in quo habémus redemptiónem per sánguinem eius, * remissiónem peccatórum,C'est en Lui que nous avons la rédemption acquise par Son sang, la rémission des péchés,
secúndum divítias grátiæ eius, † qua superabundávit in nobis * in omni sapiéntia et prudéntia,selon la richesse de Sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous en toute sagesse et intelligence,
notum fáciens nobis mystérium voluntátis suæ, * secúndum beneplácitum eius,en nous faisant connaître le mystère de Sa volonté, selon le libre dessein que s'était proposé Sa bonté,
quod propósuit in eo, * in dispensatiónem plenitúdinis témporum:pour le réaliser lorsque la plénitude des temps serait accomplie :
recapituláre ómnia in Christo, * quæ in cælis et quæ in terra.à savoir, de réunir toutes choses en Jésus-Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In Fílio suo elégit nos Deus in adoptiónem filiórum.Ant. En Son Fils, Dieu nous a choisis comme fils adoptifs.
Lectio brevis (1 Petr 5, 1-4)
Lecture brève (1 Petr 5, 1-4)
Senióres, qui in vobis sunt, óbsecro, consénior et testis Christi passiónum, qui et eius, quæ in futúro revelánda est glóriæ communicátor: Páscite, qui est in vobis, grégem Dei, providéntes non coácto sed spontánee secúndum Deum, neque turpis lucri grátia sed voluntárie, neque ut dominántes in cleris sed formæ facti gregis. Et cum apparúerit Princeps pastórum, percipiétis immarcescíbilem glóriæ corónam.Je prie donc les anciens qui sont parmi vous, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, moi qui aurai aussi ma part à cette gloire qui doit être manifestée dans l'avenir : paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillez sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain honteux, mais par dévouement; non en dominant sur ceux qui sont votre partage, mais devenant les modèles du troupeau, du fond du cœur. Et lorsque le prince des pasteurs paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de gloire.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Hic est fratrum amátor, * Qui multum orat pro pópulo. Hic est. V/. Et ánimam suam trádidit pro frátribus suis. * Qui multum orat pro pópulo. Glória Patri. Hic est.R/. Celui-ci est l'ami de ses frères, * qui prie beaucoup pour le peuple. Celui-ci.
V/. Et son âme est livrée pour ses frères. * qui prie beaucoup pour le peuple. Gloire au Père. Celui-ci.
Ant. Grátias tibi ago, Christe, pastor bone, qui me ad hanc glóriam perdúcere dignátus es; peto ergo ut oves, quas tradidísti mihi, participéntur mecum de grátia tua in sempitérnum.Ant. Je Te rends grâce, ô Christ, bon pasteur, qui m'as trouvé digne d'accéder à une telle gloire ; je demande donc que les brebis que Tu m'as confiées participent avec moi de Ta grâce pour toujours.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Grátias tibi ago, Christe, pastor bone, qui me ad hanc glóriam perdúcere dignátus es; peto ergo ut oves, quas tradidísti mihi, participéntur mecum de grátia tua in sempitérnum.Ant. Je Te rends grâce, ô Christ, bon pasteur, qui m'as trouvé digne d'accéder à une telle gloire ; je demande donc que les brebis que Tu m'as confiées participent avec moi de Ta grâce pour toujours.
Preces
Prières litaniques.
Christum magnificémus, plenum grátia et Spíritu Sancto, et fidénter eum implorémus: Magnifions le Christ, plein de grâce de l'Esprit Saint, et implorons Le avec confiance:
Spíritum tuum da nobis, Dómine. Donne nous Ton esprit, Seigneur
Concéde nobis diem istum iucúndum, pacíficum et sine mácula, Accorde nous une journée agréable, paisible et sans péché,
ut, ad vésperam perdúcti, cum gáudio et mundo corde te collaudáre valeámus. pour que, le soir venu, nous puissions Te louer avec un coeur pur et dans la joie.
Sit hódie splendor tuus super nos, Que Ta gloire soit sur nous aujourd'hui,
et opus mánuum nostrárum dírige. -et dirige les oeuvres de nos mains.
Osténde fáciem tuam super nos ad bonum in pace, Fais briller sur nous Ta Face pour le bien dans la paix
ut hódie manu tua válida contegámur. pour que nous soyons aujourd'hui protégés par Ta main puissante.
Réspice propítius omnes, qui oratiónibus nostris confídunt, Regarde avec bienveillance ceux qui se confient à nos prières,
eos adímple bonis ánimæ et córporis univérsis. accorde leur des âmes bonnes et des corps en bonne santé.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui beáti Francísci prædicatióne multos tibi pópulos acquisísti, da ut fidélium ánimi eódem fídei zelo férveant, et ubérrima ubíque prole Ecclésia sancta lætétur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, qui T'es acquis de nombreux peuples par la prédication du bienheureux François ; anime l'esprit des fidèles du même zèle pour la foi, et réjouis la sainte Eglise en lui donnant partout dans le monde beaucoup d'enfants. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Complies du lundi 3 décembre 2018 - St François-Xavier, prêtre

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi
S. FRANCISCI XAVIER, PRESBYTERI S. FRANCISCI XAVIER, PRESBYTERI
Memoria Mémoire
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum,
Avant que le jour ne s'éteigne,
rerum creátor, póscimus,
nous Te prions, Créateur de toute chose,
ut sólita cleméntia
dans Ta bonté de toujours,
sis præsul ad custódiam.
veille sur nous, garde-nous.
  
Te corda nostra sómnient,
Que nos cœurs rêvent de Toi,
te per sopórem séntiant,
qu'ils songent à Toi pendant le sommeil,
tuámque semper glóriam
qu'ils chantent encore Ta gloire
vicína luce cóncinant.
à l'approche de la lumière.
  
Vitam salúbrem tríbue,
Accorde-nous une vie saine,
nostrum calórem réfice
réchauffe-nous intérieurement,
tætram noctis calíginem
que Ta clarté illumine
tua collústret cláritas.
les tristes ténèbres de la nuit.
  
Præsta, Pater omnípotens,
Exauce-nous, Père tout-puissant,
per Iesum Christum Dóminum,
par Jésus-Christ le Seigneur,
qui tecum in perpétuum
qui avec Toi et le Saint-Esprit
regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
règne éternellement. Amen.
Ant. 1 Tu, Dómine Deus, pátiens et multæ misericórdiæ.Ant. 1 Toi, Seigneur, Tu es patient et plein de miséricorde.
Psalmus 85 (86)
Psaume 85 (86)
Pauperis in rebus adversis oratio
Prière des pauvres face à l’'adversaire
Benedictus Deus, qui consolatur nos in omni tribulatione nostra (2 Cor 1, 3. 4).
Béni soit Dieu qui nous console dans toutes notre tribulation (2 Cor 1, 3. 4).
Inclína, Dómine, aurem tuam et exáudi me, * quóniam inops et pauper sum ego.Incline Ton oreille, Seigneur, et exauce-moi, car je suis indigent et pauvre.
Custódi ánimam meam, quóniam sanctus sum; * salvum fac servum tuum, Deus meus, sperántem in te.Garde mon âme, car je suis pieux ; sauve Ton serviteur, ô mon Dieu, il met sa confiance en Toi.
Miserére mei, Dómine,* quóniam ad te clamávi tota die.Aie pitié de moi, Seigneur, parce que vers Toi j'ai crié tout le jour.
Lætífica ánimam servi tui, * quóniam ad te, Dómine, ánimam meam levávi.Réjouis l'âme de Ton serviteur, car vers Toi Seigneur, j'ai élevé mon âme.
Quóniam tu, Dómine, suávis et mitis * et multæ misericórdiæ ómnibus invocántibus te.Car Tu es bon, Seigneur, et clément, et plein de compassion pour tous ceux qui T'invoquent.
Auribus pércipe, Dómine, oratiónem meam* et inténde voci deprecatiónis meæ.Prête l'oreille, Seigneur, à ma prière, et sois attentif à la voix de mes supplications.
In die tribulatiónis meæ clamávi ad te, * quia exáudies me.Je T'invoque au jour de ma détresse, et Tu m'exauceras.
Non est símilis tui in diis, Dómine, * et nihil sicut ópera tua.Nul ne T'égale parmi les dieux, Seigneur, rien ne ressemble à Tes œuvres.
Omnes gentes, quascúmque fecísti, vénient † et adorábunt coram te, Dómine, * et glorificábunt nomen tuum,Toutes les nations que Tu as faites viendront se prosterner devant Toi, Seigneur, et rendre gloire à Ton nom,
quóniam magnus es tu et fáciens mirabília: * tu es Deus solus.car Tu es grand et Tu opères des prodiges : Toi seul, Tu es Dieu.
Doce me, Dómine, viam tuam, * et ingrédiar in veritáte tua;Enseigne-moi tes voies, Seigneur ; je veux marcher dans Ta fidélité ;
simplex fac cor meum, * ut tímeat nomen tuum.rends mon cœur simple, pour qu'il craigne Ton nom.
Confitébor tibi, Dómine Deus meus, in toto corde meo * et glorificábo nomen tuum in ætérnum,Je Te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu et je glorifierai Ton nom pour l'éternité.
quia misericórdia tua magna est super me, * et eruísti ánimam meam ex inférno inferióri.Car Ta miséricorde est grande envers moi, Tu as tiré mon âme du fond de l'enfer.
Deus, supérbi insurrexérunt super me, † et synagóga poténtium quæsiérunt ánimam meam, * et non proposuérunt te in conspéctu suo.O Dieu, des orgueilleux se sont insurgés contre moi, et l'assemblée des puissants a cherché mon âme, et ils ne T'ont pas placé devant leur regard.
Et tu, Dómine, Deus miserátor et miséricors * pátiens et multæ misericórdiæ et veritátis,Mais Toi, Seigneur, Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, patient, de grande miséricorde et vérité.
réspice in me et miserére mei; † da fortitúdinem tuam púero tuo * et salvum fac fílium ancíllæ tuæ.Tourne vers moi Tes regards et aie pitié de moi ; donne Ta force à Ton serviteur, et sauve le fils de Ta servante.
Fac mecum signum in bonum, † ut vídeant, qui odérunt me, et confundántur, * quóniam tu, Dómine, adiuvísti me et consolátus es me..Signale Ta bonté envers moi, que mes ennemis le voient et soient confondus, car c'est Toi, le Seigneur, qui m'assistes et me consoles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu, Dómine Deus, pátiens et multæ misericórdiæ.Ant. Toi, Seigneur, Tu es patient et plein de miséricorde.
Lectio brevis (1 Th 5, 9-10)
Lecture brève (1 Th 5, 9-10)
Pósuit nos Deus in acquisitiónem salútis per Dóminum nostrum Iesum Christum, qui mórtuus est pro nobis, ut sive vigilémus sive dormiámus, simul cum illo vivámus.Dieu nous a destinés à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ,  qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions avec Lui.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
Quiétem, Dómine, corpóribus nostris tríbue salutárem, † et quæ fúdimus hódie sémina per labórem, * fac ut messem gérminent sempitérnam. Per Christum Dóminum nostrum.Donne, Seigneur, le salut et le repos à nos corps, et ce que notre labeur a aujourd'hui fondé, fais qu'il germe pour la moisson éternelle. Par le Christ notre Seigneur.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Alma Redemptóris Mater, quæ pérvia cæli porta manes, et stella maris, succúrre cadénti, Sainte mère du Rédempteur, porte du ciel toujours ouverte, étoile de la mer,

súrgere qui curat, pópulo; tu, quæ genuísti, natúra miránte, tuum sanctum Genitórem,

venez au secours du peuple qui tombe et cherche à se relever. Vous avez enfanté, ô merveille ! Celui qui vous créée,

Virgo prius ac postérius, Gabriélis ab ore sumens illud Ave, peccatórum miserére.

et vous demeurez toujours vierge. Accueillez le salut de l'’ange Gabriel, et ayez pitié de nous, pécheurs.