Martyrologe du lundi 11 mars 2019 -

Martyrologe
Le 11 mars
1.         À Smyrne en Asie, vers l’an 250, saint Pione, prêtre et martyr. On dit que pour avoir fait une apologie de la foi chrétienne devant le peuple, il fut jeté dans une prison infecte, où il encouragea par ses exhortations un grand nombre de frères à supporter le martyre, et que lui-même, soumis à des tourments, reçut en partage, à travers le bûcher, une fin bienheureuse pour le Christ.
2.         À Laodicée en Syrie, vers 308, les saints martyrs Trophime et Thale, qui durant la persécution de Dioclétien, après de nombreux et cruels tourments, obtinrent les couronnes de gloire.
3*.         En Écosse, au VIe siècle, saint Constantin, roi, qui aurait été disciple de saint Colomba et martyr.
4.         À Jérusalem, en 639, saint Sophrone, évêque, qui eut Jean Moschus pour maître et pour ami, avec qui il visita les lieux où vivaient les moines. Élu évêque de ce siège, après saint Modeste, lorsque la ville sainte tomba aux mains des Sarrasins, il défendit vigoureusement la foi et la sécurité de son peuple.
5*.         En Hannonie, vers 712, saint Vindicien, évêque de Cambrai et d’Arras, qui après le martyre de saint Léger, exhorta Thierry, roi de Neustrie, à expier ce crime par la pénitence.
6.         À Milan, en 725, la mise au tombeau de saint Benoît, évêque.
7*.         Au monastère de Tamlacht près de Dublin, vers 824, saint Oengus, dit le Culdée, moine, qui composa avec soin un martyrologe versifié, précieux pour le souvenir des saints d’Irlande.
8.         À Cordoue en Andalousie, l’an 859, saint Euloge, prêtre et martyr. Suivant les traces des saints martyrs de cette ville, dont il composa le mémorial, il fut décapité à cause de son éclatante confession du Christ.
9*.         À Cupramontana dans les Marches, en 1539, le bienheureux Jean-Baptiste Righio de Fabriano, prêtre de l’Ordre des Mineurs.
10*.         À York en Angleterre, l’an 1616, le bienheureux Thomas Atkinson, prêtre et martyr, qui fut condamné au supplice de la pendaison, sous le roi Jacques Ier, pour la seule cause de son sacerdoce.
11*.         À Clonmell en Irlande, l’an 1653, le bienheureux Jean Kearney, prêtre de l’Ordre des Mineurs et martyr. Condamné à mort parce qu’il était passé par l’Angleterre, étant prêtre, il échappa par la fuite à la sentence, mais ensuite, sous le protectorat d’Olivier Cromwell, convaincu à nouveau d’avoir exercé son sacerdoce dans sa patrie, il fut soumis au supplice du gibet.
12.         À Hung Yên au Tonkin, en 1859, saint Dominique Cam, prêtre et martyr. Après avoir, durant bien des années, exercé son ministère en cachette au péril de sa vie, il fut mis en prison et enfin condamné à mort, sur l’ordre de l’empereur Tu Duc, il embrassa la croix qu’il avait refusé de fouler aux pieds.
13.         À Sai-Nam-Hte en Corée, l’an 1866, les saints martyrs Marc Chong Ui-bæ, catéchiste, et Alexis U Se -yong, qui, à cause de la foi chrétiene, furent couverts d’affronts et de coups par leurs proches eux-mêmes et enfin décapités.

Invitatoire du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. + Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Vigiles (OSB) du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
In primo nocturno, anno I Premier nocturne, année I
De libro Deuteronómii Du livre du Deutéronome
Lectio I Lecture I
In diébus illis: Locútus est Móyses pópulo dicens: " Pópulus sanctus es Dómino Deo tuo. Te elégit Dóminus Deus tuus ut sis ei pópulus peculiáris de cunctis pópulis qui sunt super terram. Non quia cunctas gentes número vincebátis, vobis iunctus est Dóminus et elégit vos, cum ómnibus sitis pópulis paucióres, sed quia diléxit vos Dóminus et custodívit iuraméntum quod iurávit pátribus vestris, edúxit vos in manu forti et redémit te de domo servitútis, de manu pharaónis regis Ægýpti. Et scies quia Dóminus Deus tuus ipse est Deus, Deus fidélis, custódiens pactum et misericórdiam diligéntibus se et his qui custódiunt mandáta eius, in mille generatiónes et reddens odiéntibus se prótinus, ita ut dispérdat eos et ultra non dífferat, prótinus eis restítuens quod meréntur. Custódi ergo mandáta et præcépta atque iudícia quæ ego mando tibi hódie ut fácias. " En ce temps-là, Moïse s'adressa au peuple pour lui dire: " Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu; c'est toi que le Seigneur ton Dieu a choisi pour son peuple à lui, parmi toutes les nations qui sont sur la terre. Si le Seigneur s'est attaché à vous et vous a choisis, ce n'est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples: car vous êtes le moins nombreux d'entre tous les peuples. Mais c'est par amour pour vous et pour garder le serment juré à vos pères, que le Seigneur vous a fait sortir à main forte et t'a délivré de la maison de servitude, du pouvoir de Pharaon, roi d'Égypte. Tu sauras donc que le Seigneur ton Dieu est le vrai Dieu, le Dieu fidèle qui garde son alliance et son amour pour mille générations à ceux qui l'aiment et gardent ses commandements, mais qui punit en leur propre personne ceux qui le haïssent. Il fait périr sans délai celui qui le hait, et c'est en sa propre personne qu'il le punit. Tu garderas donc les commandements, lois et coutumes que je te prescris aujourd'hui de mettre en pratique. "
R/. In mari via tua, et sémitæ tuæ in aquis multis. * Deduxísti sicut oves pópulum tuum in manu Móysi et Aaron. V/. Illuxérunt coruscatiónes tuæ orbi terræ; commóta est et contrémuit terra. * Deduxísti. R/. Par la mer passait ton chemin; tes sentiers, par les eaux profondes. * Tu as conduit comme un troupeau ton peuple, par la main de Moïse et d'Aaron. V/. Tes éclairs illuminèrent le monde; la terre s'agita et frémit. * Tu as conduit.
Lectio II Lecture II
Si audiéritis hæc iudícia et custodiéritis ea et fecéritis, custódiet et Dóminus Deus tuus tibi pactum et misericórdiam quam iurávit pátribus tuis, et díliget te et benedícet tibi ac multiplicábit te benedicétque frúctui ventris tui et frúctui terræ tuæ, fruménto tuo atque vindémiæ, óleo et pártui armentórum et increménto óvium tuárum super terram pro qua iurávit pátribus tuis, ut daret eam tibi. Benedíctus eris præ ómnibus pópulis. Non erit apud te stérilis utriúsque sexus, tam in homínibus quam in grégibus tuis. " Pour avoir écouté ces coutumes, les avoir gardées et mises en pratique, le Seigneur ton Dieu te gardera l'alliance et l'amour qu'il a jurés à tes pères. Il t'aimera, te bénira, te multipliera; il bénira le fruit de ton sein et le fruit de ton sol, ton blé, ton vin nouveau, ton huile, la portée de tes vaches et le croît de tes brebis, sur la terre qu'il a juré à tes pères de te donner. Tu recevras plus de bénédictions que tous les peuples. Nul chez toi, homme ou femme, ne sera stérile, nul mâle ou femelle de ton bétail. "
R/. Ecce mitto ángelum meum, qui præcédat te et custódiat semper. Obsérva et audi vocem meam, et inimícus ero inimícis tuis, et affligéntes te afflígam; * Et præcédet te ángelus meus. V/. Israel, si me audíeris, non erit in te deus recens, neque adorábis deum aliénum: ego enim Dóminus. * Et præcédet. R/. Voici: j'envoie mon ange devant toi, pour qu'il te protège sans cesse. Respecte et entends ma parole: alors, je serai l'ennemi de tes ennemis, je poursuivrai tes persécuteurs; * Mon ange marchera devant toi. V/. Vas-tu m'écouter, Israël? Tu n'auras pas chez toi d'autres dieux, tu ne serviras aucun dieu étranger: c'est moi le Seigneur ton Dieu. * Mon ange.
Lectio III Lecture III
Omne mandátum quod ego præcípio tibi hódie, cave diligénter ut fácias, ut possítis vívere et multiplicémini ingressíque possideátis terram pro qua iurávit Dóminus pátribus vestris. Et recordáberis cuncti itíneris per quod addúxit te Dóminus Deus tuus his quadragínta annis per desértum, ut afflígeret te atque tentáret, et nota fíerent quæ in tuo ánimo versabántur, utrum custodíres mandáta illíus an non. Afflíxit te penúria et dedit tibi cibum manna quem ignorábas tu et patres tui, ut ostendéret tibi quod non in solo pane vivat homo, sed in omni verbo quod egréditur de ore Dómini. Vestiméntum tuum quo operiebáris nequáquam defécit, et pes tuus non intúmuit his quadragínta annis. Recógites ergo in corde tuo quia, sicut érudit homo fílium suum, sic Dóminus Deus tuus erudívit te, ut custódias mandáta Dómini Dei tui et ámbules in viis eius et tímeas eum. " Vous garderez tous les commandements que je vous ordonne aujourd'hui de mettre en pratique, afin que vous viviez, que vous multipliiez et que vous entriez dans le pays que le Seigneur a promis par serment à vos pères et le possédiez. Souviens-toi de tout le chemin que le Seigneur ton Dieu t'a fait faire pendant quarante ans dans le désert, afin de t'humilier, de t'éprouver et de connaître le fond de ton cœur: allais-tu ou non garder ses commandements? Il t'a humilié, il t'a fait sentir la faim, il t'a donné à manger la manne que ni toi ni tes pères n'aviez connue, pour te montrer que l'homme ne vit pas seulement de pain, mais que l'homme vit de tout ce qui sort de la bouche du Seigneur. Le vêtement que tu portais ne s'est pas usé et ton pied n'a pas enflé, au cours de ces quarante ans! Comprends donc que le Seigneur ton Dieu te corrigeait comme un père corrige son enfant, et garde les commandements du Seigneur ton Dieu pour marcher dans ses voies et pour le craindre. "
R/. Qui persequebántur pópulum tuum, Dómine, demersísti eos in profúndum. * Et in colúmna nubis ductor eórum fuísti, Dómine. V/. Exclamavérunt fílii Israel in angústia sua ad Dóminum, et misit eis salvatórem. * Et in colúmna. V/. Glória Patri. * Et in colúmna. R/. Ceux qui étaient lancés à la poursuite de ton peuple, Seigneur, tu les as engloutis dans les abîmes de la mer; * Et tu guidais toi-même les tribus d'Israël, Seigneur, par une colonne de nuée. V/. Dans leur angoisse, les enfants d'Israël ont crié vers le Seigneur, et il leur a envoyé un sauveur. * Et tu guidais. V/. Gloire au Père. * Et tu guidais.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Ex Homilíis Sancti Ioánnis Chrysóstomi epíscopi in Matthæum (Hom. 79, 1: PG 58, 717) Homélie de saint Jean Chrysostome sur l'Évangile selon saint Matthieu
Lectio I Lecture I
Cum autem vénerit Fílius hóminis in glória Patris sui, et omnes sancti ángeli cum eo, tunc sedébit super sólium glóriæ suæ et separábit oves ab hædis: et hos quidem acceptábit quia esuriéntem ipsum cibavérunt, et sitiénti potum dedérunt, et hóspitem collegérunt, et nudum vestiérunt, et infirmántem visitavérunt; et dabit regnum ipsis. Alios vero pro contráriis delíctis mittet in ignem ætérnum qui parátus est diábolo et ángelis eius. Suavíssima hæc verba, quæ in ore versámus, nunc cum stúdio et compunctióne omni audiámus, atque postréma verba in quæ sermo iure désiit. Magna enim illi humanitátis et misericórdiæ cura est. Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les saints anges avec lui, alors il prendra place sur son trône de gloire. Il séparera les brebis des boucs. Il accueillera les uns parce qu'ils l'auront nourri dans sa faim, désaltéré dans sa soif, reçu comme hôte, vêtu dans sa nudité, visité dans sa maladie; et il leur donnera le royaume. Mais les autres, il les précipitera dans le feu éternel, préparé pour le diable et ses anges, pour n'avoir pas fait cela. Agréables sont les paroles que nous avons sans cesse sur les lèvres; écoutons maintenant avec zèle et componction celles qui terminent ce discours. Le Christ prend à cœur la compassion et la charité.
R/. Qui cognóscis ómnium occúlta, a delícto meo munda me; * Tempus mihi concéde ut repænitens clamem: Peccávi, miserére mei, Deus. V/. Avérte fáciem tuam a peccátis meis, et omnes iniquitátes meas dele. * Tempus. R/. Toi qui connais les secrets des cœurs, purifie-moi de mon péché. * Accorde-moi un temps de repentir et de supplication: Oui, j'ai péché, pitié pour moi, mon Dieu! V/. Détourne ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés. * Accorde-moi.
Lectio II Lecture II
Non dicit ultra: Símile est regnum cælórum, sed seípsum osténdit ac revélat dicens: Cum vénerit Fílius hóminis in glória sua. Nunc enim venit in ignomínia, in contuméliis, in oppróbriis: tunc autem sedébit super thronum glóriæ suæ. Ac frequénter glóriam mémorat. Quia enim crux prope erat, quæ res máxime vituperábilis videbátur; ídeo érigit auditórem, et ante óculos ipsi iudícium ponit, orbémque totum sistit. Neque hoc tantúmmodo terríbilem reddit sermónem, sed quod vácuos cælos osténdat. Il ne dit plus: Le royaume des cieux est semblable, mais il se dévoile ostensiblement lui-même en disant: Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire. Il est d'abord venu dans l'humiliation, dans les outrages et les opprobres; alors il prendra place sur son trône de gloire. Fréquemment il revient sur cette gloire. En effet, puisqu'était proche la croix, signe le plus évident de l'ignominie, il voulait ranimer ses auditeurs et mettre devant leurs yeux le jugement, en convoquant le monde entier. Ce n'est pas seulement cela qui rend terrible ce discours, c'est aussi la vue des cieux vides.
R/. Frange esuriénti panem tuum, et egénos vagósque induc in domum tuam; * Tunc erúmpet quasi mane lumen tuum, et anteíbit fáciem tuam iustítia tua. V/. Cum víderis nudum, óperi eum, et carnem tuam ne despéxeris. * Tunc erúmpet. R/. Partage ton pain avec l'homme affamé, recueille chez toi le malheureux sans abri; * Alors ta lumière jaillira comme l'aurore, ta justice marchera devant toi. V/. Couvre celui que tu verras sans vêtement, et ne te dérobe pas à ton semblable; * Alors.
Lectio III Lecture III
Omnes quippe ángeli cum ipso erunt, et ipsi testificántes, quantum administráverint missi a Dómino ad hóminum salútem. Et úndique horróris plenus ille dies futúrus est. Deínde congregabúntur, inquit, omnes gentes: hoc est univérsa hóminum natúra. Et segregábit eos ad ínvicem, sicut pastor séparat oves. Nunc enim non segregáti, sed mixti sunt omnes; separátio autem tunc accuratíssime fiet; interímque ex ipsa statióne ipsos distínguit et conspícuos reddit; deínde ex nomínibus singulórum mores éxhibet, illos hædos, hos oves appéllans, ut illórum sterilitátem índicet; nullus enim ex hædis fructus proficíscitur; horum vero provéntus multus qui ex óvibus páritur, ut lana, lac et fetus, quibus ómnibus vácuus est hædus. Verum bruta animántia ex natúra sua vel fructum áfferunt, vel secus; illi vero ex voluntáte; ideóque illi plectúntur, hi coronántur. En effet, tous les anges seront avec lui, pour lui rendre témoignage, comme serviteurs envoyés par le Seigneur pour le salut des hommes. Ce jour sera, sous tous les rapports, un jour de terreur. Il dit ensuite: Toutes les nations seront rassemblées, à savoir tout le genre humain sans exception. Et il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis. Actuellement il n'y a pas de séparation, tous sont mélangés; mais alors se fera une séparation très rigoureuse; les hommes seront déjà visiblement distingués d'après la place occupée; ensuite le nom donné à chacun les différenciera, selon qu'ils seront appelés brebis ou boucs: celui de bouc signifie leur stérilité, car ils n'auront produit aucun fruit; celui de brebis est un gage de fécondité, car la brebis donne de la laine, du lait et des agneaux, ce qui manque aux boucs. Ces animaux sans raison présentent ces différences en vertu de leur nature, tandis que chez les hommes la différence vient de leur volonté; et donc certains seront châtiés, d'autres couronnés.
R/. In ómnibus exhibeámus nos sicut Dei minístros, in multa patiéntia, * Ut non vituperétur ministérium nostrum. V/. Ecce nunc tempus acceptábile, ecce nunc dies salútis; némini dantes ullam offensiónem, * Ut non vituperétur. V/. Glória Patri. * Ut non vituperétur. R/. Présentons-nous, en toute circonstance, comme de vrais ministres de Dieu, faisant preuve d'endurance, * Afin que notre ministère ne soit pas décrié. V/. C'est maintenant le moment favorable, c'est maintenant le jour du salut; ne donnons à personne occasion de scandale, * Afin. V/. Gloire au Père. * Afin.

Laudes du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
  
Iam, Christe, sol iustítiæ,
O Christ, ô Soleil de justice,
mentis dehíscant ténebræ,
dissipe la nuit de nos âmes :
virtútum ut lux rédeat,
que l’éclat des vertus renaisse,
terris diem cum réparas.
quand tu rends le jour à la terre.
  
Dans tempus acceptábile
En nous donnant ce temps de grâce,
et pænitens cor tríbue,
rends aussi nos cœurs pénitents ;
convértat ut benígnitas
et ta bonté convertira
quos longa suffert píetas;
ceux que supporte ta patience.
  
Quiddámque pæniténtiæ
Accorde-nous de nous soumettre
da ferre, quo fit démptio,
aux pénitences qui effacent,
maióre tuo múnere,
si grand soit-il, notre péché,
culpárum quamvis grándium.
par le don plus grand de la grâce.
  
Dies venit, dies tua,
Voici le jour, voici ton jour ;
per quam reflórent ómnia;
il fait refleurir tous les êtres ;
lætémur in hac ut tuæ
réjouissons-nous en ce jour ;
per hanc redúcti grátiæ.
il nous ramène dans ta grâce.
  
Te rerum univérsitas,
Que toute chose en l’univers
clemens, adóret, Trínitas,
t’adore, ô Trinité clémente ;
et nos novi per véniam
renouvelés par le pardon,
novum canámus cánticum.
chantons le cantique nouveau.
Ant. 1 Ad te orábo, Dómine, mane exáudies vocem meam.Ant. 1 Vers Toi je prie, Seigneur, exauce ma demande au matin.
Psalmus 5
Psaume 5
Oratio matutina ad implorandum auxilium
Prière matinale pour implorer de l'aide
Verbo inhabitante, æternaliter exsultabunt qui eum intra se receperunt.
Ils se réjouiront sans fin, ceux chez qui habite le Verbe.
Verba mea áuribus pércipe, Dómine; * intéllege gémitum meum.Prête l'oreille à mes paroles, Seigneur, entends mes soupirs;
Inténde voci clamóris mei, * rex meus et Deus meus.sois attentif à mes cris, ô mon Roi et mon Dieu ;
Quóniam ad te orábo, Dómine, † mane exáudies vocem meam; * mane astábo tibi et exspectábo.car c'est à Toi que j'adresse ma prière, Seigneur, dès le matin, Tu entends ma voix ; dès le matin, je T'offre mes vœux et j'attends.
Quóniam non Deus volens iniquitátem tu es; † neque habitábit iuxta te malígnus, * neque permanébunt iniústi ante óculos tuos.Car Tu n'es pas un Dieu qui prenne plaisir au mal ; avec toi le méchant ne saurait habiter. Les insensés ne subsistent pas devant Tes yeux ;
Odísti omnes, qui operántur iniquitátem, perdes omnes, qui loquúntur mendácium; * virum sánguinum et dolósum abominábitur Dóminus.Tu hais tous les artisans d'iniquité. Tu fais périr les menteurs ; Le Seigneur abhorre l'homme de sang et de fraude.
Ego autem in multitúdine misericórdiæ tuæ † introíbo in domum tuam; * adorábo ad templum sanctum tuum in timóre tuo.Pour moi, par Ta grande miséricorde, j'irai dans Ta maison ; je me prosternerai, dans Ta crainte, devant Ton saint temple.
Dómine, deduc me in iustítia tua propter inimícos meos, * dírige in conspéctu meo viam tuam.Seigneur, conduis-moi, dans Ta justice, à cause de mes ennemis aplanis Ta voie sous mes pas.
Quóniam non est in ore eórum véritas, * cor eórum fóvea;Car il n'y a point de sincérité dans leur bouche ; leur cœur n'est que malice ;
sepúlcrum patens est guttur eórum, * mólliunt línguas suas.leur gosier est un sépulcre ouvert, leur langue se fait caressante.
[Iúdica illos, Deus; décidant a cogitatiónibus suis; † secúndum multitúdinem impietátum eórum expélle eos, * quóniam irritavérunt te, Dómine.][Châtie-les, ô Dieu. Qu'ils échouent dans leurs desseins · A cause de leurs crimes sans nombre, précipite-les; car ils sont en révolte contre Toi. ]
Et omnes, qui sperant in te, læténtur, * in ætérnum exsúltent.Alors se réjouiront tous ceux qui se confient en Toi; ils seront dans une perpétuelle allégresse,
Obumbrábis eis, et gloriabúntur in te, * qui díligunt nomen tuum;et Tu les protégeras ; ils se livreront à de joyeux transports, ceux qui aiment Ton nom.
quóniam tu benedíces iusto, Dómine, * quasi scuto, bona voluntáte coronábis eum.Car Tu bénis le juste, le Seigneur ; Tu l'entoures de bienveillance comme d'un bouclier.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ad te orábo, Dómine, mane exáudies vocem meam.Ant. Vers Toi je prie, Seigneur, exauce ma demande au matin.
Ant. 2 Laudámus nomen tuum ínclitum, Deus noster.Ant. 2 Nous louons Ton nom glorieux, notre Dieu.
Canticum (1 Chr 29, 10-13)
Cant. de David (1 Ch 29, 10-13) AT 4
Soli Deo honor et gloria AT 4
A Dieu seul, honneur et gloire.
Benedictus Deus et Pater Domini nostri Iesu Christi (Eph 1, 3).
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ (Ep 1, 3)
Benedíctus es, Dómine Deus Israel patris nostri, * ab ætérno in ætérnum.Béni sois-Tu, d'éternité en éternité, Seigneur, Dieu de notre père d'Israël !
Tua est, Dómine, magnificéntia et poténtia, * glória, splendor atque maiéstas. A Toi, Seigneur, la grandeur, la puissance, la magnificence, la splendeur et la gloire,
Cuncta enim, quæ in cælo sunt et in terra, tua sunt, * tuum, Dómine, regnum, et tu eleváris ut caput super ómnia.car tout, au ciel et sur la terre, T’appartient; à Toi, Seigneur, la royauté; à Toi de T’élever souverainement au-dessus de tout.
De te sunt divítiæ et glória, * tu domináris ómnium. De Toi dérivent la richesse et la gloire; Tu domines sur tout ;
In manu tua virtus et poténtia, * in manu tua est magnificáre et firmáre ómnia.dans Ta main est la force et la puissance, et à Ta main il appartient de donner à toutes choses grandeur et solidité.
Nunc ígitur, Deus noster, confitémur tibi * et laudámus nomen tuum ínclitum.Maintenant donc, notre Dieu, nous Te louons et nous célébrons Ton nom glorieux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Laudámus nomen tuum ínclitum, Deus noster.Ant. Nous louons Ton nom glorieux, notre Dieu.
Ant. 3 Adoráte Dóminum in aula sancta eius.Ant. 3 Adorez le Seigneur dans Son saint temple.
Psalmus 28 (29)
Psaume 28 (29)
Verbi Domini præconium
Supplication de la Parole de Dieu
Ecce vox de cælis dicens: «Hic est Filius meus dilectus» (Mt 3, 17).
Voici qu'’une voix venue du ciel dit : « celui-ci est mon Fils bien aimé » (Mt 3, 17).
Afférte Dómino, fílii Dei, * afférte Dómino glóriam et poténtiam,Apportez au Seigneur, fils de Dieu, donnez au Seigneur gloire et puissance !
afférte Dómino glóriam nóminis eius, * adoráte Dóminum in splendóre sancto.Apportez au Seigneur la gloire de son nom ! Adorez le Seigneur dans sa sainte splendeur.
Vox Dómini super aquas; † Deus maiestátis intónuit, * Dóminus super aquas multas.La voix du Seigneur gronde au-dessus des eaux, le Dieu de la gloire tonne,  le Seigneur est sur les eaux abondantes.
Vox Dómini in virtúte, * vox Dómini in magnificéntia.La voix du Seigneur est puissante,  la voix du Seigneur est majestueuse.
Vox Dómini confringéntis cedros; * et confrínget Dóminus cedros Líbani.La voix du Seigneur brise les cèdres,  le Seigneur brise les cèdres du Liban ;
Et saltáre fáciet, tamquam vítulum, Líbanum, * et Sárion, quemádmodum fílium unicórnium.Il les fait bondir comme un jeune taureau, le Liban et le Sirion comme le petit du buffle.
Vox Dómini intercidéntis flammam ignis, † vox Dómini concutiéntis desértum, * et concútiet Dóminus desértum Cades.La voix du Seigneur fait jaillir des flammes de feu, la voix du Seigneur ébranle le désert, le Seigneur ébranle le désert de Cadès.
Vox Dómini properántis partum cervárum, † et denudábit condénsa; * et in templo eius omnes dicent glóriam.La voix du Seigneur fait enfanter les biches, elle dépouille les forêts de leur feuillage, et dans son temple tout dit : « Gloire ! »
Dóminus super dilúvium hábitat, * et sedébit Dóminus rex in ætérnum.le Seigneur, au déluge, est assis sur son trône, le Seigneur siège sur son trône, roi pour l'éternité.
Dóminus virtútem pópulo suo dabit, * Dóminus benedícet pópulo suo in pace.le Seigneur donnera la force à son peuple ; le Seigneur bénira son peuple en lui donnant la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Adoráte Dóminum in aula sancta eius.Ant. Adorez le Seigneur dans Son saint temple.
Lectio brevis (Ex 19, 4-6a)
Lecture brève (Ex 19, 4-6a)
Vos ipsi vidístis quómodo portáverim vos super alas aquilárum et addúxerim ad me. Si ergo audiéritis vocem meam et custodiéritis pactum meum, éritis mihi in pecúlium de cunctis pópulis, mea est enim omnis terra. Et vos éritis mihi regnum sacerdótum et gens sancta.Vous avez vu comment Je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers Moi. Maintenant, si vous écoutez Ma voix et si vous gardez Mon alliance, vous serez Mon peuple particulier parmi tous les peuples, car toute la terre est à Moi; mais vous, vous serez pour Moi un royaume de prêtres et une nation sainte.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Ipse liberábit me * De láqueo venántium. Ipse. V/. Et a verbo malígno. * De láqueo venántium. Glória Patri. Ipse.R/. C'est Lui qui m'a dégagé * des filets du chasseur. C'est Lui. V/. Et des paroles haineuses. * Des filets du chasseur. Gloire au Père. C'est Lui.
Ant. Veníte, benedícti Patris mei, percípite regnum, quod vobis parátum est ab orígine mundi.Ant. Venez, les bénis de mon Père: prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Veníte, benedícti Patris mei, percípite regnum, quod vobis parátum est ab orígine mundi.Ant. Venez, les bénis de mon Père: prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde.
Preces
Prières litaniques.
 Benedíctus Iesus, salvátor noster, qui per mortem suam salútis nobis sémitam reserávit. Orémus:
Dírige, Dómine, pópulum tuum in viam rectam.
Miséricors Deus, qui per baptísmum novitátem vitæ nobis dedísti,
 fac ut magis in dies tuæ conformémur imágini.
Præsta, ut indigéntes benevoléntia nostra hódie lætificémus
 eísque subveniéntes teípsum inveniámus.
Tríbue nobis bonum, rectum et verum coram te operári
 teque semper toto corde requírere.
Quæ contra unitátem famíliæ tuæ commísimus, benígnus indúlge
 atque cor unum et ánimam unam nos esse concéde.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Convérte nos, Deus, salutáris noster, et, ut nobis opus quadragesimále profíciat, mentes nostras cæléstibus ínstrue disciplínis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Convertis-nous, Dieu, notre salut, et instruis nos âmes d'un enseignement céleste, afin que l'ouvre de ces quarante jours nous soit profitable. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Office de tierce du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Dei fide, qua vívimus,
Dans la foi en Dieu, dont nous vivons,
qua spe perénni crédimus,
dans l'espérance sans fin par laquelle nous croyons ;
per caritátis grátiam
par la grâce de la charité,
Christi canámus glóriam,
chantons la gloire du Christ.
  
Qui ductus hora tértia
Conduit à la troisième heure
ad passiónis hóstiam,
à l'immolation de Sa passion,
crucis ferens suspéndia
chargé du gibet de la croix,
ovem redúxit pérditam.
iI a ramené la brebis perdue.
  
Precémur ergo súbditi,
Prions donc avec soumission
redemptióne líberi,
qu'après nous avoir libérés par la rédemption,
ut éruat a sæculo
il arrache au monde
quos solvit a chirógrapho.
ceux dont Il a acquitté la dette.
  
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ
Christi Patrísque Spíritum;
et le Père et l'Esprit du Père
unum potens per ómnia,
et du Christ: ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui Te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 18 B (19 B)
Psaume 18 B (19 B)
Laus Deo, legis Domino
Louange à Dieu, loi au Seigneur
Estote vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est (Mt 5, 48).
Soyez parfaits, comme votre Père du ciel est parfait (Mt 5, 48).
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis.La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sæculum sæculi, * iudícia Dómini vera, iusta ómnia simul,La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum * et dulcióra super mel et favum stillántem.Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Etenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa.Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? † Ab occúltis munda me, * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei.Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
I
I
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat † et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórumLève-Toi, Seigneur, dans ta colère, porte-Toi contre les fureurs de mes adversaires
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.réveille-Toi pour me secourir, Toi qui ordonnes un jugement.
Et synagóga populórum circúmdabit te, † et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; † et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.Mon bouclier est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Sap 11, 23-24a)
Lecture brève (Sap 11, 23-24a)
Miseréris ómnium, Dómine, quia ómnia potes; et dissímulas peccáta hóminum propter pæniténtiam. Díligis enim ómnia, quæ sunt, et nihil odísti eórum, quæ fecísti.Mais, parce que Tu peux tout, Tu as pitié de tous, et Tu fermes les yeux sur les péchés des hommes pour qu'ils se repentent.Car Tu aimes toutes les créatures, et Tu ne haïs rien de ce que Tu as fait.
Orémus. Prions.
Deus, Pater óptime, qui labórem homínibus ita dedísti, ut mútua semper arte ad altióra profícerent, præsta, quæsumus, sic nos iúgiter operári, ut filiórum in te spíritu et fratérna in omnes caritáte vivámus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu, Père très bon, Toi qui as confié la terre aux hommes pour qu'ils la gardent et la travaillent, pour qu'ils puissent progresser en s'entraidant, donne-nous de mener nos travaux avec un esprit filial envers Toi et un esprit fraternel envers tous. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 3 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Messe du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi


Introitus Introït
Ps. 122, 2
SICUT óculi servórum in mánibus dominórum suórum: ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, donec misereátur nobis: miserére nobis, Dómine, miserére nobis. Ps. ibid., 1 Ad te levávi óculos meos: qui hábitas in caelis.
Collecta
Collecte
Lectio I Ière lecture
Leveticus (19,1-2.11-18)
Locútus est Dóminus ad Móysen dicens: “Lóquere ad omnem coetum filiórum Israel et dices ad eos: Sancti estóte, quia sanctus sum ego, Dóminus Deus vester. Non faciétis furtum. Non mentiémini, nec decípiet unusquísque próximum suum. Non periurábis in nómine meo nec póllues nomen Dei tui. Ego Dóminus. Non fácies calúmniam próximo tuo nec spoliábis eum. Non morábitur merces mercennárii apud te usque mane. Non maledíces surdo nec coram caeco pones offendículum; sed timébis Deum tuum. Ego Dóminus. Non faciétis, quod iníquum est in iudício. Non consíderes persónam páuperis nec honóres vultum poténtis. Iúste iúdica próximo tuo. Non eris criminátor et susúrro in pópulo tuo. Non stabis contra sánguinem próximi tui. Ego Dóminus. Ne óderis fratrem tuum in corde tuo; árgue eum, ne hábeas super illo peccátum. Non quaeres ultiónem nec irásceris cívibus tuis. Díliges próximum tuum sicut teípsum. Ego Dóminus.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 83, 10 et 9
R/. Protéctor noster áspice, Deus, et réspice super servos tuos. V/. Dómine Deus virtútum, exáudi preces servórum tuórum. R/. Toi qui es notre protecteur, regarde, ô Dieu, et jette les yeux sur Tes serviteurs. V/. Seigneur, Dieu des armées, exauce les prières de Tes serviteurs.
Evangelium Evangile
Matthaeus (25,31-46) Mt (25,31-46)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Cum vénerit Fílius hóminis in glória sua, et omnes ángeli cum eo, tunc sedébit super thronum glóriae suae. Et congregabúntur ante eum omnes gentes; et separábit eos ab ínvicem, sicut pastor ségregat oves ab haedis, et státuet oves quidem a dextris suis, haedos autem a sinístris. Tunc dicet Rex his, qui a dextris eíus erunt: ‘Vénite, benedícti Patris mei; possidéte parátum vobis regnum a constitutióne mundi. Esurívi enim, et dedístis mihi manducáre; sitívi, et dedístis mihi bíbere; hospes eram, et collegístis me; nudus, et operuístis me; infírmus, et visitástis me; in cárcere eram, et venístis ad me.’ Tunc respondébunt ei iústi dicéntes: ‘Dómine, quando te vídimus esuriéntem et pávimus, aut sitiéntem et dédimus tibi potum? Quando autem te vídimus hóspitem et collégimus, aut nudum et cooperúimus? Quando autem te vídimus infírmum aut in cárcere et venímus ad te?’ Et respóndens Rex dicet illis: ‘Amen dico vobis: Quámdiu fecístis uni de his frátribus meis mínimis, mihi fecístis.’ Tunc dicet et his, qui a sinístris erunt: ‘Discédite a me, maledícti, in ignem aetérnum, qui praeparátus est Diábolo et ángelis eíus. Esurívi enim, et non dedístis mihi manducáre; sitívi, et non dedístis mihi potum; hospes eram, et non collegístis me; nudus, et non operuístis me; infírmus et in cárcere, et non visitástis me.’ Tunc respondébunt et ipsi dicéntes: ‘Dómine, quando te vídimus esuriéntem aut sitiéntem aut hóspitem aut nudum aut infírmum vel in cárcere et non ministrávimus tibi?’ Tunc respondébit illis dicens: ‘Amen dico vobis: Quámdiu non fecístis uni de mínimis his, nec mihi fecístis.’ Et ibunt hi in supplícium aetérnum, iústi autem in vitam aetérnam.” En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : lorsque le Fils de l'homme viendra dans Sa majesté, avec tous les Anges, Il S'assiéra sur le trône de Sa majesté.  Toutes les nations seront assemblées devant Lui; et Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs;  et Il placera les brebis à Sa droite, et les boucs à Sa gauche.  Alors le Roi dira à ceux qui sont à Sa droite: Venez, les bénis de Mon Père, possédez le royaume qui vous a été préparé dès l'établissement du monde.  Car J'ai eu faim, et vous M'avez donné à manger; J'ai eu soif, et vous M'avez donné à boire; J'étais sans asile, et vous M'avez recueilli;  J'étais nu, et vous M'avez vêtu; J'étais malade, et vous M'avez visité; J'étais en prison, et vous êtes venu à Moi.  Alors les justes Lui répondront: Seigneur, quand est-ce que nous T'avons vu avoir faim, et que nous T'avons donné à manger; avoir soif, et que nous T'avons donné à boire? Quand est-ce que nous T'avons vu sans asile, et que nous T'avons recueilli; ou nu, et que nous T'avons vêtu?  Ou quand est-ce que nous T'avons vu malade ou en prison, et que nous sommes venus à Toi ?  Et le Roi leur dira: En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits d'entre Mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait. Il dira ensuite à ceux qui seront à gauche: Retirez-vous de Moi, maudits, allez au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.  Car J'ai eu faim, et vous ne M'avez pas donné à manger; J'ai eu soif, et vous ne M'avez pas donné à boire;  J'étais sans asile, et vous ne M'avez pas recueilli; J'étais nu, et vous ne M'avez pas vêtu; J'étais malade et en prison, et vous ne M'avez pas visité.  Alors ils Lui répondront, eux aussi, Seigneur, quand est-ce que nous T'avons vu avoir faim, ou avoir soif, ou sans asile, ou nu, ou malade, ou en prison, et que nous ne T'avons pas assisté? Alors Il leur répondra: En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à Moi que vous ne l'avez pas fait.  Et ceux-ci iront au supplice éternel, mais les justes à la vie éternelle.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 118, 18, 26 et 73
Levábo óculos meos, et considerábo mirabília tua, Dómine, ut dóceas me iustítias tuas: da mihi intelléctum, et discam mandáta tua. Je lèverai mes yeux, et le considérerai Tes merveilles, Seigneur, afin que Tu m’enseignes Tes justices : donne-moi la sagesse, et informe-moi de Tes commandements.
Communio Communion
Matth. 25, 40 et 34
Amen dico vobis: quod uni ex mínimis meis fecístis, mihi fecístis: veníte, benedícti Patris mei, possidéte parátum vobis regnum ab inítio saéculi. En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits d'entre Mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait. Venez, les bénis de Mon Père, possédez le royaume qui vous a été préparé dès l'établissement du monde.

Modifications aux messes lues :

Office de sexte du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Qua Christus hora sítiit
C’est l'heure où le Christ eut soif,
crucem vel in qua súbiit,
l'heure où il monta sur la croix;
quos præstat in hac psállere
qu'il donne soif de la justice
ditet siti iustítiæ.
à ceux qui le chantent à cette heure.
  
Simul sit his esúries,
Qu'ils ressentent aussi cette faim
quam ipse de se sátiet,
que lui seul peut rassasier;
crimen sit ut fastídium
que le péché leur soit dégoût,
virtúsque desidérium.
et la vertu tout leur désir.
  
Charísma Sancti Spíritus
Qu'il répande le don du Saint-Esprit
sic ínfluat psalléntibus,
sur ceux qui chantent,
ut carnis æstus frígeat
pour tempérer l'ardeur de la chair
et mentis algor férveat.
et réchauffer la froideur de l'âme.
  
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ
Christi Patrísque Spíritum;
et le Père et l'Esprit du Père
unum potens per ómnia,
et du Christ: ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 18 B (19 B)
Psaume 18 B (19 B)
Laus Deo, legis Domino
Louange à Dieu, loi au Seigneur
Estote vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est (Mt 5, 48).
Soyez parfaits, comme votre Père du ciel est parfait (Mt 5, 48).
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis.La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sæculum sæculi, * iudícia Dómini vera, iusta ómnia simul,La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum * et dulcióra super mel et favum stillántem.Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Etenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa.Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? † Ab occúltis munda me, * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei.Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
I
I
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat † et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórumLève-Toi, Seigneur, dans ta colère, porte-Toi contre les fureurs de mes adversaires
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.réveille-Toi pour me secourir, Toi qui ordonnes un jugement.
Et synagóga populórum circúmdabit te, † et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; † et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.Mon bouclier est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Ez 18, 23)
Lecture brève (Ez 18, 23)
Numquid voluntátis meæ est mors ímpii, dicit Dóminus Deus, et non ut convertátur a viis suis et vivat?Prendrai-je plaisir à la mort du méchant,--dit le Seigneur Dieu? N'est-ce pas plutôt à ce qu'il se détourne de ses voies et qu'il vive?
Orémus. Prions.
Convérte nos, Deus, salutáris noster, et, ut nobis opus quadragesimále profíciat, mentes nostras cæléstibus ínstrue disciplínis. Per Christum Dóminum nostrum.Convertis-nous, Dieu, notre salut, et instruis nos âmes d'un enseignement céleste, afin que l'ouvre de ces quarante jours nous soit profitable. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Office de none du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
  
Ternis ter horis númerus
Quand nous célébrons le mystère
nobis sacrátus pánditur,
qui consacre la neuvième heure,
sanctóque Iesu nómine
par le très saint nom de Jésus
munus precémur véniæ.
implorons l'octroi du pardon.
  
Latrónis, en, conféssio
Si la confession du larron
Christi merétur grátiam;
lui valut la grâce du Christ,
laus nostra vel devótio
que notre zèle et nos louanges
mercétur indulgéntiam.
obtiennent pour nous l'indulgence.
  
Mors per crucem nunc ínterit
Ici, la croix défait la mort,
et post tenébras lux redit;
et le jour revient après l'ombre;
horror dehíscat críminum,
que cède la nuit du péché,
splendor nitéscat méntium.
que brille l'éclat de nos âmes!
  
Christum rogámus et Patrem,
Nous prions le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et l'Esprit du Père et du Christ:
unum potens per ómnia,
ô Trinité une et puis­sante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 18 B (19 B)
Psaume 18 B (19 B)
Laus Deo, legis Domino
Louange à Dieu, loi au Seigneur
Estote vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est (Mt 5, 48).
Soyez parfaits, comme votre Père du ciel est parfait (Mt 5, 48).
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis.La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sæculum sæculi, * iudícia Dómini vera, iusta ómnia simul,La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum * et dulcióra super mel et favum stillántem.Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Etenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa.Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? † Ab occúltis munda me, * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei.Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
I
I
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat † et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórumLève-Toi, Seigneur, dans ta colère, porte-Toi contre les fureurs de mes adversaires
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.réveille-Toi pour me secourir, Toi qui ordonnes un jugement.
Et synagóga populórum circúmdabit te, † et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; † et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.Mon bouclier est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Is 58, 6a. 7)
Lecture brève (Is 58, 6a. 7)
Nonne hoc est ieiúnium, quod elégi: frángere esuriénti panem tuum et egénos, vagos indúcere in domum? Cum víderis nudum, óperi eum et carnem tuam ne despéxeris.Le jeûne que je choisis ne consiste-t-il pas à rompre ton pain à celui qui a faim, à recueillir chez toi les malheureux sans asile ; si tu vois un homme nu, à le couvrir, à ne point te détourner de ta propre chair?
Orémus. Prions.
Deus, qui nos ádvocas illa hora, qua ad templum ascendébant Apóstoli, præsta, ut orátio, quam in nómine Iesu sincéra tibi mente persólvimus, ómnibus nomen illud invocántibus salútem eius váleat impetráre. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu qui nous invites en cette heure à nous réunir près de Toi comme les Apôtres qui montaient au Temple, nous Te demandons que notre prière faite au nom de Jésus appelle Ton salut sur tous ceux qui invoquent Son nom. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c’est à dire : de son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Vêpres du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Iesu, quadragenáriæ
Jésus Toi qui a rendue sainte
dicátor abstinéntiæ,
l'abstinence de ce carême
qui ob salútem méntium
et qui, pour la santé de l'âme
præcéperas ieiúnium,
nous as commandé de jeûner
  
Adésto nunc Ecclésiæ,
Assiste à présent Ton Eglise
adésto pæniténtiæ,
assiste notre pénitence
qua supplicámur cérnui
qu'elle efface tous nos péchés
peccáta nostra dílui.
humblement nous T'en supplions
  
Tu retroácta crímina
Par Ta grâce fais-nous remise
tua remítte grátia
de toutes les fautes passées
et a futúris ádhibe
et de toute faute à venir
custódiam mitíssime,
préserve-nous dans Ta bonté
  
Ut, expiáti ánnuis
Ainsi purifiés chaque année
compunctiónis áctibus,
par ces actes de repentir
tendámus ad paschália
nous préparerons notre coeur
digne colénda gáudia.
à bien fêter la joie de Pâques
  
Te rerum univérsitas,
Que toute chose en l'univers
clemens, adóret, Trínitas
T'adore, ô Trinité clémente
et nos novi per véniam
renouvelés par le pardon
novum canámus cánticum. Amen.
chantons le cantique nouveau. Amen.
Ant. 1 Oculi Dómini in páuperem respíciunt.Ant. 1 Les yeux du Seigneur Se tournent vers les pauvres.
Psalmus 10 (11)
Psaume 10 (11)
Dominus fiducia iusti
Le Seigneur, confiance des justes
Beati, qui esuriunt et sitiunt iustitiam, quoniam ipsi saturabuntur (Mt 5, 6).
Heureux les affamés et les assoifés de justice, car ils seront rassasiés (Mt 5, 6).
In Dómino confído, quómodo dícitis ánimæ meæ: * «Tránsmigra in montem sicut passer?Je me confie dans le Seigneur : comment dites-vous à mon âme : * Émigre sur la montagne comme un passereau ?
Quóniam ecce peccatóres intendérunt arcum, † paravérunt sagíttas suas super nervum, * ut sagíttent in obscúro rectos corde.Parce que voilà que les pécheurs ont tendu un arc ; ils ont préparé leurs flèches dans un carquois, * pour percer dans les ténèbres les [hommes] droits de coeur.
Quando fundaménta evertúntur, * iustus quid fáciat?».Parce que ce que Tu avais établi, ils l'ont détruit ; * mais le juste, qu'a-t-il fait ?
Dóminus in templo sancto suo, * Dóminus, in cælo sedes eius.Le Seigneur est dans Son saint temple ; * le Seigneur, Son trône est dans le ciel.
Oculi eius in páuperem respíciunt, * pálpebræ eius intérrogant fílios hóminum.Ses yeux observent le pauvre : * Ses paupières interrogent les enfants des hommes.
Dóminus intérrogat iustum et ímpium; * qui autem díligit iniquitátem, odit ánima eius.Le Seigneur interroge le juste et l'impie; * mais celui qui aime l'iniquité hait son âme.
Pluet super peccatóres carbónes; * ignis et sulphur et spíritus procellárum pars cálicis eórum.Il fera pleuvoir sur les pécheurs des pièges ; * le feu, le soufre et le vent des tempêtes sont la part de leur calice.
Quóniam iustus Dóminus et iustítias diléxit, * recti vidébunt vultum eius.Car le Seigneur est juste et Il aime la justice : * Son visage a vu l'équité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Oculi Dómini in páuperem respíciunt.Ant. Les yeux du Seigneur Se tournent vers les pauvres.
Ant. 2 Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. (T. P. allelúia).Ant. 2 Heureux les coeœurs purs, car ils verront Dieu. (T.P. alléluia)
Psalmus 14 (15)
Psaume 14 (15)
Quis dignus coram Domino?
Qui est digne auprès du Seigneur ?
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant (Hebr 12, 22).
Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * Quis requiéscet in monte sancto tuo?Seigneur, qui habitera dans Ta tente? Qui demeurera sur Ta montagne sainte?
Qui ingréditur sine mácula et operátur iustítiam, * qui lóquitur veritátem in corde suo,Celui qui marche dans l'innocence, qui pratique la justice, et qui dit la vérité dans son coeur.
qui non egit dolum in língua sua, † nec fecit próximo suo malum * et oppróbrium non íntulit próximo suo.Il ne calomnie point avec sa langue, il ne fait point de mal à son frère, et ne jette point l'opprobre sur son prochain.
Ad níhilum reputátus est in conspéctu eius malígnus, * timéntes autem Dóminum gloríficat.A ses yeux le réprouvé est digne de honte, mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
Qui iurávit in detriméntum suum et non mutat, † qui pecúniam suam non dedit ad usúram * et múnera super innocéntem non accépit.S'il a fait un serment à son préjudice, il n'y change rien, il ne prête point son argent à usure, et il n'accepte pas de présent contre l'innocent :
Qui facit hæc, * non movébitur in ætérnum.Celui qui se conduit ainsi ne chancellera jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. (T. P. allelúia).Ant. Heureux les coeœurs purs, car ils verront Dieu. (T.P. alléluia)
Ant. 3 In Fílio suo elégit nos Deus in adoptiónem filiórum.Ant. 3 En Son Fils, Dieu nous a choisis comme fils adoptifs.
Canticum (Eph 1, 3-10) NT 4
Cantique (Eph 1, 3-10) NT 4
De Deo salvatore
Au Dieu sauveur
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iesu Christi, * qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in cæléstibus in Christo,Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les cieux,
sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, † ut essémus sancti et immaculáti * in conspéctu eius in caritáte,c'est en Lui qu'il nous a choisis dès avant la création du monde, pour que nous soyons saints et immaculés devant Lui dans la charité,
qui prædestinávit nos in adoptiónem filiórum † per Iesum Christum in ipsum, * secúndum beneplácitum voluntátis suæ,nous ayant, dans Son amour, prédestinés à être Ses fils adoptifs par Jésus-Christ, selon Sa libre volonté,
in laudem glóriæ grátiæ suæ, * in qua gratificávit nos in Dilécto,en faisant ainsi éclater la gloire de Sa grâce, par laquelle Il nous a rendus agréables à Ses yeux en Son [Fils] bien-aimé.
in quo habémus redemptiónem per sánguinem eius, * remissiónem peccatórum,C'est en Lui que nous avons la rédemption acquise par Son sang, la rémission des péchés,
secúndum divítias grátiæ eius, † qua superabundávit in nobis * in omni sapiéntia et prudéntia,selon la richesse de Sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous en toute sagesse et intelligence,
notum fáciens nobis mystérium voluntátis suæ, * secúndum beneplácitum eius,en nous faisant connaître le mystère de Sa volonté, selon le libre dessein que s'était proposé Sa bonté,
quod propósuit in eo, * in dispensatiónem plenitúdinis témporum:pour le réaliser lorsque la plénitude des temps serait accomplie :
recapituláre ómnia in Christo, * quæ in cælis et quæ in terra.à savoir, de réunir toutes choses en Jésus-Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In Fílio suo elégit nos Deus in adoptiónem filiórum.Ant. En Son Fils, Dieu nous a choisis comme fils adoptifs.
Lectio brevis (Is 58, 6a. 7)
Lecture brève (Is 58, 6a. 7)
Nonne hoc est ieiúnium, quod elégi: frángere esuriénti panem tuum et egénos, vagos indúcere in domum? Cum víderis nudum, óperi eum et carnem tuam ne despéxeris.Le jeûne que je choisis ne consiste-t-il pas à rompre ton pain à celui qui a faim, à recueillir chez toi les malheureux sans asile ; si tu vois un homme nu, à le couvrir, à ne point te détourner de ta propre chair?
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Ego dixi: Dómine, * Miserére mei. Ego.
V/. Sana ánimam meam, quia peccávi tibi.* Miserére mei. Glória Patri. Ego.
R/. J'ai dit : Seigneur, * aie pitié de moi. J'ai dit. V/. Guéris mon âme, car j'ai péché contre Toi.* Aie pitié de moi. Gloire au Père. J'ai dit.
Ant. Quod uni ex mínimis meis fecístis, mihi fecístis, dicit Dóminus.Ant. Ce que vous avez fait à l'un des plus petits d'entre les Miens, c'est à Moi que vous l'avez fait, dit le Seigneur.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Quod uni ex mínimis meis fecístis, mihi fecístis, dicit Dóminus.Ant. Ce que vous avez fait à l'un des plus petits d'entre les Miens, c'est à Moi que vous l'avez fait, dit le Seigneur.
Preces
Prières litaniques.
 Dóminum Iesum Christum, qui nos pópulum suum a peccátis salvos fecit, humíliter invocémus:
Iesu, Fili David, miserére nostri. 
Orámus te, Christe, pro sancta Ecclésia tua, pro qua teípsum tradidísti, ut eam sanctificáres, mundans lavácro aquæ in verbo vitæ;
 continénter rénova eam et purífica pæniténtia.
Magíster bone, notam fac iuvénibus viam, quam unicuíque eórum mandásti,
 ut ámbulent in ea et bene sit eis.
Qui misértus es ómnium languórum, érige spem ægrotántium et sana eos
 nosque fac de iis sublevándis sollícitos.
Redde nos mémores dignitátis, quam per baptísmum nobis dedísti,
 ut tibi semper vivámus.
Pacem et glóriam largíre defúnctis
 nobísque cum illis aliquándo tecum regnáre concéde.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Convérte nos, Deus, salutáris noster, et, ut nobis opus quadragesimále profíciat, mentes nostras cæléstibus ínstrue disciplínis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Convertis-nous, Dieu, notre salut, et instruis nos âmes d'un enseignement céleste, afin que l'ouvre de ces quarante jours nous soit profitable. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Complies du lundi 11 mars 2019 -

Hebdomada I Quadragesimae Ière semaine de Carême
Feria II Lundi
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum,
Avant que le jour ne s'éteigne,
rerum creátor, póscimus,
nous Te prions, Créateur de toute chose,
ut sólita cleméntia
dans Ta bonté de toujours,
sis præsul ad custódiam.
veille sur nous, garde-nous.
  
Te corda nostra sómnient,
Que nos cœurs rêvent de Toi,
te per sopórem séntiant,
qu'ils songent à Toi pendant le sommeil,
tuámque semper glóriam
qu'ils chantent encore Ta gloire
vicína luce cóncinant.
à l'approche de la lumière.
  
Vitam salúbrem tríbue,
Accorde-nous une vie saine,
nostrum calórem réfice
réchauffe-nous intérieurement,
tætram noctis calíginem
que Ta clarté illumine
tua collústret cláritas.
les tristes ténèbres de la nuit.
  
Præsta, Pater omnípotens,
Exauce-nous, Père tout-puissant,
per Iesum Christum Dóminum,
par Jésus-Christ le Seigneur,
qui tecum in perpétuum
qui avec Toi et le Saint-Esprit
regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
règne éternellement. Amen.
Ant. 1 Tu, Dómine Deus, pátiens et multæ misericórdiæ.Ant. 1 Toi, Seigneur, Tu es patient et plein de miséricorde.
Psalmus 85 (86)
Psaume 85 (86)
Pauperis in rebus adversis oratio
Prière des pauvres face à l’'adversaire
Benedictus Deus, qui consolatur nos in omni tribulatione nostra (2 Cor 1, 3. 4).
Béni soit Dieu qui nous console dans toutes notre tribulation (2 Cor 1, 3. 4).
Inclína, Dómine, aurem tuam et exáudi me, * quóniam inops et pauper sum ego.Incline Ton oreille, Seigneur, et exauce-moi, car je suis indigent et pauvre.
Custódi ánimam meam, quóniam sanctus sum; * salvum fac servum tuum, Deus meus, sperántem in te.Garde mon âme, car je suis pieux ; sauve Ton serviteur, ô mon Dieu, il met sa confiance en Toi.
Miserére mei, Dómine,* quóniam ad te clamávi tota die.Aie pitié de moi, Seigneur, parce que vers Toi j'ai crié tout le jour.
Lætífica ánimam servi tui, * quóniam ad te, Dómine, ánimam meam levávi.Réjouis l'âme de Ton serviteur, car vers Toi Seigneur, j'ai élevé mon âme.
Quóniam tu, Dómine, suávis et mitis * et multæ misericórdiæ ómnibus invocántibus te.Car Tu es bon, Seigneur, et clément, et plein de compassion pour tous ceux qui T'invoquent.
Auribus pércipe, Dómine, oratiónem meam* et inténde voci deprecatiónis meæ.Prête l'oreille, Seigneur, à ma prière, et sois attentif à la voix de mes supplications.
In die tribulatiónis meæ clamávi ad te, * quia exáudies me.Je T'invoque au jour de ma détresse, et Tu m'exauceras.
Non est símilis tui in diis, Dómine, * et nihil sicut ópera tua.Nul ne T'égale parmi les dieux, Seigneur, rien ne ressemble à Tes œuvres.
Omnes gentes, quascúmque fecísti, vénient † et adorábunt coram te, Dómine, * et glorificábunt nomen tuum,Toutes les nations que Tu as faites viendront se prosterner devant Toi, Seigneur, et rendre gloire à Ton nom,
quóniam magnus es tu et fáciens mirabília: * tu es Deus solus.car Tu es grand et Tu opères des prodiges : Toi seul, Tu es Dieu.
Doce me, Dómine, viam tuam, * et ingrédiar in veritáte tua;Enseigne-moi tes voies, Seigneur ; je veux marcher dans Ta fidélité ;
simplex fac cor meum, * ut tímeat nomen tuum.rends mon cœur simple, pour qu'il craigne Ton nom.
Confitébor tibi, Dómine Deus meus, in toto corde meo * et glorificábo nomen tuum in ætérnum,Je Te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu et je glorifierai Ton nom pour l'éternité.
quia misericórdia tua magna est super me, * et eruísti ánimam meam ex inférno inferióri.Car Ta miséricorde est grande envers moi, Tu as tiré mon âme du fond de l'enfer.
Deus, supérbi insurrexérunt super me, † et synagóga poténtium quæsiérunt ánimam meam, * et non proposuérunt te in conspéctu suo.O Dieu, des orgueilleux se sont insurgés contre moi, et l'assemblée des puissants a cherché mon âme, et ils ne T'ont pas placé devant leur regard.
Et tu, Dómine, Deus miserátor et miséricors * pátiens et multæ misericórdiæ et veritátis,Mais Toi, Seigneur, Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, patient, de grande miséricorde et vérité.
réspice in me et miserére mei; † da fortitúdinem tuam púero tuo * et salvum fac fílium ancíllæ tuæ.Tourne vers moi Tes regards et aie pitié de moi ; donne Ta force à Ton serviteur, et sauve le fils de Ta servante.
Fac mecum signum in bonum, † ut vídeant, qui odérunt me, et confundántur, * quóniam tu, Dómine, adiuvísti me et consolátus es me..Signale Ta bonté envers moi, que mes ennemis le voient et soient confondus, car c'est Toi, le Seigneur, qui m'assistes et me consoles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu, Dómine Deus, pátiens et multæ misericórdiæ.Ant. Toi, Seigneur, Tu es patient et plein de miséricorde.
Lectio brevis (1 Th 5, 9-10)
Lecture brève (1 Th 5, 9-10)
Pósuit nos Deus in acquisitiónem salútis per Dóminum nostrum Iesum Christum, qui mórtuus est pro nobis, ut sive vigilémus sive dormiámus, simul cum illo vivámus.Dieu nous a destinés à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ,  qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions avec Lui.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
Quiétem, Dómine, corpóribus nostris tríbue salutárem, † et quæ fúdimus hódie sémina per labórem, * fac ut messem gérminent sempitérnam. Per Christum Dóminum nostrum.Donne, Seigneur, le salut et le repos à nos corps, et ce que notre labeur a aujourd'hui fondé, fais qu'il germe pour la moisson éternelle. Par le Christ notre Seigneur.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Ave, Regína cælórum, Salut, reine des cieux,

ave, Dómina angelórum,

Salut, reine des anges !

salve, radix, salve, porta,

Salut, tige féconde, salut, porte du ciel,

ex qua mundo lux est orta.

Par vous la lumière s’est levée sur le monde.

Gaude, Virgo gloriósa,

Réjouissez-vous Vierge glorieuse,

super omnes speciósa

Belle entre toutes les femmes,

vale, o valde decóra,

Salut, splendeur radieuse,

et pro nobis Christum exóra.

Implorez le Christ pour nous.