Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Martyrologe du mardi 2 avril 2019 -

Martyrologe
Le 2 avril
1. Mémoire de saint François de Paule, ermite. Fondateur de l’Ordre des Minimes en Calabre, il prescrivit à ses disciples de vivre d’aumônes, de n’avoir rien en propre, de ne pas toucher d’argent et de ne manger que des aliments permis pendant le carême. Appelé en France par le roi Louis XI, qu’il assista à ses derniers moments, il mourut en 1507, à Plessis-lès-Tours, illustre par l’austérité de sa vie.
2. À Césarée de Palestine, en 306, saint Apphien, martyr. Sous l’empereur Maximin Daia, les habitants étaient contraints de sacrifier aux dieux. Intrépide, Apphien arriva jusqu’au préfet Urbain et lui saisit le bras droit, l’obligeant à interrompre le rite. Les soldats lui enveloppèrent les pieds dans un linge imbibé d’huile, auquel ils mirent le feu, puis le jetèrent, encore vivant, dans la mer.
3. Dans la même ville, en 307, la passion de sainte Théodora, vierge de Tyr. Pendant la même persécution, elle salua publiquement les confesseurs de la foi debout devant le tribunal et les pria de se souvenir d’elle devant le Seigneur. Les soldats l’arrêtèrent et la menèrent devant le préfet Urbain. Sur son ordre, elle eut le corps déchiré, puis fut jetée à la mer.
4. À Côme en Ligurie, l’an 461, saint Abondius, évêque, qui fut envoyé en mission à Constantinople par le pape saint Léon le Grand et y défendit avec zèle la foi orthodoxe.
5. À Capoue en Campanie, l’an 554, saint Victor, évêque, remarquable par son savoir et sa sainteté.
6. À Lyon, en 573, saint Nizier, évêque. Bien disposé pour les pauvres, bienveillant pour les simples ; il donna à son Église une règle à observer pour le chant des psaumes.
7. Au monastère de Luxeuil en Bourgogne, l’an 629, saint Eustase, abbé, disciple de saint Colomban et père de six cents moines.
8. À Chelmsford en Angleterre, l’an 1582, saint Jean Paine, prêtre et martyr. Passé de l’Église anglicane à la communion catholique et ordonné prêtre à Douai, il exerça son ministère dans l’Essex sous les apparences d’un domestique. Au temps de reine Élisabeth Ière, sous l’accusation fausse de trahison, en réalité à cause de son sacerdoce, il fut livré aux supplices du gibet.
9*. À Tumhom, village de l’île de Guam en Océanie, l’an 1672, les bienheureux martyrs Didace-Louis de San Vitores, prêtre de la Compagnie de Jésus, et saint Pierre Calungsod, catéchiste, qui furent massacrés sauvagement en haine de la foi par quelques apostats et des indigènes païens, et précipités dans la mer. (canonisé le 21 octobre 2012 par Benoît XVI)
10*. À Monteluco en Ombrie, l’an 1815, le bienheureux Léopold de Gaiche, prêtre de l’Ordre des Mineurs, qui fonda à cet endroit des lieux de retraites sacrées.
11. À Xuong Diên au Tonkin, en 1839, saint Dominique Tuoc, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs et martyr, sous l’empereur Minh Mang.
12*. À Padoue en Vénétie, l’an 1860, la bienheureuse Élisabeth Vendramini, vierge, qui dépensa sa vie pour les pauvres et, après avoir surmonté de nombreuses adversités, fonda l’Institut des Sœurs Élisabéthines du Tiers-Ordre de Saint-François.
13*. À Vic en Catalogne, l’an 1875, saint François Coll, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs, fondateur des Sœurs dominicaines de l’Annonciation. Chassé du couvent par une loi injuste, il poursuivit néanmoins sa vocation et annonça dans toute la région le nom de Jésus Christ. (canonisé le 11 octobre 2009 par Benoît XVI)
14*. À Györ en Hongrie, l’an 1945, le bienheureux Guillaume Apor, évêque et martyr. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il ouvrit sa maison à environ trois cents réfugiés, et le soir du vendredi de la Passion du Seigneur, en prenant la défense de quelques jeunes filles contre les menées des soldats, il fut frappé de coups de fusil, et rendit l’âme trois jours après.
15*. À Kiev en Ukraine, l’an 1959, le bienheureux Nicolas Carneckyj, évêque, de la Congrégation du Très Saint Rédempteur, et martyr. Il exerçait sa mission d’exarque apostolique de Volyn et Pidljashja, lors de la persécution du régime communiste contre la foi. En pasteur fidèle à suivre les traces du Christ, il fut arrêté et incarcéré et, à peine sorti de prison, il quitta ce monde.
16*. À Maracay au Vénézuéla, en 1967, la bienheureuse Marie de Saint-Joseph (Laure Alvarado), vierge, qui fonda les Augustines Récollettes du Sacré-Cœur, et montra un souci continuel et une extrême charité pour les jeunes filles orphelines, les vieillards et les pauvres abandonnés.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Invitatoire du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Invitatorium
Ad Invitatorium
A la liturgie lue :
Ante Officium quod a solo persolvitur, dici potest sequens oratio:Avant l'office récité seul, on peut dire la prière suivante :
Aperi, Dómine, os meum ad benedicéndum nomen sanctum tuum; munda cor meum ab ómnibus vanis, pervérsis et aliénis cogitatiónibus; intelléctum illúmina, afféctum inflámma, ut digne, atténte ac devóte hoc Offícium recitáre váleam, et exaudíri mérear ante conspéctum divínæ maiestátis tuæ. Per Christum Dóminum nostrum. Amen.Ouvre mes lèvres, Seigneur, afin qu’elles bénissent Ton saint Nom, purifie aussi mon cœur de toute pensée vaine, mauvaise, étrangère. Éclaire mon intelligence, enflamme mon amour, afin que je puisse réciter cet office avec respect, attention et dévotion, et mériter d’être exaucé en présence de Ta divine majesté. Par le Christ notre Seigneur. Amen.
V/. Dómine, lábia mea apéries. R/. Et os meum annuntiábit laudem tuam.V/. Seigneur, ouvre mes lèvres. R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Psalmus 94 (95)Psaume 94 (95)
Invitatio ad laudem DeiInvitation à la louange de Dieu
Adhortamini vosmetipsos per singulos dies, donec illud «hodie» vocatur (Hebr 3, 13).Exhortez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet « aujourd'hui ».
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons pour Dieu, notre salut. Accourons devant Sa face dans l'action de grâce, dans des psaumes, jubilons pour Lui.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quia in manu eius sunt profúnda terræ, et altitúdines móntium ipsíus sunt. Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et siccam manus eius formavérunt. Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Car dans Sa main sont les profondeurs de la terre, et que les hauteurs des montagnes sont à Lui. Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Veníte, adorémus et procidámus et génua flectámus ante Dóminum, qui fecit nos, quia ipse est Deus noster, et nos pópulus páscuæ eius et oves manus eius. Venez, adorons, prosternons - nous devant Dieu, et fléchissons les genoux devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Sa main.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Utinam hódie vocem eius audiátis: «Nolíte obduráre corda vestra, sicut in Meríba secúndum diem Massa in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt me, etsi vidérunt ópera mea. Si seulement aujourd'hui, vous entendiez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme à Mériba, comme au jour de Massa dans le désert, où Me tentèrent vos pères ; ils M'éprouvèrent, alors qu'ils avaient vu Mes oeuvres.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quadragínta annis tæduit me generatiónis illíus, et dixi: Pópulus errántium corde sunt isti. Et ipsi non cognovérunt vias meas; ídeo iurávi in ira mea: Non introíbunt in réquiem meam». Pendant quarante ans, J'ai été le dégoût de cette génération et J'ai dit : ils sont un peuple errant de coeur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : c'est pourquoi Je leur ai juré dans Ma colère, ils n'entreront pas dans Mon repos.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.

Si le psaume 94 est récité pendant la litugie de ce jour, à une des heures suivantes, on peut prendre un autre psaume comme invitatoire, au choix :
vel:ou :
Psalmus 99 (100)Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientiumJoie de l’entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Iubiláte Dómino, omnis terra, * servíte Dómino in lætítia; introíte in conspéctu eius * in exsultatióne. Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus;  ipse fecit nos, et ipsíus sumus, * pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Introíte portas eius in confessióne,  átria eius in hymnis, * confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quóniam suávis est Dóminus;  in ætérnum misericórdia eius, * et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
vel:ou :
Psalmus 66 (67)Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteanturToutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28).Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse; qu'Il illumine sur nous Son visage, afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Læténtur et exsúltent gentes,  quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous. La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu, que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
vel:ou :
Psalmus 23 (24)Psaume 23 (24)
Domini in templum adventusAvènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu’il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo. Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum. Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent. Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius? Innocens mánibus et mundo corde,  qui non levávit ad vana ánimam suam, * nec iurávit in dolum. Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo. Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob. Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Attóllite, portæ, cápita vestra,  et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ. Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ. Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera. Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christum Dóminum, pro nobis tentátum et passum, veníte, adorémus.Ant. Le Christ Seigneur, qui pour nous a été tenté et a souffert, venez, adorons.
Psalmus cum sua antiphona, pro opportunitate, omitti potest quando Invitatorium Laudibus matutinis præponendum est. Le psaume [invitatoire] avec son antienne, si c'est opportun, peut être omis lorsque l'invitatoire précède immédiatement les Laudes du matin.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Vigiles (OSB) du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
In primo nocturno, anno I Premier nocturne, année I
De Epístula ad Hebræos De la lettre aux Hébreux
Lectio I Lecture I
Caput super ea quæ dicúntur: talem habémus pontíficem, qui consédit in déxtera throni Maiestátis in cælis, sanctórum miníster et tabernáculi veri quod fixit Dóminus, non homo. Omnis enim póntifex ad offerénda múnera et hóstias constitúitur; unde necésse erat et hunc habére áliquid quod offérret. Si ergo esset super terram, nec esset sacérdos, cum sint qui ófferant secúndum legem múnera; qui figúræ et umbræ desérviunt cæléstium, sicut respónsum est Móysi, cum consummatúrus esset tabernáculum: Vide enim, inquit, ómnia fácies secúndum exémplar quod tibi osténsum est in monte. Le point capital de nos propos est que nous avons un pareil grand prêtre qui s'est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux, ministre du sanctuaire et de la Tente, la vraie, celle que le Seigneur, non un homme, a dressée. Tout grand prêtre, en effet, est établi pour offrir des dons et des sacrifices; d'où la nécessité pour lui aussi d'avoir quelque chose à offrir. À la vérité, si Jésus était sur terre, il ne serait pas même prêtre, puisqu'il y en a qui offrent les dons, conformément à la Loi; ceux-là assurent le service d'une copie et d'une ombre des réalités célestes, ainsi que Moïse, quand il eut à construire la Tente, en fut divinement averti: Vois, est-il dit en effet, tu feras tout d'après le modèle qui t'a été montré sur la montagne.
R/. Frange esuriénti panem tuum, et egénos vagósque induc in domum tuam; * Tunc erúmpet quasi mane lumen tuum, et anteíbit fáciem tuam iustítia tua. V/. Cum víderis nudum, óperi eum, et carnem tuam ne despéxeris. * Tunc erúmpet. R/. Partage ton pain avec l'homme affamé, recueille chez toi le malheureux sans abri; * Alors ta lumière jaillira comme l'aurore, ta justice marchera devant toi. V/. Couvre celui que tu verras sans vêtement, et ne te dérobe pas à ton semblable; * Alors.
Lectio II Lecture II
Nunc autem differéntius sortítus est ministérium, quanto et melióris testaménti mediátor est, quod in melióribus repromissiónibus sancítum est. Nam si illud prius culpa vacásset, non secúndi locus inquirerétur; vitúperans enim eos dicit: Ecce dies véniunt, dicit Dóminus, et consummábo super domum Israel et super domum Iudæ testaméntum novum; non secúndum testaméntum quod feci pátribus eórum in die qua apprehéndi manum illórum, ut edúcerem illos de terra Ægýpti; quóniam ipsi non permansérunt in testaménto meo, et ego negléxi eos, dicit Dóminus. Mais à présent, le Christ a obtenu un ministère d'autant plus élevé que meilleure est l'alliance dont il est le médiateur, et fondée sur de meilleures promesses. Car si cette première alliance avait été irréprochable, il n'y aurait pas eu lieu de lui en substituer une seconde. C'est en effet en les blâmant que Dieu déclare: Voici que des jours viennent, dit le Seigneur, et je conclurai avec la maison d'Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, non pas comme l'alliance que je fis avec leurs pères, au jour où je pris leur main pour les tirer du pays d'Égypte. Puisqu'eux-mêmes ne sont pas demeurés dans mon alliance, moi aussi je les ai négligés, dit le Seigneur.
R/. Ecce nunc tempus acceptábile, ecce nunc dies salútis. Commendémus nosmetípsos in multa patiéntia, in ieiúniis multis, * Per arma iustítiæ virtútis Dei. V/. In ómnibus exhibeámus nosmetípsos sicut Dei minístros, ut non vituperétur ministérium nostrum. * Per arma. R/. C'est maintenant le moment favorable, c'est maintenant le jour du salut. Méritons le respect par notre endurance, par nos jeûnes prolongés, * Par les armes de justice de la puissance de Dieu. V/. Pour que notre ministère ne soit pas décrié, présentons-nous en toute circonstance comme de vrais ministres de Dieu. * Par les armes.
Lectio III Lecture III
Quia hoc est testaméntum quod testábor dómui Israel post dies illos, dicit Dóminus, dando leges meas in mentem eórum, et in corde eórum superscríbam eas; et ero eis in Deum, et ipsi erunt mihi in pópulum. Et non docébit unusquísque civem suum et unusquísque fratrem suum dicens: " Cognósce Dóminum "; quóniam omnes scient me, a minóre usque ad maiórem eórum, quia propítius ero iniquitátibus eórum et peccatórum illórum iam non memorábor. Dicéndo novum veterávit prius; quod autem antiquátur et senéscit, prope intéritum est. Voici l'alliance que je contracterai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur pensée, je les graverai dans leur cœur, et je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Personne n'aura plus à instruire son concitoyen, ni personne son frère, en disant: " Connais le Seigneur ", puisque tous me connaîtront, du petit jusqu'au grand. Car je pardonnerai leurs torts, et de leurs péchés je n'aurai plus souvenance. En disant: alliance nouvelle, il rend vieille la première. Or ce qui est vieilli et vétuste est près de disparaître.
R/. Paradísi portas apéruit nobis ieiúnii tempus. Suscipiámus illud orántes et deprecántes, * Ut in die resurrectiónis cum Dómino gloriémur. V/. Ecce nunc tempus acceptábile, ecce nunc dies salútis; némini dantes ullam offensiónem. * Ut in die. V/. Glória Patri. * Ut in die. R/. Les portes du paradis nous ont été ouvertes par un temps de jeûne. Accueillons donc ce temps, dans la prière et la supplication, * Afin qu'au jour de la résurrection, nous soyons glorifiés avec le Seigneur. V/. C'est maintenant le moment favorable, c'est maintenant le jour du salut; ne donnons à personne occasion de scandale, * Afin. V/. Gloire au Père. * Afin.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Ex Homilíis sancti Ioánnis Chrysóstomi epíscopi in Evangélium Ioánnis (Hom. 36, 1: PG 59, 203-204) Homélie de saint Jean Chrysostome sur l'Évangile de Jean
Lectio I Lecture I
Est Ierosólymis probática piscína. Quis hic curatiónis modus? Quale mystérium subindicátur? Neque enim sine causa hæc scripta sunt; sed futúra nobis quasi in figúra et imágine descríbit; ne si res stupénda, inexspectáta accíderet, auditórum multórum fidem aliquátenus labefactáret. Quænam ígitur hæc descríptio? Futúrum baptísma dandum erat, plenum virtúte et grátia máxima, baptísma quod peccáta ómnia ablúeret, quod ex mórtuis vivos rédderet. Hæc ergo ut in imágine depingúntur in piscína et in áliis multis. Et primo quidem aquam dedit, quæ córporum máculas ablúeret. Il y a dans Jérusalem une piscine. Quel est ce nouveau mode de guérir? Quel mystère est indiqué ici? Tout cela n'a pas été écrit sans motif. C'est comme une annonce en figure d'une réalité à venir, afin qu'à la venue de l'événement merveilleux et inattendu, il ne soit un écueil à la foi de nombreux témoins. Quel est donc ce mystère? Le baptême que nous devions recevoir, plein de vertu et de grâce, baptême qui devait effacer les péchés et rendre la vie aux morts. Cela était comme figuré dans la piscine et d'autres faits. La piscine donnait d'abord de l'eau pour purifier les souillures corporelles.
R/. In ieiúnio et fletu orábant sacerdótes, dicéntes: * Parce, Dómine, parce pópulo tuo, et ne des hereditátem tuam in perditiónem. V/. Inter vestíbulum et altáre plorábant sacerdótes, dicéntes: * Parce. R/. Les prêtres du Seigneur suppliaient dans le jeûne et les larmes: * Pitié, Seigneur, épargne ton peuple, ne livre pas ton héritage à la ruine! V/. Entre le portail et l'autel, les prêtres se lamentaient, disant: * Pitié.
Lectio II Lecture II
Primo ítaque, ut díximus, córporum máculas, deínde várias infirmitátes per aquam solvi curat. Ut enim nos Deus ad baptísmi grátiam própius redúceret, non iam máculas solum, sed et morbos sanat. Et ángelus descéndens turbábat aquam, et sanándi vim indébat ipsi, ut díscerent Iudæi, angelórum Dóminum multo magis posse ánimæ morbos omnes curáre. Sed quemádmodum hic aquárum natúra non simplíciter curábat; alióquin enim semper id fáceret; sed ángeli operatióne id fiébat: sic in nobis non aqua simplíciter operátur, sed postquam Spíritus grátiam accéperit, tunc ómnia solvit peccáta. Cette piscine purifiait avec l'eau les souillures corporelles et diverses maladies de tout genre. Pour nous annoncer la grâce du baptême, Dieu voulut que la piscine n'eût pas seulement son effet sur les souillures mais aussi sur les maladies. Un ange descendu du ciel remuait l'eau et lui communiquait la vertu de guérir, pour apprendre aux Juifs que le Seigneur des anges pouvait bien davantage guérir toutes les maladies de l'âme. L'eau de cette piscine n'avait pas toujours le pouvoir de guérir, mais seulement après l'intervention de l'ange; autrement elle aurait guéri tous les malades. De même, l'eau du baptême n'agit pas en nous par sa vertu propre, mais après avoir reçu la grâce de l'Esprit, et alors elle efface tous les péchés.
R/. In ómnibus exhibeámus nos sicut Dei minístros, in multa patiéntia, * Ut non vituperétur ministérium nostrum. V/. Ecce nunc tempus acceptábile, ecce nunc dies salútis; némini dantes ullam offensiónem, * Ut non vituperétur. R/. Présentons-nous, en toute circonstance, comme de vrais ministres de Dieu, faisant preuve d'endurance, * Afin que notre ministère ne soit pas décrié. V/. C'est maintenant le moment favorable, c'est maintenant le jour du salut; ne donnons à personne occasion de scandale, * Afin.
Lectio III Lecture III
Sed tunc infírmitas impediménto erat, quóminus is qui vellet sanarétur; nunc autem unusquísque potestátem accedéndi habet. Non enim ángelus est qui aquam movet, sed angelórum Dóminus ómnia éfficit. Nec dícere póssumus: Dum ego accédo, álius ante me descéndit. Sed si totus orbis vénerit, grátia non consúmitur, neque vis vel operátio déficit, sed semper éadem manet. Ac quemádmodum soláres rádii cotídie illúminant, nec absumúntur, neque quod multis subministréntur, lucis quídpiam amíttunt; sic imo multo minus Spíritus operátio minúitur a multitúdine accipiéntium. Hoc autem factum est, ut qui díscerent in aqua curándos esse córporis morbos, et hac in re diu exercitáti essent, facílius créderent étiam morbos ánimi posse curári. Alors la maladie était un obstacle à la guérison du malade; mais maintenant chacun peut librement approcher de l'eau. Ce n'est pas un ange qui fait mouvoir l'eau, mais le Seigneur des anges qui lui donne tous ses effets. Nous ne pouvons pas dire: Le temps que je descende, un autre m'a devancé. Mais si le monde entier y venait, la grâce ne serait pas épuisée, ni sa force ni son efficacité ne manquerait, car elles demeurent toujours. Comme le soleil dont les rayons répandus chaque jour illuminent constamment et ne s'épuisent pas, ne perdent ni de leur chaleur ni de leur lumière, ainsi, et moins encore, la grâce de l'Esprit ne peut perdre de son efficacité par la multitude de ceux qui la reçoivent. Tout cela est arrivé pour que ceux qui recherchaient dans la piscine la guérison de leurs maladies corporelles et qui en étaient bien instruits par la longueur du temps, croient plus facilement que leurs maladies spirituelles pourraient aussi être guéries.
R/. Abscóndite eleemósynam in sinu páuperis, et ipsa orat pro vobis ad Dóminum, * Quia sicut aqua exstínguit ignem, ita eleemósyna exstínguit peccátum. V/. Honóra Dóminum de tua substántia, et de primítiis frugum tuárum da paupéribus. * Quia sicut. V/. Glória Patri. * Quia sicut. R/. Cache ton aumône dans le sein du pauvre, et elle intercédera pour toi devant Dieu: * De même que l'eau éteint les flammes, l'aumône éteint la dette du péché. V/. Honore de tes biens le Seigneur, et donne aux pauvres les prémices de tes récoltes: * De même que. V/. Gloire au Père. * De même que.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Evangile commenté du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Evangelium Evangile
Io (5,1-16)
Erat dies festus Iudaeórum, et ascéndit Iésus Hierosólymam. Est autem Hierosólymis, super Probática, piscína, quae cognominátur Hebráice Bethsátha, quinque pórticus habens. In his iacébat multitúdo languéntium, caecórum, claudórum, aridórum. Ángelus autem Dómini descendébat secúndum tempus in piscínam, et movebátur aqua. Et qui prior descendísset in piscínam post motiónem aquae, sanus fiébat a quacúmque detinebátur infirmitáte. Erat autem quidam homo ibi trigínta et octo annos habens in infirmitáte sua. Hunc cum vidísset Iésus iacéntem, et cognovísset quia multum iam tempus habet, dicit ei: “Vis sanus fíeri?” Respóndit ei lánguidus: “Dómine, hóminem non hábeo, ut, cum turbáta fúerit aqua, mittat me in piscínam; dum autem vénio ego, álius ante me descéndit.” Dicit ei Iésus: “Súrge, tolle grabátum tuum et ámbula.” Et statim sanus factus est homo et sústulit grabátum suum et ambulábat. Erat autem sábbatum in illo die. Dicébant ergo Iudǽi illi, qui sanátus fúerat: “Sabbátum est, et non licet tibi tóllere grabátum tuum.” Ille autem respóndit eis: “Qui me fecit sanum, ille mihi dixit: ‘Tólle grabátum tuum et ámbula.’” Interrogavérunt eum: “Quis est ille homo, qui dixit tibi: ‘Tólle et ámbula’?” Is autem, qui sanus fúerat efféctus, nesciébat quis esset; Iésus enim declinávit a turba constitúta in loco. Póstea invénit eum Iésus in templo et dixit illi: “Ecce sanus factus es; iam noli peccáre, ne detérius tibi áliquid contíngat.” Ábiit ille homo et nuntiávit Iudǽis quia Iésus esset, qui fecit eum sanum. Et proptérea persequebántur Iudǽi Iésum, quia haec faciébat in sábbato.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.

Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Laudes du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
  
Iam, Christe, sol iustítiæ,
O Christ, ô Soleil de justice,
mentis dehíscant ténebræ,
dissipe la nuit de nos âmes :
virtútum ut lux rédeat,
que l’éclat des vertus renaisse,
terris diem cum réparas.
quand tu rends le jour à la terre.
  
Dans tempus acceptábile
En nous donnant ce temps de grâce,
et pænitens cor tríbue,
rends aussi nos cœurs pénitents ;
convértat ut benígnitas
et ta bonté convertira
quos longa suffert píetas;
ceux que supporte ta patience.
  
Quiddámque pæniténtiæ
Accorde-nous de nous soumettre
da ferre, quo fit démptio,
aux pénitences qui effacent,
maióre tuo múnere,
si grand soit-il, notre péché,
culpárum quamvis grándium.
par le don plus grand de la grâce.
  
Dies venit, dies tua,
Voici le jour, voici ton jour ;
per quam reflórent ómnia;
il fait refleurir tous les êtres ;
lætémur in hac ut tuæ
réjouissons-nous en ce jour ;
per hanc redúcti grátiæ.
il nous ramène dans ta grâce.
  
Te rerum univérsitas,
Que toute chose en l’univers
clemens, adóret, Trínitas,
t’adore, ô Trinité clémente ;
et nos novi per véniam
renouvelés par le pardon,
novum canámus cánticum.
chantons le cantique nouveau.
Ant. 1 Emítte lucem tuam et veritátem tuam, Dómine.Ant. 1 Envoie Ta lumière et Ta vérité, Seigneur.
Psalmus 100 (101)
Psaume 100 (101)
Iusti principis confessio
Programme d'un prince juste
Si diligitis me, mandata mea servabitis (Io 14, 15).
Si vous M'aimez, gardez Mes commandements (Io 14, 15).
Misericórdiam et iudícium cantábo; * tibi, Dómine, psallam.Je veux chanter la bonté et la justice ; c'est Toi, le Seigneur, que je veux célébrer.
Intéllegam in via immaculáta; * quando vénies ad me?Je prendrai garde à la voie de l'innocence. Quand viendras-Tu à moi ?
Perambulábo in innocéntia cordis mei, * in médio domus meæ.Je marcherai dans l'intégrité de mon coeur, au milieu de ma maison.
Non propónam ante óculos meos rem iniústam, † faciéntem prævaricatiónes ódio habébo, * non adhærébit mihi.Je ne mettrai devant mes yeux aucune action mauvaise, je hais la conduite perverse, elle ne s'attachera point à moi.
Cor pravum recédet a me, * malígnum non cognóscam.Un coeur faux ne sera jamais le mien, je ne veux pas connaître le mal.
Detrahéntem secréto próximo suo, * hunc cessáre fáciam;Le détracteur qui déchire en secret son prochain, je l'exterminerai ;
supérbum óculo et inflátum corde, * hunc non sustinébo.l'homme au regard hautain et au coeur gonflé d'orgueil, je ne le soutiendrai pas.
Oculi mei ad fidéles terræ, ut sédeant mecum; * qui ámbulat in via immaculáta,  hic mihi ministrábit.J'aurai les yeux sur les hommes fidèles du pays, pour qu'ils demeurent auprès de moi ; celui qui marche dans une voie intègre sera mon serviteur.
Non habitábit in médio domus meæ,  qui facit supérbiam; * qui lóquitur iníqua,  non stabit in conspéctu oculórum meórum.Il n'aura point de place dans ma maison, celui qui agit avec fourberie ; celui qui profère le mensonge ne subsistera pas devant mes yeux.
In matutíno cessáre fáciam  omnes peccatóres terræ, * ut dispérdam de civitáte Dómini  omnes operántes iniquitátem.Chaque matin j'exterminerai tous les méchants du pays, afin de retrancher de la cité du Seigneur tous ceux qui commettent l'iniquité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Emítte lucem tuam et veritátem tuam, Dómine.Ant. Envoie Ta lumière et Ta vérité, Seigneur.
Ant. 2 Cunctis diébus vitæ nostræ, salvos nos fac, Dómine.Ant. 2 Tous les jours de notre vie, sauve-nous, Seigneur.
Canticum   (Dan 3, 26. 27. 29. 34-41) AT39
Cantique Daniel (3, 26. 27. 29. 34-41) AT39
Oratio Azariæ in fornace
Prière d'Azarias dans la fournaise
Pænitemini et convertimini, ut deleantur vestra peccata (Act 3, 19).
Repentez-vous et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés (Act 3, 19).
Benedíctus es, Dómine, Deus patrum nostrórum, * et laudábilis et gloriósum nomen tuum in sæcula, Sois béni, Seigneur, Dieu de nos pères ; Ton Nom est digne de louange et de gloire à jamais.
quia iustus es in ómnibus, * quæ fecísti nobis. Car Tu es juste dans tout ce  que Tu nous as fait,
Peccávimus enim et iníque égimus recedéntes a te * et delíquimus in ómnibus.Car nous avons péché et commis l'iniquité en nous retirant de Toi, et nous avons manqué en toutes choses.
Ne, quæsumus, tradas nos in perpétuum  propter nomen tuum * et ne díssipes testaméntum tuum, Ne nous livre pas pour toujours, à cause de Ton Nom, et ne détruis pas Ton alliance.
neque áuferas misericórdiam tuam a nobis † propter Abraham diléctum tuum * et Isaac servum tuum  et Israel sanctum tuum,Ne retire pas de nous Ta miséricorde, à cause d'Abraham Ton ami, d'Isaac Ton serviteur, et d'Israël Ton saint,
quibus dixísti  quod multiplicáres semen eórum * sicut stellas cæli  et sicut arénam, quæ est in lítore maris,auxquels Tu as promis de multiplier leur postérité; comme les étoiles du ciel, et comme le sable qui est sur le rivage de la mer.
quia, Dómine,  imminúti sumus plus quam omnes gentes * sumúsque húmiles in univérsa terra  hódie propter peccáta nostra;Car, Seigneur, nous sommes réduits devant toutes les nations, et nous sommes aujourd'hui humiliés par toute ta terre, à cause de nos péchés.
et non est in témpore hoc  princeps et prophéta et dux, * neque holocáustum neque sacrifícium, Il n'y a plus en ce temps pour nous ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice,
neque oblátio neque incénsum,  neque locus primitiárum coram te, * ut possímus inveníre misericórdiam;ni oblation, ni encens ; ni endroit pour apporter devant Toi les prémices et trouver grâce ;
sed in ánima contríta  et spíritu humilitátis suscipiámur  sicut in holocáusto aríetum et taurórum * et sicut in mílibus agnórum pínguium, mais puissions-nous être reçus, le coeur contrit et l'esprit humilié, comme Tu reçois tout holocauste de béliers et de taureaux, ou de mille agneaux gras,
sic fiat sacrifícium nostrum  in conspéctu tuo hódie,  et pérfice subsequéntes te, * quóniam non est confúsio confidéntibus in te.qu'il en soit ainsi de notre sacrifice devant Toi aujourd'hui, et de notre soumission envers Toi, car il n'y a pas de confusion pour ceux qui se fient en Toi.
Et nunc séquimur te in toto corde * et timémus te et quærimus fáciem tuam.Maintenant, nous Te suivons de tout notre coeur, nous Te craignons et nous cherchons Ton visage.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Cunctis diébus vitæ nostræ, salvos nos fac, Dómine.Ant. Tous les jours de notre vie, sauve-nous, Seigneur.
Ant. 3 Te decet hymnus, Deus, in Sion.Ant. 3 A Toi l'’hymne, Dieu, en Sion.
Psalmus 143 (144), 1-10
Psaume 143 (144), 1-10
Pro victoria et pace
Pour la victoire et la paix
Omnia possum in eo qui me confortat (Phil 4, 13).
Omnia possum in eo qui me confortat (Phil 4, 13).
Benedíctus Dóminus, adiútor meus, † qui docet manus meas ad prœlium * et dígitos meos ad bellum.Béni soit le Seigneur, mon rocher, qui a dressé mes mains au combat, et mes doigts à la guerre.
Misericórdia mea et fortitúdo mea, * refúgium meum et liberátor meus;Ma miséricorde et ma force, mon refuge et mon libérateur;
scutum meum, et in ipso sperávi, * qui subdit pópulum meum sub me.mon bouclier, Celui qui est mon refuge, qui range mon peuple sous moi.
Dómine, quid est homo, quod agnóscis eum, * aut fílius hóminis, quod réputas eum?Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que Tu le connaisses, le fils de l'homme, pour que Tu prennes garde à lui ?
Homo vanitáti símilis factus est, * dies eius sicut umbra prætériens.L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe.
Dómine, inclína cælos tuos et descénde; * tange montes, et fumigábunt.Seigneur, abaisse Tes cieux et descends; touche les montagnes, et qu'elles s'embrasent.
Fúlgura coruscatiónem et díssipa eos; * emítte sagíttas tuas et contúrba eos.Fais briller les éclairs, et disperse les ennemis; lance Tes flèches, et mets-les en déroute.
Emítte manum tuam de alto; * éripe me et líbera me de aquis multis,Etends Tes mains d'en haut, délivre-moi et sauve-moi des grandes eaux,
de manu filiórum alienigenárum,  quorum os locútum est vanitátem, * et déxtera eórum déxtera mendácii.de la main des fils de l'étranger, dont la bouche profère le mensonge, et dont la droite est une droite parjure.
Deus, cánticum novum cantábo tibi, * in psaltério decachórdo psallam tibi,O Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau, je Te célébrerai sur le luth à dix cordes,
qui das salútem régibus, * qui rédimis David servum tuum  de gládio malígno.car Tu donnes aux rois la victoire, Tu sauves du glaive meurtrier David, Ton serviteur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Te decet hymnus, Deus, in Sion.Ant. A Toi l'’hymne, Dieu, en Sion.
Lectio brevis (Ioel 2, 12-13)
Lecture brève (Ioel 2, 12-13)
Convertímini ad me in toto corde vestro, in ieiúnio et in fletu et in planctu; et scíndite corda vestra et non vestiménta vestra, et convertímini ad Dóminum Deum vestrum, quia benígnus et miséricors est, pátiens et multæ misericórdiæ, et placábilis super malítia. Mais maintenant encore, revenez à Moi de tout votre coeur, avec des jeûnes avec des larmes et des lamentations. Déchirez vos coeurs, et non vos vêtements, et revenez au Seigneur, votre Dieu; car Il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté, et Il s'afflige du mal qu'Il envoie.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Ipse liberábit me * De láqueo venántium. Ipse. V/. Et a verbo malígno. * De láqueo venántium. Glória Patri. Ipse.R/. C'est Lui qui m'a dégagé * des filets du chasseur. C'est Lui. V/. Et des paroles haineuses. * Des filets du chasseur. Gloire au Père. C'est Lui.
Ant. Qui me sanum fecit, ille mihi præcépit: Tolle grabátum tuum et ámbula in pace.Ant. Celui qui m'a guéri m'a dit : prends ton brancard et marche.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui me sanum fecit, ille mihi præcépit: Tolle grabátum tuum et ámbula in pace.Ant. Celui qui m'a guéri m'a dit : prends ton brancard et marche.
Preces
Prières litaniques.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Exercitátio veneránda sanctæ devotiónis, Dómine, tuórum fidélium corda dispónat, ut et dignis méntibus suscípiant paschále mystérium, et salvatiónis tuæ núntient præcónium. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Que le religieux effort que doivent accomplir tes fidèles pour être tout entiers à toi, Seigneur, dispose leurs cœurs à accueillir dignement le mystère pascal et à proclamer joyeusement le salut que tu leur as donné. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de tierce du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Tertiam
Ad Tertiam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Dei fide, qua vívimus,
Dans la foi en Dieu, dont nous vivons,
qua spe perénni crédimus,
dans l'espérance sans fin par laquelle nous croyons ;
per caritátis grátiam
par la grâce de la charité,
Christi canámus glóriam,
chantons la gloire du Christ.
  
Qui ductus hora tértia
Conduit à la troisième heure
ad passiónis hóstiam,
à l'immolation de Sa passion,
crucis ferens suspéndia
chargé du gibet de la croix,
ovem redúxit pérditam.
iI a ramené la brebis perdue.
  
Precémur ergo súbditi,
Prions donc avec soumission
redemptióne líberi,
qu'après nous avoir libérés par la rédemption,
ut éruat a sæculo
il arrache au monde
quos solvit a chirógrapho.
ceux dont Il a acquitté la dette.
  
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ
Christi Patrísque Spíritum;
et le Père et l'Esprit du Père
unum potens per ómnia,
et du Christ: ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui Te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 118 (119), 137-144
Psaume 118 (119), 137-144
XVIII (Sade)
XVIII (Sade)
Iustus es, Dómine, * et rectum iudícium tuum.Tu es juste, Seigneur, et Tes jugements sont équitables.
Mandásti in iustítia testimónia tua * et in veritáte nimis.Tu as donné tes enseignements, selon la justice et une parfaite fidélité.
Consúmpsit me zelus meus, * quia oblíti sunt verba tua inimíci mei.Mon zèle me consume, parce que mes adversaires oublient Tes paroles.
Ignítum elóquium tuum veheménter, * et servus tuus diléxit illud.Ta parole est entièrement éprouvée, et Ton serviteur l'aime.
Adulescéntulus sum ego et contémptus; * mandáta tua non sum oblítus.Je suis petit et méprisé; mais je n'oublie point tes ordonnances.
Iustítia tua iustítia in ætérnum, * et lex tua véritas.Ta justice est une justice éternelle, et Ta loi est vérité.
Tribulátio et angústia invenérunt me; * præcépta tua delectátio mea est.La détresse et l'angoisse m'ont atteint; Tes commandements font mes délices.
Iustítia testimónia tua in ætérnum; * intelléctum da mihi, et vivam.Tes enseignements sont éternellement justes; donne-moi l'intelligence, pour que je vive.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 87 (88)
Psaume 87 (88)
Hominis graviter ægrotantis oratio
Prière de l’'homme gravement malade
Hæc est hora vestra et potestas tenebrarum (Lc 22, 53).
C’est maintenant votre heure, et le pouvoir des ténèbres (Lc 22, 53).
I
I
Dómine, Deus salútis meæ, * in die clamávi et nocte coram te.Seigneur, Dieu de mon salut, quand je crie la nuit devant Toi.
Intret in conspéctu tuo orátio mea; * inclína aurem tuam ad precem meam.Que ma prière arrive en Ta présence, prête l'oreille à mes supplications.
Quia repléta est malis ánima mea, * et vita mea inférno appropinquávit.Car mon âme est rassasiée de maux; et ma vie touche à l'enfer.
Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum, * factus sum sicut homo sine adiutório.On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme à bout de forces.
Inter mórtuos liber, * sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris;Je suis comme délaissé parmi les morts, pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre ;
quorum non es memor ámplius, * et ipsi de manu tua abscíssi sunt.dont Tu n'as plus le souvenir, et qui sont soustraits à Ta main.
Posuísti me in lacu inferióri, * in tenebrósis et in umbra mortis.Tu m'as jeté au fond de la fosse, dans les ténèbres, dans les abîmes.
Super me gravátus est furor tuus, * et omnes fluctus tuos induxísti super me.Sur moi s'appesantit Ta fureur, tu m'accables de tous Tes flots.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Longe fecísti notos meos a me, * posuísti me abominatiónem eis;Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur;
conclúsus sum et non egrédiar. * Oculi mei languérunt præ afflictióne.je suis emprisonné sans pouvoir sortir; mes yeux se consument dans la souffrance.
Clamávi ad te, Dómine, tota die, * expándi ad te manus meas.je T'invoque tout le jour, le Seigneur, j'étends les mains vers Toi.
Numquid mórtuis fácies mirabília, * aut surgent umbræ et confitebúntur tibi?Feras-tu un miracle pour les morts; ou bien les ombres se lèveront-elles pour Te louer ?
Numquid narrábit áliquis in sepúlcro  misericórdiam tuam * et veritátem tuam in loco perditiónis?Publie-t-on Ta bonté dans le sépulcre, Ta fidélité dans l'abîme?
Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua * et iustítia tua in terra obliviónis?Tes prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres et Ta justice dans la terre de l'oubli ?
Et ego ad te, Dómine, clamávi, * et mane orátio mea prævéniet te.Et moi, Seigneur, je crie vers Toi, ma prière va au-devant de Toi dès le matin.
Ut quid, Dómine, repéllis ánimam meam, * abscóndis fáciem tuam a me?Pourquoi, Seigneur, repousses-Tu mon âme, me caches-Tu ta face ?
Pauper sum ego et móriens a iuventúte mea; * portávi pavóres tuos et conturbátus sum.Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; sous le poids de Tes terreurs, je ne sais que devenir.
Super me transiérunt iræ tuæ, * et terróres tui excidérunt me.Tes fureurs passent sur moi, Tes épouvantes m'accablent.
Circuiérunt me sicut aqua tota die, * circumdedérunt me simul.Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; elles m'assiègent toutes ensemble.
Elongásti a me amícum et próximum, * et noti mei sunt ténebræ.Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches ; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Ioel 2, 17)
Lecture brève (Ioel 2, 17)
Inter vestíbulum et altáre plorent sacerdótes minístri Dómini et dicant: «Parce, Dómine, pópulo tuo et ne des hereditátem tuam in oppróbrium, ut dominéntur eis natiónes».Qu'entre le portique et l'autel, les prêtres, ministres du Seigneur, pleurent, et qu'ils disent : " Seigneur, épargne ton peuple, et ne livre pas ton héritage à l'opprobre, pour être l'objet des moqueries des nations."
Orémus. Prions.
Omnípotens sempitérne Deus, qui Paráclitum Sanctum tuum hora tértia in Apóstolos effudísti, in nos quoque eúndem Spíritum caritátis emítte, ut fidéle tibi coram ómnibus homínibus testimónium præbeámus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu éternel et tout puissant, qui as répandu Ton Esprit Saint Consolateur sur les Apôtres à la troisième heure, envoie-nous aussi ce même Esprit de charité pour que fidèlement, devant tous les hommes, nous Te rendions témoignage. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 120 (121)
Psaume 120 (121)
Custos populi
Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16).
Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi?Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram.Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te.Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel.Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, † Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam.Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem.Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus.Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sæculumLe Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 3 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Messe du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi


Introitus Introït
Isai. 55, 1
SITIÉNTES, veníte ad aquas, dicit Dóminus: et qui non habétis prétium, veníte, et bíbite cum laetítia. Ps. 77, 1 Atténdite, pópule meus, legem meam: inclináte aurem vestram in verba oris mei. V/. Glória Patri. Vous qui avez soif, venez aux sources, dit le Seigneur, et vous qui n’avez pas de quoi payer, venez et buvez avec joie. Ps. Mon peuple, écoutez ma loi ; prêtez l’oreille aux paroles de ma bouche. V/. Gloire au Père.
Lectio I Ière lecture
Et convértit me ad portam domus, et ecce aquae egrediebántur subter limen domus ad oriéntem; fácies enim domus respiciébat ad oriéntem, aquae autem descendébant a látere templi dextro a merídie altáris. Et edúxit me per viam portae aquilónis et convértit me ad viam foras ad portam exteriórem, quae respiciébat ad oriéntem; et ecce aquae exeúntes a látere dextro. Cum egrederétur vir ad oriéntem, qui habébat funículum in manu sua, mensus est mille cúbitos et tradúxit me per aquam usque ad talos. Rursúmque mensus est mille et tradúxit me per aquam usque ad génua. Et mensus est mille et tradúxit me per aquam usque ad renes. Et mensus est mille; torrens, quem non pótui pertransíre, quóniam intumúerant aquae, aquae ad natándum; torrens, qui non póterat transvadári. Et dixit ad me: “Cérte vidísti, fili hóminis”; et duxit me et convértit ad ripam torréntis. Cumque me convertíssem, ecce in ripa torréntis ligna multa nimis ex utráque parte; et ait ad me: “Aquae istae, quae egrediúntur ad regiónem orientálem et descéndunt ad Árabam, intrábunt mare, aquas salsas, et sanabúntur aquae: et omnis ánima vivens, quae movétur, quocúmque vénerit torrens, vivet, et erunt pisces multi satis, postquam vénerint illuc aquae istae, et sanabúntur et vivent ómnia, ad quae vénerit torrens. Et stabunt super mare piscatóres; ab Engáddi usque ad Engállim siccátio sagenárum erit; plúrimae spécies erunt píscium eíus, sicut pisces maris Magni, multitúdinis nímiae. Palústria autem eíus et stagna non sanabúntur, quia in sálinas dabúntur. Et super torréntem oriétur in ripis eíus ex utráque parte omne lignum pomíferum; non défluet fólium ex eo, et non defíciet fructus eíus: per síngulos menses áfferet primitíva, quia aquae eíus de sanctuário egrediéntur, et erunt fructus eíus in cibum, et fólia eíus ad medicínam.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Ps. 43,26 V/. 2 R/. Exsúrge * Dómine, fer opem nobis: et líbera nos propter nomen tuum. V/. Deus, áuribus nostris audívimus: patres nostri annuntiavérunt nobis opus, quod operátus es in diébus eórum, in diébus antíquis.
Evangelium Evangile
Io (5,1-16)
Erat dies festus Iudaeórum, et ascéndit Iésus Hierosólymam. Est autem Hierosólymis, super Probática, piscína, quae cognominátur Hebráice Bethsátha, quinque pórticus habens. In his iacébat multitúdo languéntium, caecórum, claudórum, aridórum. Ángelus autem Dómini descendébat secúndum tempus in piscínam, et movebátur aqua. Et qui prior descendísset in piscínam post motiónem aquae, sanus fiébat a quacúmque detinebátur infirmitáte. Erat autem quidam homo ibi trigínta et octo annos habens in infirmitáte sua. Hunc cum vidísset Iésus iacéntem, et cognovísset quia multum iam tempus habet, dicit ei: “Vis sanus fíeri?” Respóndit ei lánguidus: “Dómine, hóminem non hábeo, ut, cum turbáta fúerit aqua, mittat me in piscínam; dum autem vénio ego, álius ante me descéndit.” Dicit ei Iésus: “Súrge, tolle grabátum tuum et ámbula.” Et statim sanus factus est homo et sústulit grabátum suum et ambulábat. Erat autem sábbatum in illo die. Dicébant ergo Iudǽi illi, qui sanátus fúerat: “Sabbátum est, et non licet tibi tóllere grabátum tuum.” Ille autem respóndit eis: “Qui me fecit sanum, ille mihi dixit: ‘Tólle grabátum tuum et ámbula.’” Interrogavérunt eum: “Quis est ille homo, qui dixit tibi: ‘Tólle et ámbula’?” Is autem, qui sanus fúerat efféctus, nesciébat quis esset; Iésus enim declinávit a turba constitúta in loco. Póstea invénit eum Iésus in templo et dixit illi: “Ecce sanus factus es; iam noli peccáre, ne detérius tibi áliquid contíngat.” Ábiit ille homo et nuntiávit Iudǽis quia Iésus esset, qui fecit eum sanum. Et proptérea persequebántur Iudǽi Iésum, quia haec faciébat in sábbato.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 39, 2, 3 et 4
Exspéctans exspectávi Dóminum, et respéxit me: et exaudívit deprecatiónem meam: et immísit in os meum cánticum novum, hymnum Deo nostro. J'ai attendu, et encore attendu le Seigneur, et Il a fait attention à moi et Il a exaucé mes prières, et Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, une hymne à notre Dieu.
Communio Communion
Ps. 22, 1-2
Dóminus regit me, et nihil mihi déerit: in loco páscuae ibi me collocávit: super aquam refectiónis educávit me. C’est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. Il m’a établi dans un lieu de pâturages. Il m’a élevé près d’une eau fortifiante.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de sexte du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Sextam
Ad Sextam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Qua Christus hora sítiit
C’est l'heure où le Christ eut soif,
crucem vel in qua súbiit,
l'heure où il monta sur la croix;
quos præstat in hac psállere
qu'il donne soif de la justice
ditet siti iustítiæ.
à ceux qui le chantent à cette heure.
  
Simul sit his esúries,
Qu'ils ressentent aussi cette faim
quam ipse de se sátiet,
que lui seul peut rassasier;
crimen sit ut fastídium
que le péché leur soit dégoût,
virtúsque desidérium.
et la vertu tout leur désir.
  
Charísma Sancti Spíritus
Qu'il répande le don du Saint-Esprit
sic ínfluat psalléntibus,
sur ceux qui chantent,
ut carnis æstus frígeat
pour tempérer l'ardeur de la chair
et mentis algor férveat.
et réchauffer la froideur de l'âme.
  
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ
Christi Patrísque Spíritum;
et le Père et l'Esprit du Père
unum potens per ómnia,
et du Christ: ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 118 (119), 137-144
Psaume 118 (119), 137-144
XVIII (Sade)
XVIII (Sade)
Iustus es, Dómine, * et rectum iudícium tuum.Tu es juste, Seigneur, et Tes jugements sont équitables.
Mandásti in iustítia testimónia tua * et in veritáte nimis.Tu as donné tes enseignements, selon la justice et une parfaite fidélité.
Consúmpsit me zelus meus, * quia oblíti sunt verba tua inimíci mei.Mon zèle me consume, parce que mes adversaires oublient Tes paroles.
Ignítum elóquium tuum veheménter, * et servus tuus diléxit illud.Ta parole est entièrement éprouvée, et Ton serviteur l'aime.
Adulescéntulus sum ego et contémptus; * mandáta tua non sum oblítus.Je suis petit et méprisé; mais je n'oublie point tes ordonnances.
Iustítia tua iustítia in ætérnum, * et lex tua véritas.Ta justice est une justice éternelle, et Ta loi est vérité.
Tribulátio et angústia invenérunt me; * præcépta tua delectátio mea est.La détresse et l'angoisse m'ont atteint; Tes commandements font mes délices.
Iustítia testimónia tua in ætérnum; * intelléctum da mihi, et vivam.Tes enseignements sont éternellement justes; donne-moi l'intelligence, pour que je vive.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 87 (88)
Psaume 87 (88)
Hominis graviter ægrotantis oratio
Prière de l’'homme gravement malade
Hæc est hora vestra et potestas tenebrarum (Lc 22, 53).
C’est maintenant votre heure, et le pouvoir des ténèbres (Lc 22, 53).
I
I
Dómine, Deus salútis meæ, * in die clamávi et nocte coram te.Seigneur, Dieu de mon salut, quand je crie la nuit devant Toi.
Intret in conspéctu tuo orátio mea; * inclína aurem tuam ad precem meam.Que ma prière arrive en Ta présence, prête l'oreille à mes supplications.
Quia repléta est malis ánima mea, * et vita mea inférno appropinquávit.Car mon âme est rassasiée de maux; et ma vie touche à l'enfer.
Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum, * factus sum sicut homo sine adiutório.On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme à bout de forces.
Inter mórtuos liber, * sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris;Je suis comme délaissé parmi les morts, pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre ;
quorum non es memor ámplius, * et ipsi de manu tua abscíssi sunt.dont Tu n'as plus le souvenir, et qui sont soustraits à Ta main.
Posuísti me in lacu inferióri, * in tenebrósis et in umbra mortis.Tu m'as jeté au fond de la fosse, dans les ténèbres, dans les abîmes.
Super me gravátus est furor tuus, * et omnes fluctus tuos induxísti super me.Sur moi s'appesantit Ta fureur, tu m'accables de tous Tes flots.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Longe fecísti notos meos a me, * posuísti me abominatiónem eis;Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur;
conclúsus sum et non egrédiar. * Oculi mei languérunt præ afflictióne.je suis emprisonné sans pouvoir sortir; mes yeux se consument dans la souffrance.
Clamávi ad te, Dómine, tota die, * expándi ad te manus meas.je T'invoque tout le jour, le Seigneur, j'étends les mains vers Toi.
Numquid mórtuis fácies mirabília, * aut surgent umbræ et confitebúntur tibi?Feras-tu un miracle pour les morts; ou bien les ombres se lèveront-elles pour Te louer ?
Numquid narrábit áliquis in sepúlcro  misericórdiam tuam * et veritátem tuam in loco perditiónis?Publie-t-on Ta bonté dans le sépulcre, Ta fidélité dans l'abîme?
Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua * et iustítia tua in terra obliviónis?Tes prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres et Ta justice dans la terre de l'oubli ?
Et ego ad te, Dómine, clamávi, * et mane orátio mea prævéniet te.Et moi, Seigneur, je crie vers Toi, ma prière va au-devant de Toi dès le matin.
Ut quid, Dómine, repéllis ánimam meam, * abscóndis fáciem tuam a me?Pourquoi, Seigneur, repousses-Tu mon âme, me caches-Tu ta face ?
Pauper sum ego et móriens a iuventúte mea; * portávi pavóres tuos et conturbátus sum.Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; sous le poids de Tes terreurs, je ne sais que devenir.
Super me transiérunt iræ tuæ, * et terróres tui excidérunt me.Tes fureurs passent sur moi, Tes épouvantes m'accablent.
Circuiérunt me sicut aqua tota die, * circumdedérunt me simul.Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; elles m'assiègent toutes ensemble.
Elongásti a me amícum et próximum, * et noti mei sunt ténebræ.Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches ; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Ier 3, 25b)
Lecture brève (Ier 3, 25b)
Dómino Deo nostro peccávimus nos et patres nostri ab adulescéntia nostra usque ad hanc diem et non audívimus vocem Dómini Dei nostri.C'est contre le Seigneur notre Dieu Que nous avons péché, nous et nos pères, Dès notre jeunesse et jusqu'à ce jour, Et nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu.
Orémus. Prions.
Deus, qui Petro salvíficum tuum super gentes consílium revelásti, éffice benígnus, ut ópera nostra tibi grata reddántur, ac tuo dilectiónis salutísque propósito te donánte desérviant. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu qui as révélé à Pierre Ta volonté de sauver toutes les nations, fais en sorte, dans Ta bienveillance, que nos actions Te soient agréables et servent au dessein d'amour et de salut que Tu T'es donné. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Sextam - psalmodia complementaria

A Sexte - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles… crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : «ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, † nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, † torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, † et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæculum.Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas † addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Office de none du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Nonam
Ad Nonam
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
  
Ternis ter horis númerus
Quand nous célébrons le mystère
nobis sacrátus pánditur,
qui consacre la neuvième heure,
sanctóque Iesu nómine
par le très saint nom de Jésus
munus precémur véniæ.
implorons l'octroi du pardon.
  
Latrónis, en, conféssio
Si la confession du larron
Christi merétur grátiam;
lui valut la grâce du Christ,
laus nostra vel devótio
que notre zèle et nos louanges
mercétur indulgéntiam.
obtiennent pour nous l'indulgence.
  
Mors per crucem nunc ínterit
Ici, la croix défait la mort,
et post tenébras lux redit;
et le jour revient après l'ombre;
horror dehíscat críminum,
que cède la nuit du péché,
splendor nitéscat méntium.
que brille l'éclat de nos âmes!
  
Christum rogámus et Patrem,
Nous prions le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et l'Esprit du Père et du Christ:
unum potens per ómnia,
ô Trinité une et puis­sante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui te prient.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 118 (119), 137-144
Psaume 118 (119), 137-144
XVIII (Sade)
XVIII (Sade)
Iustus es, Dómine, * et rectum iudícium tuum.Tu es juste, Seigneur, et Tes jugements sont équitables.
Mandásti in iustítia testimónia tua * et in veritáte nimis.Tu as donné tes enseignements, selon la justice et une parfaite fidélité.
Consúmpsit me zelus meus, * quia oblíti sunt verba tua inimíci mei.Mon zèle me consume, parce que mes adversaires oublient Tes paroles.
Ignítum elóquium tuum veheménter, * et servus tuus diléxit illud.Ta parole est entièrement éprouvée, et Ton serviteur l'aime.
Adulescéntulus sum ego et contémptus; * mandáta tua non sum oblítus.Je suis petit et méprisé; mais je n'oublie point tes ordonnances.
Iustítia tua iustítia in ætérnum, * et lex tua véritas.Ta justice est une justice éternelle, et Ta loi est vérité.
Tribulátio et angústia invenérunt me; * præcépta tua delectátio mea est.La détresse et l'angoisse m'ont atteint; Tes commandements font mes délices.
Iustítia testimónia tua in ætérnum; * intelléctum da mihi, et vivam.Tes enseignements sont éternellement justes; donne-moi l'intelligence, pour que je vive.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 87 (88)
Psaume 87 (88)
Hominis graviter ægrotantis oratio
Prière de l’'homme gravement malade
Hæc est hora vestra et potestas tenebrarum (Lc 22, 53).
C’est maintenant votre heure, et le pouvoir des ténèbres (Lc 22, 53).
I
I
Dómine, Deus salútis meæ, * in die clamávi et nocte coram te.Seigneur, Dieu de mon salut, quand je crie la nuit devant Toi.
Intret in conspéctu tuo orátio mea; * inclína aurem tuam ad precem meam.Que ma prière arrive en Ta présence, prête l'oreille à mes supplications.
Quia repléta est malis ánima mea, * et vita mea inférno appropinquávit.Car mon âme est rassasiée de maux; et ma vie touche à l'enfer.
Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum, * factus sum sicut homo sine adiutório.On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme à bout de forces.
Inter mórtuos liber, * sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris;Je suis comme délaissé parmi les morts, pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre ;
quorum non es memor ámplius, * et ipsi de manu tua abscíssi sunt.dont Tu n'as plus le souvenir, et qui sont soustraits à Ta main.
Posuísti me in lacu inferióri, * in tenebrósis et in umbra mortis.Tu m'as jeté au fond de la fosse, dans les ténèbres, dans les abîmes.
Super me gravátus est furor tuus, * et omnes fluctus tuos induxísti super me.Sur moi s'appesantit Ta fureur, tu m'accables de tous Tes flots.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
II
II
Longe fecísti notos meos a me, * posuísti me abominatiónem eis;Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur;
conclúsus sum et non egrédiar. * Oculi mei languérunt præ afflictióne.je suis emprisonné sans pouvoir sortir; mes yeux se consument dans la souffrance.
Clamávi ad te, Dómine, tota die, * expándi ad te manus meas.je T'invoque tout le jour, le Seigneur, j'étends les mains vers Toi.
Numquid mórtuis fácies mirabília, * aut surgent umbræ et confitebúntur tibi?Feras-tu un miracle pour les morts; ou bien les ombres se lèveront-elles pour Te louer ?
Numquid narrábit áliquis in sepúlcro  misericórdiam tuam * et veritátem tuam in loco perditiónis?Publie-t-on Ta bonté dans le sépulcre, Ta fidélité dans l'abîme?
Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua * et iustítia tua in terra obliviónis?Tes prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres et Ta justice dans la terre de l'oubli ?
Et ego ad te, Dómine, clamávi, * et mane orátio mea prævéniet te.Et moi, Seigneur, je crie vers Toi, ma prière va au-devant de Toi dès le matin.
Ut quid, Dómine, repéllis ánimam meam, * abscóndis fáciem tuam a me?Pourquoi, Seigneur, repousses-Tu mon âme, me caches-Tu ta face ?
Pauper sum ego et móriens a iuventúte mea; * portávi pavóres tuos et conturbátus sum.Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; sous le poids de Tes terreurs, je ne sais que devenir.
Super me transiérunt iræ tuæ, * et terróres tui excidérunt me.Tes fureurs passent sur moi, Tes épouvantes m'accablent.
Circuiérunt me sicut aqua tota die, * circumdedérunt me simul.Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; elles m'assiègent toutes ensemble.
Elongásti a me amícum et próximum, * et noti mei sunt ténebræ.Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches ; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Lectio brevis (Is 58, 1-2a)
Lecture brève (Is 58, 1-2a)
Clama fórtiter, ne cesses; quasi tuba exálta vocem tuam et annúntia pópulo meo scélera eórum et dómui Iacob peccáta eórum. Me étenim de die in diem quærunt et scire vias meas volunt, quasi gens, quæ iustítiam fécerit et iudícium Dei sui non derelíquerit.Crie à plein gosier, ne te retiens pas ; fais retentir ta voix comme la trompette, et dénonce à mon peuple son péché, à la maison de Jacob ses iniquités. Ils me cherchent chaque jour, et ils veulent connaître mes voies, comme une nation qui aurait pratiqué la justice; et n'aurait pas abandonné le commandement de son Dieu.
Orémus. Prions.
Deus, qui Cornélio centurióni ángelum tuum misísti, ut viam ei salútis osténderet, da nobis, quæsumus, in salvatiónem ómnium libéntius operári, ut una cum eis, in Ecclésia tua, ad te perveníre possímus. Per Christum Dóminum nostrum.Dieu qui as envoyé Ton ange au centurion Corneille pour lui montrer le chemin du salut, donne-nous, nous T'en supplions, de travailler au salut de tous: tous ensemble, en Ton Église, nous puissions parvenir jusqu'à Toi. Par le Christ notre Seigneur.
Benedicámus Dómino.
R/. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Advenérunt nobis dies pæniténtiæ ad rediménda peccáta, ad salvándas ánimas.Ant. 1 Les jours de la pénitence nous sont advenus, pour l'expiation des péchés, et le salut de nos âmes.
Psalmus 125 (126)
Psaume 125 (126)
Gaudium et spes in Deo
Joie et espoir dans le Seigneur
Sicuti socii passionum estis, sic eritis et consolationis (2 Cor 1, 7).
Comme vous avez part aux souffrances, vous avez aussi part à la consolation (2 Cor 1, 7).
In converténdo Dóminus captivitátem Sion, * facti sumus quasi somniántes.Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions presque en rêve.
Tunc replétum est gáudio os nostrum, * et língua nostra exsultatióne.Alors notre bouche fut remplie de chants de joie, et notre langue de cris d'allégresse.
Tunc dicébant inter gentes: * «Magnificávit Dóminus fácere cum eis».Alors on disait parmi les nations: « Le Seigneur a fait de grandes choses pour eux. »
Magnificávit Dóminus fácere nobíscum; * facti sumus lætántes.Le Seigneur a fait pour nous de grandes choses; nous en avons été remplis de joie.
Convérte, Dómine, captivitátem nostram, * sicut torréntes in austro.Ramène, Seigneur, nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.
Qui séminant in lácrimis, * in exsultatióne metent.Ceux qui sèment dans les larmes * moissonneront dans l'allégresse.
Eúntes ibant et flebant * semen spargéndum portántes;Ils allaient et venaient en pleurant, tandis qu'ils jetaient leurs semences :
veniéntes autem vénient in exsultatióne * portántes manípulos suos.ils reviendront avec allégresse, chargés de leurs gerbes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Vivo ego, dicit Dóminus; nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.Ant. 2 Moi Je vis, dit le Seigneur. Je ne prends pas plaisir dans la mort du pêcheur, mais à ce qu'il se convertisse et qu'il vive.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 Per arma iustítiæ virtútis Dei, commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.Ant. 3 Par les armes de la justice et de la force de Dieu, nous rendons recommandables d'une grande constance.
Psalmus 127 (128)
Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino
Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius).
«Que le Seigneur te bénisse de Sion », c'est à dire : de Son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius.Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit.Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ;Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ.tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum.Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ;Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel!Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Vêpres du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Iesu, quadragenáriæ
Jésus Toi qui a rendue sainte
dicátor abstinéntiæ,
l'abstinence de ce carême
qui ob salútem méntium
et qui, pour la santé de l'âme
præcéperas ieiúnium,
nous as commandé de jeûner
  
Adésto nunc Ecclésiæ,
Assiste à présent Ton Eglise
adésto pæniténtiæ,
assiste notre pénitence
qua supplicámur cérnui
qu'elle efface tous nos péchés
peccáta nostra dílui.
humblement nous T'en supplions
  
Tu retroácta crímina
Par Ta grâce fais-nous remise
tua remítte grátia
de toutes les fautes passées
et a futúris ádhibe
et de toute faute à venir
custódiam mitíssime,
préserve-nous dans Ta bonté
  
Ut, expiáti ánnuis
Ainsi purifiés chaque année
compunctiónis áctibus,
par ces actes de repentir
tendámus ad paschália
nous préparerons notre coeur
digne colénda gáudia.
à bien fêter la joie de Pâques
  
Te rerum univérsitas,
Que toute chose en l'univers
clemens, adóret, Trínitas
T'adore, ô Trinité clémente
et nos novi per véniam
renouvelés par le pardon
novum canámus cánticum. Amen.
chantons le cantique nouveau. Amen.
Ant. 1 Non potéstis Deo servíre et mammónæ.Ant. 1 Vous ne pouvez pas servir Dieu et mammon.
Psalmus 136 (137), 1-6
Psaume 136 (137), 1-6
Super flumina Babylonis
Au bord des fleuves de Babylone
Hanc corporalem populi captivitatem referre in exemplum spiritalis captivitatis oportet (S. Hilarius ).
Il faut prendre la captivité corporelle du peuple comme une image de la captitivité spirituelle. (S. Hilaire).
Super flúmina Babylónis,  illic sédimus et flévimus, * cum recordarémur Sion.Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion.
In salícibus in médio eius * suspéndimus cítharas nostras.Aux saules de ses vallées nous avions suspendu nos harpes.
Quia illic rogavérunt nos,  qui captívos duxérunt nos, * verba cantiónumCar là, ceux qui nous tenaient captifs nous demandaient des hymnes et des cantiques,
et, qui affligébant nos, lætítiam: * «Cantáte nobis de cánticis Sion» .nos oppresseurs, des chants joyeux: « Chantez-nous un cantique de Sion! »
Quómodo cantábimus cánticum Dómini * in terra aliéna?Comment chanterions-nous le cantique du Seigneur, sur la terre de l'étranger?
Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, * oblivióni detur déxtera mea;Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!...
adhæreat língua mea fáucibus meis, * si non memínero tui,Que ma langue s'attache à mon palais, si je cesse de penser à toi,
si non præposúero Ierúsalem * in cápite lætítiæ meæ.si je ne mets pas Jérusalem au premier rang de mes joies!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Non potéstis Deo servíre et mammónæ.Ant. Vous ne pouvez pas servir Dieu et mammon.
Ant. 2 Thesaurizáte vobis thesáuros in cælo, dicit Dóminus.Ant. 2 Amassez pour vous un trésor dans les cieux, dit le Seigneur.
Psalmus 137 (138)
Psaume 137 (138)
Gratiarum actio
Action de grâce
Reges terrae afferent gloriam suam et honorem in civitatem sanctam (Cf. Ap 21, 24).
Les rois de la terre apporteront leur gloire et leur honneur à la cité sainte (Cf. Ap 21, 24).
Confitébor tibi, Dómine, in toto corde meo, * quóniam audísti verba oris mei.Je veux Te louer de tout mon coeur, Te chanter sur la harpe, parce que Tu as écouté les paroles de ma bouche.
In conspéctu angelórum psallam tibi, * adorábo ad templum sanctum tuum;Je veux me prosterner dans Ton saint temple, et célébrer Ton nom,
et confitébor nómini tuo † propter misericórdiam tuam et veritátem tuam, * quóniam magnificásti super omne nomen  elóquium tuum.et célébrer Ton nom, à cause de Ta bonté et de Ta fidélité, parce que Tu as fait une promesse magnifique, au-dessus de toutes les gloires de Ton nom.
In quacúmque die invocávero te, exáudi me; * multiplicábis in ánima mea virtútem.Le jour où je T'ai invoqué, Tu m'as exaucé, Tu as rendu à mon âme la force et le courage.
Confitebúntur tibi, Dómine, omnes reges terræ, * quia audiérunt elóquia oris tui.Tous les rois de la terre Te loueront, le Seigneur, quand ils auront appris les oracles de Ta bouche.
Et cantábunt vias Dómini, * quóniam magna est glória Dómini;Ils célébreront les voies du Seigneur, car la gloire du Seigneur est grande ;
quóniam excélsus Dóminus, † et húmilem réspicit, * et supérbum a longe cognóscit.car le Seigneur est élevé, et iI voit les humbles, et Il connaît de loin les orgueilleux.
Si ambulávero in médio tribulatiónis,  vivificábis me;  † et contra iram inimicórum meórum  exténdes manum tuam, * et salvum me fáciet déxtera tua.Si je marche en pleine détresse, Tu me rends la vie, Tu étends Ta main pour arrêter la colère de mes ennemis, et Ta droite ma sauve.
Dóminus perfíciet pro me;  Dómine, misericórdia tua in sæculum: * ópera mánuum tuárum ne despícias.Le Seigneur achèvera ce qu'Il a fait pour moi. Seigneur, Ta bonté est éternelle: n'abandonne pas l'ouvrage de Tes mains.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Thesaurizáte vobis thesáuros in cælo, dicit Dóminus.Ant. Amassez pour vous un trésor dans les cieux, dit le Seigneur.
Ant. 3 Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere glóriam et honórem.Ant. 3 L'Agneau est digne, Lui qui a été immolé, de recevoir gloire et honneur.
Canticum (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9
Cantique (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9
Hymnus redemptorum
Hymne du rédempteur
Dignus es, Dómine et Deus noster, * accípere glóriam et honórem et virtútem,Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.
quia tu creásti ómnia, * et propter voluntátem tuam erant et creáta sunt.C'est Toi qui créas l'univers; Tu as voulu qu'il soit: il fut créé.
Dignus es, Dómine, accípere librum * et aperíre signácula eius,Tu es digne, Christ et Seigneur, de prendre le Livre et d'en ouvrir les sceaux.
quóniam occísus es † et redemísti Deo in sánguine tuo * ex omni tribu et língua et pópulo et natióneCar Tu fus immolé, rachetant pour Dieu, au prix de Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.
et fecísti eos Deo nostro regnum et sacerdótes, * et regnábunt super terram.Tu as fait de nous, pour notre Dieu, un royaume et des prêtres, et nous régnerons sur la terre.
Dignus est Agnus, qui occísus est, † accípere virtútem et divítias et sapiéntiam * et fortitúdinem et honórem et glóriam et benedictiónem.Il est digne, l'Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere glóriam et honórem.Ant. L'Agneau est digne, Lui qui a été immolé, de recevoir gloire et honneur.
Lectio brevis (Iac 2, 14. 17. 18b)
Lecture brève (Iac 2, 14. 17. 18b)
Quid próderit, fratres mei, si fidem quis dicat se habére, ópera autem non hábeat? Numquid póterit fides salváre eum? Fides, si non hábeat ópera, mórtua est in semetípsa. Osténde mihi fidem tuam sine opéribus, et ego tibi osténdam ex opéribus meis fidem.Que sert-il, mes frères, à un homme de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les oeuvres? Est-ce que cette foi pourra le sauver? Il en est de même de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même. Montre-moi ta foi sans les oeuvres et moi, je te montrerai ma foi par mes oeuvres.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Ego dixi: Dómine, * Miserére mei. Ego.
V/. Sana ánimam meam, quia peccávi tibi.* Miserére mei. Glória Patri. Ego.
R/. J'ai dit : Seigneur, * aie pitié de moi. J'ai dit. V/. Guéris mon âme, car j'ai péché contre Toi.* Aie pitié de moi. Gloire au Père. J'ai dit.
Ant. Ecce sanus factus es; iam noli peccáre, ne detérius tibi áliquid contíngat.Ant. Te voilà guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ecce sanus factus es; iam noli peccáre, ne detérius tibi áliquid contíngat.Ant. Te voilà guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire.
Preces
Prières litaniques.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Exercitátio veneránda sanctæ devotiónis, Dómine, tuórum fidélium corda dispónat, ut et dignis méntibus suscípiant paschále mystérium, et salvatiónis tuæ núntient præcónium. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Que le religieux effort que doivent accomplir tes fidèles pour être tout entiers à toi, Seigneur, dispose leurs cœurs à accueillir dignement le mystère pascal et à proclamer joyeusement le salut que tu leur as donné. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Complies du mardi 2 avril 2019 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria III Mardi
Ad Completorium
Aux Complies
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus poenitentialis ut in Missa. Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.

Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:

Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai vraiment péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt: Et on se frappe la poitrine, en disant :

mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.

c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur: Ensuite on poursuit:

Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.

C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

V/. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. R/. Amen.

V/. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. R/. Amen.


Hymnus
Hymne
Christe, qui, splendor et dies
O Christ, la splendeur et le jour,
noctis tenébras détegis,
qui chasses l'ombre de la nuit,
lucísque lumen créderis,
nous croyons que Tu es lumière,
lumen beátis prædicans,
promettant lumière aux élus.
  
Precámur, sancte Dómine,
Seigneur très saint, nous T'en prions,
hac nocte nos custódias;
en cette nuit protège-nous ;
sit nobis in te réquies,
fais que nous reposions en Toi,
quiétas horas tríbue.
donne-nous des heures de paix.
  
Somno si dantur óculi,
Nos yeux se livrent au sommeil ;
cor semper ad te vígilet;
que nos cœurs veillent pour T'attendre;
tuáque dextra prótegas
protège de Ton bras puissant
fidéles, qui te díligunt.
ceux qui Te gardent leur amour.
  
Defénsor noster, áspice,
Regarde-nous ô Défenseur,
insidiántes réprime,
repousse au loin ceux qui nous guettent,
gubérna tuos fámulos,
daigne guider Tes serviteurs
quos sánguine mercátus es.
que Tu rachetas par Ton sang.
  
Sit Christe, rex piíssime
O Christ, ô Roi plein de bonté,
tibi Patríque glória
gloire à Toi et gloire à Ton Père,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Ant. 1
Psalmus 142 (143)
Psaume 142 (143)
In angustiis oratio
Prière dans l'angoisse
Non iustificatur homo ex operibus legis nisi per fidem Iesu Christi (Gal 2, 16).
L'homme n'est pas purifié par l'observance de la loi, mais par la foi en Jésus-Christ (Gal 2, 16)
Dómine, exáudi oratiónem meam, † áuribus pércipe obsecratiónem meam in veritáte tua; * exáudi me in tua iustítia.Seigneur, écoute ma prière; prête l'oreille à mes supplications; exauce-moi dans Ta vérité et dans Ta justice.
Et non intres in iudícium cum servo tuo, * quia non iustificábitur in conspéctu tuo omnis vivens.N'entre pas en jugement avec Ton serviteur, car aucun homme vivant n'est juste devant Toi.
Quia persecútus est inimícus ánimam meam, † contrívit in terra vitam meam, * collocávit me in obscúris sicut mórtuos a sæculo.L'ennemi en veut à mon âme, il foule à terre ma vie; il me relègue dans les lieux ténébreux, comme ceux qui sont morts depuis longtemps.
Et anxiátus est in me spíritus meus, * in médio mei obríguit cor meum.Mon esprit défaille en moi, mon cœur est troublé dans mon sein.
Memor fui diérum antiquórum, † meditátus sum in ómnibus opéribus tuis, * in factis mánuum tuárum recogitábam.Je pense aux jours d'autrefois, je médite sur toutes Tes œuvres, je réfléchis sur l'ouvrage de Tes mains.
Expándi manus meas ad te, * ánima mea sicut terra sine aqua tibi.J'étends vers Toi mes mains, et mon âme, comme une terre desséchée, soupire après Toi.
Velóciter exáudi me, Dómine; * defécit spíritus meus.Hâte-Toi de m'exaucer, Seigneur, mon esprit défaille.
Non abscóndas fáciem tuam a me, * ne símilis fiam descendéntibus in lacum.Ne me cache pas Ta face, je deviens semblable à ceux qui descendent dans la fosse.
Audítam fac mihi mane misericórdiam tuam, * quia in te sperávi.Fais-moi de bonne heure sentir Ta bonté, car c'est en Toi que j'espère.
Notam fac mihi viam, in qua ámbulem, * quia ad te levávi ánimam meam.Fais-moi connaître la voie où je dois marcher, car c'est vers Toi que j'élève mon âme.
Eripe me de inimícis meis, * Dómine, ad te confúgi.Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur, je me réfugie auprès de Toi.
Doce me fácere voluntátem tuam, * quia Deus meus es tu.Apprends-moi à faire Ta volonté, car Tu es mon Dieu.
Spíritus tuus bonus dedúcet me in terram rectam; * propter nomen tuum, Dómine, vivificábis me.Que Ton bon esprit me conduise dans la voie droite ; à cause de Ton nom, Seigneur, rends-moi la vie.
In iustítia tua * edúces de tribulatióne ánimam meam.Dans Ta justice, retire mon âme de la détresse.
[et in misericórdia tua dispérdes inimícos meos; † et perdes omnes, qui tríbulant ánimam meam, * quóniam ego servus tuus sum.]Dans Ta bonté, anéantis mes ennemis, et fais périr tous ceux qui m'oppriment, car je suis Ton serviteur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ant.
Lectio brevis (1 Petr 5, 8-9 a)
Lecture brève (1 Petr 5, 8-9 a)
Sóbrii estóte, vigiláte. Adversárius vester Diábolus tamquam leo rúgiens círcuit quærens quem dévoret. Cui resístite fortes fide.Soyez sobres, veillez ; votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rode autour de vous, cherchant qui dévorer. Résistez-lui, fermes dans la foi.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. In manus tuas, Dómine, * Comméndo spíritum meum. In manus. V/. Redemísti nos, Dómine Deus veritátis. * Comméndo spíritum meum. Glória Patri. In manus.R/. En Tes mains, Seigneur, * je remets mon esprit. Entre Tes mains. V/. Tu nous as rachetés, Seigneur Dieu de vérité * Je remets mon esprit. Gloire au Père. Entre Tes mains.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Canticum evangelicum Lc 2, 29-32
Cantique évangélique Lc 2,29-32
Christus lumen gentium et gloria Israël
Le Christ est la lumières des nations et la gloire d'Israël
Nunc dimíttis servum tuum, Dómine,* secúndum verbum tuum in pace, Maintenant, Tu peux renvoyer Ton serviteur, Seigneur, selon Ta parole, en paix.
quia vidérunt óculi mei* salutáre tuum, Car mes yeux ont vu Ton salut,
quod parásti* ante fáciem ómnium populórum, Que Tu as préparé devant la face des peuples,
lumen ad revelatiónem géntium * et glóriam plebis tuæ Israël. lumière qui se révèle aux nations, et gloire de Ton peuple Israël.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salva nos, Dómine, vigilántes, custódi nos dormiéntes, ut vigilémus cum Christo et requiescámus in pace. (T. P. allelúia).Ant. Sauve-nous, Seigneur, lorsque nous veillons, garde-nous lorsque nous dormons, afin que nous restions éveillés avec le Christ et que nous reposions en paix. (T. P. alléluia).
Orémus. Prions.
Noctem istam, quæsumus, Dómine, benígnus illúmina, et ita fac in pace nos tuos fámulos obdormíre, ut læti ad novi diéi claritátem in tuo nómine suscitémur. Per Christum Dóminum nostrum.Illumine cette nuit, nous T'en prions, Seigneur, dans Ta bonté, et envoie dans la paix du sommeil nous, Tes fidèles, pour qu'en Ton nom, dans la joie, nous nous levions à la gloire d'un jour nouveau. Par le Christ notre Seigneur.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio: Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :

Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. R/. Amen.

Que Dieu tout puissant nous concède une nuit calme et une fin chrétienne. R/. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Ave, Regína cælórum, Salut, reine des cieux,

ave, Dómina angelórum,

Salut, reine des anges !

salve, radix, salve, porta,

Salut, tige féconde, salut, porte du ciel,

ex qua mundo lux est orta.

Par vous la lumière s’est levée sur le monde.

Gaude, Virgo gloriósa,

Réjouissez-vous Vierge glorieuse,

super omnes speciósa

Belle entre toutes les femmes,

vale, o valde decóra,

Salut, splendeur radieuse,

et pro nobis Christum exóra.

Implorez le Christ pour nous.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Extrait du Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique :
Quel est la nature de la famille dans le plan de Dieu?
-
Un homme et une femme unis par le mariage forment ensemble, avec leurs enfants, une famille. Dieu a institué la famille et l’a dotée de sa constitution fondamentale. Le mariage et la famille sont ordonnés au bien des époux, à la procréation et à l’éducation des enfants. Entre les membres d’une famille s’établissent des relations personnelles et des responsabilités primordiales. Dans le Christ, la famille devient une église domestique,
parce qu’elle est communauté de foi, d’espérance et d’amour.
Quelle place tient la famille dans la société?
-
La famille est la cellule originelle de la société humaine et précède toute reconnaissance de la part de l’autorité publique. Les principes et les valeurs de la famille constituent le fondement de la vie sociale. La vie de famille est une initiation à la vie en société.
Quels sont les devoirs de la société dans ses rapports à la famille?
-
La société a le devoir de soutenir et d’affermir le mariage et la famille, en respectant aussi le principe de subsidiarité. Les pouvoirs publics doivent respecter, protéger et favoriser la vraie nature du mariage et de la famille, la morale publique, les droits des parents et la prospérité des foyers.
Quels sont les devoirs des enfants envers leurs parents?
-
Les enfants doivent respect (piété filiale), reconnaissance, docilité et obéissance envers leurs parents, contribuant ainsi, par les bonnes relations entre frères et sœurs, au progrès de l’harmonie et de la sainteté de toute la vie familiale. Si les parents se trouvent dans une situation d’indigence, de maladie, d’isolement ou de vieillesse, les enfants adultes doivent leur fournir un soutien moral et matériel.
Quels sont les devoirs des parents envers leurs enfants?
-
Participants de la paternité divine, les parents sont les premiers responsables de l’éducation de leurs enfants et les premiers à leur annoncer la foi. Ils ont le devoir d’aimer et de respecter leurs enfants comme personnes et comme fils de Dieu. Ils ont à pourvoir, autant que faire se peut, à
leurs besoins matériels et spirituels, choisissant pour eux une école appropriée et leur prodiguant de prudents conseils pour choisir leur profession et leur état de vie. En particulier, ils ont pour mission de les éduquer à la foi chrétienne.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Extrait quotidien de la Règle de Notre Bienheureux Père Saint Benoît, et son commentaire par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes :
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de patienter.

Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Prières usuelles


Signum crucisSigne de croix
IN nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen.Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.
Symbolum ApostolorumSymbole des Apôtres
CREDO in Deum Patrem omnipotentem, Creatorem caeli et terrae. Et in Iesum Christum, Filium eius unicum, Dominum nostrum, qui conceptus est de Spiritu Sancto, natus ex Maria Virgine, passus sub Pontio Pilato, crucifixus, mortuus, et sepultus, descendit ad inferos, tertia die resurrexit a mortuis, ascendit ad caelos, sedet ad dexteram Dei Patris omnipotentis, inde venturus est iudicare vivos et mortuos. Credo in Spiritum Sanctum, sanctam Ecclesiam catholicam, sanctorum communionem, remissionem peccatorum, carnis resurrectionem, vitam aeternam. Amen.Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus-Christ Son fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce-Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, est ressuscité le troisième jour, est monté aux cieux, est assis à la droite du Père tout-puissant, d'où Il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en L'Esprit Saint, à la Sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.
Salve Regína, Mater misericórdiæ, vita dulcédo, et spes nostra, salve. Ad te clamámus éxsules fílii Evæ; ad te suspirámus, geméntes et flentes in hac lacrimárum valle. Salut, Reine, mère de miséricorde, vie, douceur, et notre espérance, salut. Vers vous, nous crions,, enfants d'Eve exilés. Vers vous, nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
Eia ergo, advocáta nostra, illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte: Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui, nobis post hoc exsílium osténde. O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.Et donc, notre avocate, tournez vos yeux miséricordieux vers les vôtres. Et Jésus, le fruit béni de vos entrailles, montre-le nous après notre exil.
O clemens, O pia, O dulcis Virgo Maria.O clémente, ô bonne, ô douce Vierge Marie.
V/. Ora pro nobis, sancta Dei Genetrix.
R/. Ut digni efficiamur promissiónibus Christi.
V/. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.
V/. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.
Oremus.
Omnipotens sempiterne Deus, qui gloriosae Virginis Matris Mariae corpus et animam, ut dignum Filii tui habitaculum effici mereretur, Spiritu Sancto cooperante, praeparasti: da, ut cuius commemoratione laetamur; eius pia intercessione, ab instantibus malis, et a morte perpetua liberemur. Per eundem Christum Dominum nostrum. Amen.
Prions.
Dieu éternel et tout puissant qui avec la coopération du Saint Esprit a préparé le corps et l'Esprit de la glorieuse Vierge-Mère Marie à devenir une demeure digne de Ton Fils; puissions-nous, par son intercession aimante, être délivrés des maux actuels et de la mort éternelle, nous qui nous réjouissons de sa commémoration. Par le même Christ notre Seigneur. Amen.
Le "Salve Regina" est la prière privilégiée du temps "dans l'année" après la Pentecôte. Elle se chante (ou se récite) surtout après la fin du temps pascal jusqu'au premier dimanche de l'Avent (exclus).
ANGELUSANGELUS
V/. Ángelus * Dómini nuntiávit Maríæ.V/. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,

R/. Et concépit de Spíritu Sancto.
R/. Et elle conçut du Saint-Esprit.
Áve María, grátia pléna, Dóminus técum. Benedícta tu in muliéribus, et benedíctus frúctus véntris túi, Iésus.Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sáncta María, Máter Déi, óra pro nóbis peccatóribus, nunc et in hóra mórtis nóstrae. Ámen.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.
V/. Ecce ancílla Dómini.
V/. Me voici, servante du Seigneur,
R/. Fiat mihi secúndum verbum tuum.
R/. Qu’il me soit fait selon votre parole.
Áve María, grátia pléna, Dóminus técum. Benedícta tu in muliéribus, et benedíctus frúctus véntris túi, Iésus.
Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sáncta María, Máter Déi, óra pro nóbis peccatóribus, nunc et in hóra mórtis nóstrae. Ámen.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.
V/. Et Verbum caro factum est. **V/. Et le Verbe S’est fait chair
R/. Et habitávit in nobis.R/. Et Il a habité parmi nous.
Áve María, grátia pléna, Dóminus técum. Benedícta tu in muliéribus, et benedíctus frúctus véntris túi, Iésus.
Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sáncta María, Máter Déi, óra pro nóbis peccatóribus, nunc et in hóra mórtis nóstrae. Ámen.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.
V/. Ora pro nobis, sancta Dei génetrix.
V/. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
R/. Ut digni efficiámur promissiónibus Christi.
R/. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.
Orémus.
Grátiam tuam, quæsumus,
Dómine, méntibus nostris infúnde; 
 ut qui, Ángelo nuntiánte,
 Christi Fílii tui incarnatiónem cognóvimus, *
per passiónem eius et crucem,
 ad resurrectiónis glóriam perducámur.
Per Christum Dóminum nostrum.
R/. Amen.
Prions.
Répands, Seigneur, Ta grâce en nos âmes. Par le message de l’ange, nous avons connu l’incarnation de Ton Fils bien-aimé. Conduis-nous, par Sa passion et par Sa croix, jusqu’à la gloire de la résurrection. Par le Christ, notre Seigneur. R/. Amen.
* L'angélus se sonne par trois séries de trois tintements suivis d'une "pleine-volée". Les tintements correspondent au début du versicule, du répons et de l'Ave.
** On a coutume d'incliner légèrement la tête à ce versicule en signe de révérence pour le mystère de l'Incarnation.
On récite habituellement la prière de l'Angelus trois fois par jour, à 7 heures, midi et 19 heures. Dans certains endroits, cette prière ce récite donc après l'office de laudes, celui de sexte et après complies.
Au temps pascal, cette prière est remplacée par le Regina caeli.
Angele DeiAngele Dei (prière à l'Ange gardien)
ANGELE DEI, qui custos es mei, Me tibi commissum pietate superna; (Hodie, Hac nocte) illumina, custodi, rege, et guberna. Amen.ANGE DE DIEU, qui êtes mon gardien, puisque le ciel m'a confié à vous dans sa bonté, (aujourd'hui, cette nuit) éclairez-moi,gardez-moi, dirigez-moi et gouvernez-moi. Amen.
Benedictio Ante MensamBénédiction avant le repas
V/. Benedicite. (R/. Benedicite.)
BENEDIC, Domine, nos et haec tua dona * quae de tua largitate sumus sumpturi. Per Christum Dominum nostrum. R/. Amen.
V/. Bénissez. (R/. Bénissez.)
BENIS nous, Seigneur, et les dons qui viennent de Toi, par lesquels, de Ta largesse, nous sommes rassasiés. Par le Christ notre Seigneur. R/. Amen.
Ante prandium:Avant le déjeuner :
Mensae caelestis participes * faciat nos, Rex aeternae gloriae. R/. Amen.Que le Roi d'éternelle gloire nous fasse participer à la table céleste. R/. Amen.
Ante cenam:Avant le dîner :
Ad cenam vitae aeternae * perducat nos, Rex aeternae gloriae. R/. Amen.Que le Roi d'éternelle gloire nous fasse parvenir au festin de la vie éternelle. R/. Amen.
Benedictio Post MensamBénédiction d'après le repas
AGIMUS tibi gratias, omnipotens Deus, pro universis beneficiis tuis, * qui vivis et regnas in saecula saeculorum. R/. Amen.Nous Te rendons-grâces, Dieu tout puissant, pour tous Tes bienfaits, Toi qui vis et règnes dans les siècles des siècles. R/. Amen.
V/. Deus det nobis suam pacem.V/. Que Dieu nous donne Sa paix.
R/. Et vitam aeternam. R/. Amen.R/. Et la vie éternelle. Amen.
 Rosarium Rosaire
InitiumCommencement
Signum crucisSigne de croix
Romae:A Rome :
V/. Domine, labia mea aperies,
R/. Et os meum annuntiabit laudem tuam.
V/. Deus in adiutorium meum intende,
R/. Domine ad adiuvandum me festina.
V/. Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/. Et ma bouche annoncera Ta louange.
V/. Dieu, viens à mon aide,
R/. Seigneur, vite à mon secours.
Ad Crucem:Sur la croix :
Symbolum ApostolorumSymbole des apôtres
Ad grana maiora:Sur les gros grains :
Oratio Dominica (Pater noster)Prière du Seigneur (Notre Père)
Ad grana minora:Sur les petits grains :
Ave MariaJe vous salue Marie
Ad finem decadum:A la fin de chaque dizaine :
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Le Vendredi saint on pourra utiliser la formule suivante à la place de la doxologie :
R/. Christus factus est pro nobis oboediens usque ad mortem.
V/. Mortem autem crucis.
R/. Le Christ S'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort.
V/. Et la mort de la croix.
Le Samedi saint, on pourra utiliser la formule suivante à la place de la doxologie :
R/. Christus factus est pro nobis oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis.
V/. Propter quod et Deus exaltavit illum: et dedit illi nomen, quod est super omne nomen.
R/. Le Christ S'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort, et la mort de la croix.
V/. C'est pourquoi Dieu L'a exalté : et Il Lui a donné le Nom qui est au dessus de tout Nom.
Oratio FatimaPrière de Fatima
O MI IESU, dimitte nobis debita nostra, libera nos ab igne inferni, conduc in caelum omnes animas, praesertim illas quae maxime indigent misericordia tua.O mon Jésus, pardonne-nous nos péchés, préserve-nous du feu de l'enfer, et conduis au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de Ta sainte miséricorde.
Meditationes RosariiMéditations du Rosaire
In feria secunda et sabbatoLe lundi et le samedi
I. Mysteria GaudiosaI. Mystères joyeux
1. Quem, Virgo, concepisti. [Mt 1,18, Lc 1,26-38]
2. Quem visitando Elisabeth portasti. [Lc 1,39-45]
3. Quem, Virgo, genuisti. [Lc 2,6-12]
4. Quem in templo praesentasti. [Lc 2,25-32]
5. Quem in templo invenisti. [Lc 2,41-50]
1. Annonciation [Mt 1,18, Lc 1,26-38]
2. Visitation [Lc 1,39-45]
3. Nativité [Lc 2,6-12]
4. Présentation au Temple [Lc 2,25-32]
5. Recouvrement au Temple [Lc 2,41-50]
In feria quintaLe jeudi
II. Mysteria LuminosaII. Mystères lumineux
1. Qui apud Iordanem baptizatus est. [Mt 3,13, Mc 1,9, Jn 1,29]
2. Qui ipsum revelavit apud Canense matrimonium. [In 2,1-11]
3. Qui Regnum Dei annuntiavit. [Mc 1,15, Lc 10,8-11]
4. Qui transfiguratus est. [Mt 17,1-8, Mc 9,2-9]
5. Qui Eucharistiam instituit.[In 6,27-59, Mt 26,26-29, Mc 14,22-24, Lc 22,15-20]
1. Le Baptême au Jourdain. [Mt 3,13, Mc 1,9, Jn 1,29]
2. Les Noces de Cana. [In 2,1-11]
3. L'annonce du Royaume. [Mc 1,15, Lc 10,8-11]
4. La Transfiguration. [Mt 17,1-8, Mc 9,2-9]
5. L'institution de l'Eucharistie. [In 6,27-59, Mt 26,26-29, Mc 14,22-24, Lc 22,15-20]
In feria tertia et feria sextaLe mardi et le vendredi
III. Mysteria dolorosaIII. Mystères douloureux
1. Qui pro nobis sanguinem sudavit. [Lc 22,39-46]
2. Qui pro nobis flagellatus est. [Mt 27,26, Mc 15,6-15, In 19:1]
3. Qui pro nobis spinis coronatus est. [In 19,1-8]
4. Qui pro nobis crucem baiulavit. [In 19,16-22]
5. Qui pro nobis crucifixus est. [In 19,25-30]
1. L'Agonie au jardin des oliviers. [Lc 22,39-46]
2. Le Flagellation. [Mt 27,26, Mc 15,6-15, In 19:1]
3. Le Couronnement d'épines. [In 19,1-8]
4. Le Portement de Croix. [In 19,16-22]
5. La Crucifixion. [In 19,25-30]
In feria quarta et DominicaLe mercredi et le dimanche
IV. Mysteria gloriosaIV. Mystères glorieux
1. Qui resurrexit a mortuis. [Mc 16,1-7]
2. Qui in caelum ascendit. [Lc 24,46-53]
3. Qui Spiritum Sanctum misit. [Acta 2,1-7]
4. Qui te assumpsit. [Ps 16,10]
5. Qui te in caelis coronavit. [Apoc 12,1]
1. La Résurrection. [Mc 16,1-7]
2. L'Ascension. [Lc 24,46-53]
3. L'Effusion de l'Esprit Saint à la Pentecôte. [Acta 2,1-7]
4. L'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. [Ps 16,10]
5. Le Couronnement aux cieux de la Bienheureuse Vierge Marie. [Apoc 12,1]
Orationes ad Finem Rosarii DicendaePrières dites à la fin de la récitation du Rosaire
Salve ReginaSalve Regina
V/. Ora pro nobis, Sancta Dei Genetrix.
R/. Ut digni efficiamur promissionibus Christi.
V/. Priez pour nous, Sainte Mère de Dieu.
R/. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.
Oremus.
DEUS, cuius Unigenitus per vitam, mortem et resurrectionem suam nobis salutis aeternae praemia comparavit, concede, quaesumus: ut haec mysteria sacratissimo beatae Mariae Virginis Rosario recolentes, et imitemur quod continent, et quod promittunt assequamur. Per eundem Christum Dominum nostrum. Amen.
Prions.
O DIEU, qui, par la vie, la mort et la résurrection de Ton Fils unique, nous a obtenu les récompenses du salut éternel, accorde-nous, nous T'en supplions, qu'en méditant sur les mystères du très saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge-Marie, nous imitions ce qu'ils contiennent et obtenions ce qu'ils promettent. Par le même Christ notre Seigneur. Amen.
ACTUS CONTRITIONISACTE DE CONTRITION
DEUS meus, ex toto corde paenitet me omnium meorum peccatorum, eaque detestor, quia peccando, non solum poenas a Te iuste statutas promeritus sum, sed praesertim quia offendi Te, summum bonum, ac dignum qui super omnia diligaris. Ideo firmiter propono, adiuvante gratia Tua, de cetero me non peccaturum peccandique occasiones proximas fugiturum. Amen.Mon Dieu, de tout mon coeur je fais pénitence pour tous mes péchés. Je les déteste non seulement à cause de Tes justes punitions auxquelles je suis promis, mais surtout parce que je T'ai offensé, Toi qui es infiniment bon et qui es digne de tout mon amour. Je prends donc la ferme résolution, avec l'aide de Ta grâce, de ne plus pécher et de fuir les occasions proches de pécher. Amen.
Oratio ante colligationem in interretePrière avant de se connecter à l'internet.
OMNIPOTENS aeterne Deus, qui nos secundum imaginem Tuam plasmasti, et omnia bona, vera, pulchra, praesertim in divina persona Unigeniti Filii Tui Domini nostri Iesu Christi, quaerere iussisti, praesta quaesumus ut, per intercessionem Sancti Isidori, Episcopi et Doctoris, in peregrinationibus per interrete factis et manus oculosque ad quae Tibi sunt placita intendamus et omnes quos convenimus cum caritate ac patientia accipiamus. Per Christum Dominum nostrum. R/. Amen.Dieu Éternel et Tout Puissant qui nous a créés à Ton image et nous ordonne de rechercher ce qui est bon, vrai et beau, spécialement dans la personne divine de Ton Fils unique notre Seigneur Jésus Christ, nous T’implorons par l’intercession de Saint Isidore Évêque et Docteur de nous aider pendant nos voyages à travers l’Internet à diriger nos mains et nos yeux vers ce qui T’est agréable, et à accueillir avec charité et patience tous ceux que nous rencontrerons. Par le Christ notre Seigneur. R/. Amen.
Oratio S. Thomae Aquinatis ante studiumPrière de S. Thomas d'Aquin avant l'étude
Creátor ineffábilis, qui de thesáuris sapiéntiæ tuæ tres Angelórum hiearchías designásti et eas super cœlum empýreum miro órdine collocásti, atque univérsi partes elegantíssime distribuísti: Tu, inquam, qui verus fons lúminis et sapiéntiæ díceris ac superéminens princípium, infúndere dignéris super intelléctus mei ténebras tuæ rádium claritátis, dúplices, in quibus natus sum, a me rémovens ténebras, peccátum scílicet et ignorántiam. Tu, qui linguas infántium facis disértas, linguam meam erúdias atque in lábiis meis grátiam tuæ benedictiónis infúndas. Da mihi intelligéndi acúmen, retinéndi capacitátem, addiscéndi modum et facilitátem, interpretándi subtilitátem, loquéndi grátiam copiósam. Ingréssum ínstruas, progréssum dírigas, egréssum cómpleas. Tu, qui es verus Deus et Homo, qui vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.Créateur ineffable, qui, des trésors de Ta sagesse, a formé les trois hiérachies des anges, les a placées au-dessus des cieux dans un ordre merveilleux, et a façonné et distribué de façon exquise toutes les parties de l'univers ; Toi qui es la vraie source de la lumière et de la sagesse et leur principe suréminent, daigne répandre Ta clarté sur l’obscurité de mon intelligence ; chasse de moi les ténèbres du péché et de l’ignorance. Donne-moi : la pénétration pour comprendre, la mémoire pour retenir, la méthode et la facilité pour apprendre, la lucidité pour interpréter, une grâce abondante pour m’exprimer. Aide le commencement de mon travail, diriges-en le progrès, couronnes-en la fin. Toi, qui es vrai Dieu et vrai homme, et qui vis et règnes dans les siècles des siècles. Amen.
Martyrologe - Invitatoire - Vigiles(OSB) - Laudes - Tierce - Messe - Sexte - None - Vêpres - Complies - Evangile commenté - Règle de S. Benoît - Compendium - Ordo - Prières -

Ordo liturgique du mardi 2 avril 2019 au jeudi 2 mai 2019

mardi 2 avril 2019
Feria III - Hebdomada IV Quadragesimae

.

St François de Paule, ermite
Fondateur des Minimes, confesseur de Louis XI (†1507) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 3 avril 2019
Feria IV - Hebdomada IV Quadragesimae

.

St Louis Scrosoppi
Prêtre, fondateur de nombreuses œuvres de bienfaisance et de la congrégation des Sœurs de la Providence (†1884) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 4 avril 2019
Feria V - Hebdomada IV Quadragesimae

.

St Isidore, évêque et docteur de l'Église
Savant, évêque de Séville, auteur d'une encyclopédie et d'un missel mozarabe, docteur de l’Église (†636) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 5 avril 2019
Feria VI - Hebdomada IV Quadragesimae

.

St Vincent Ferrier, prêtre
Dominicain, prédicateur itinérant, il convertit des foules et œuvra pour la paix. Mort à Vannes en 1419 - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 6 avril 2019
Sabbato - Hebdomada IV Quadragesimae

.

Bx Zéfirin Agostini, prêtre
Fondateur de la congrégation des Ursulines Filles de Marie Immaculée pour l'éducation de la jeunesse défavorisée (†1895) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 4
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 7 avril 2019
Dominica - Hebdomada V Quadragesimae

Dominica V Quadragesimae.

St Jean-Baptiste de la Salle, prêtre
Fondateur des Frères des Écoles Chrétiennes (†1719) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 8 avril 2019
Feria II - Hebdomada V Quadragesimae

.

Ste Julie Billiart ,religieuse
Fondatrice d'un ordre enseignant : les Sœurs de Notre Dame (†1816) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 9 avril 2019
Feria III - Hebdomada V Quadragesimae

.

St Gauthier
Abbé de St Martin de Pontoise, il accepta cette charge par obéissance préférant la vie d'ermite (†1099) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 10 avril 2019
Feria IV - Hebdomada V Quadragesimae

.

Ste Madeleine de Canossa
Religieuse, fondatrice de l'institut des Filles de la Charité destiné à l'enseignement et aux soins des malades (†1835) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 11 avril 2019
Feria V - Hebdomada V Quadragesimae

.

St Stanislas , évêque et martyr
Évêque de Cracovie, il fut tué par le roi Boleslas dans sa cathédrale (†1079) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 12 avril 2019
Feria VI - Hebdomada V Quadragesimae

.

St Joseph Moscati
Médecin, précurseur de la Biochimie, trouva dans sa foi la force de se dévouer pour ses malades (†1927) - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 13 avril 2019
Sabbato - Hebdomada V Quadragesimae

.

St Martin 1er, pape et martyr
Pape, mort des suites de son enlèvement à Constantinople (†655) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 14 avril 2019
Dominica - Hebdomada Sancta

DOMINICA IN PALMIS DE PASSIONE DOMINI.

Ste Lidwine
Mystique hollandaise, elle s'unit à la Passion du Christ (†1433) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 15 avril 2019
Feria II - Hebdomada Sancta

Feria II hebdomadae sanctae.

St Damien de Veuster, prêtre
Prêtre, apôtre des lépreux dans l'île de Molokaï (†1889) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 16 avril 2019
Feria III - Hebdomada Sancta

Feria III hebdomadae sanctae.

St Benoît-Joseph Labre
Pèlerin perpétuel, homme de prière et de charité, il mourut à Rome en 1783 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 17 avril 2019
Feria IV - Hebdomada Sancta

Feria IV hebdomadae sanctae.

Ste Catherine Tekakwitha, vierge
Vierge indienne d’Amérique, première "peau rouge " honorée par l'Église († 1680) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 18 avril 2019
Feria V - Sacrum Triduum Paschale

Feria V hebdomadae sanctae.

Bse Marie de l'Incarnation
Madame Acarie, mère de famille, esprit des plus brillants, religieuse (†1618) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 19 avril 2019
Feria VI - Sacrum Triduum Paschale

Feria VI hebdomadae sanctae.

St Elphège, archevêque
Archevêque de Canterbury, mort martyr en 1012 - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 20 avril 2019
Sabbato - Sacrum Triduum Paschale

Sabbato Sancto.

Bx Jacques Bell et ses compagnons, prêtres et martyrs
Prêtres, martyrisés à Londres en 1602 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 21 avril 2019
Dominica - Infra octavam Paschae

DOMINICA RESURRECTIONIS, Sollemnitas.

St Anselme de Canterbury, évêque et docteur de l'Église
Abbé du Bec en Normandie et évêque de Canterbury, il fut un grand théologien (†1109) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 22 avril 2019
Feria II - Infra octavam Paschae

Feria II infra octavam Paschae.

St Léonide
Père d'Origène, professeur de renom à Alexandrie († vers 203) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 23 avril 2019
Feria III - Infra octavam Paschae

Feria III infra octavam Paschae.

St Georges, martyr
Soldat mort à Lod en Palestine en 303. Il a le titre de "grand martyr " - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 24 avril 2019
Feria IV - Infra octavam Paschae

Feria IV infra octavam Paschae.

St Fidèle de Sigmaringen, prêtre et martyr
Capucin, surnommé "ange de la paix " martyr en Suisse en 1622 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 25 avril 2019
Feria V - Infra octavam Paschae

Feria V infra octavam Paschae.

St Marc, évangéliste
Évangéliste,compagnon de St Paul et de St Pierre, il serait mort martyr en Alexandrie en 68 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
vendredi 26 avril 2019
Feria VI - Infra octavam Paschae

Feria VI infra octavam Paschae.

Bx Raphaël Arnaiz Baron, moine
Moine à Palencia, il supporta héroïquement la maladie et mourut à vingt-sept ans en 1938 - Martyrologe du jour
Abstinence
Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
samedi 27 avril 2019
Sabbato - Infra octavam Paschae

Sabbato infra octavam Paschae.

Ste Zita
Native de Monsagrati, près de Lucques en Italie, elle entra à douze ans au service d'une famille chez qui elle demeura toute sa vie (†1272) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 1
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
dimanche 28 avril 2019
Dominica - Dominica II Paschae

DOMINICA IN OCTAVA PASCHÆ SEU DE SACRA MISERICORDIA.

St Pierre Chanel, prêtre et martyr
Prêtre, missionnaire à Futuna, martyr en 1841 - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
lundi 29 avril 2019
Feria II - Hebdomada II Paschae

S. Catharinae Senensis, virginis et Ecclesiae doctoris, patronae Europae, Festum.

Ste Catherine de Sienne, vierge et docteur de l’Église
Vierge, docteur de l'Église elle persuada le pape Grégoire XI de revenir à Rome (†1380) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mardi 30 avril 2019
Feria III - Hebdomada II Paschae

FERIE
St Pie V, pape
Pape de la contre-réforme et défenseur de la chrétienté (†1572) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
mercredi 1 mai 2019
Feria IV - Hebdomada II Paschae

FERIE
St Joseph ouvrier
Le pape Pie XII donna en 1955, au monde du travail, St Joseph comme modèle - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière
jeudi 2 mai 2019
Feria V - Hebdomada II Paschae

S. Athanasii, episcopi et Ecclesiae doctoris, Memoria.

St Athanase, évêque et docteur de l'Église
Évêque d'Alexandrie, défenseur de la foi, docteur de l’Église, il lutta toute sa vie contre les ariens (†373) - Martyrologe du jour

Semaine du psautier : 2
Ad invitatorium - Ad Vigilias (OSB) - Ad Laudes matutinas - Ad Tertiam - Ad Missam - Ad Sextam - Ad Nonam - Ad Vesperas - Ad Completorium - Journée entière