Laudes du jeudi 15 février 2018 -

Dies post Cineres Jours après les Cendres
Feria V Jeudi
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
  
Iam, Christe, sol iustítiæ,
O Christ, ô Soleil de justice,
mentis dehíscant ténebræ,
dissipe la nuit de nos âmes :
virtútum ut lux rédeat,
que l’éclat des vertus renaisse,
terris diem cum réparas.
quand tu rends le jour à la terre.
  
Dans tempus acceptábile
En nous donnant ce temps de grâce,
et pænitens cor tríbue,
rends aussi nos cœurs pénitents ;
convértat ut benígnitas
et ta bonté convertira
quos longa suffert píetas;
ceux que supporte ta patience.
  
Quiddámque pæniténtiæ
Accorde-nous de nous soumettre
da ferre, quo fit démptio,
aux pénitences qui effacent,
maióre tuo múnere,
si grand soit-il, notre péché,
culpárum quamvis grándium.
par le don plus grand de la grâce.
  
Dies venit, dies tua,
Voici le jour, voici ton jour ;
per quam reflórent ómnia;
il fait refleurir tous les êtres ;
lætémur in hac ut tuæ
réjouissons-nous en ce jour ;
per hanc redúcti grátiæ.
il nous ramène dans ta grâce.
  
Te rerum univérsitas,
Que toute chose en l’univers
clemens, adóret, Trínitas,
t’adore, ô Trinité clémente ;
et nos novi per véniam
renouvelés par le pardon,
novum canámus cánticum.
chantons le cantique nouveau.
Ant. 1 In veritáte tua, exáudi me, Dómine.Ant. 1 Dans Ta fidélité, réponds-moi, Seigneur.
Psalmus 79 (80)
Psaume 79 (80)
Visita, Domine, vineam tuam
Visite, Seigneur, ta vigne
Veni, Domine Iesu (Ap 22, 20).
Viens, Seigneur Jésus (Ap 22, 20).
Qui pascis Israel, inténde, * qui dedúcis velut ovem Ioseph.Pasteur d'Israël, prête l'oreille, Toi qui conduis Joseph comme un troupeau.
Qui sedes super chérubim, effúlge * coram Ephraim, Béniamin et Manásse.Toi qui trônes sur les Chérubins, parais avec splendeur Devant Ephraïm, Benjamin et Manassé.
Excita poténtiam tuam et veni, * ut salvos fácias nos.Réveille Ta force, et viens à notre secours.
Deus, convérte nos, * illústra fáciem tuam, et salvi érimus.O Dieu, rétablis-nous, fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Dómine Deus virtútum, * quoúsque irascéris super oratiónem pópuli tui?Seigneur, Dieu des armées, jusques à quand seras-Tu irrité contre la prière de Ton peuple ?
Cibásti nos pane lacrimárum * et potum dedísti nobis in lácrimis copióse.Tu les a nourris d'un pain de larmes, Tu les a abreuvés de larmes abondantes.
Posuísti nos in contradictiónem vicínis nostris, * et inimíci nostri subsannavérunt nos.Tu as fait de nous un objet de dispute pour nos voisins, et nos ennemis se raillent de nous.
Deus virtútum, convérte nos, * illústra fáciem tuam, et salvi érimus.Dieu des armées, rétablis-nous ; fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Víneam de ægypto transtulísti, * eiecísti gentes et plantásti eam.Tu as arraché de l'Égypte une vigne ; Tu as chassé les nations et Tu l'as plantée.
Purgásti locum in conspéctu eius, * plantásti radíces eius, et implévit terram.Tu as ménagé de la place devant elle, elle a enfoncé ses racines et rempli la terre.
Opérti sunt montes umbra eius * et ramis eius cedri Dei;Son ombre couvrait les montagnes, et ses rameaux les cèdres de Dieu ;
exténdit pálmites suos usque ad mare * et usque ad Flumen propágines suas.elle étendait ses branches jusqu'à la Mer, et ses rejetons jusqu'au Fleuve.
Ut quid destruxísti macériam eius, * et vindémiant eam omnes, qui prætergrediúntur viam?Pourquoi as-Tu rompu ses clôtures, en sorte que tous les passants la dévastent ?
Exterminávit eam aper de silva, * et singuláris ferus depástus est eam.Le sanglier de la forêt la dévore, et les bêtes des champs en font leur pâture.
Deus virtútum, convértere, * réspice de cælo et vide et vísita víneam istam.Dieu des armées, reviens, regarde du haut du ciel et vois, considère cette vigne.
Et prótege eam, quam plantávit déxtera tua, * et super fílium hóminis, quem confirmásti tibi.Protège ce que ta droite a planté, et le fils que Tu t'es choisi.
Incénsa est igni et suffóssa; * ab increpatióne vultus tui períbunt.Elle est brûlée par le feu, elle est coupée; devant Ta face menaçante, tout périt.
Fiat manus tua super virum déxteræ tuæ, * super fílium hóminis, quem confirmásti tibi.Que Ta main soit sur l'homme de Ta droite, sur le fils de l'homme que Tu t'es choisi.
Et non discedémus a te, vivificábis nos, * et nomen tuum invocábimus.Et nous ne nous éloignerons plus de Toi ; rends-nous la vie, et nous invoquerons Ton nom.
Dómine Deus virtútum, convérte nos * et illústra fáciem tuam, et salvi érimus.Seigneur, Dieu des armées, rétablis-nous, fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In veritáte tua, exáudi me, Dómine.Ant. Dans Ta fidélité, réponds-moi, Seigneur.
Ant. 2 Declinábit Dóminus super Ierúsalem flúvium pacis.Ant. 2 Le Seigneur a déversé sur Jérusalem un fleuve de paix.
Canticum (Is 12, 1-6) AT19
Cantique (Is 12, 1-6) AT19
Populi redempti exsultatio
Exultation du peuple racheté
Si quis sitit, veniat ad me et bibat (Io 7, 37).
Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à Moi, et qu'il boive. (Io 7, 37).
Confitébor tibi, Dómine, quóniam cum irátus eras mihi, * convérsus est furor tuus, et consolátus es me. Seigneur, je Te rends grâce car Ta colère pesait sur moi, mais Tu reviens de Ta fureur et Tu me consoles.
Ecce Deus salútis meæ; * fiduciáliter agam et non timébo, Voici le Dieu qui me sauve: j'ai confiance, je n'ai plus de crainte,
quia fortitúdo mea et laus mea Dóminus, * et factus est mihi in salútem. car ma force et mon chant, c'est le Seigneur; Il est pour moi le salut.
Et hauriétis aquas in gáudio * de fóntibus salútis. Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut.
Et dicétis in die illa: * «Confitémini Dómino et invocáte nomen eius, Ce jour-là, vous direz: « Rendez grâce au Seigneur, proclamez Son nom,
notas fácite in pópulis adinventiónes eius; * mementóte quóniam excélsum est nomen eius. annoncez parmi les peuples Ses hauts faits!» Souvenez-vous que Son nom est sublime.
Cantáte Dómino, quóniam magnífice fecit; * notum sit hoc in univérsa terra. Chantez pour le Seigneur, car Il a fait les prodiges que toute la terre connaît.
Exsúlta et lauda, quæ hábitas in Sion, * quia magnus in médio tui Sanctus Israel». Exultez, criez de joie, habitants de Sion, car Il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ».
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Declinábit Dóminus super Ierúsalem flúvium pacis.Ant. Le Seigneur a déversé sur Jérusalem un fleuve de paix.
Ant. 3 Deo nostro iucúnda sit laudátio.Ant. 3 Il est beau de chanter la louange de notre Dieu.
Psalmus 80 (81)
Psaume 80 (81)
Sollemnis renovatio foederis
Rénovation solennelle de l'alliance
Videte, ne forte sit in aliquo vestrum cor malum incredulitatis (Hebr 3, 12).
Prenez garde qu'’il n'’y ait en quelq’u'un de vous un cœoeur mauvais et incrédule (Hebr 3, 12).
Exsultáte Deo adiutóri nostro, * † iubiláte Deo Iacob.Chantez avec allégresse en l'honneur de Dieu, notre force; poussez des cris de joie en l'honneur du Dieu de Jacob.
Súmite psalmum et date tympanum, * psaltérium iucúndum cum cíthara.Entonnez l'hymne, au son du tambourin, de la harpe harmonieuse et du luth.
Bucináte in neoménia tuba, * in die plenæ lunæ, in sollemnitáte nostra.Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, à la pleine lune, pour le jour de notre fête.
Quia præcéptum in Israel est, * et iudícium Deo Iacob.Car c'est un précepte pour Israël, une ordonnance du Dieu de Jacob.
Testimónium in Ioseph pósuit illud, † cum exíret de terra ægypti; * sermónem, quem non nóveram, audívi:Il en fit une loi pour Joseph, quand Il marcha contre le pays d'Egypte, j'entends une voix qui m'est inconnue :
«Divérti ab onéribus dorsum eius; * manus eius a cóphino recessérunt.« J'ai déchargé son épaule du fardeau, et ses mains ont quitté la corbeille.
In tribulatióne invocásti me et liberávi te, † exaudívi te in abscóndito tempestátis, * probávi te apud aquam Meríba.Tu as crié dans la détresse, et Je t'ai délivré ; Je t'ai répondu du sein de la nuée orageuse ; Je t'ai éprouvé aux eaux de Mériba.
Audi, pópulus meus, et contestábor te; * Israel, útinam áudias me!Écoute, mon peuple, Je veux te donner un avertissement ; Israël, puisses-tu M'écouter !
Non erit in te deus aliénus, * neque adorábis deum extráneum.Qu'il n'y ait point au milieu de toi de dieu étranger : n'adore pas le dieu d'un autre peuple.
Ego enim sum Dóminus Deus tuus, † qui edúxi te de terra ægypti; * diláta os tuum, et implébo illud.C'est Moi, le Seigneur, ton Dieu, qui t'ai fait monter du pays d'Égypte. Ouvre la bouche, et Je la remplirai.
Et non audívit pópulus meus vocem meam, * et Israel non inténdit mihi.Mais Mon peuple n'a pas écouté Ma voix, Israël ne M'a pas obéi.
Et dimísi eos secúndum durítiam cordis eórum, * ibunt in adinventiónibus suis.Alors Je l'ai abandonné à l'endurcissement de son cœur, et ils ont suivi leurs propres conseils.
Si pópulus meus audísset me, * Israel si in viis meis ambulásset!Si mon peuple M'écoutait, si Israël marchait dans Mes voies !
In brevi inimícos eórum humiliássem * et super tribulántes eos misíssem manum meam.Bientôt Je confondrai leurs ennemis et Je tournerai ma main contre leurs oppresseurs.
Inimíci Dómini blandiréntur ei, * et esset sors eórum in sæcula;Ceux qui haïssent le Seigneur Le flatteraient, et la durée d'Israël serait assurée pour toujours.
et cibárem eos ex ádipe fruménti * et de petra melle saturárem eos».Je le nourrirais de la fleur de froment, et Je le rassasierais du miel du rocher ».
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Deo nostro iucúnda sit laudátio.Ant. Il est beau de chanter la louange de notre Dieu.
Lectio brevis (Cf. 1 Reg 8, 51-53a)
Lecture brève (Cf. 1 Reg 8, 51-53a)
Pópulus tuus, Dómine, et heréditas tua sumus. Sint óculi tui apérti ad deprecatiónem servi tui et pópuli tui Israel, et exáudias nos in univérsis, pro quibus invocavérimus te. Tu enim separásti nos tibi in hereditátem de univérsis pópulis terræ.Seigneur, nous sommes Ton peuple et Ta postérité, afin que tes yeux soient ouverts à la supplication de Ton serviteur et de Ton peuple d'Israël, pour les écouter en tout ce qu'ils Te demanderont. Car Tu les as séparés de tous les peuples de la terre pour Toi, pour en faire Ton héritage, de tous les peuples de la terre.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Ipse liberábit me * De láqueo venántium. Ipse. V/. Et a verbo malígno. * De láqueo venántium. Glória Patri. Ipse.R/. C'est Lui qui m'a dégagé * des filets du chasseur. C'est Lui. V/. Et des paroles haineuses. * Des filets du chasseur. Gloire au Père. C'est Lui.
Ant. Qui vult veníre post me, dicit Dóminus, ábneget semetípsum, et tollat crucem suam, et sequátur me.Ant. Qui veut venir à Ma suite, qu'il se renonce lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et Me suive.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui vult veníre post me, dicit Dóminus, ábneget semetípsum, et tollat crucem suam, et sequátur me.Ant. Qui veut venir à Ma suite, qu'il se renonce lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et Me suive.
Preces
Prières litaniques.
Christum salvatórem, qui per mortem et resurrectiónem suam nos redémit, implorémus: Dómine, miserére nostri.
Qui Ierúsalem ascendísti ad passiónem subeúndam, ut intráres in glóriam,
perduc Ecclésiam tuam in Pascha æternitátis.
Qui, in cruce exaltátus, láncea mílitis transfígi voluísti,
sana vúlnera nostra.
Qui crucem tuam árborem vitæ constituísti,
fructus eiúsdem baptísmate renátis largíre.
Qui, in ligno pendens, latróni pæniténti pepercísti,
nobis peccatóribus ignósce.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Actiónes nostras, quæsumus, Dómine, aspirándo præveni et adiuvándo proséquere, ut cuncta nostra operátio a te semper incípiat, et per te coepta finiátur. Per Dóminum. Que Ta grâce inspire notre action, Seigneur, et la soutienne jusqu'au bout, pour que toutes nos activités prennent leur source en Toi et reçoivent de Toi leur achèvement.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.