Laudes du samedi 5 mai 2018 -

Hebdomada V Paschae Vème semaine de Pâques
Sabbato Samedi
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Auróra lucis rútilat,
L'Aurore éclate de lumière :
cælum resúltat láudibus,
le ciel résonne de louanges,
mundus exsúltans iúbilat,
le monde exulte d'allégresse,
gemens inférnus úlulat,
l'Enfer gémit et se lamente.
  
Cum rex ille fortíssimus,
Car notre roi si valeureux
mortis confráctis víribus,
a brisé les forces de Mort ;
pede concúlcans tártara
foulant de Son pied les Enfers,
solvit caténa míseros.
Il libère les malheureux.
  
Ille, quem clausum lápide
Lui, que les soldats vigilants
miles custódit ácriter,
gardaient enfermé sous la pierre,
triúmphans pompa nóbili,
Il triomphe en noble cortège,
victor surgit de fúnere.
et surgit vainqueur du trépas.
  
Inférni iam gemítibus
Il a mis fin dans les ténèbres
solútis et dolóribus,
à toutes plaintes et douleurs.
quia surréxit Dóminus
L'ange resplendissant proclame
respléndens clamat ángelus.
la résurrection du Seigneur.
  
Esto perénne méntibus
Demeure, ô Jésus, pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium,
la joie pascale à tout jamais.
et nos renátos grátiæ
A la grâce, nous renaissons ;
tuis triúmphis ággrega.
dans Ton triomphe entraîne-nous.
  
Iesu, tibi sit glória,
Toute gloire à Toi, ô Jésus,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort;
cum Patre et almo Spíritu,
même gloire au Père, à l'Esprit,
in sempitérna sæcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Secúndum misericórdiam tuam vivífica me, Dómine, allelúia.Ant. 1 Rends-moi la vie dans ta bonté, alléluia.
Psalmus 118 (119), 145-152
Psaume 118 (119), 145-152
XIX (Coph)
XIX (Coph)
Clamávi in toto corde, exáudi me, Dómine; * iustificatiónes tuas servábo.Je T'invoque de tout mon cœoeur exauce-moi, Seigneur, afin que je garde Tes lois.
Clamávi ad te, salvum me fac, * ut custódiam testimónia tua.Je T'invoque, sauve-moi, afin que j'observe Tes enseignements.
Prævéni dilúculo et clamávi, * in verba tua supersperávi.Je devance l'aurore, et je crie vers Toi; j'espère en Ta parole.
Prævenérunt óculi mei vigílias * ut meditárer elóquia tua.Mes yeux devancent les veilles de la nuit, pour méditer Ta parole.
Vocem meam audi secúndum misericórdiam tuam, Dómine, * secúndum iudícium tuum vivífica me.Ecoute ma voix selon Ta bonté; Seigneur, rends-moi la vie selon Ton jugement.
Appropinquavérunt persequéntes me in malítia, * a lege autem tua longe facti sunt.Ils s'approchent, ceux qui poursuivent le crime, qui se sont éloignés de Ta loi.
Prope es tu, Dómine, * et ómnia præcépta tua véritas.Tu es proche, Seigneur, et tous tes commandements sont la vérité.
Ab inítio cognóvi de testimóniis tuis, * quia in ætérnum fundásti ea.Depuis longtemps je sais, au sujet de Tes enseignements, que Tu les as établis pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Secúndum misericórdiam tuam vivífica me, Dómine, allelúia.Ant. Rends-moi la vie dans ta bonté, alléluia.
Ant. 2 Qui vicérunt cantábant cánticum Móysis, servi Dei, et cánticum Agni, allelúia.Ant. 2 Les vainqueurs chantaient le Cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'Agneau, alléluia.
Canticum (Ex 15, 1-4 b. 8-13. 17-18) AT 1
Cant. de Moïse (Ex 15) AT 1
Hymnus victoriæ post transitum Maris Rubri
Hymne de victoire après le passage de la Mer Rouge
Qui vicerunt bestiam, cantabant canticum Moysi, servi Dei (Cf. Ap 15, 2-3).
Ceux qui ont vaincu la bête chantent le cantique de Moise, serviteur de Dieu. (Cf. Ap 15, 2-3).
Cantémus Dómino: † glorióse enim magnificátus est, * equum et ascensórem deiécit in mare.Chantons pour le Seigneur ! Éclatante est Sa gloire: Il a jeté dans la mer cheval et cavalier!
Fortitúdo mea et robur meum Dóminus, * et factus est mihi in salútem.Ma force et mon chant, c'est le Seigneur : Il est pour moi le salut.
Iste Deus meus, et glorificábo eum; * Deus patris mei, et exaltábo eum!Il est mon Dieu, je le célèbre j'exalte le Dieu de mon père.
Dóminus quasi vir pugnátor; † Iahveh nomen eius! * Currus pharaónis et exércitum eius proiécit in mare.Le Seigneur est le guerrier des combats; Son nom est «Le Seigneur». Les chars du Pharaon et ses armées, Il les lance dans la mer.
In spíritu furóris tui congregátæ sunt aquæ; † stetit ut agger unda fluens, * coagulátæ sunt abyssi in medio mari.Au souffle de Tes narines, les eaux s'amoncellent: comme une digue, se dressent les flots; les abimes se figent au coeur de la mer.
Dixit inimícus: «Pérsequar, comprehéndam; * dívidam spólia, implébitur ánima mea:L'ennemi disait: Je poursuis, je domine, je partage le butin, je m'en repais;
evaginábo gládium meum, * interfíciet eos manus mea!».je tire mon épée: je prends les dépouilles et ma main les fera mourir.
Flavit spíritus tuus, et opéruit eos mare; * submérsi sunt quasi plumbum in aquis veheméntibus.Tu souffles Ton haleine: la mer les recouvre; comme du plomb, ils s'abîment: dans les eaux redoutables.
Quis símilis tui in diis, Dómine? † Quis símilis tui, magníficus in sanctitáte, * terríbilis atque laudábilis, fáciens mirabília?Qui est comme Toi parmi les dieux, Seigneur? Qui est comme Toi, magnifique en sainteté, terrible en Ses exploits, auteur de prodiges?
Extendísti manum tuam, devorávit eos terra. * Dux fuísti in misericórdia tua pópulo, quem redemísti,Tu étends ta main droite: la terre les avale. Tu conduis par ton amour ce peuple que tu as racheté;
et portásti eum in fortitúdine tua * ad habitáculum sanctum tuum.Tu le guides par Ta force vers Ta sainte demeure.
Introdúces eos et plantábis * in monte hereditátis tuæ, firmíssimo habitáculo tuo,Tu les amènes, Tu les plantes sur la montagne, Ton héritage, le lieu que Tu as fait,
quod operátus es, Dómine, * sanctuário, Dómine, quod firmavérunt manus tuæ.Seigneur, pour l'habiter, le sanctuaire, Seigneur, fondé par tes mains.
Dóminus regnábit * in ætérnum et ultra!Le Seigneur régnera pour les siècles des siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui vicérunt cantábant cánticum Móysis, servi Dei, et cánticum Agni, allelúia.Ant. Les vainqueurs chantaient le Cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'Agneau, alléluia.
Ant. 3 Confirmáta est super nos misericórdia eius, allelúia.Ant. 3 Sa bonté pour nous est grande, alléluia
Psalmus 116 (117)
Psaume 116 (117)
Laus miserentis Domini
Laus miserentis Domini
Dico ... gentes propter misericordiam glorificare Deum (Rom 15, 8. 9).
J'affirme ... Les gentils glorifient Dieu à cause de Sa miséricorde (Rom 15, 8. 9).
Laudáte Dóminum, omnes gentes, * collaudáte eum, omnes pópuli.Nations, louez toutes le Seigneur; peuples, célébrez-Le tous !
Quóniam confirmáta est super nos misericórdia eius, * et véritas Dómini manet in ætérnum.Car Sa bonté pour nous est grande, et la vérité du Seigneur subsiste à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Confirmáta est super nos misericórdia eius, allelúia.Ant. Sa bonté pour nous est grande, alléluia
Lectio brevis (Rom 14, 7-9)
Lecture brève (Rom 14, 7-9)
Nemo nostrum sibi vivit et nemo sibi móritur; sive enim vívimus, Dómino vívimus, sive mórimur, Dómino mórimur. Sive ergo vívimus, sive mórimur, Dómini sumus. In hoc enim Christus et mórtuus est et vixit, ut et mortuórum et vivórum dominétur.Nul de nous ne vit pour soi-même, et nul ne meurt pour soi-même. Car, soit que nous vivions, nous vivons pour le Seigneur; soit que nous mourrions, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur. Car le Christ est mort et a vécu afin d'être le Seigneur et des morts et des vivants.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Surréxit Dóminus de sepúlcro,* Allelúia, allelúia. Surréxit. V/. Qui pro nobis pepéndit in ligno. *Allelúia, allelúia. Glória Patri. Surréxit.R/. Le Seigneur S'est relevé du tombeau,* Alléluia, alléluia. Le Seigneur. V/. Lui qui pour nous a pendu sur le bois. *Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Le Seigneur.
Ant. In hoc Christus mórtuus est et resurréxit, ut et mortuórum et vivórum dominétur, allelúia.Ant. Car le Christ est mort et a vécu afin d'être le Seigneur et des morts et des vivants, alléluia.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In hoc Christus mórtuus est et resurréxit, ut et mortuórum et vivórum dominétur, allelúia.Ant. Car le Christ est mort et a vécu afin d'être le Seigneur et des morts et des vivants, alléluia.
Preces
Prières litaniques.
Benedicámus Christum, qui vóluit per ómnia frátribus similári, ut miséricors fíeret et fidélis póntifex ad Deum. Eum rogémus dicéntes:
Dilectiónis tuæ thesáuros nobis largíre, Dómine.
Sol iustítiæ, tibi dies noster consecrétur,
qui in baptísmate nos illustrásti.
Per síngulas horas huius diéi benedicémus tibi,
et laudábimus nomen tuum in ómnibus.
Qui Maríam matrem habuísti, verbo tuo dócilem,
dírige hódie gressus nostros secúndum elóquium tuum.
Da nos, in rebus corruptibílibus peregrinántes, cæléstem incorruptiónem exspectáre,
ut per fidem, spem et caritátem iam nunc beatitúdinis tuæ gáudia prægustémus.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, semper in nobis paschále pérfice sacraméntum, ut, quos sacro baptísmate dignátus es renováre, sub tuæ protectiónis auxílio multos fructus áfferant, et ad ætérnæ vitæ gáudia perveníre concédas. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, accomplis toujours en nous le mystère pascal, afin que ceux que Tu as jugés dignes d'être renouvelés par le baptême sacré portent beaucoup de fruits avec le secours de Ta protection, et accorde-leur de parvenir aux joies de la vie éternelle.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.