Laudes du mercredi 22 août 2018 - Bienheureuse Vierge Marie, reine.

Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
B. Mariae Virginis Reginae Bienheureuse Vierge Marie, reine.
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
O quam glorífica luce corúscas,
De quelle glorieuse lumière vous brillez,
stirpis Davídicæ régia proles,
royale enfant de la lignée de David,
sublímis résidens, virgo María,
Vierge Marie, vous qui siègez très haut
supra cælígenas ætheris omnes.
au dessus de tous les habitants des cieux.
  
Tu, cum virgíneo mater honóre,
Mère qui gardez votre honneur de vierge,
cælórum Dómino péctoris aulam
vous avez préparé chastement, pour le Seigneur des cieux,
sacris viscéribus casta parásti;
dans votre sein consacré, la demeure de votre cœoeur,
natus hinc Deus est córpore Christus:
d'où naquit le Christ, Dieu incarné.
  
Quem cunctus vénerans orbis adórat,
Celui qu'adore avec vénération tout l'univers,
cui nunc rite genu fléctitur omne,
devant qui à bon droit tout genou fléchit,
a quo te pétimus subveniénte
nous implorons de Lui, par votre secours,
abiéctis ténebris gáudia lucis.
les joies de la lumière qui chasse les ténèbres.
  
Hoc largíre, Pater lúminis omnis,
Fais-nous cette largesse, Père de toute lumière,
Natum per próprium, Flámine Sancto,
dans l'Esprit Saint, par Ton propre Fils qui,
qui tecum nítida vivit in æthra
vivant avec Toi dans l'éclat de l'éther,
regnans ac móderans sæcula cuncta. Amen.
règne et gouverne tous les siècles.
Ant. 1 Parátum cor meum, Deus, parátum cor meum.Ant. 1 Mon cœœur est prêt, ô Dieu, mon coeur est prêt.
Psalmus 107 (108)
Psaume 107 (108)
Laus Domini et imploratio auxilii
Louange du Seigneur et demande de secours
Quia exaltatus est super cælos Dei Filius, super omnem terram eius gloria prædicatur (Arnobius).
Le Fils de Dieu a été exalté au dessus des cieux. Aussi annonce-t'on Sa gloire sur toute la terre (Arnobius).
Parátum cor meum, Deus, † parátum cor meum, * † cantábo et psallam. Euge, glória mea!Mon coeur est affermi, ô Dieu, je chanterai et ferai retentir de joyeux instruments. Debout, ma gloire !
Exsúrge, psaltérium et cíthara, * excitábo auróram.Éveillez-vous, ma lyre et ma harpe, que j'éveille l'aurore.
Confitébor tibi in pópulis, Dómine, * et psallam tibi in natiónibus,Je Te louerai parmi les peuples, Seigneur, je Te chanterai parmi les nations,
quia magna est usque ad cælos misericórdia tua * et usque ad nubes véritas tua.car Ta bonté s'élève au-dessus des cieux, et Ta fidélité jusqu'aux nues.
Exaltáre super cælos, Deus, * et super omnem terram glória tua.Élève-Toi au-dessus des cieux, ô Dieu, que Ta gloire brille sur toute la terre.
Ut liberéntur dilécti tui, * salvum fac déxtera tua et exáudi me.Afin que tes bien-aimés soient délivrés, sauve par Ta droite et exauce-moi.
Deus locútus est in sancto suo:  † «Exsultábo et dívidam Síchimam * et convállem Succoth dimétiar;Dieu a parlé dans Sa sainteté : « Je tressaillirai de joie, J'aurai Sichem en partage, Je mesurerai la vallée de Succoth ;
meus est Gálaad et meus est Manásses † et Ephraim fortitúdo cápitis mei, * Iuda sceptrum meum.Galaad est à moi, à moi Manassé , et Ephraïm est l'armure de ma tête, Judas mon sceptre.
Moab lebes lavácri mei;  † super Idumæam exténdam  calceaméntum meum, * super Philistæam vociferábor».Moab est le bassin où je me lave ; sur Edom Je jette Ma sandale, sur la terre des Philistins Je pousse des cris de joie ».
Quis dedúcet me in civitátem munítam? * Quis dedúcet me usque in Idumæam?Qui me mènera à la ville forte ! Qui me conduira à Edom ?
Nonne, Deus, qui reppulísti nos? * Et non exíbis, Deus, in virtútibus nostris?N'est-ce pas Toi, ô Dieu, qui nous avais rejetés ? ô Dieu qui ne sortais plus avec nos armées ?
Da nobis auxílium de tribulatióne, * quia vana salus hóminis.Prête-nous Ton secours contre l'oppresseur, car le secours de l'homme n'est que vanité.
In Deo faciémus virtútem, * et ipse conculcábit inimícos nostros.En Dieu nous accomplirons des exploits, Il écrasera nos ennemis.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Parátum cor meum, Deus, parátum cor meum.Ant. Mon cœœur est prêt, ô Dieu, mon coeur est prêt.
Ant. 2 Induit me Dóminus induménto salútis et iustítiæ.Ant. 2 Le Seigneur m'’a revêtu des vêtements du salut et de la justice.
Canticum   (Is 61,10-62, 5) AT30
Cantique (Is 61,10-62, 5) AT30
Gaudens gaudebo
Je tressaille de joie
Vestimenta autem eius facta sunt alba sicut nix… ecce nubes lucida obumbravit eos (Mt 17, 2.5).
Ses vêtements deviennent blancs comme neige… Une nuée lumineuse les couvrit de son ombre (Mt 17, 2.5).
Gaudens gaudébo in Dómino, * et exsultábit ánima mea in Deo meo, Je serai ravi d'allégresse dans le Seigneur, et mon coeur se réjouira en mon Dieu,
quia índuit me vestiméntis salútis * et induménto iustítiæ circúmdedit me, parce qu'Il m'a revêtu des vêtements du salut et m'a couvert du manteau de la justice,
quasi sponsum decorátum coróna * et quasi sponsam ornátam monílibus suis.comme le fiancé orne sa tête d'un diadème; comme la mariée se pare de ses joyaux.
Sicut enim terra profert germen suum † et sicut hortus semen suum gérminat, * sic Dóminus Deus germinábit iustítiam  et laudem coram univérsis géntibus.Car comme la terre fait éclore ses germes, et comme un jardin fait germer ses semences, ainsi le Seigneur Dieu fera germer la justice, et la louange devant toutes les nations.
Propter Sion non tacébo * et propter Ierúsalem non quiéscam, A cause de Sion, je ne me tairai point, et à cause de Jérusalem je ne prendrai point de repos,
donec egrediátur ut splendor iustítia eius, * et salus eius ut lampas accendátur.jusqu'à ce que Sa justice se lève comme l'aurore, et que Son salut brille comme un flambeau.
Et vidébunt gentes iustítiam tuam * et cuncti reges glóriam tuam; Les nations verront Ta justice, et tous les rois Ta gloire,
et vocáberis nómine novo, * quod os Dómini nominábit. et l'on t'appellera d'un nouveau nom, que la bouche du Seigneur choisira.
Et eris coróna glóriæ in manu Dómini * et diadéma regni in manu Dei tui.Tu seras une couronne d'honneur dans la main du Seigneur, une tiare royale dans la main de notre Dieu.
Non vocáberis ultra Derelícta, * et terra tua non vocábitur ámplius Desoláta; On ne te nommera plus Délaissée, et on ne nommera plus ta terre Désolation.
sed vocáberis Beneplácitum meum in ea, * et terra tua Nupta, Mais on t'appellera Mon-plaisir-en-elle, et ta terre Epousée.
quia complácuit Dómino in te, * et terra tua erit nupta.Car le Seigneur mettra Son plaisir en toi, et ta terre aura un époux.
Nam ut iúvenis uxórem ducit vírginem, * ita ducent te fílii tui; Comme un jeune homme épouse une vierge, tes fils t'épouseront;
ut gaudet sponsus super sponsam, * ita gaudébit super te Deus tuus.et comme la fiancée fait la joie du fiancé, ainsi tu seras la joie de ton Dieu.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Induit me Dóminus induménto salútis et iustítiæ.Ant. Le Seigneur m'’a revêtu des vêtements du salut et de la justice.
Ant. 3 Laudábo Deum meum in vita mea.Ant. 3 Je louerai le Seigneur pendant ma vie.
Ant. Laudábo Deum meum in vita mea.Ant. Je louerai le Seigneur pendant ma vie.
Lectio brevis (Cf. Is 61, 10)
Lecture brève (Cf. Is 61, 10)
Gaudens gaudébo in Dómino, et exsultábit ánima mea in Deo meo, quia índuit me vestiméntis salútis et induménto iustítiæ circúmdedit me, quasi sponsam ornátam monílibus suis.Je serai ravi d'allégresse dans le Seigneur, et mon coeur se réjouira en mon Dieu, parce qu'Il m'a revêtu des vêtements du salut et m'a couvert du manteau de la justice, comme la mariée se pare de ses joyaux.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Elégit eam Dóminus, * Et præelégit eam. Elégit.
V/. In tabernáculo suo habitáre facit eam. * Et præelégit eam. Glória Patri. Elégit.
R/. Le Seigneur l'a choisie, * Et l'a préférée entre toutes. Le Seigneur. V/. Il l'a fait habiter sous Sa tente. * Et l'a préférée entre toutes. Gloire au Père. Le Seigneur.
Ant. Regína mundi digníssima, María virgo perpétua, tu genuísti Christum Dóminum, salvatórem ómnium.Ant. Très digne reine du monde, Marie, perpétuellement vierge, c'est vous la mère du Christ Seigneur, le sauveur de tous.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Regína mundi digníssima, María virgo perpétua, tu genuísti Christum Dóminum, salvatórem ómnium.Ant. Très digne reine du monde, Marie, perpétuellement vierge, c'est vous la mère du Christ Seigneur, le sauveur de tous.
Preces
Prières litaniques.
Salvatórem nostrum celebrántes, qui ex María Vírgine nasci dignátus est, exorémus dicéntes:
Intercédat pro nobis mater tua, Dómine.
O sol iustítiæ, quem immaculáta Virgo ut lucens auróra præcéssit,
tríbue ut in lúmine visitatiónis tuæ semper ambulémus.
Verbum ætérnum, quod Maríam habitatiónis tuæ arcam incorruptíbilem elegísti,
líbera nos a corruptióne peccáti.
Salvátor noster, qui iuxta crucem matrem tuam habuísti,
præsta ut, ipsa intercedénte, communicántes tuis passiónibus gaudeámus.
Benigníssime Iesu, qui pendens in cruce, Maríam Ioánni matrem dedísti,
da nobis ita vívere ut eius fílii agnoscámur.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui Fílii tui Genetrícem, nostram constituísti matrem atque regínam, concéde propítius, ut, ipsíus intercessióne suffúlti, tuórum in regno cælésti consequámur glóriam filiórum. Per Dóminum. Dieu, qui as voulu que la Mère de Ton Fils fût aussi notre Mère et notre Reine ; daigne nous accorder le soutien de son intercession pour que nous obtenions dans le royaume céleste la gloire promise à Tes fils.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.