Laudes du mardi 15 octobre 2019 - Ste Thérèse d’Avila, vierge et docteur de l'Église

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
S. Teresiae a Iesu, virginis et Ecclesiae doctoris Ste Thérèse d’Avila, vierge et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Regis supérni núntia
Messagère du roi des cieux,
domum patérnam déseris,
tu quittes la maison paternelle,
terris, Terésa, bárbaris
Thérèse, pour apporter aux contrées païennes
Christum datúra aut sánguinem.
le Christ ou ton sang.
  
Sed te manet suávior
Mais une mort plus suave t'est réservée,
mors, pœna poscit dúlcior:
un tourment plus doux te réclame :
divíni amóris cúspide
frappée de l'aiguillon du divin amour,
in vulnus icta cóncides.
tu succomberas à cette blessure.
  
O caritátis víctima,
Victime d'amour,
tu corda nostra cóncrema,
embrase nos cœurs
tibíque gentes créditas
et délivre du feu de l'enfer
inférni ab igne líbera.
tous les peuples qui te sont confiés.
  
Te, sponse, Iesu, vírginum,
Jésus, époux des vierges,
beáti adórent órdines,
que les ordres bienheureux t'adorent
et nuptiáli cántico
et t'adressent pour tous les siècles
laudent per omne sæculum. Amen.
la louange d'un cantique nuptial.
Ant. 1 Tibi, Dómine, psallam, et intéllegam in via immaculáta.Ant. 1 Je Te chanterai Seigneur, et prendrai la voie de la pureté.
Psalmus 100 (101)
Psaume 100 (101)
Iusti principis confessio
Programme d'un prince juste
Si diligitis me, mandata mea servabitis (Io 14, 15).
Si vous M'aimez, gardez Mes commandements (Io 14, 15).
Misericórdiam et iudícium cantábo; * tibi, Dómine, psallam.Je veux chanter la bonté et la justice ; c'est Toi, le Seigneur, que je veux célébrer.
Intéllegam in via immaculáta; * quando vénies ad me?Je prendrai garde à la voie de l'innocence. Quand viendras-Tu à moi ?
Perambulábo in innocéntia cordis mei, * in médio domus meæ.Je marcherai dans l'intégrité de mon coeur, au milieu de ma maison.
Non propónam ante óculos meos rem iniústam, † faciéntem prævaricatiónes ódio habébo, * non adhærébit mihi.Je ne mettrai devant mes yeux aucune action mauvaise, je hais la conduite perverse, elle ne s'attachera point à moi.
Cor pravum recédet a me, * malígnum non cognóscam.Un coeur faux ne sera jamais le mien, je ne veux pas connaître le mal.
Detrahéntem secréto próximo suo, * hunc cessáre fáciam;Le détracteur qui déchire en secret son prochain, je l'exterminerai ;
supérbum óculo et inflátum corde, * hunc non sustinébo.l'homme au regard hautain et au coeur gonflé d'orgueil, je ne le soutiendrai pas.
Oculi mei ad fidéles terræ, ut sédeant mecum; * qui ámbulat in via immaculáta,  hic mihi ministrábit.J'aurai les yeux sur les hommes fidèles du pays, pour qu'ils demeurent auprès de moi ; celui qui marche dans une voie intègre sera mon serviteur.
Non habitábit in médio domus meæ,  qui facit supérbiam; * qui lóquitur iníqua,  non stabit in conspéctu oculórum meórum.Il n'aura point de place dans ma maison, celui qui agit avec fourberie ; celui qui profère le mensonge ne subsistera pas devant mes yeux.
In matutíno cessáre fáciam  omnes peccatóres terræ, * ut dispérdam de civitáte Dómini  omnes operántes iniquitátem.Chaque matin j'exterminerai tous les méchants du pays, afin de retrancher de la cité du Seigneur tous ceux qui commettent l'iniquité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tibi, Dómine, psallam, et intéllegam in via immaculáta.Ant. Je Te chanterai Seigneur, et prendrai la voie de la pureté.
Ant. 2 Ne áuferas, Dómine, misericórdiam tuam a nobis.Ant. 2 Ne nous retire pas Seigneur, Ta miséricorde.
Canticum   (Dan 3, 26. 27. 29. 34-41) AT39
Cantique Daniel (3, 26. 27. 29. 34-41) AT39
Oratio Azariæ in fornace
Prière d'Azarias dans la fournaise
Pænitemini et convertimini, ut deleantur vestra peccata (Act 3, 19).
Repentez-vous et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés (Act 3, 19).
Benedíctus es, Dómine, Deus patrum nostrórum, * et laudábilis et gloriósum nomen tuum in sæcula, Sois béni, Seigneur, Dieu de nos pères ; Ton Nom est digne de louange et de gloire à jamais.
quia iustus es in ómnibus, * quæ fecísti nobis. Car Tu es juste dans tout ce  que Tu nous as fait,
Peccávimus enim et iníque égimus recedéntes a te * et delíquimus in ómnibus.Car nous avons péché et commis l'iniquité en nous retirant de Toi, et nous avons manqué en toutes choses.
Ne, quæsumus, tradas nos in perpétuum  propter nomen tuum * et ne díssipes testaméntum tuum, Ne nous livre pas pour toujours, à cause de Ton Nom, et ne détruis pas Ton alliance.
neque áuferas misericórdiam tuam a nobis † propter Abraham diléctum tuum * et Isaac servum tuum  et Israel sanctum tuum,Ne retire pas de nous Ta miséricorde, à cause d'Abraham Ton ami, d'Isaac Ton serviteur, et d'Israël Ton saint,
quibus dixísti  quod multiplicáres semen eórum * sicut stellas cæli  et sicut arénam, quæ est in lítore maris,auxquels Tu as promis de multiplier leur postérité; comme les étoiles du ciel, et comme le sable qui est sur le rivage de la mer.
quia, Dómine,  imminúti sumus plus quam omnes gentes * sumúsque húmiles in univérsa terra  hódie propter peccáta nostra;Car, Seigneur, nous sommes réduits devant toutes les nations, et nous sommes aujourd'hui humiliés par toute ta terre, à cause de nos péchés.
et non est in témpore hoc  princeps et prophéta et dux, * neque holocáustum neque sacrifícium, Il n'y a plus en ce temps pour nous ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice,
neque oblátio neque incénsum,  neque locus primitiárum coram te, * ut possímus inveníre misericórdiam;ni oblation, ni encens ; ni endroit pour apporter devant Toi les prémices et trouver grâce ;
sed in ánima contríta  et spíritu humilitátis suscipiámur  sicut in holocáusto aríetum et taurórum * et sicut in mílibus agnórum pínguium, mais puissions-nous être reçus, le coeur contrit et l'esprit humilié, comme Tu reçois tout holocauste de béliers et de taureaux, ou de mille agneaux gras,
sic fiat sacrifícium nostrum  in conspéctu tuo hódie,  et pérfice subsequéntes te, * quóniam non est confúsio confidéntibus in te.qu'il en soit ainsi de notre sacrifice devant Toi aujourd'hui, et de notre soumission envers Toi, car il n'y a pas de confusion pour ceux qui se fient en Toi.
Et nunc séquimur te in toto corde * et timémus te et quærimus fáciem tuam.Maintenant, nous Te suivons de tout notre coeur, nous Te craignons et nous cherchons Ton visage.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ne áuferas, Dómine, misericórdiam tuam a nobis.Ant. Ne nous retire pas Seigneur, Ta miséricorde.
Ant. 3 Deus, cánticum novum cantábo tibi.Ant. 3 Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau.
Psalmus 143 (144), 1-10
Psaume 143 (144), 1-10
Pro victoria et pace
Pour la victoire et la paix
Omnia possum in eo qui me confortat (Phil 4, 13).
Omnia possum in eo qui me confortat (Phil 4, 13).
Benedíctus Dóminus, adiútor meus, † qui docet manus meas ad prœlium * et dígitos meos ad bellum.Béni soit le Seigneur, mon rocher, qui a dressé mes mains au combat, et mes doigts à la guerre.
Misericórdia mea et fortitúdo mea, * refúgium meum et liberátor meus;Ma miséricorde et ma force, mon refuge et mon libérateur;
scutum meum, et in ipso sperávi, * qui subdit pópulum meum sub me.mon bouclier, Celui qui est mon refuge, qui range mon peuple sous moi.
Dómine, quid est homo, quod agnóscis eum, * aut fílius hóminis, quod réputas eum?Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que Tu le connaisses, le fils de l'homme, pour que Tu prennes garde à lui ?
Homo vanitáti símilis factus est, * dies eius sicut umbra prætériens.L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe.
Dómine, inclína cælos tuos et descénde; * tange montes, et fumigábunt.Seigneur, abaisse Tes cieux et descends; touche les montagnes, et qu'elles s'embrasent.
Fúlgura coruscatiónem et díssipa eos; * emítte sagíttas tuas et contúrba eos.Fais briller les éclairs, et disperse les ennemis; lance Tes flèches, et mets-les en déroute.
Emítte manum tuam de alto; * éripe me et líbera me de aquis multis,Etends Tes mains d'en haut, délivre-moi et sauve-moi des grandes eaux,
de manu filiórum alienigenárum,  quorum os locútum est vanitátem, * et déxtera eórum déxtera mendácii.de la main des fils de l'étranger, dont la bouche profère le mensonge, et dont la droite est une droite parjure.
Deus, cánticum novum cantábo tibi, * in psaltério decachórdo psallam tibi,O Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau, je Te célébrerai sur le luth à dix cordes,
qui das salútem régibus, * qui rédimis David servum tuum  de gládio malígno.car Tu donnes aux rois la victoire, Tu sauves du glaive meurtrier David, Ton serviteur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Deus, cánticum novum cantábo tibi.Ant. Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau.
Lectio brevis (Cant 8, 7)
Lecture brève (Cant 8, 7)
Aquæ multæ non potuérunt exstínguere caritátem, nec flúmina óbruent illam; si déderit homo omnem substántiam domus suæ pro dilectióne, quasi nihil despícient eum.Les grandes eaux ne sauraient éteindre l'amour, et les fleuves ne le submergeraient pas. Un homme donnerait-il pour l'amour toutes les richesses de sa maison, on ne ferait que le mépriser.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Tibi dixit cor meum: * Quæsívi vultum tuum. Tibi dixit.
V/. Vultum tuum, Dómine, requíram. * Quæsívi vultum tuum. Glória Patri. Tibi dixit.
R/. Mon coeur dit de Ta part : * Cherchez Ma face. Mon coeur. V/. Je cherche Ta face, Seigneur. * Cherchez Ma face. Gloire au Père. Mon coeur.
Ant. Ecce prudens virgo migrávit ad Christum, fulgens inter choros vírginum sicut sol in virtúte cælésti.Ant. Voici que cette vierge prudente s'en est allée vers le Christ, elle brille au milieu du choeœur des vierges comme le soleil dans la gloire du ciel.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79
Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore
Du Messie et de son précurseur
 Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
 et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
 ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
 iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
 ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
 in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
 Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ecce prudens virgo migrávit ad Christum, fulgens inter choros vírginum sicut sol in virtúte cælésti.Ant. Voici que cette vierge prudente s'en est allée vers le Christ, elle brille au milieu du choeœur des vierges comme le soleil dans la gloire du ciel.
Preces
Prières litaniques.
Deus, lætítiam nobis concédens hoc matutíno témpore eum laudándi, spem róborat nostram. Ideo fidénter ipsi supplicémus: Dieu fortifie notre espérance en nous donnant la joie de Le louer dès le matin. Supplions-Le avec confiance :
Ad glóriam nóminis tui, audi nos, Dómine. Pour la gloire de Ton nom, écoute-nous Seigneur.
Grátias ágimus tibi, Deus et Pater Salvatóris nostri Iesu, Dieu et Père de Jésus notre Sauveur, nous Te rendons grâces.
pro cognitióne et immortalitáte, quas dedísti nobis per ipsum. Par Lui, Tu nous as donné la connaissance et l'immortalité.
Concéde humilitátem córdibus nostris, Accorde-nous l'humilité du coeur
ut subiécti simus ínvicem in timóre Christi. Pour que nous soyons soumis les uns au autres dans la crainte du Christ.
Spíritum tuum nobis fámulis tuis infúnde, Répands Ton Esprit Saint sur nous, Tes serviteurs,
ut diléctio nostra fratérna sine simulatióne fiat. Pour que notre amour fraternel soit sans hypocrisie.
Qui hómini labórem præcepísti in mundi dominatiónem, Tu as commandé à l'homme de dominer le monde par son travail
concéde, ut labor noster te célebret fratrésque nostros sanctíficet. Que le nôtre Te glorifie et contribue à sanctifier nos frères.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui per Spíritum tuum beátam Terésiam suscitásti, ut requiréndæ perfectiónis sémitam Ecclésiæ manifestáret, da nobis et cæléstis eius doctrínæ pábulo semper nutríri, et veræ sanctitátis desidério accéndi. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, qui par Ton Esprit, as suscité la bienheureuse Thérèse pour montrer à l’Église le chemin de la perfection et les moyens de la rechercher ; puissions-nous toujours trouver notre nourriture dans sa doctrine spirituelle et brûler du désir de la véritable sainteté. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.