Martyrologe du jeudi 30 novembre 2017 - St André, apôtre

Martyrologe
Le 30 novembre
1. Fête de saint André, Apôtre. Né à Bethsaïde en Galilée, frère de Simon Pierre et pêcheur avec lui, disciple de Jean-Baptiste, il fut le premier appelé par Jésus sur les bords du Jourdain ; il le suivit et lui amena son frère. La tradition rapporte qu’après la Pentecôte, il annonça l’Évangile en Achaïe et mourut en croix à Patras. L’Église de Constantinople le vénère comme son illustre patron.
2. À Milan, après 431, saint Miroclès, évêque, que saint Ambroise mentionne parmi les fidèles évêques, ses prédécesseurs.
3*. En Bretagne, au VIe siècle, saint Tugdual (Tual), surnommé Pabu, abbé et évêque, qui établit un monastère au pays de Tréguier.
4. Sur le mont Siepi en Toscane, l’an 1181, saint Galgano Guidotti, ermite. Après une jeunesse orageuse, il se convertit et passa le reste de sa vie en châtiant volontairement son corps.
5*. À Montpellier, en 1283, le bienheureux Jean de Verceil, prêtre, maître général de l’Ordre des Prêcheurs, qui prêcha avec force le respect dû au nom de Jésus.
6*. À Ratisbonne en Bohême, l’an 1329, le bienheureux Frédéric, religieux de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin. Charpentier adroit, il fut encore plus remarquable par sa ferveur à prier, son obéissance et sa chasteté.
7. À Launceston dans le Devon en Angleterre, l’an 1577, saint Cuthbert Mayne, prêtre et martyr. Ministre anglican, il adhéra à la foi catholique sous l’influence de saint Edmond Campion, fut ordonné prêtre à Douai et exerça son ministère en Cornouailles, mais arrêté au bout d’un an, il fut condamné à mort sous la reine Élisabeth Ière, sous prétexte d’avoir publié une lettre d’indulgence du pape et d’avoir célébré la messe, il fut livré au supplice du gibet.
8*. À York, également en Angleterre, l’an 1586, le bienheureux Alexandre Crow, prêtre et martyr. Humble cordonnier, ordonné prêtre, il fut pour cela, sous la même reine, condamné au supplice du gibet.
9. À Quxian dans la province chinoise du Sichuan, en 1823, saint Thaddée Lin Ruiting, prêtre et martyr, étranglé en haine de la foi.
10. Près de Hué en Annam, l’an 1835, saint Joseph Marchand, prêtre de la Société des Missions étrangères de Paris et martyr, condamné au supplice des cent coups de verges sous l’empereur Minh Mang.
11*. En Espagne, l’an 1936, les bienheureux martyrs Michel Ruedas Mejias et six compagnons, religieux de l’Ordre de Saint-Jean de Dieu, mis à mort à Paracuellos del Jarama, près de Madrid.
12*. En Espagne, à Valence, le bienheureux Joseph Otin Aquilé, prêtre salésien victime de la persécution menée contre l’Église au cours de la guerre civile.
13*. En Allemagne, en Bavière, le bienheureux Louis Rocchi Gientyngier, prêtre et martyr, mort à Dachau