Martyrologe du dimanche 24 décembre 2017 - IVème dimanche de l'Avent

Martyrologe
Le 24 décembre
1. Commémoraison de tous les saints ancêtres de Jésus le Christ, fils de David, fils d’Abraham, c’est-à-dire les pères qui ont plu à Dieu, qui ont été trouvés justes et qui sont morts dans la foi, sans avoir connu la réalisation des promesses, mais après les avoir vues et saluées de loin, et c’est d’eux qu’est né le Christ selon la chair, Dieu béni au dessus de tout dans les siècles.
2. À Bordeaux, en 403, saint Delphin, évêque, qui fut lié d’une grande amitié avec saint Paulin de Nole qu’il avait baptisé, et travailla énergiquement à arrêter les erreurs de Priscillien.
3. À Rome, commémoraison de sainte Tarsilla, vierge, vers 550. Saint Grégoire le Grand, son neveu, a loué sa prière continuelle, le sérieux de sa vie et la rigueur exceptionnelle de son abstinence.
4. À Trèves en Rhénanie, vers 710, sainte Irmine, abbesse du monastère d’Oeren. Matrone consacrée à Dieu, elle donna à saint Willibrord un petit monastère fondé par elle dans son domaine d’Echternach et le combla de ses biens.
5. À Cracovie en Pologne, l’an 1473, la naissance au ciel de saint Jean de Kenty dont la mémoire a été célébrée la veille.
6*. À Bologne en Émilie, l’an 1778, le bienheureux Barthélemy-Marie Dal Monte, prêtre, qui prêcha la parole de Dieu au peuple chrétien et au clergé dans de nombreuses régions d’Italie et institua dans le même but l’Œuvre pieuse des missions.
7*. À Comonte, près de Bergame en Lombardie, l’an 1865, la sainte Paule-Élisabeth (Constance Cerioli), qui, perdit prématurément tous ses enfants. Devenue veuve, elle dépensa tous ses biens et ses forces pour l’éducation des enfants de la campagne et des orphelins sans espoir d’avenir et fonda l’Institut de la Sainte Famille de Bergame.
8. À Annaya au Liban, en 1898, la naissance au ciel de saint Sharbel Mahluf, dont la mémoire est célébrée le 24 juillet.