Martyrologe du dimanche 14 janvier 2018 - IIème dimanche dans l'année

Martyrologe
Le 14 janvier
1.        Commémoraison de saint Potit, martyr, dont on rapporte qu’il eut beaucoup à souffrir à Sardique, en Dacie, et qu’il termina son martyre par l’épée.
2.         À Antioche en Syrie, saint Glycerius, diacre et martyr.
3.         À Nole en Campanie, vers 260, saint Félix, prêtre. Comme le rapporte saint Paulin, quand la persécution fit rage, il fut jeté en prison, supporta d’affreuses tortures et, quand la paix fut enfin procurée, il revint parmi les siens, vivant dans la pauvreté volontaire jusqu’à sa vieillesse, invincible confesseur de la foi.
4.         Commémoraison des saints moines qui, au IVe siècle, furent massacrés à cause de la foi du Christ à Raïthe et au Mont Sinaï.
5.         Au pays des Ibères au-delà du Pont-Euxin, au IVe siècle, sainte Ninon. Captive chrétienne, elle acquit, par la sainteté de sa vie, un tel respect et admiration de tous qu’elle attira la reine elle-même, dont le fils en bas âge avait retrouvé la santé grâce à ses prières, le roi et tout le peuple, à la foi du Christ.
6*.         Dans le Gévaudan, au Ve siècle, saint Firmin, évêque.
7*.         En Auvergne, l’an 575, saint Euphrase, évêque, dont saint Grégoire de Tours loue l’hospitalité.
8.         À Milan, en 552, la mise au tombeau de saint Dace, évêque, qui défendit, dans le débat sur les Trois Chapitres, la décision du pape Vigile, qu’il rencontra à Constantinople, où il quitta cette vie.
9*.         À Astigis en Espagne Bétique, vers 632, saint Fulgence, évêque, frère des saints Léandre, Isidore et Florentin. Son frère Isidore lui dédia le traité des Offices ecclésiastiques
10*.         À Tagliacozzo dans les Abruzzes, vers l’an 1200, le bienheureux Odon de Novare, prêtre chartreux, qui vécut dans les jeûnes, les veilles prolongées et les macérations au service de religieuses.
11*.         À Udine en Vénétie, l’an 1331, le bienheureux Odoric Mattiuzzi de Pordenone, prêtre franciscain, qui traversa les régions des Tartares, des Indes et de la Chine et s’avança jusqu’à Kambalik (Pékin), la capitale ; il parcourut ces pays de long en large, prêchant l’Évangile et amenant bien des gens à la foi du Christ.
12*.         À Batavia en Surinam, l’an 1887, le bienheureux Pierre Donders, prêtre de la Congrégation du Très-Saint-Rédempteur, qui prit soin avec une charité infatigable des corps et des âmes des lépreux.
**        En Inde, en 1752, le bienheureux Devasa hayam Pillai laïc. converti de l’hindouïsme au catholicisme, mort martyr. (béatifié le 2 décembre 2012 par Benoît XVI)
**        En Italie, en 1930, la bienheureuse Alfonsa Clerici, religieuse, directrice d’une maison d’éducation pour jeunes filles pauvres. (béatifiée le 23 octobre 2010 par Benoît XVI)