Martyrologe du mercredi 24 janvier 2018 - St François de Sales, évêque et docteur de l'Église.

Martyrologe
Le 24 janvier
1.        Mémoire de saint François de Sales, évêque de Genève et docteur de l’Église. Vrai pasteur d’âmes, il amena à la communion catholique un grand nombre de frères qui en étaient séparés, il enseigna aux chrétiens par ses écrits la dévotion et l’amour de Dieu et, avec sainte Jeanne de Chantal, il fonda l’Ordre de la Visitation. Alors qu’il demeurait à Lyon dans l’humilité, il rendit son âme à Dieu le 28 décembre 1622 et fut mis au tombeau en ce jour à Annecy en 1623.
2.        À Foligno en Ombrie, saint Félicien, qui est tenu pour le premier évêque de cette région.
3.         Au pays de Troyes, saint Sabinien, martyr.
4.         À Antioche de Syrie, l’an 250, la passion de saint Babylas, évêque. Durant la persécution de Dèce, il glorifia Dieu à plusieurs reprises par ses souffrances et ses tourments, puis termina sa noble vie dans les fers, avec lesquels il voulut que son corps fût enseveli. Avec lui, dit-on, souffrirent aussi trois enfants, savoir : Urbain, Prilidien et Épolone, qu’il avait formés dans la foi du Christ.
5.         À Cingoli dans le Picenum, au Ve siècle, saint Exupérance, évêque.
6*.         À Binaco dans le Piémont, en 1515, la bienheureuse Paule Gambara Costa, veuve. Membre du Tiers-Ordre de Saint François, elle supporta avec patience un mari violent, le conduisit à la conversion et exerça toujours de manière remarquable la charité envers les pauvres.
7*.         À Londres, en 1679, les bienheureux Guillaume Ireland, prêtre jésuite, et Jean Grove, son domestique. Accusés faussement du crime de trahison sous le roi Charles II, ils subirent le martyre pour le Christ à Tyburn.
8*.         À Sainville dans le pays chartrain, en 1744, la bienheureuse Marie Poussepin, vierge. Pour venir en aide aux pasteurs d’âmes, pour la formation des jeunes filles et les secours à porter aux pauvres et aux malades, elle fonda la Congrégation des Sœurs dominicaines de la Présentation de la Sainte Vierge.
9*.         À Pratulin dans la région de Siedlce en Pologne, l’an 1874, les bienheureux martyrs Vincent Lewoniuk et douze compagnons, qui ne se laissèrent ébranler ni par les menaces ni par les séductions, ne voulurent pas se séparer de l’Église catholique et enfin, après avoir refusé de livrer les clés de l’église paroissiale, furent tués ou blessés à mort, sans défense.
10*.         À Rome, en 1948, le bienheureux Timothée Giaccardo, prêtre. Membre de la Pieuse Société de Saint-Paul, il forma un grand nombre de disciples pour l’annonce de l’Évangile dans le monde en utilisant les moyens opportuns de communication sociale.