Martyrologe du mercredi 25 avril 2018 - St Marc, évangéliste

Martyrologe
Le 25 avril
1. Fête de saint Marc, Évangéliste. De Jérusalem, il suivit d’abord saint Paul dans ses voyages missionnaires, puis s’attacha aux pas de saint Pierre, qui l’appelait son fils et dont, selon la tradition, il recueillit dans son Évangile la catéchèse aux Romains. Il aurait enfin fondé l’Église d’Alexandrie.
2. Commémoraison de saint Anien, évêque d’Alexandrie, qui, au témoignage d’Eusèbe, la huitième année du règne de Néron, reçut, le premier après saint Marc, l’épiscopat de cette ville, qu’il tint pendant vingt-deux ans, jusque vers l’an 83, homme aimé de Dieu et admirable en toute sa conduite.
3. À Dorostore en Mésie, vers 302, les saints martyrs Pasicrate et Valention.
4. À Agen, vers 393, saint Phébade, évêque, qui écrivit un ouvrage contre les ariens et protégea son peuple de l’hérésie.
5. À Antioche de Syrie, en 470, saint Étienne, évêque et martyr. Il eut beaucoup à souffrir de la part des hérétiques opposés au Concile de Chalcédoine, et fut massacré par eux et précipité dans l’Oronte, au temps de l’empereur Zénon.
6. À Vienne sur le Rhône, au VIIe siècle, saint Clarent, évêque.
7. À Lobbes dans le Brabant, en 737, saint Ermin, abbé et évêque, qui succéda à saint Ursmer et fut un homme adonné surtout à la prière et doté de l’esprit de prophétie.
8*. À Plaisance en Émilie, l’an 1218, sainte Franche, abbesse, qui voulut agréger son monastère à l’Ordre cistercien et s’efforçait de passer la nuit en prière devant Dieu.
9*. À Aoste dans les Alpes, en 1243, le bienheureux Boniface Valperga, évêque, remarquable par sa charité et son humilité.
10*. Dans l’île de Wight en Angleterre, l’an 1586, les bienheureux Robert Anderton et Guillaume Marsden, prêtres et martyrs. Sous le reine Élisabeth Ière, ils furent condamnés à mort pour être entrés en Angleterre, alors qu’ils étaient prêtres, même si c’était seulement à la suite d’un naufrage, et allèrent au martyre avec un cœur ferme et tranquille.
11. À Antigua près de la ville de Guatémala, en 1667, saint Pierre de Betancur, religieux du Tiers-Ordre de Saint-François. Sous le patronage de Notre-Dame de Bethléem, il se dépensa avec énergie pour soulager les orphelins, les mendiants, les jeunes sans instruction et abandonnés, les étrangers et les condamnés aux travaux forcés.
12*. À Remedello, au pays de Brescia en Lombardie, l’an 1913, saint Jean Piamarta, prêtre, qui, au milieu de lourdes épreuves, fonda l’Institut des petits artisans de Brescia et, dans le voisinage, une colonie agricole où les jeunes recevraient une formation religieuse tout en apprenant un métier, et pour cette œuvre il établit également la Congrégation de la Sainte Famille de Nazareth. Canonisé le 21 octobre 2012 par Benoit XVI.
**         Au Mexique, en 1927, le bienheureux Giuseppe Trinità Rangel (1887-1927) prêtre martyr. (Béatifié le 20 novembre 2005 par Benoît XVI)
**        Au Mexique, en 1927, le bienheurux Andrea Solá Molist (1895-1927) prêtre martyr. (Béatifié le 20 novembre 2005 par Benoît XVI)
**        Au Mexique, en 1927, le bienheureux Leonardo Pérez (1883-1927) prêtre martyr. (Béatifié le 20 novembre 2005 par Benoît XVI)
**        Au Mexique, en1931, le bienheureux Dario Acosta Zurita (1908-1931) prêtre martyr. (Béatifié le 20 novembre 2005 par Benoît XVI)