affiche_liturgia("journee")office = martyrologe

Martyrologe du dimanche 6 mai 2018 - VIème dimanche de Pâques

Martyrologe
Le 6 mai
1. Commémoraison de saint Lucius de Cyrène, qui, dans les Actes des Apôtres, est compté parmi les prophètes et les docteurs de l’Église qui étaient à Antioche.
2. À Lambèse en Numidie, l’an 259, les saints martyrs Marien, lecteur, et Jacques, diacre. Le premier avait déjà triomphé des rigueurs de la persécution de Dèce en confessant le Christ. Il fut pris une seconde fois avec son illustre collègue, et tous deux, après des supplices cruels, mais fortifiés par la grâce divine, périrent enfin par l’épée avec beaucoup d’autres.
3. À Milan, en 409, saint Vénère, évêque, qui avait été disciple et diacre de saint Ambroise. Il envoya des clercs de son Église aux évêques d’Afrique pour leur venir en aide et s’intéressa à la cause de saint Jean Chrysostome envoyé en exil.
4. À Rome, au VIe siècle, sainte Benoîte, vierge moniale, qui, au dire du pape saint Grégoire le Grand, reposa dans le Seigneur le trentième jour après la mort de sainte Galle, qui l’aimait entre toutes et avait souhaité de mourir ensemble.
5. À Lindisfarne, en Northumbrie d’Angleterre, l’an 698, saint Edbert, évêque, qui succéda à saint Cuthbert et s’illustra par sa connaissance des Écritures, l’observance des préceptes divins et surtout la générosité de ses aumônes.
6. Saint Pierrre Nolasco, prêtre, Espagne
7*. À Montepulciano en Toscane, l’an 1330, le bienheureux Barthélemy Pucci Franceschi, prêtre de l’Ordre des Mineurs. Délaissant pour l’amour de Dieu femme, enfants et richesses, il se fit petit pauvre du Christ.
8*. À Londres, en 1590, les bienheureux Édouard Jones et Antoine Middleton, prêtres et martyrs. Ordonnés à Douai, ils rejoignirent la mission d’Angleterre, mais espionnés, pourchassés et arrêtés, ils furent condamnés à mort sous le reine Élisabeth Ière, pour trahison et invasion étrangère, en réalité parce qu’ils étaient prêtres, et furent pendus à la potence et dépecés à la porte des maisons qu’ils occupaient.
9*. Dans la ville de Québec au Canada, en 1708, le bienheureux François de Montmorency-Laval, évêque, qui établit là son siège épiscopal et, durant près de cinquante ans, mit tout son cœur à confirmer et développer l’Église dans une région d’Amérique du Nord qui s’étendait jusqu’au golfe du Mexique.
10*. Au Caire, en 1887, la bienheureuse Marie-Catherine Troiani, vierge du Tiers-Ordre de Saint-François. Envoyée d’Italie en Égypte, elle fonda dans ce pays une nouvelle famille de Sœurs franciscaines missionnaires.
11*. À Rome, en 1900, la bienheureuse Anne-Rose Gattorno, religieuse. Mère de famille devenue veuve, elle se consacra tout entière au Seigneur et à son prochain, fonda les Filles de Sainte-Anne, mettant toutes ses forces au service des malades, des infirmes et des enfants sans défense, sur le visage de qui elle contemplait le Christ.
12*. Au camp de concentration de Dachau en Bavière, l’an 1942, les bienheureux martyrs Henri Kaczorowski et Casimir Gotynski, prêtres, l’un de Vladislas, l’autre de Lublin, qui, sous l’occupation nazie de la Pologne, furent déportés et moururent dans une chambre à gaz.