Martyrologe du lundi 7 mai 2018

Martyrologe
Le 7 mai
1. À Rome, commémoraison de sainte Domitille, martyre. Nièce de l’empereur Domitien et épouse du consul Flavius Clemens, elle fut accusée d’athéisme comme son mari, en réalité parce qu’ils étaient devenus disciples du Christ. Déportée avec d’autres dans l’île de Ponza, elle y mena un long martyr jusque vers l’an 95.
2. À Nicomédie en Bithynie, les saints martyrs Flavius et quatre autres.
3*. Dans le pays manceau, saint Céneré, diacre et moine. Après avoir visité les tombeaux de saint Martin de Tours et de saint Julien du Mans, il termina sa vie dans la solitude et l’austérité.
4. À Beverley, en Northumbrie d’Angleterre, l’an 721, le trépas de saint Jean, qui fut moine à Whitby, puis évêque d’Hexham, enfin d’York, joignant le soin pastoral à la prière solitaire. Après avoir déposé sa charge épiscopale, il se retira dans le monastère de Beverley, qu’il avait fondé, pour terminer ses jours comme simple moine.
5*. Au monastère de Niderburg en Bavière, l’an 1060, la bienheureuse Gisèle. Mariée à saint Étienne, roi de Hongrie, elle l’aida à propager la foi et, après sa mort, dépouillée de tous ses biens et exilée du royaume, elle se retira dans ce monastère, dont, par la suite, elle devint abbesse.
6*. À Kiev en Russie, l’an 1073, saint Antoine, ermite, qui poursuivit dans la laure des Cryptes la vie monastique qu’il avait apprise au Mont Athos.
7*. À Crémone en Lombardie, l’an 1279, le bienheureux Albert de Bergame. Paysan, il supporta avec patience les récriminations de sa femme qui lui reprochait sa trop grande générosité pour les pauvres. Devenu veuf, il abandonna ses champs, sa maison et son pays, et vécut pauvre, frère de la Pénitence de Saint-Dominique.
8*. À Rome, en 1728, la sainte Rose Venerini, vierge de Viterbe, qui ouvrit, avec les Maîtresses religieuses, les premières écoles d’Italie pour l’éducation des filles. (canonisée le 15 octobre 2006 par Benoît XVI )
9. À Gènes en Ligurie, l’an 1902, saint Augustin Roscelli, prêtre, qui fonda la Congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception de la bienheureuse Vierge Marie pour la formation chrétienne, intellectuelle et professionnelle des jeunes filles.
**        En Italie, en 1939, le bienheureux Francesco Paleari, prêtre de l’Institut Cottolengo. (béatifié le 17 septembre 2011 par Benoît XVI)
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word