Martyrologe du mardi 5 juin 2018 - St Boniface, évêque et martyr.

Martyrologe
Le 5 juin
1. Mémoire de saint Boniface, évêque et martyr. Moine en Angleterre sous le nom de Winfrid, il vint à Rome, où le pape Grégoire II l’ordonna évêque en lui donnant le nom de Boniface et l’envoya en Germanie pour annoncer aux peuples de ce pays la foi du Christ. Il gagna à la religion chrétienne des foules immenses et fixa son siège épiscopal à Mayence. Enfin à Dokkum chez les Frisons, en 754, il fut massacré à coups d’épée par des païens furieux, en même temps qu’Eoban, son co-évêque, et quelques autres serviteurs de Dieu, consommant ainsi son martyre.
2. En Égypte, au IIIe siècle, les saints martyrs Marcien, Nicandre, Apollonius et d’autres, dont on rapporte que, pour leur confession de foi chrétienne, ils subirent bien des tortures et enfin, enfermés derrière un mur et exposés à l’ardeur du soleil, ils moururent de faim et de soif.
3. À Tyr en Phénicie, vers 362, saint Dorothée, évêque. Alors qu’il était prêtre, il eut beaucoup à souffrir sous Dioclétien. Il vécut jusqu’au temps de Julien, sous lequel il honora, dit-on, sa vieillesse par son martyre en Thrace, étant alors âgé de cent six ans.
4. Dans la cité des Arvernes, en 384, saint Allyre, évêque. Appelé à Trèves par l’empereur Maxime pour qu’il délivre sa fille d’un esprit mauvais, à son retour il s’en alla vers le Seigneur.
5*. À Côme en Ligurie, l’an 539, saint Eutyque, évêque, remarquable par sa vertu d’oraison et son amour de la solitude avec Dieu.
6. Docci apud Frosops, Saint Eobani, évêque
7*. À Cordoue en Andalousie, l’an 851, le bienheureux Sanche, martyr. Capturé dans son enfance à Albi et élevé à la cour du calife, il n’hésita pas à affronter le martyre pour la foi du Christ, durant la persécution des Maures.
8*. Près d’Asséric dans les Abruzzes, au XIIe siècle, saint Franc, ermite, qui se construisit une étroite cellule dans une grotte sous des rochers et y mena une vie rude et obscure.
9*. À Ciano, près de Mileto en Calabre, au XIIe siècle, saint Pierre Spano, ermite, remarquable par sa pauvreté et son esprit de pénitence.
10. À Hanoï au Tonkin, en 1840, saint Luc Vu Ba Loan, prêtre et martyr, qui mourut à un âge avancé, décapité pour le Christ sous l’empereur Minh Mang.
11. À Tang Gia, également au Tonkin, en 1862, les saints martyrs Dominique Toai et Dominique Huyen. Pères de famille et pêcheurs, sous l’empereur Tu Duc, malgré un emprisonnement prolongé et divers mauvais traitements, ils exhortèrent de tout leur cœur leurs compagnons de captivité à garder la foi et finalement furent jetés au feu.
**        En Pologne, en 1905, la bienheureuse Marguerite Lucie Szewczyk fondatrice de la Congrégation des Filles de la Vierge des douleurs pour les pauvres, les malades, les abandonnés, et les orphelins..  (béatifiée le 9 juin 2013 par le pape François)