Martyrologe du samedi 16 juin 2018 -

Martyrologe
Le 16 juin
1. Dans la région d’Asie mineure, les saints Cyr et Julitte, martyrs.
2. À Besançon, les saints martyrs Ferréol et Ferjeux.
3. À Nantes, au IVe siècle, saint Similien, évêque, à qui saint Grégoire de Tours donne le titre de grand confesseur.
4. À Amathonte dans l’île de Chypre, au Ve siècle, saint Tykon, évêque, au temps de l’empereur Théodose le Jeune.
5. À Mayence, au Ve siècle, les saints martyrs Auré, évêque, Justine, sa sœur, et d’autres chrétiens, qui furent, dit-on, massacrés par les Huns, alors qu’ils célébraient l’Eucharistie.
6. À Lyon, en 551, la mise au tombeau de saint Aurélien, évêque d’Arles. Nommé par le pape Vigile son vicaire en Gaule, il fonda à Arles un monastère d’hommes, et un autre de femmes, en les dotant d’une Règle propre à chacun.
7*. À Carrare en Toscane, vers 860, le trépas de saint Cécard, évêque de Luni et Sarzano. Assassiné près des carrières de marbre par quelques ouvriers auxquels il avait reproché leurs vices, il fut considéré comme martyr.
8. À Meissen en Saxe, vers 1106, saint Bennon, évêque. Pour avoir voulu conserver l’unité de l’Église et la fidélité au pape saint Grégoire VII, il fut chassé de son siège et contraint à l’exil.
9. Au monastère des cisterciennes d’Aywières dans le Brabant, en 1246, sainte Lutgarde, vierge, remarquable par sa dévotion envers le Cœur du Seigneur.
10*. À Londres, en 1537, le bienheureux Thomas Reding, martyr. Moine de la Chartreuse de la ville, il demeura fermement attaché à l’unité de l’Église sous le roi Henri VIII, ce qui lui valut d’être enchaîné immobile dans un cachot infect, où il mourut de faim et de maladie.
11*. Dans la baie devant le port de Rochefort, en 1794, le bienheureux Antoine-Constant Auriel, prêtre et martyr. Vicaire à Cahors à l’époque de la Révolution française, il fut arrêté en raison de son sacerdoce et interné sur un bateau négrier, où il se sacrifia pour ses confrères dans le périlleux emploi d’infirmier.
12. Dans la ville de Lang Coc au Tonkin, en 1862, les saints martyrs Dominique Nguyen, médecin, Dominique Nhi, Dominique Mao, Vincent et André Tuong, paysans. Capturés ensemble à cause de la foi chrétienne, ils subirent en prison toutes sortes de tourments et furent enfin décapités, sous l’empereur Tu Duc.
13*. À Ingenbohl, près de Schwyz en Suisse, l’an 1888, la bienheureuse Marie-Thérèse (Anne-Marie-Catherine Scherer), vierge, co-fondatrice des Sœurs de la Charité de la Sainte-Croix.