Martyrologe du mercredi 31 octobre 2018 -

Martyrologe
Le 31 octobre
1. A Alexandrie, en Egypte saint Epimachii Pelusiotae, martyr
2. Dans le Vermandois, en Gaule Belgique, vers la fin du IIIe siècle, saint Quentin, martyr, qui était de l’Ordre sacerdotal et fut mis à mort pour le Christ sous l’empereur Maximien.
3*. Près de Fosses dans le Brabant, vers 655, saint Feuillen, prêtre et abbé. D’origine irlandaise, frère et compagnon de saint Fursy, et toujours fidèle aux formes de vie monastique de son pays, il établit à Fosses et à Nivelles, un monastère double, l’un pour les hommes, l’autre pour les femmes et, en allant de l’un à l’autre, il fut assassiné par des brigands
4. À Milan, vers 661, saint Antonin, évêque, qui travailla assidûment pour éteindre, parmi les Lombards, l’hérésie arienne.
5. À Ratisbonne en Bavière, l’an 994, saint Wolfgang, évêque. Après avoir exercé les fonctions de maître d’école et fait profession monastique, il fut élevé à l’épiscopat, restaura la discipline du clergé et mourut humblement en visitant le territoire de Pupping.
6*. À Cahors, en 1272 le bienheureux Christophe de Romagnola, prêtre de l’Ordre des Mineurs, qui fut envoyé là par saint François et mourut centenaire après avoir beaucoup travaillé pour le salut des âmes.
7*. À Riéti en Sabine, l’an 1447, le bienheureux Thomas Bellaci de Florence, religieux de l’Ordre des Mineurs, qui, parti en Terre Sainte et en Éthiopie, subit pour le Christ, de la part des infidèles, la captivité et d’autres épreuves, enfin de retour dans sa patrie, il mourut en paix.
8*. À Yoghal en Irlande, l’an 1602, le bienheureux Dominique Collins, religieux jésuite et martyr. Détenu longtemps, interrogé de manière pressante et soumis à la torture, il confessa fermement la foi catholique, ce qui le conduisit à achever son martyre par la pendaison.
9. À Palma de Majorque, en 1617, saint Alphonse Rodriguez. Ayant perdu son épouse, ses enfants et toute sa fortune, il fut accepté comme religieux dans la Compagnie de Jésus et s’acquitta pendant de nombreuses années de la fonction de portier au Collège de la ville avec une humilité, une obéissance et une constance admirables comme une forme de mortification.
10*. À Piotrkow Kujawski en Pologne, l’an 1939, le bienheureux Léon Nowakowski, prêtre de Wroclawek et martyr. Pendant l’occupation du pays par le régime nazi, parce qu’il défendait la foi avec fermeté, il fut arrêté le 24 octobre et fusillé une semaine après, avec sept autres prêtres.
**        En Espagne, en 1998, la bienheureuse Marie de l’immaculée de la Croix (María Isabel Salvat y Romero) religieuse espagnole et supérieure générale de la Congrégation des sœurs de la Compagnie de la Croix. (béatifiée le 18 septembre par Benoît XVI)