Martyrologe du mardi 8 janvier 2019 -

Martyrologe
Le 8 janvier
1.         À Hiérapolis en Phrygie, après 175, saint Apollinaire, évêque, qui, sous l’empereur Marc Aurèle, brilla par sa doctrine et sa sainteté.
2.         En Libye, au IIIe ou IVe siècle, les saints martyrs Théophile, diacre, et Hellade, qui furent d’abord flagellés et déchirés à coups de lanières piquées, enfin jetés dans le feu.
3.         À Beauvais, vers 290, les saints Lucien, Maximien et Julien, martyrs.
4.         À Metz, au IVe siècle, saint Patient, évêque,
5.         En Norique, sur les bords du Danube, vers 482, saint Séverin, prêtre et moine, qui vint dans cette province après la mort d’Attila, prince des Huns, y prit la défense des populations sans appui, adoucit ces hommes sauvages, convertit les infidèles, construisit des monastères et instruisit dans la foi les ignorants.
6.         À Ticinum [Pavie] en Ligurie, vers 514, saint Maxime, évêque.
7*.         Au monastère de Choziba en Palestine, vers 614, saint Georges, moine et ermite, qui, vivant en reclus toute la semaine, venait prier avec ses frères le dimanche et les conseillait dans les voies spirituelles.
8*.         Dans la région d’Aberdeen en Écosse, vers 678, saint Nathalan, évêque, remarquable par sa charité envers les pauvres.
9.         À Ratisbonne en Bavière, l’an 707, saint Erhard, irlandais d’origine, qui vint dans cette région, brûlant du désir de propager l’Évangile et y fut élevé à l’épiscopat.
10*.         À Morzelle en Brabant, vers 712, sainte Gudule, vierge, qui se consacra en sa maison à la charité et à la prière.
11*.         À Cashel en Irlande, au IXe siècle, saint Albert, évêque, originaire d’Angleterre, devenu pèlerin pour le Christ.
12.         À Venise, en 1456, saint Laurent Justinien, évêque, premier patriarche de cette église, qui l’illustra par sa doctrine de la sagesse éternelle.
13*.         À Newcastle sur la Tyne en Angleterre, l’an 1593, le bienheureux Édouard Waterson, prêtre et martyr. Sous le règne d’Élisabeth Ière, il fut condamné à mort pour être venu en Angleterre en qualité de prêtre, et fut pendu au gibet.
**         A Vicence en Italie, en 1932 la bienheureuse Eurosia Fabris, mère de famille (béatifiée le 6 novembre 2005 par benoît XVI)