Martyrologe du samedi 2 mars 2019 - VIIIème dimanche dans l'année

Martyrologe
Le 2 mars
1.         À Néocésarée dans le Pont, l’an 251, saint Troadius, martyr de la persécution de l’empereur Dèce ; saint Grégoire le Thaumaturge donna l’assurance de son combat.
2.         À Lichfield en Angleterre, l’an 677, saint Céadde ou Chad, évêque. Dans des circonstances difficiles, il exerça son ministère épiscopal dans la province de Mercie et de Lindsey, et prit soin d’administrer son peuple selon les exemples des anciens Pères, en se montrant humble, pieux, zélé et apostolique.
3.         À Argira en Sicile, au IXe siècle, saint Luc Casali de Nicosie, abbé.
4*.         À Prague en Bohême, vers 1282, sainte Agnès, abbesse. Fille du roi Ottokar, elle repoussa plusieurs propositions de mariage, dont celle de l’empereur Frédéric II, préférant épouser le Christ Jésus. Elle embrassa la Règle de sainte Claire dans le monastère du Saint-Sauveur qu’elle avait fait construire, et où elle voulut observer la pauvreté parfaite, exhortée en cela par sainte Claire elle-même.
5*.         À Bruges en Flandre, l’an 1127, le bienheureux Charles le Bon, martyr. Prince du Danemark et ensuite comte de Flandre, il se montra gardien de la justice et défenseur des pauvres, jusqu’au jour où il fut tué par des soldats conjurés, qui refusaient la paix qu’il voulait leur imposer.
6.         À Séville en Espagne, l’an 1932, sainte Angèle de la Croix (Marie-Ange Guerrero y Gonzalez), vierge, Née pauvre, elle estimait qu’elle n’avait aucun droit, sinon de servir les pauvres et elle fonda des Sœurs de la Compagnie de la Croix.