Martyrologe du mardi 26 mars 2019 -

Martyrologe
Le 26 mars
1.         À Rome sur la voie Labicane, saint Castule, martyr.
2.         En Anatolie, les saints martyrs Emmanuel, Sabin, Codrat et Théodose.
3.         À Sirmium en Pannonie, au IVe siècle, les saints martyrs Montan, prêtre, et Maxime, son épouse, qui pour la foi du Christ furent saisis et noyés dans le fleuve.
4.         Commémoraison de la passion de saint Eutyque, sous-diacre d’Alexandrie, en 356, au temps de l’empereur Constance, sous l’évêque arien Georges, il fut frappé à coups de nerf de bœuf, puis, envoyé aux mines, il mourut en chemin.
5. À Sébaste en Arménie, vers 391, saint Pierre, évêque, frère cadet de saint Basile le Grand, qui fut un défenseur de la foi orthodoxe contre les ariens.
6.         En Champagne, l’an 685, saint Bercaire, premier abbé de Hautvilliers et de Montier-en-Der, qui fut violemment frappé d’un poignard par un moine de très mauvaise conduite le jour de la Cène du Seigneur et qui s’en alla au ciel le jour de la Résurrection.
7.         À Montalbano en Toscane, au VIIe siècle, les saints Baront et Dizier, ermites.
8.         Au monastère de Werden en Saxe, l’an 809, le trépas de saint Ludger, évêque, qui fut disciple d’Alcuin et annonça l’Évangile en Frise, au Danemark et en Saxe. Ordonné évêque, il établit son siège à Münster et fonda plusieurs monastères, comme autant de foyers de rayonnement de la foi.
9*.         À Catane en Sicile, l’an 1908, la bienheureuse Madeleine-Catherine Morano, vierge, de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, qui se dévoua à faire le catéchisme, parcourant cette région de long en large sans arrêt.